The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Web] Interview pour Scotsman.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: [Web] Interview pour Scotsman.com   Mar 23 Mar - 10:21

Scotsman.com Interviews Rob

RIGHT now, being Robert Pattinson is a full-time business fraught with danger. The last time I saw him, the British star of the Twilight vampire franchise was in Cannes, surrounded by screaming French fans ready to sink their teeth into his flesh. With the release of Twilight sequel New Moon in November furthering “R-Patz” mania, it’s now reached epidemic proportions – fuelled by his relationship with Twilight co-star Kristen Stewart.

When we meet in a New York hotel it seems impossible to escape.

him. Posters cover the subway for his latest film, Remember Me, while shops are full of Pattinson posters, calendars and T-shirts. Meanwhile, the cover of US magazine Details sees him wedged in between a model’s legs (a photo shoot that led him in the accompanying interview to say “I’m allergic to vagina” – a quote that will doubtless follow him to his grave). No wonder, with his five-day stubble, unruly sideburns and unkempt James Dean-like mop of hair, he looks a little haggard.

Dressed in black jeans and a forest green puffer jacket, he says much of his day is about maintaining his sanity. “I spend a lot of time trying to figure out how to not be seen,” he says. “It’s kind of annoying but the payoff is infinite.

If no-one finds out where you’re staying, if people aren’t following you as soon as you leave your house, if people aren’t waiting outside a restaurant if you have dinner there… then it’s great. People coming up to you in the street – that’s nice. But it’s just when people know they can make money off your life, that’s when it becomes difficult. They’re relentless.”

Returning to the city where he shot romantic drama Remember Me hardly helps. When he was filming there last June, hysteria haunted him wherever he walked.

“I don’t know why I didn’t see it coming. I really thought it was going to be a tiny little film, shot in New York, and I’d be able to just hang out.” Instead, with much of the movie filmed in and around the city, it was done to the backdrop of screaming fans and the clicks of the paparazzi.

“Some days it just went completely mad, but you can’t do anything,” he says. “I remember one day we were filming by NYU, and there was a bunch of paparazzi on the other side of the street. It was in the middle of the scene and they were going ‘Look up, look up!’ as we were shooting. And when you don’t look up, they go ‘What? Do you think you’re acting or something?’”

While he admits he got “more and more pissed off” with the intrusion, a security guard put it into perspective – telling him to imagine the embarrassment, not to mention the furore, if he tried to punch a pap and missed. “Then you feel fine. No-one can do anything to you then.”

Given the role he plays in Remember Me, it’s to his credit he never swung a fist off-camera. His angst-ridden character Tyler Hawkins evidently has visions of emulating his Fight Club namesake Tyler Durden, brawling with just about everyone, from his wealthy father (Pierce Brosnan) to louts on the street. While Pattinson previously told me “I’m really just playing myself”, he’s changed his tune since making the film. “I think it’s impossible to do that. It’s more your fantasy of yourself – like ‘Yeah, I could play that. I get into fights all the time’.” So does he? “I don’t at all,” he says. “I just want to.” What about in the past? “I’ve been beaten up quite a few times. I generally don’t see it coming, so I can’t really class it as a fight. It’s been a few years though.”

It’s hard to imagine this 23-year-old from Surrey getting into schoolyard scraps. Raised with his two older sisters by his father, a former car dealer, and his mother, who worked in a model agency, his middle-class upbringing in Barnes hardly sounds like the stuff of drama. “I’m always really worried,” he says, “because I didn’t go through a rebellious streak when I was young, that now I’ll suddenly start rebelling against stuff completely unnecessarily.”

Considering how his life has been mapped out for him by Twilight, it’d be hard to blame him if he did. Everything was a lot simpler when he was a teenager – and he certainly didn’t experience the pressure to succeed that Tyler feels from his alpha-male father. “When I was not trying very hard at school, my dad was like: ‘Just leave school and get a job.’ No-one ever said: ‘You need to do your exams.’ It was more like: ‘If you’re not going to take advantage of things, don’t do it. Do something else.’”

This he did. Ditching the idea of going to university, he veered towards acting, something his father first suggested when he urged him to get involved with amateur productions at Barnes Theatre Company.

After a bit part in Mira Nair’s film adaptation of Vanity Fair, followed by a more substantial role in a TV film of Wagner’s Ring cycle, Ring Of The Nibelungs, Pattinson’s big break came in Harry Potter And The Goblet Of Fire, playing martyred Hogwarts pupil Cedric Diggory. Yet with success comes responsibility, and it’s clear that post-Twilight, he’s beginning to feel the pressure. “You can see all these articles,” he says. “Like ‘If Remember Me doesn’t make any money, then what is he? What is his worth to the world?’ I don’t know. Nothing.”

While the film made a modest box office bow in the US, taking $8.7 million in its opening weekend, Pattinson has no regrets about taking it on. “It’s not a big epic action film. It’s not going out to the marketplace to sweep up everything. It’s just made to be a film. That’s the weird thing.”

While the film concentrates on Tyler’s relationship with Lost star Emilie de Ravin’s student Ally, Pattinson says: “I always thought it was more a film about living, trying to live, than specifically a love story” – a reason perhaps that Twilight fans have so far stayed away.

Not that this is a surprise. As shown by last year’s little-seen biopic Little Ashes, in which he played artist Salvador Dalí, it’s not Pattinson the fans want so much as his Twilight character Edward Cullen. Not that they’ll have to wait long, with the third instalment of the franchise, Eclipse, due in July. While Pattinson returns to shoot the final episode, Breaking Dawn, in October, at least in between he’s managed to squeeze in another adult role – an adaptation of Guy de Maupassant’s 19th-century novella Bel Ami – to further show there’s more to him than teen pin-up.

Indeed, if the gay love scenes of Little Ashes didn’t fluster his female fanbase, playing Bel Ami’s hard-living journalist and social climber surely will. As a cad of the first order, the film pits him against a legion of female co-stars, including Uma Thurman, Christina Ricci and Kristin Scott Thomas. So did that help his curious little phobia? “You mean did it ease my fear of vagina?” he says. “It’s funny, playing this character that uses them all and uses sex as a weapon. He just destroys these people’s lives in such horrible ways – it’s so strange for me to be playing that part.”

If this hints he’s no heartbreaker in real life, today he’s as reluctant as ever to talk about romance with Stewart, or anyone else. “When the spotlight seems to be quite centred on you, the best thing I think is to remain as much of a mystery as you can,” he says. “Don’t try and label yourself. Don’t put yourself out. That’s the only thing that creates stories.”

If there’s one thing he’s learned, it’s that a public persona isn’t helpful when trying to sustain a career. “If you’re seen all the time and if your opinions are all over the place, no-one wants to see your movies.” Not that there’s much danger of this – at least until the curtain falls on Twilight. v

Remember Me is released on 2 April. The third Twilight movie, Eclipse, follows on 9 July.

source scotsman.com via spunk ransom

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour Scotsman.com   Mer 24 Mar - 21:37

Scotsman.com Interview Rob

Actuellement, être Robert Pattinson c'est un travail à plein temps qui n'est pas sans danger. La denière fois que je l'ai vu , la star anglaise de la saga vampirique Twilight était à Cannes, entouré de fans françaises qui hurlaient et qui étaient prêtes à planter leur crocs dans sa chair. Avec la sortie de New Moon qui a approfondi la “R-Patz” mania, c'est devenu aujourd'hui une épidémie – alimentée par les rumeurs le liant à Kristen Stewart.

Quand noous l'avons rencontré dans son hôtel à New York, il semblait impossible d'y échapper.

Des posters de son prochain film, Remember Me, tapissaient les murs du métro tandis que tous les magasins vendaient des posters , des calendriers et des Tshirt avec Pattinson. Pendant ce temps là , la couverture du magazine américian Details le montrait confortablement installé entre les jambes d'un mannequin ( un shooting qui fut accompagné de l'interview disant “je suis allergique aux vagins ” – une citation qui le suivra jusque dans la tombe ). Pas étonnant qu'avec sa barbe de 5 jours , ses pattes indisciplinées et ses cheveux ébouriffés à la James Dean , il ait l'air exténué.

Vêtu d'un jean noir et d'une veste verte , il dit qu'il passe ses journées à faire attention à son équilibre mental. “J'ai passé beaucoup de temps à tenter de comprendre comment passer inapperçu ,” dit il . “C'est assez embêtant mais mais le bénéfice est infini.

Si personne ne sait où vous êtes , si les gens ne vous suivent pas dès que vous sortez de chez vous , si les gens n'attendent pas à la sortie d'un restaurant où vous diner … alors c'est génial . Les gens qui viennent vous voir dans la rue – c'est sympathique . Mais c'est quand les gens se font de l'argent sur votre dos , là ça devient difficile . Eux sont acharnés”

Retournant dans la ville où il a tourné Remember Me n'est pas une aide . Quand il a tourné là bas en juin , l'hystérie ne l'a pas quitté .

“Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas senti ça venir . Je pensais vraiment que ce serait un petit film , tourné à New York, et que je pourrais me balader .” Au lieu de ça, le film ayant été tourné dans la ville , il y eu les cris incessants des fans et les flashs des paparazzi.

“Certains jours c'était de la folie mais vous ne pouvez rien y faire,” dit il . “je me souviens qu'un jour nous filmions dans l'université de NY et il y avait ce groupe de paparazzi de l'autre côté de le rue . On était au milieu d'une scène et ils hurlaient ‘Lève les yeux ! Lève les yeux !’ alors que nous tournions . Et quand je ne levais pas la tête ‘Quoi ? Pensez vous que vous tournez?’”

Alors qu'il admet avoir été “de plus en plus agaçé ” à cause de l' intrusion, un gars de la sécurité a mis les choses en perspective – lui disant d'imaginer l'embarras, sans oublier la fureur , s'il tentait de donner un coup de poing à un paparazzi et s'il le manquait . “Ensuite , vous vous sentez bien . Plus personne ne peut plus rien contre vous .”

Vu son rôle dans Remember Me, c'est tout à son honneur s'il n'a pas flanqué un coup de poing hors caméra. Son personnage colèrique Tyler Hawkins a à l'évidence des visions de son émulation pour son Fight Club du nom de Tyler Durden, se battant avec tout le monde son père (Pierce Brosnan) mais aussi dans la rue. Alors que Pattinson m'a dit “je suis moi même ”, il a changé de chanson depuis “Je pense que c'est impossible de faire ça . C'est plus un fantasme – du genre " Oui je pourrais faire ça . Je me bats tout le temps .” Comme lui ? “Mais pas du tout ,” dit il “C'est juste un rêve ” Et dans le passé ? “J'ai eu quelques fois des raclées . Généralement , je ne les voyais pas venir , donc on ne peut dire que c'était des bagarres. Ce ne fut que quelques années.”

C'est difficile d'imaginer ce jeune homme de 23 ans originaire du Surrey impliqué dans des bastons à l'école . Elevé avec ses 2 soeurs par son père , un ancien vendeur de voiture , et sa mère , qui travaillait dans un agence de mannequin , son éducation à Barnes ne fut pas dramatique. “Je suis toujours très inquiet ” dit il , “car je n'ai pas eu ma période rebelle quand j'étais jeune ,et maintenant je me rebelles contre des choses compétement inutiles.”

Vu comment sa vie a été façonné par Twilight, il serait difficile de le blâmer. Tout était plus simple lorsqu'il était adolescent – et il n'a pas connu cette pression pour réussir , que connait Tyler à cause de son père, ce mâle dominant “Quand je ne faisais pas d'efforts à l'école , mon père disait : ‘Quitte l'école et trouve un travail .’ Personne ne m'a jamais dit : ‘Tu dois passer tes diplômes .’ C'était plus : ‘Si tu ne tires pas de la situation , ne le fais pas . Fais quelque chose ’”

C'est ce qu'il a fait . Abandonnant l'idée d'aller à l'université , il s'est dirigé vers la comédie , une activité suggérée par son père qui l'a poussé à s'impliquer dans la troupe amateur du Barnes Theatre Company.

Après un petit rôle dans l'adaptation cinématographique par Mira Nair de Vanity Fair, puis dans le film de Wagner , Ring Of The Nibelungs, l'explosion de la carrière de Pattinson s'est faite avec Harry Potter , dans lequel il fut le martyre de Poudlard, Cedric Diggory. Pourtant avec le succès vient les responsabilités , et il est évident qu'après Twilight, il a commencé à sentir la pression . “Vous voyez tous ces articles,” dit il ‘Si Remember Me n'est pas rentable alors qui est il? Que fait il dans ce monde ?’ Je ne sais pas . Rien.”

Le film a eu un début timide avec $8.7 million le weekend, Pattinson ne regrette pas de l'avoir fait . “Ce n'est pas une super production épique pleine d'actions . Ca ne va pas tout bousculer C'est juste un film. C'est ça qui est étrange.”

Le film se focalise sur les relations de Tyler avec Ally, et Pattinson dit “j'ai toujours pensé que c'était un film sur la vie , sur la tentative de vivre , et non pas une histoire d'amour ” – et c'est peut être pour ça que les fans de Twilight n'ont pas suivi.

Ce n'est pas une surprise. Comme on a pu le constater avec Little Ashes, dans lequel il incarne Salvador Dalí, ce n'est pas Pattinson que les fans désirent c'est son personnage Edward Cullen. Ils ne devront pas attendre longtemps , puisqu'Eclipse sort en juillet . Pattinson tournera Breaking Dawn, en Octobre, et entre deux il tourne un film plus adulte – Bel Ami –afin de démontrer qu'il est autre chose que cette pin up pour ado.

En effet , les scènes gay de Little Ashes n'ont pas émoustillé ses fans , son rôle dans Bel Ami les émoustillera . Dans le film, on trouve Uma Thurman, Christina Ricci et Kristin Scott Thomas. Donc cela a t il été une aide pour sa petite phobie ? “Vous voulez savoir si cela a calmé ma peur des vagins ?” dit il “C'est marrant , incarner ce personnage qui les utilisent pour augmenter son pouvoir et qui les voient comme une arme. Il détruit la vie de ses gens de manière horrible – c'est si étrange de jouer ce rôle .”

Si cela signifie qu'il n'aime pas briser les coeurs, il est toujours peu disposé à parle de son histoire avec Stewart, oui quiconque . “Quand vous êtes sous le feu des projecteurs , le mieux c'est d'être le plus mystérieux possible ,” dit il . “N'essayez pas de mettre une étiquette . Ne pas se retirer non plus . C'est ce qui crée les histoires.”

Une chose qu'il a apprise , le personnage publique n'est pas une aide pour développer sa carrière “Si on vous voit partout et que vous donnez vos opinions sur tout, personne ne veut voir vos films .” Il n'y a pas de danger , du moins tant que le rideau Twilight ne tombe.

Remember Me sort le 2 avril . Eclipse sortira le 9 juillet

source scotsman.com via spunk ransom

_________________


Dernière édition par ptiteaurel le Mer 24 Mar - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour Scotsman.com   Mer 24 Mar - 21:56

Merci beaucoup pour la traduction !
Y'a un truc qui me chiffonne dans cette interview, Robert parle du fait que le film n'a pas été très suivi par les fans de twilight hors l'interview a été fait lorsqu'il été a new York avant la sortie du film en salle, comment aurait-il pu tenir ses propos avant meme sa sortie ? scratch scratch

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour Scotsman.com   Mer 24 Mar - 22:07

Tu parles de ces passages ?

Citation :
Le film a eu un début timide avec $8.7 million le weekend, Pattinson ne regrette pas de l'avoir fait . “Ce n'est pas une super production épique pleine d'actions . Ca ne va pas tout bousculer C'est juste un film. C'est ça qui est étrange.”

Le film se focalise sur les relations de Tyler avec Ally, et Pattinson dit “j'ai toujours pensé que c'était un film sur la vie , sur la tentative de vivre , et non pas une histoire d'amour ” – et c'est peut être pour ça que les fans de Twilight n'ont pas suivi.

Si c'est la cas , les passages en gras sont ceux du journaliste

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour Scotsman.com   Mer 24 Mar - 23:00

Ptiteaurel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour Scotsman.com   Jeu 25 Mar - 11:01

ptiteaurel a écrit:
Tu parles de ces passages ?

Citation :
Le film a eu un début timide avec $8.7 million le weekend, Pattinson ne regrette pas de l'avoir fait . “Ce n'est pas une super production épique pleine d'actions . Ca ne va pas tout bousculer C'est juste un film. C'est ça qui est étrange.”

Le film se focalise sur les relations de Tyler avec Ally, et Pattinson dit “j'ai toujours pensé que c'était un film sur la vie , sur la tentative de vivre , et non pas une histoire d'amour ” – et c'est peut être pour ça que les fans de Twilight n'ont pas suivi.

Si c'est la cas , les passages en gras sont ceux du journaliste

ah bah voui, bah j'ai rien dit alors Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Web] Interview pour Scotsman.com   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Web] Interview pour Scotsman.com
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2010 :: Mars 2010-
Sauter vers: