The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Web] Interview pour filmreviewonline.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Web] Interview pour filmreviewonline.com   Sam 13 Mar - 10:09

Remember Me – Robert Pattinson on being beaten up

Set during the summer of 2001 in New York City, Remember Me stars Robert Pattinson as Tyler Hawkins, a rebellious NYU student who has a violent encounter with Police Sergeant Neil Craig (Chris Cooper), only to fall in love with his daughter, Ally (Emilie de Ravin).

Pattinson, who became a superstar as vampire Edward Cullen in the Twilight franchise, spoke of his role as Tyler and the movie at the press junket for the film in New York City.

Do people judge your work differently after the Twilight films?

Yeah, I think people do judge things differently after the Twilight films; they view it differently, but there’s nothing you can really do about that. I do take that into account more now than I used to. Doing the (Salvador) Dali movie (Little Ashes), when I was doing it, I didn’t think anyone was ever going to see it. It’s a very different place to be at when you think you’re making a movie which nobody is going to see; you’re not afraid to experiment with things.

We’re dealing with random violence in this film. Was there something from your own past that you could bring?

No. It was more about the reactions after (the random violence). The way he dealt with random events. Little bits were cut out of it but I remember after the first fight with Chris Cooper’s character, his mother was saying, ‘You need to sue the police force,’ and I was like, ‘For what?’ He doesn’t really care. ‘Well, at least, get an apology,’ and I was like, ‘I don’t think you can sue the police force for an apology.’

It was kind of this blasé attitude, even when it’s been him who’s been the one who is harmed. I always related to that. Looking back into the past and bearing grudges, I don’t really do that. The way that his violence comes out as well, it’s illogical. It’s not against really legitimate targets. I kind of relate to that. When you have a spasm of rage it goes, almost inevitably, to the complete wrong target and it causes you more problems. So, it’s better to keep it chained up all the time.

A lot of that anger goes against Tyler’s dad, played by Pierce Brosnan. What was it like acting with him? And is your relationship with your own dad, anything like that?


(he laughs) I think my relationship with my dad is the opposite. With Pierce, the part was written as much more controlling. He was incredibly arrogant in the script. And, Pierce seems like a really nice guy and he read the character as, he’s not a horrible man. He’s not a monster, and that completely changed what Tyler’s relationship is with him. You’re looking at a guy where you know the audience is going to be thinking, ‘He’s all right,’ which is kind of interesting.

This guy Tyler is rebelling against nothing. He is attacking (his father) because he knows he can be attacked and he’s going to keep standing afterwards.

Pierce was great. I had no idea who they were going to cast in that part and when (they told me) I was like, ‘That’s a tough act to follow’. But I think he was perfect for it.

Did you enjoy your fight scenes; acting with fists not words?

Yeah. I loved it. It’s completely different. I never do stuff like that in reality so it’s quite cathartic in a lot of ways.

Was it daunting working with Chris Cooper as Ally’s tough dad?

Yeah, I don’t know how I’d feel if I really had any fighting back to do. I was continually beaten up by him (he laughs). But, yeah, it was quite daunting. It’s very hard being strangled. It’s really difficult to look like it’s actually happening, because if you’re being strangled nothing really happens. You just stand there.

I was experimenting with myself just before we shot it. I don’t really know what the face is to represent being strangled.

Have you been in a fight before?


Well, I’ve been beaten up a few times. I was a bit of an idiot when I was younger, but it was always unprovoked, in my eyes anyway. It was just after I first started acting and I liked to behave like an actor and that generally provoked a lot of people into hitting me.

Were you hurt in that particular fight scene

Oh no, not at all. The only thing that I hurt myself on was a bit they cut out of the movie where I flipped out afterwards, out of my own impotence in this fight. You walk into the big confrontation and end up getting completely destroyed by your competitor.

I was hitting myself afterwards in a little spur of the moment thing which they cut out of the movie. I hit myself so hard I was in pain for the rest of the shoot. It was the most stupid thing I’ve ever done (he laughs).

Did you have any trouble with the New York Bronx accent?

I grew up watching American movies. I learned how to act, to whatever extent, by watching American movies way more than English ones so I kind of, in a lot of ways, feel more comfortable speaking in an American accent. It feels more real to me in a lot of ways.

In the Twilight saga you are working with a lot of younger actors. Other than Emilie, the actors in this film are a bit older. Is it different working with older actors?

Yeah. In a lot of ways, it’s different because when you’re working with young people it’s like you’re going on the journey together. Everything is fresh to you. If you’re working with experienced people, they’re much clearer about what they want to do or bring to the job right from the beginning, which is really good in some ways. But, at the same time, they’re very willing.

Chris and I were rewriting the scene when we fought each other during the lunch break just before. I never worked with anyone who is really tied down to what they want to do and that’s that. It’s really good either way.

source : filmreviewonline.com via robert pattinson life
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour filmreviewonline.com   Sam 13 Mar - 11:03

Remember Me - Robert Pattinson battu

Durant l'été 2001 à New York City, Tyler Hawkins, interprété par la star de Remember Me, Robert Pattinson, est un étudiant rebelle qui a maille à partir avec le sergent de Police Craig Neil (Chris Cooper) et qui tombe amoureux de sa fille, Ally (Emilie de Ravin).

Pattinson, qui est devenu une superstar avec le rôle d'Edward Cullen dans la franchise Twilight, a parlé de son rôle de Tyler et du film lors d'un press junket à New York.

Est ce que les gens jugent votre travail différemment depuis les films Twilight ?

Oui, je pense. Leur façon de voir les choses est différente mais il n'y a rien que vous pouvez vraiment faire à ce sujet. J'essaye de ne pas en tenir compte comme je le faisais avant. Quand j'ai tourné le film sur Dali (Little Ashes), je ne pensais pas qu'il y aurait du public pour le voir. C'est très différent quand vous pensez faire un film que personne ne va regarder, vous n'avez pas peur d'expérimenter certaines choses.

Il y a une certaine part de violence dans ce film. Y a-t-il quelque chose de votre passé que vous y avez apporté ?

Non, c'était plus dans ses réactions suite à cette violence. La façon dont il gère les évènements. Certains passages ont été coupés, mais je me souviens qu'après la première bagarre avec le personnage interprété par Chris Cooper, sa mère disait : "Il faut poursuivre la police" et je répondais "Pour quoi faire ?" Il s'en fiche un peu. "Eh bien, au moins, pour obtenir des excuses" et je disais "Je ne pense pas qu'on puisse porter plaine contre la police pour avoir des excuses".

Il a cette attitude blasée, même quand c'est lui qui est la victime. Je suis un peu comme ça. Ruminer les choses du passé et en garder rancune, ça n'est pas quelque chose que je fais. La façon dont il extériorise sa violence est illogique. Il ne s'en prend pas aux bonnes personnes. Lorsque votre colère est telle que vous vous en prenez à ceux qui n'y sont pour rien, inévitablement c'est source de problème. Il est donc préférable d'essayer de se contenir.

Une partie de cette colère est dirigée vers le père de Tyler, joué par Pierce Brosnan. Comment c'était de tourner avec lui ? Et votre relation avec votre père ressemble-t-elle à celle de votre personnage dans le film ?

(Il rit) Je pense que ma relation avec mon père est à l'opposé. Le personnage de Pierce est quelqu'un qui se contrôle. Il était incroyablement arrogant dans le script. Alors que Pierce est quelqu'un de vraiment sympa et il a joué le personnage de façon à ce qu'il ne soit pas un homme horrible. Ce n'est pas un monstre, c'est ce qui change la relation qu'a Tyler avec lui. Vous le regardez et vous savez que le public va penser "Il a raison" ce qui est intéressant.

Tyler se rebelle contre n'importe quoi. Il s'en prend à son père, car il sait qu'il est à même d'assumer et qu'il en sortira indemne.

Pierce était génial. Je n'avais aucune idée de qui ils allaient prendre pour le rôle et je me disais que c'était un rôle difficile à tenir. Mais je pense qu'il a été parfait pour celui ci.

Avez vous appréciez vos scènes de bagarres où il est question de coups de poing et non de paroles ?

Oui. J'ai adoré ça. C'est complètement différent. Je ne fais jamais ce genre de chose en réalité donc c'était assez libérateur.

Etait-ce intimidant de travailler avec Chris Cooper qui joue le père inflexible d'Ally ?

Oui. Je ne sais pas comment je me sentirais si je devais vraiment l'affronter. Il m'a constamment mis au tapis (il rit). Mais, oui, c'était assez intimidant. Ce n'est pas facile d'être étranglé. Ce n'est pas évident d'avoir l'attitude de quelqu'un qui se fait réellement étrangler.

Je faisais des tests tout seul juste avant de tourner la scène car je ne savais pas vraiment quelle tête je devais faire.

Vous êtes vous battu par le passé ?

Eh bien on m'a foutu des raclées à plusieurs reprises. Je faisais un peu l'idiot quand j'étais plus jeune, mais c'était toujours sans provocation, à mes yeux en tout cas. C'était au moment où je commençais le métier d'acteur et je me plaisais à me comporter en tant que tel et du coup ça donnait à certains l'envie de me tabasser.

Avez-vous été blessé lors d'une scène en particulier ?

Oh non, pas du tout. Le seul moment où je me suis fait mal, et qui a été coupé du film, c'est lorsque tout seul je me mets en colère à cause de mon impuissance lors de la bagarre. Vous vous lancez dedans et finalement vous êtes mis hors course par votre adversaire.

Je me frappe moi même sous l'impulsion du moment. Mais je me suis cogné si fort que j'ai ressenti la douleur pendant tout le reste du tournage. C'était la chose la plus stupide que j'ai jamais fait (il rit).

Avez-vous eu des problèmes à saisir l'accent du Bronx ?

J'ai grandi en regardant des films américains. J'ai appris le métier d'acteur, en quelque sorte, en regardant des films américains, plus que des films anglais, et d'une certaine manière je me sens plus à l'aise en parlant avec un accent américain. Ca me semble plus naturel.

Dans la saga Twilight vous travaillez avec beaucoup d'acteurs qui sont plus jeunes. Mis à part Emilie, les acteurs de ce film sont un peu plus âgés. Etait ce différent de travailler avec eux ?


Oui. Dans bien des façons, parce que travailler avec des jeunes c'est comme partir en voyage tous ensembles. Tout est nouveau pour vous. Si vous travaillez avec des gens expérimentés, ils sont beaucoup plus clairs vis à vis de ce qu'ils veulent faire ou apporter aux personnages et ce dès le début, et c'est quelque chose de vraiment bien. Et, en même temps, ils sont plein de bonne volonté.

Chris et moi avons réécrit la scène, dans laquelle nous nous battons, pendant la pause déjeuner qui a précédé son tournage. Je n'avais jamais travaillé avec quelqu'un qui soit autant attaché à ce qu'il veut faire. Les deux façons de faire sont vraiment agréables.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour filmreviewonline.com   Sam 13 Mar - 19:48


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour filmreviewonline.com   Dim 14 Mar - 0:58

J'aime beaucoup cet itw. Merci de vous donner tant de mal à la traduction. J'avais saisi quelques points essentiels mais heureusement que vous etes là.

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Web] Interview pour filmreviewonline.com   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Web] Interview pour filmreviewonline.com
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2010 :: Mars 2010-
Sauter vers: