The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Remember Me - Web] Interview de Rob pour heraldsun.com (Australie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Remember Me - Web] Interview de Rob pour heraldsun.com (Australie)   Dim 7 Mar - 9:02

Mum's the word on R-Patz gossip

AT 23, Robert Pattinson's chosen career is simmering along quite nicely, thank you, with the handsome London actor pulling in an estimated $20 million, give or take a few bucks, last year.

Having kicked into high gear playing Cedric Diggory in Harry Potter and the Goblet of Fire (2005) before the hugely successful Twilight series, “R-Patz” (or sometimes even “Spunk Ransom”), as he is known, is the cause of instant hysteria among young women around the world and much innuendo in the gossip pages.

But he is in a relationship with his beautiful Twilight co-star, 19-year-old Kristen Stewart, and both are so in demand that you wouldn’t think they would have time to read anything salacious about themselves.

They don’t, but Pattinson gets reminded of it constantly, nevertheless.

“I still get my mum (Clare) calling me up every single day and questioning me about the gossip stuff,” he says with a slight shake of his head and a smile.

“I don’t like people I know reading that stuff about me because it kind of distorts everything. You’re inevitably going to find something bad eventually and I don’t want to be having to do PR to my family.”

Other than that, Pattinson’s sudden surge of fame through his vampire character, Edward Cullen, in the Twilight movie franchise has not overwhelmed him.

“My family has dealt with it really well,” he says. “I mean, they’re pretty untouched by it. My sisters (Victoria and chart-topping singer-songwriter Lizzy) are fine. They occasionally get their Facebook (pages) hacked into and stuff, but that’s the only downside.

“I’ve just been working in England and it’s the polar opposite to working in America. There’s no-one around the set and it is wholly different working there, so I’ve been getting to know what a normal life is like again.

“People are very different about it in London. If they do recognise me they’re embarrassed to say something and you can go into so many areas where people have no idea who you are.

“In London the other night I went out to have dinner in some pub somewhere and the barmaid had this whole conversation saying, ‘You look just like that guy from Twilight’. I was astonished because every time she came up she was like, ‘You literally could be his brother’ and she never put two and two together.”

But while Pattinson relishes his relative anonymity in England - in the US and elsewhere he inevitably draws a crowd - he sometimes struggles with whether or not he should just sweep fame up in his arms and embrace it.

“I’m wondering whether I’m holding on to something I should be letting go of by not changing anything,” he says.

“But, you know, I don’t particularly feel any different and I think because I’ve gone from job to job to job it means you stay in this sort of netherworld, so I feel relatively untouched.

“It’s kind of like accepting that you’re famous or just staying blind to it. I’m sort of wondering whether that’s the right way to go about things and whether it stops you growing as a person if you do that, but I don’t really know yet.”

He had one brief lesson in handling fame from Pierce Brosnan, who plays his father in the new film Remember Me, when the two went out to dinner together in New York.

“Some people were looking over,” Pattinson says. “They didn’t know who I was but they knew him, obviously. He went up to them and introduced himself and asked how their evening was going.

“At the time I was thinking like, 'What are you doing?’ but it worked fantastically because no-one treated him like he was a sideshow attraction any more and I’m sure those people went home and said what a nice guy he was.

“I don’t really have the confidence to do that yet, but it works better than my method, which is just hiding under the table or leaving immediately if anyone looks around.”

Pattinson’s box office appeal has reached such a high point now that he is a producer on Remember Me, with input to deliberations on matters such as casting with fellow producer Nick Osborne and director Alan Coulter, who is mainly known for TV (The Sopranos, Sex and the City) but also did the movie Hollywoodland (2006), starring Ben Affleck.

“But I’m such a novice at all this,” Pattinson says. “At the end of the day it’s the director’s decision about casting.”

Apart from Brosnan, the movie stars Academy Award winner Chris Cooper (Adaptation, 2002), Oscar nominee Lena Olin (Enemies: A Love Story, 1989) and Australian Emilie de Raven, one of the stars of the TV series Lost.

“I read with a bunch of girls and I watched all the tapes - which is unheard of, normally, for an actor to watch the audition tapes - and that was interesting and a kind of incredible thing to be allowed to do,” Pattinson says.

“Emilie was the best out of all of them and Alan thought she was way, way best before I had even met her, so that was lucky.

“She was great to work with. She is not ‘actressy’ at all, totally unpretentious, and she’s got a lot of spunk and fire in her.”

Set in New York, Remember Me stars Pattinson as Tyler, a rebellious young man who, since the suicide of his older brother, has had a troubled relationship with his father.

Soon after taking a beating at the hands of a police officer (Cooper), Tyler meets college student Ally (de Ravin), who he later discovers is the police officer’s daughter.

Tyler and Ally, however, become soul-mates and are happy, but then their relationship is suddenly threatened.

“As soon as I read the script I just sort of related to it in a fundamental way, right from the beginning,” Pattinson says.

“I don’t know why. But I just felt very connected to it the first time I read it and as all the rewrites happened and everything about it changed, I still always felt like everything about it was very true.

“It seemed like it was written for a reason.”

Maybe just to make Robert Pattinson even more famous.

source : heraldsun.com.au via robert pattinson life


Dernière édition par Valeriane le Sam 13 Mar - 6:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Remember Me - Web] Interview de Rob pour heraldsun.com (Australie)   Dim 7 Mar - 15:44

" Maman ce sont des potins" dit R-Patz

A 23 ans , la carrière choisie de Robert Pattinson évolue petit à petit , et le bel acteur de Londres a gagné environ $20 million, à peu près , l'an dernier.

Après avoir incarné Cedric Diggory dans Harry Potter et la coupe de feu (2005) avant de participer à la saga Twilight , “R-Patz” (ou parfois aussi nommé “Spunk Ransom”) est la source d'hystérie permanente chez les femmes du monde entier et il fait donc la une des magazines people.

Mais il est en couple avec Kristen Stewart, et ils sont tant demandés qu'on pourrait penser qu'ils n'ont pas tant de lire les choses graveleuses écrites sur eux.

Ils ne le font pas , mais pourtant on en parle à Pattinson constamment .

“Il y a toujours ma mère (Clare) qui m'appelle tous les jours pour me questionner sur ces potins ,”dit il en secouant légérement la tête et en souriant.

“Je n'aime pas que les gens que je connais lisent cela car ça déforme tout. Vous allez finir par tomber sur quelque chose de néfaste et je ne veux pas devoir faire un démenti à ma famille.”

Plus que ça , la soudaine célébrité de Pattinson , suite à son interprétation du vampire Edward Cullen dans la saga Twilight , ne l'a pas ébranlé.

“Ma famille a bien fait face à ça ,” dit il . “Ils ne se sentent pas concerné pas ça . Mes soeurs (Victoria et la chanteuse et compositeur Lizzy) vont bien . Elles ont souvent leur page Facebook (pages) piratées , mais c'est le seul inconvénient.

“Je travaille en Angleterre et c'est complétement différent de mon travail en Amérique . Il n'y a personne sur le plateau et c'est complétement différent , donc je réapprends ce qu'est avoir une vie normale.

“Les gens sont très différents à Londres . S'ils me reconnaissent , ils sont embarassés de me dire quoique ce soit et vous pouvez aller dans des tas d'endroits où les gens n'ont aucune idée de qui vous êtes.

“L'autre nuit à Londres , je suis allé manger dans un pub et cette serveuse me disait , ‘Vous ressemblez au mec de Twilight’. J'étais étonné car à chaque fois qu'elle venait , elle disait , ‘Vous pourriez être son frère ’ et elle n'a jamais fait le lien.”

Alors que Pattinson savoure de passer inapperçu en Angleterre - aux USA et dans le monde , on le reconnait toujours - il se demande encore si le mieux ça ne serait pas d'accepter cette célébrité.

“Je me demande si je m'accroche à quelque chose que je devrais laisser tomber en ne changeant rien ,” dit il .

“Mais en fait je ne pense pas que je sois différent et je pense que le fait d'avoir enchaîner les rôles m'a enfermé dans ce monde paralèle donc cela me m'a pas touché. .

“J'accepte cette célébrité et je l'oublie. Je me demande si c'est le meilleur moyen et peut être que ça m'empêche de grandir si vous faites ça, mais je ne sais pas encore ”

Il a eu une petite leçon sur la gestion de la célébrité par Pierce Brosnan, qui incarne son père dans Remember Me, quand ils sont allés manger à New York.

“Certaines personnes nous regardaient ,” dit Pattinson . “Ils ne savaient pas qui j'étais mais ils avaient reconnu Pierce . Il est allé les voir s'est présenté et leur a demandé comment se passait leur soirée.

“A ce moment, je me suis dit , 'Que fais tu ?’ mais ça a très bien fonctionnné car personne ne le traitait comme une attraction de foire et je suis sûr que ces personnes sont rentrées chez elle en se disant qu'il était vraiment sympatique ".

“Je ne suis pas encore assez confiant pour faire ça , mais ça marche bien mieux que ma méthose , qui consiste à me cacher sous la table ou partir sur le champs si on me regarde .”

L'intérêt du box office pour Pattinson a atteint un tel point qu'il est devenu producteur éxecutif sur Remember Me, ce qui fait qu'il a pris part au casting aux côtés de Nick Osborne et du réalisateur Alan Coulter, qui est principalement connu à la télé (The Sopranos, Sex and the City) mais qui a aussi réalisé Hollywoodland (2006), avec Ben Affleck.

“Mais je suis un novice dans ce domaine ,” dit Pattinson . “En fin de journée la décision revient au réalisateur .”

Mis à part Brosnan, dans le film , il y a le vainqueur du Academy Award Chris Cooper (Adaptation, 2002), la nominée aux oscars Lena Olin (Enemies: A Love Story, 1989) et l'australienne Emilie de Raven, une des stars de Lost

“J'ai auditionné avec des tas de filles et vu toutes les cassettes – ce qui est inhabituel , pour un acteur et c'était intéressant et une chose incroyable qu'on m'a permise de faire ,” dit Pattinson

“Emilie était la meilleure et Alan pensait qu'elle était bien au dessus du lot avant que je la rencontre "

“Ce fut génial de travailler avec elle . Elle ne joue pas " à l'actrice" , elle n'est absolument pas prétentieuse , et elle a beaucoup de cran et d'énergie.”

Situé à New York, Remember Me voit Pattinson en Tyler, un jeune homme rebelle , depuis le suicide de son frère aîné, qui a une relation problèmatique avec son père depuis.

Peu de temps après s'être battu avec un policier (Cooper), Tyler rencontre une étudiante Ally (de Ravin), qui se trouve être la fille de ce policier.

Tyler et Ally deviennent toutefois âmes soeurs et sont ravis mais tout à coup leur relation est menaçée

“Dès que j'ai lu le script , j'ai ressenti une connexion dès le départ ,” dit Pattinson .

“Je ne sais pas pourquoi . Mais j'ai ressenti ce lien dès que je l'ai lu et malgré la réécriture de certains passages et tous les changements , j'ai toujours ressenti le réalisme de cette histoire .

“Ca semblait avoir été écrit pour une raison particulière.”

Peut être pour rendre Robert Pattinson encore plus célèbre.

source : heraldsun.com.au via robert pattinson life

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
[Remember Me - Web] Interview de Rob pour heraldsun.com (Australie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2010 :: Mars 2010-
Sauter vers: