The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Web] Interview pour cinemablend.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Web] Interview pour cinemablend.com   Sam 13 Mar - 6:55

Interview: Robert Pattinson On New York And The Downside Of Fame

I admit, I wasn't expecting all that much out of Robert Pattinson. He's become very, very famous for playing men of few words, be it prettyboy Cedric Diggory in the fourth Harry Potter, the icy and wary Edward Cullen in that vampire thing, or the brooding Tyler in Remember Me, which is by far Pattinson's biggest role yet as a non-vampire. I was waiting for him to walk into the interview room in a cloud of smoke, hair tousled back and scowl on his face, simply daring us to ask any questions.

Saying I was pleasantly surprised is an understatement-- Pattinson was a funny, generous and totally relaxed interview, willing to laugh at himself and admit when his questions veered off into nonsense, and doing his best to answer Twilight questions even when the publicists hovered in the background to make sure we didn't get off track. The hair was totally normal too-- I guess his stylist had the afternoon off. Read below for our conversation with Pattinson, about what drew him to a romance like Remember Me, how he sees his character Tyler as an extension of himself, and the perils of unexpected fame. I was really impressed with how open he was in talking about what he does and doesn't like about the craziness that surrounds him on a daily basis. Really, I was impressed in general. Find out why below.


On Remember Me and how he relates to his character

What surprised you about being an executive producer on this film?

I wasn't a proper producer. I only came on at the end. I always liked what Allen and Nick's idea for the whole movie was, and at the end, I didn't want it to be messed about with, by the studio or by whoever. Whatever I could do to help protect that.

What led you to take this project?

I read it just after Twilight, in the summer, and there was just something about it. I liked the way it didn't fit into any formulaic structure, and it didn't seem like a teen movie. The period in-between the second and third Twilight films was only two months, and you can't shoot that much stuff. It seemed like the perfect movie to put in there.

Do you agree with Tyler's worldview?

I don't think Tyler really had a worldview. That's kind of what I liked. He's sort of rebelling against nothing. He doesn't have any particular desires, no one's taking anything from him. It's almost the reason why he wants to rebel, because there's nothing to rebel against. I felt relatively similar to him in a lot of ways, just being desireless. Especially when I first read it. I wasn't doing anything when I first read it.

Are you a chain smoker like Tyler is?

I'm now chain eating Nicorette gum. I'm furiously addicted to that now, which is very annoying. On planes and things, it does not help at all. It just makes you desperately want a cigarette.

[Director] Allen [Coulter] and [screenwriter] Will [Fetters] were saying it can be hard for young people to play young characters and see beyond that age. How were you able to do that?

Maybe it's bad, [but] I think the only way to make anything truthful is to try and relate as much of it as you can to yourself. I think I related tons of it to how I thought I felt about stuff. I was saying to people before I started shooting that it's the closest to myself, and I'm trying to play myself in it.

How was working with Emilie and dealing with the challenge of the fans outside on the set?

Emilie was really understanding about all that stuff. She had a bunch of people come out for her too, for Lost. Once they realized we were both there it became double craziness. She was always cool about the crowds and stuff. That was the first time she'd been on a film in a while. Both of us, I don't know if we were trying to break away from anything, but it's kind of a relief after you've been doing the same thing for ages. You want to give everything to this one project, and she really did.


On filming in New York with fans coming to the set every day.

It sounds like filming in New York was stressful, but what was enjoyable about it?

It's the fantasy idea of living in the East VIllage. It's the kind of life I would have wanted to have if I was a student. It's a very active culture-- even the extras in New York, everybody's got an opinion about everything.

How much of that did you get to experience yourself, though?

My sister used to live here, for five years, and I'll be honest, I experienced a lot more of New York then. I was kind of stuck in a hotel room a lot of time [filming Remember Me].

Was it hard to act with all those people around the set?

Just at the beginning. It's strange, in New York you can't shut down streets. It is weird, you've got like 40 people taking photos on the other side of the street, and there's nothing you can do.


On his music career and his musical contributions to Twilight

What can people expect from you musically in the future? Do you see yourself doing a music movie?

Yeah. I'd really like to. I've been talking to people about stuff for ages, about various different things. it's quite difficult to do. I think it's a bit risky as well.

Has your songwriting process changed for you in recent years?

I used to write a lot by just doing gigs, and just turning up to open mics with two lines of a song, and the pressure would force you to make something up. And I can't really do that anymore. That was my main process of writing songs, get songs that are totally uninformed by self-consciousness. When I sit down and try to write some lyrics, it just looks like rubbish. I can't function with two things at the same time. I don't even listen to music when I'm doing [films]. I think after doing another movie after this movie now, then I'll try and write some music, hopefully at the end of the year.

Have they asked you to do any more songs for the Twilight movies?

No. They'll never ask me ever again!


On his career, the downside of fame, and where he wants to go from here.

Are you enjoying your career right now?Are the acting opportunities worth the craziness and the fame?

It's annoying not being able to meet people, thinking that someone's going to sell something or Twitter things. You need that, just to be a person, just to be able to talk to someone in a normal way. You see all these actors holing themselves up and not doing anything ever because of that. That's the only frustrating thing about it.

Do you see this movie as an important step to show people you're more than Twilight?

I think it's an important step. I don't think it's to show people I'm more than Twilight. I have the same mentality about [the Twilight sequels]. I try to make a Twilight film to show I'm more than Twilight, whatever that means. You try and improve, you try and take things from each job you get. I've just sort of fallen into it. I'm just trying to figure out how to do things.

You've made a lot of distinctly independent films to kind of counterbalance Twilight. Do you plan to keep seeking these out?

Not necessarily. I just liked the script of this. The next few things I'm doing, I just liked the script. I'd be way more nervous doing a big kind of blockbuster which would go into the marketplace saying, "This has to be huge." I like doing ensemble things with established actors who are really good, and scripts that are kind of different, and hope people will be interested in them.

source : cinemablend.com via robert pattinson life
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour cinemablend.com   Sam 13 Mar - 10:01

Robert Pattinson sur New York et les inconvénients de la célébrité

Je l'avoue, je n'attendais pas grand chose de Robert Pattinson. Il est devenu très, très célèbre pour avoir joué les hommes qui ne disent pas grand chose, que ce soit le mignon Cedric Diggory dans le quatrième Harry Potter, le froid et méfiant Edward Cullen dans ce film de vampire ou le pessimiste Tyler dans Remember Me, qui est le premier rôle principal de Pattinson en tant que non vampire. Je m'attendais à le voir entrer dans la salle d'interview dans un nuage de fumée, les cheveux ébouriffés et les sourcils froncés, nous bravant de lui poser toutes les questions.

Dire que j'étais agréablement surprise est un euphémisme - Pattinson était drôle, généreux et totalement détendu lors de cet entretien, prêt à rire de lui-même et admettre qu'il part dans toutes les directions, au point que ça n'a plus aucun sens, quand il répond aux questions et faisant de son mieux pour répondre aux questions concernant Twilight, même lorsque les attachées de presse rôdaient dans le fond de la pièce afin de s'assurer que nous ne dérapions pas. Les cheveux étaient tout à fait normaux aussi - sûrement dus à une séance de coiffure l'après midi. Vous trouverez ci-dessous notre entretien avec Pattinson, ce qui l'a interpellé dans Remember Me, comment il voit son personnage Tyler comme une extension de lui-même et les dangers d'une célébrité inattendue. J'ai été vraiment impressionnée par la façon dont il a été ouvert pour parler de ce qu'il fait et sur le fait qu'il n'aime pas la folie qui l'entoure au quotidien. Vraiment, j'ai été globalement impressionnée. Découvrez pourquoi ci-dessous.


Au sujet de Remember Me et le rapport qu'il a avec son personnage

Qu'est-ce qui vous a étonné en étant producteur exécutif sur ce film ?

Je n'ai pas été un bon producteur. Je ne suis intervenu que sur la fin. J'ai toujours aimé l'idée qu'Allen et Nick avaient du film et finalement je ne voulais pas être mené en bateau, que ce soit par le studio ou par quelqu'un d'autre. J'ai tout fait pour aider à le protéger.

Qu'est-ce qui vous a amené à faire partie ce projet ?

Je l'ai lu juste après Twilight, en été, et il y avait ce petit quelque chose. J'ai aimé la façon dont il n'entrait pas dans un moule et il ne ressemblait pas un teen movie. La pause entre le deuxième et le troisième film de la saga Twilight n'était que de 2 mois et ça laissait peu de temps pour faire quelque chose. Ce film était parfait à ce niveau là.

Etes-vous d'accord avec la vision qu'a Tyler sur le monde ?

Je ne pense pas que Tyler ait vraiment une vision sur le monde. Il est en révolte contre tout et rien. Il n'a pas de désirs particuliers, personne ne lui a rien fait. C'est presque la raison pour laquelle il veut se rebeller, parce justement il n'a pas vraiment de raison de le faire. Je me sentais relativement semblable à lui sur certains points, étant juste sans aucune envie. Surtout lorsque je l'ai lu la première fois. Je ne faisais rien quand je l'ai lu la première fois.

Êtes-vous un gros fumeur comme Tyler l'est ?

Je suis devenu un gros consommateur de Nicorette. J'y suis complètement accro maintenant, ce qui est très agaçant. Dans les avions et certains endroits, ça n'aide pas du tout. Vous voulez désespérément une cigarette.

Le réalisateur Allen Coulter et le scénariste Will Fetters disaient que cela pouvait être difficile pour des jeunes de jouer des personnages plus jeunes qu'eux. Comment avez-vous fait ?

Peut-être que c'est mal, mais je pense que la seule façon de faire quelque chose qui soit crédible est d'essayer de raconter les choses par rapport à ce que vous êtes vous même. Je pense que j'ai raconté son histoire en y mettant ce que je ressentais personnellement. Je disais aux gens, avant le tournage, qu'il était le personnage le plus proche de moi et j'ai essayé d'y mettre une part de moi en l'interprétant.

Comment avez vous travaillé avec Emilie et négocié le défi avec tous les fans qui étaient sur le tournage ?

Emilie était vraiment compréhensive. Il y avait des tas de gens qui venaient aussi pour elle à cause de Lost. Quand les gens réalisaient que nous étions là, c'était la folie. Elle était toujours cool avec la foule. C'était la première fois qu'elle tournait un film. En ce qui nous concerne, nous avons essayé de faire comme si de rien n'était, mais c'était une sorte de soulagement de partager ça ensemble. On voulait tout donner à ce projet et c'est ce qui s'est réellement passé.


Concernant le tournage à New York avec les fans sur le tournage chaque jour.

On a dit que le tournage à New York avait été stressant, mais qu'est ce qui a été agréable ?

C'est l'idée fantastique de vivre dans l'East Village. C'est le genre de vie que j'aurais voulu avoir si j'étais un étudiant. Les gens sont réactifs à tout - même les figurants à New York, tout le monde a une opinion sur tout.

Et vous, quelle expérience en gardez vous ?

Ma sœur a vécu ici, pendant cinq ans, et je vais être honnête, j'ai plus profité de New York à l'époque. Là, j'étais plutôt coincé dans une chambre d'hôtel la plupart du temps [lors du tournage de Remember Me].

Etait-il difficile de tourner avec tous ces gens autour du plateau ?

Juste au début. C'est étrange, à New York on ne peut pas bloquer les rues. C'est bizarre, Il y avait une quarantaine personnes qui prenaient des photos de l'autre côté de la rue et il n'y avait rien que vous ne puissiez faire.


Concernant sa carrière musicale et sa contribution à Twilight

Que peut-on attendre de vous musicalement à l'avenir ? Vous voyez-vous faire la musique d'un film la musique?

Oui. J'aimerais vraiment. J'en ai parlé à des gens sur différents projets. C'est assez difficile à faire. Je pense que c'est aussi un peu risqué.

Votre processus d'écriture des chansons a-t-il changé pour vous ces dernières années ?

J'avais l'habitude d'écrire beaucoup pour faire des petits concerts. Avec simplement deux lignes d'une chanson, on prenait le micro et c'est la pression qui vous poussait à faire quelque chose. Et je ne peux plus vraiment faire ça. C'était ma façon de faire des chansons, obtenir des chansons qui faisaient complètement amateur à cause de la timidité. Quand je m'assieds et que j'essaye d'écrire quelques paroles, ça ne ressemble à rien. Je ne peux pas fonctionner avec deux choses en même temps. Je n'écoute même pas de musique quand je fais un film. Je pense qu'après avoir fait un autre film, après celui ci, je vais essayer d'écrire de la musique, j'espère à la fin de l'année.

Vous a-t-on demandé de faire des chansons pour les films Twilight ?

Non, ils ne me l'ont jamais redemandé.


Au sujet de sa carrière, les inconvénients de la célébrité et ce qu'il veut faire.

Appréciez-vous votre carrière maintenant ? Est ce que les possibilités qui vous sont offertes en tant qu'acteur valent la folie et la célébrité ?

C'est dommage de ne pas pouvoir aller à la rencontre des gens, uniquement parce que vous redoutez que quelqu'un ne vende des informations ou les mette sur twitter. Vous avez besoin de ça, être simplement une personne comme tout le monde, pouvoir être en mesure de parler à quelqu'un normalement. Vous avez plein d'acteurs qui se terrent et ne font jamais rien à cause de ça. C'est la seule chose frustrante à ce sujet.

Voyez vous ce film comme une étape importante pour montrer aux gens que vous êtes plus que le rôle que vous avez dans Twilight ?

Je pense que c'est une étape importante. Je ne pense pas que ce soit pour montrer aux gens que je suis plus que ce que je suis dans Twilight. J'ai la même mentalité pour les suites de Twilight. J'essaie de faire un film de la saga pour montrer que je suis plus que ce que j'ai pu faire dans le précédent. Vous essayez, vous vous améliorez, vous essayez de prendre le meilleur de chaque rôle que vous obtenez. Je suis juste tombé dedans. J'essaie simplement de comprendre comment faire les choses.

Vous avez fait beaucoup de films indépendants pour contrebalancer Twilight. Prévoyez-vous de rester dans ce registre ?

Pas nécessairement. J'ai simplement aimé le scénario de ce film. Pour mes autres projets à venir, ce sont les scénarios que j'ai aimés. Je serais plus nerveux si je faisais une superproduction prévue pour cartonner et si on me disait : "Cela doit être énorme". J'aime faire des films avec les acteurs établis qui sont vraiment bons et avec des scénarios qui sont différents. J'espère que les gens s'y intéresseront.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour cinemablend.com   Sam 13 Mar - 14:34

Valériane. Cette interview est vraiment sympa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Web] Interview pour cinemablend.com   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Web] Interview pour cinemablend.com
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2010 :: Mars 2010-
Sauter vers: