The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Remember Me - Web] Interview pour NewsOk.com - 12.03.2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Remember Me - Web] Interview pour NewsOk.com - 12.03.2010   Ven 12 Mar - 11:43

‘Remember Me’ star Robert Pattinson won’t forget what ‘Twilight saga’ has created for him

NEW YORK — Robert Pattinson is understandably a little fidgety and distracted these days. Everywhere he goes, it seems, he’s followed by lightninglike flashes and shutter-clicking hordes of paparazzi. When word gets out that he’s in town — and, somehow, it always does — screeching gaggles of young female fans gather nearby and swoon over his every move.

So it is that the hunky, 23-year-old British star of the hot teen vampire films "Twilight” and "New Moon” seems a bit preoccupied as he is ushered into a midtown hotel suite to discuss his new movie, "Remember Me,” during a recent press event hosted by Summit Entertainment.
Flanked by a team of stern, clock-watching publicists who admonish everyone around,

"No pictures; no autographs,” Pattinson looks slightly sheepish as he’s handed a bottle of Fiji water and settles into a chair.

His hair tousled and his face fashionably stubbled, he’s decked out in gray shirt, gray wind-breaker jacket and rumpled dark jeans, appearing every bit the successor of moody-broody heartthrobs in the James Dean-Johnny Depp lineage.

"Remember Me,” a contemporary romantic drama about two young lovers struggling to deal with family relationships damaged by untimely deaths, was shot on location around New York City, and Pattinson admits through a series of rueful laughs that his red-hot celebrity made the production a chaotic ordeal. Everywhere they filmed, groupies and paparazzi crowded in and created turmoil.

"It’s weird,” Pattinson said. "I did this film, and I hardly knew anyone on the crew because I couldn’t get out of my trailer, especially the first month. I mean, I didn’t know anyone on the set. It was really odd.

"But at the same time, it’s really a quite nice lesson in discipline because you literally have to do it,” he said. "You can’t say, ‘I’m not performing until all these people go away.’ It was way more intense than any of the ‘Twilight’ films even.”

Director Allen Coulter said he knew going in that Pattinson’s feverish celebrity would require extra layers of security around the filming.

"I knew when Rob was going to the bathroom accompanied by about 14 guards that we had real security issues,” Coulter said. "I mean, we expected something, but not what we got. Joe Reidy, a masterful assistant director who’s been with DiCaprio working with Scorsese and others, even he was staggered by the intensity of it. It was tough.

"The first few days in particular, when we had to get our footing, Rob and the others managed to perform intimate scenes when we had 30 to 50 guys on the sidelines with cameras, that we were barely able to control, not to mention 700 to 1,000 young girls all vibrating. It was not easy for the cast to act, and it was not easy for us to do our jobs.”

Despite rigorous security efforts and lots of burly production assistants to keep crowds at bay, "you simply couldn’t defeat it,” the director said. "They (groupies) had inroads and ways of finding out where we were going to shoot. And we’d show up somewhere at 5 a.m., and there would be girls standing there waiting for us so they could see Rob walk from his trailer to the set. They’d see him for maybe 15 seconds. They’d wait all day for that.”

Still, Pattinson, who went from a supporting role in two "Harry Potter” movies to international stardom as sexy vampire Edward Cullen in the first two films of "The Twilight Saga” series, said he’s learning to deal with the daunting distractions of fame.

"It really is just about blanking it out,” he said. "I mean, at the beginning I was having loads of problems with it because it was really crazy. When we were filming around Washington Square Park, it was just complete mayhem. There was this one moment where one of the security guys saw me getting more and more and more angry with the paparazzi guys, and he said to me, ‘Imagine like going up and trying to hit one of them and missing, right there in front of 40 cameras.’ And that was enough to break my rage. It didn’t really bother me after that.”

The noisy commotion of celebrity, however, did detract from his performance, Pattinson admitted.

"It makes you a little more self-conscious. I mean ... yeah. You can’t really experiment with things. You can’t really do silly things to get yourself comfortable. So it did in a way detract. But at the same time, there is a certain quality to Tyler (his character) that’s a little bit clenched, that’s about suppressing his emotions, so maybe it helped.”

Pattinson said he received a valuable lesson in handling the demands of celebrity with grace from co-star Pierce Brosnan, who plays his emotionally withholding, business tycoon father in the film.

"Pierce did one thing the first night I went out to dinner with him before we started shooting,” Pattinson said. "We were in this place, a sort of old-fashioned French restaurant, and all these sort of banker-looking guys were there. They didn’t recognize me, but they obviously recognized him, he was probably like their idol, and Pierce said he noticed these people looking over.

"And I’m sitting there getting more and more self-conscious and ready to leave. And he goes over and introduces himself to everyone at the table. And at first I thought, ‘You are completely insane.’ But it worked so well. I mean, he talked to them for about a minute. And people did not look around afterwards, and you can tell that they’re going to go home and say, ‘Yeah, he’s such a nice guy.’

"And after that there was nothing weird about us being in the restaurant,” Pattinson said. "You’re no longer a kind of freak. But, of course, he’s got enormous confidence, so he can do that. If I did that, it would probably look like I was trying to start a fight or something.”

Finally, Pattinson said he is trying to maintain a calm sanity about his dizzying fame and to be aware that it could go away as quickly as it came.

"I think it’s all really simple,” he said thoughtfully as handlers swooped in to wrap up the questioning. "I mean, you look at how people are judged in the public arena, and I think the majority of people kind of get beaten by it, the people who are seen all the time. I mean, the less you’re seen then you’ll be all right. As long as you keep attempting to make quality films, then eventually your name stands for something other than meaningless celebrity. It’s a kind of difficult battle, but you have to make the work mean more than your celebrity. I think Johnny Depp has done that, and that’s what I’d like to do.”

source : newsok.com via robert pattinson life
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Remember Me - Web] Interview pour NewsOk.com - 12.03.2010   Sam 13 Mar - 20:49

La star de ‘Remember Me’ Robert Pattinson n'oubliera pas ce qu'a créé la saga ‘Twilight saga’ pour lui

NEW YORK — Robert Pattinson est , c'est compréhensible, un peu remuant et distrait ces temps ci . Peu importe où il va , semble t il , il est suivi par les flashs des appareils photos et par une horde de paparazzi. Quand la rumeur dit qu'il est en ville — et , d'une façon ou d'une autre , ça arrive toujours — un essaim de jeunes femmes hurlantes se rassemblent non loin de là et elles s'évanouissent au moindre de ses mouvements.

Donc c'est à cause de cela que le beau acteur Britannique de 23 ans , star de la saga "Twilight” et "New Moon” semble préoccupé tandis qu'on le pousse vers la suite d'un hôtel du centre ville pour la promotion de son nouveau film , "Remember Me,” pendant les conférences de presse organisées par Summit Entertainment.
Falnqué d'une équipe de publicistes sévères qui contrôlent constamment leurs montres et qui prodiguent des conseils à tous qui sont présents . ,

"Pas de photos ; pas d'autographes,” Pattinson semble un peu panaud tandis qu'on lui tend une bouteille d'eau Fiji et qu'il s'installe dans sa chaise .

Ses cheveux ébouriffés et son visage avec une barde de quelques jours , il porte un t shirt gris , une veste coupe vent gris et un jean noir? On dirait le digne successeur de la lignée des beaux gosses mélancoliques à la James Dean ou à la Johnny Depp .

"Remember Me,”, un drame romantique contemporain qui parle de 2 jeunes amoureux faisant face à des problèmes familiaux et à la mort , fut tourné sur place à New York , et Pattinson admet entre deux fous rires que sa célébrité a rendu la production chaotique. Peu importe où il filmait , les groupies et les paparazzi s'agglutinaient et créaient le tumulte.

"C'est bizarre ” dit Pattinson . "j'ai fait ce film, et je connaissais à peine l'équipe de tournage car je ne pouvais pas sortir de ma caravane , surtout le 1er mois , et je ne connais donc personne sur la plateau. C'était vraiment bizarre.

"Mais en même temps , c'est une leçon assez sympathique sur la discipline car vous êtes obligé de l'être ” dit il "Vous ne pouvez dire ‘je ne ferais pas cette scène tant que ces gens ne seront pas partis’ . C'était bien plus intense qu'aucun film ‘Twilight’ .”

Le réalisateur Allen Coulter a dit qu'il savait que la délirante célébrité de Pattinson nécessiterait un dose supplémentaire de sécurité sur le tournage.

"J'ai compris que quand Rob allait aux toilettes accompagné de 14 bodyguards nous avions des soucis avec la sécurité ”a dit Coulter . "On s'attentait à des soucis mais pas à ça . Joe Reidy, un assistant du réalisateur impérieux qui a travaillé avec DiCaprio et Scorsese et bien d'autres ,fut lui aussi abasourdi par l'intensité de cela . Ce fut dur.

"Les 1er jours en particulier , quand on a débuté , Rob et les autres ont réussi à faire des scènes intimes avec 30 ou 50 mecs sur les côtés avec des caméras, qu'on pouvait à peine contrôler , sans oublier les 700 à 1000 jeunes filles qui vibraient . Ce ne fut pas facile pour les acteurs de travailler ,et ce ne fut pas facile pour nous de faire notre travail.”

Malgré des efforts sérieux sur la sécuriét et les nombreux assistants à la production ui tentaient de garder la foule à distance , "on ne pouvait pas y faire face ,” dit le réalisateur . "Elles (les groupies) avaient leur tuyaux et arrivaient à trouver les lieux de tournage . Et quand nous arrivions à 5h00 pour le tournage , et des jeunes filles nous attendaient déjà pour voir Rob aller de sa caravane au plateau . Elles le voyaient 15 secondes. Elles attendaient jtoute la journée juste pour le voir .”

Pourtant Pattinson, qui a eu un rôle secondaire dans les films "Harry Potter”et qui est devenu une star international en interprétant le vampire Edward Cullen dans la saga "The Twilight ” , dit qu'il a appris à contrôler les distractions intimidantes de la célébrité .

"Il suffit juste d'oublier ” dit il . "Au début , j'avais des tonnes de problèmes avec ça car c'était vraiment de la folie . Quand nous tournions à Washington Square Park, c'était de la folie pure . Il y a eu un moment où un des gars de la sécurité a vu que ça me mettait de plus en plus en colère , les paparazzi , et il m'a dit , ‘Imagine que tu y vas et que tu tentes d'en frapper un , et que tu le manques devant 40 caméras.’ Et ce fut suffisant pour mettre un terme à ma rage. Ensuite , ça ne m'a plus perturbé ”

L'agitation bruyante de la célébrité , cependant , était une distraction sur sa performance, a admis Pattinson .

"Ca vous rend encore un peu plus conscient des choses ... oui . Vous ne pouvez pas faire des expériences . Vous ne pouvez faire d'idioties pour vous détendre . Donc ça a eu une incidence . Mais en même temps , il y a une certaine qualité chez Tyler (son personnage ) ; il est un peu fermé , il ne laisse pas s'exprimer ses émotions, donc ça a aidé .”

Pattinson dit avoir reçu une sacré leçon sur la gestion de la célébrité avec grâce par Pierce Brosnan, qui incarne son père tyran, , homme d'affaires, sans aucune émotion dans le film.

"Pierce a fait un truc la 1ère fois que nous sommes allés au restaurant avant le début du tournage ,” dit Pattinson . "nous étions dans cet endroit une sorte de restaurant Français , et il y avait tous ces gens qui semblaient être ds banquiers .ls ne m'ont pas reconnu, mais lui oui , il était sans doute leur idôle, et Pierce a dit qu'il voyait que ces gens les regardait.

"J'étais assis là de plus en plus intimidé prêt à partir . Et il va les voir et se présente à tout le monde à la table. Au début , je me suis dit , ‘Tu es complétement fou .’ mais ça a fonctionné à merveille . Il leur a parlé pendant une minute. Et ensuite , les gens n'ont plus regardé , et on sentait qu'il allait rentrer chez lui en se disant , ‘Oh oui , il est sacrément sympathique .’

"Et ensuite, plus rien ne fut étrnage dans ce restaurant,” a dit Pattinson . "Vous n'êtes plus une bête de foire .mais bien entendu , il a cette assurance , donc il peut le faire . Si je faisais ça , on dirait que je veux débuter une baston ou un truc de ce genre.”

Finalement , Pattinson a dit qu'il a essayé de maintenir cette paix d'esprit sur ca célébrité à vous faire tourner la tête et il a pris conscience qu'elle pourrait s'éteindre aussi vite qu'elle s'est embrasée.

"Je pense que tout est vraiment simple,” dit il pensif tandis que des agents arrivent pour mettre fin à l'interview . "Vous regardez la façon dont sont jugés les gens dans l'arène publique , et la majorité des gens pensent qu'ils sont abattus par cet aspect , les gens qu'on voit constamment partout . Moins on vous voit mieux c'est . Tant que vous essayez de faire des films de qualité , votre nom a un sens et n'est plus synonyme de célébrité insignifiante . C'est une bataille assez difficile , mais votre travail doit passer avant votre célébrité . Je pense que Johnny Depp a réussi ça , et c'est ce que j'aimerais faire .”

source : newsok.com via robert pattinson life

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Remember Me - Web] Interview pour NewsOk.com - 12.03.2010   Dim 14 Mar - 16:39

ptiteaurel

bon apparemment l'était à la même table ronde que les autres le journaliste parce que c'est quasi la même chose que ce qui a été dit dans d'autres itws (le coup de frapper un paparazzi, que tout compte fait tout le monde sur le tournage ça a peut être aidé...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Remember Me - Web] Interview pour NewsOk.com - 12.03.2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Remember Me - Web] Interview pour NewsOk.com - 12.03.2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2010 :: Mars 2010-
Sauter vers: