The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 3:40

Critique d'Eclipse : l'avis de cine-magic.org

Les héros de la saga Twilight sont de retour sur grand écran. Ce troisième volet, adapté du roman éponyme, est dirigé par David Slade, réalisateur entre autre de 30 jours de nuits et Hard Candy. Il signe là le meilleur épisode de la saga. Le livre est respecté au-delà des espérances. Flirtant entre romantisme, humour et action, il a su trouver le bon équilibre qui fait mouche. Enfin, une adaptation digne des livres ! Même le casting s’en sort mieux que d’habitude : ils jouent et campent encore mieux leurs personnages que dans les précédents films.

Kristen Stewart est pour une fois moins dans la force, plus dans la tendresse. Robert Pattinson montre enfin dans Twilight qu’il a plus de deux expressions. La jalousie lui va à ravir ! Taylor Lautner est un contrepoids humoristique de choix, face à un Robert Pattinson plus dans le sérieux et le dramatique. L’un comme l’autre montrent peu à peu qu’ils ne sont pas que des belles gueules. L’élément fort du casting reste tout de même Dakota Fanning qui, certes, ne cumulent que trois scènes, mais quelles scènes ! Elle est méconnaissable en Jane et la joue de mieux en mieux à chaque film. Quel don pour le diabolisme ! Elle volerait presque la vedette aux héros du film !

A l’image de Jane et du livre, le film est d’ailleurs bien plus noir que les précédents, plus prenant également. Là, où les autres volets avaient du mal à réellement faire jaillir émotion et suspense, David Slade s’en sort à merveille. Mêlant temps présent et flash-back, tout coule de source, tout est clair. Le film ne souffre également d’aucun temps mort. La matière du livre et de sa nouvelle « La Seconde Vie de Bree Tanner » sont exploitées juste comme il faut, toutes les scènes clés sont là, les petits détails qui font le charme du livre : du feu de camp Quileute à la scène de la tente (au-delà des espérances) en passant par la demande en mariage d’Edward ou encore les histoires de Rosalie et Jasper. Ce troisième volet se révèle sans aucune fausse note, ce que les fans attendaient depuis longtemps. A noter que le film se met enfin à la portée de ce qui n’ont pas lu les livres et s’ouvre donc à un public plus large. Certain reprocheront peut-être un poil de puritanisme, mais le film est tellement bon que ce point se fait vite oublié. Au final, il ne restera qu’une adaptation énorme, fidèle et hallucinante, à voir de tout urgence surtout si vous avez lu les livres !

http://www.cine-magic.org/twilight-chapitre-3-hesitation-2010-avant-premiere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 4:22

"Twilight, chapitre 3 : Hésitation" : un film de vampires qui a la sainte horreur du sang

L'avis du "Monde" : POURQUOI PAS

Oublions les offenses faites à la mythologie vampirique depuis la parution du premier tome de Twilight et posons la question : ce triangle amoureux-là vaut-il le détour ? Des millions d'adolescentes, émues par la beauté de Robert Pattinson, le jeune acteur qui incarne Edward Cullen, ont répondu par avance, garantissant le succès de ce troisième film d'une série qui en comptera cinq, puisque, à la manière des adaptateurs de Harry Potter, le quatrième et dernier tome de Twilight, la suite de romans écrite par Stephenie Meyer, sera adapté en deux longs métrages.

Edward Cullen, le gentil vampire (il ne se nourrit que de sang animal et protège les humains de ses congénères les plus agressifs) aime toujours Bella (Kristen Stewart) qui le lui rend au point de vouloir être mordue et d'accéder ainsi à l'immortalité et à l'immutabilité. Une condition peu enviable puisque Edward redouble sa terminale depuis des décennies.

Mais les amoureux ne sont plus seuls, et lorsqu'on les découvre, révisant leur examen de littérature dans un champ de fleur, Bella cite Robert Frost : "J'en tiens pour ceux qui préfèrent le feu", ce qui n'est pas très aimable à l'égard de son soupirant glacé. C'est qu'elle est l'objet presque consentant du désir brûlant d'une créature à sang chaud, Jacob (Taylor Lautner), le loup-garou amérindien, un adolescent destiné, lui, à devenir un homme.

On n'accusera donc pas les distributeurs de Twilight, chapitre 3 : Hésitation de tromperie sur la marchandise. Bella hésite, et Kristen Stewart prête à son trouble adolescent pas mal de séduction. Pour y croire un peu, en dépit des pics de niaiserie du scénario, il faudrait que ses partenaires masculins soient à la hauteur. Le loup-garou profite lâchement de sa température interne élevée en quittant systématiquement sa chemise avant d'entrer dans le champ. A ce petit jeu, le vampire, qui ne fait que briller à la lumière du jour (si celle-ci est tamisée par les nuages, c'est pour ça que la saga est située dans le nord-ouest des États-Unis) voit son avantage s'éroder, d'autant que la jeune humaine sent bien que le moment est venu pour elle de sauter le pas.

Mais au moment où elle va succomber aux avances de l'un de ses soupirants, l'intervention d'un groupe de morts-vivants dissidents et mal élevés provoque un affrontement violent, plus en tout cas que ceux qui ont marqué les épisodes précédents.

Ce troisième chapitre ressemblerait presque à un film de vampires s'il ne témoignait pas d'une sainte horreur du sang. Quand les créatures de la nuit succombent sous les coups, elles se cassent comme des Saxe, et la grande bataille au long de laquelle les loups-garous et les vampires s'allient contre les suceurs de sang ressemble à l'intervention d'un pachyderme dans une boutique de Limoges.

Si l'on ne passe pas la projection à se pâmer (et pour y arriver, il faut répondre à des critères d'âge et de sexe très stricts), on ne peut que s'émerveiller de ce mélange de bizarrerie et de conformisme qui met une imagination délirante au service des valeurs les plus traditionnelles.

http://www.lemonde.fr/cinema/article/2010/07/06/twilight-chapitre-3-hesitation-un-film-de-vampires-qui-a-la-sainte-horreur-du-sang_1383673_3476.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 5:42

Ciné : Twilight – Chapitre 3 : hésitation

Introduction:

Nous voilà de retour après le visionnage du troisième volet de la saga Twilight. La première chose dont nous sommes fiers, c’est d’être sortis en entier d’une telle cohue de groupies affamées. La seconde, c’est d’avoir partager un moment unique avec un public hors-norme préalablement lessivé avant même d’avoir aperçu la moindre image. Bon certes, on savait un peu à l’avance que cela allait être festif mais le spectacle a dépassé nos espérances les plus folles. Si nous commençons notre article en vous évoquant ces faits, c’est très certainement qu’ils retiendront bien plus notre attention que le film en lui même. Pour autant, loin de nous l’idée de vouloir le détruire sous prétexte d’une quelconque intellectualité déplacée. Toutefois, il faut bien reconnaître que les proportions prises par cette sortie, qui sera très certainement couronnée de succès, dépassent le domaine du raisonnable et ne reflètent en aucune manière la qualité réelle de ce qui nous a été servi. Vous l’aurez compris, nous n’étions bien évidemment pas acquis à la cause du film, surtout après avoir visualisé les deux premiers opus. C’est donc d’une voix objective (comme toujours) que nous allons vous livrer nos impressions.

Twilight 3 – hésitation: ça hésite, ça hésite et ça hésite toujours…

Pour une fois, le titre d’un film n’a jamais été aussi bien choisi (certes, le titre original est Eclipse). Hésitation reflète plusieurs situations durant lesquelles nos protagonistes seront amenés à devoir faire des choix cruciaux dont dépendra leur avenir. Jacob résumera très bien la situation en philosophant sur les différentes conséquences que les choix peuvent entrainer et on le remercie chaleureusement de nous avoir éclairé sur la question. Malheureusement, cela tourne toujours autour des mêmes événements, si bien que l’on a l’impression de faire du surplace dans le scénario sans jamais réellement avancer.

Ce dernier est loin d’être d’une originalité débordante et ce n’est pas la faible quantité des scènes d’action qui sauvera la mise. Toutefois, nous avons bien compris que c’est avant tout l’amour impossible liant Bella et Edward qui a fait et fait le succès aussi bien des livres que de leur portage à l’écran. A ce niveau là, on est très bien servi avec de nombreux baisers langoureux accompagnés comme il se doit par les acclamations de la salle. Cependant, pour raviver la passion et diviser la foule, Jacob s’intercalera dans cet amour fou et perturbera le cœur et les pensées de notre tendre Bella. De surcroît, le loup n’a pas à rougir du vampire en ayant si ce n’est plus, tout du moins autant de succès que son principal rival. Pour expliquer cela, nous nous sommes rendu compte qu’un short moulant et des muscles reluisants provoquaient autant d’effet sur la gente féminine que des lentilles de contacts colorées combinées à une couche d’eye-liner. Les tensions entre les deux clans sont à leur paroxysme mais l’arrivée d’un ennemi commun va permettre d’apaiser la situation en offrant une possible coopération entre ceux que tout oppose.

Cet ennemi, vous le connaissez déjà, puisque c’est encore et toujours cette fameuse Victoria. Obnubilée par un sentiment de vengeance suite à l’assassinat de son compagnon perpétré par la famille Cullen afin de protéger Bella, cette dernière se constitue une armée afin de mener une contre-offensive marquée par l’inaction et l’attentisme des Volturi face au chaos perpétré.

Vous en conviendrez, ce n’est pas très recherché mais cela reste raisonnable, bien que nous ayons relevé plusieurs incohérences qui restent à l’heure actuelle encore inexpliquées. Toutefois, nous travaillons très sérieusement sur le sujet et allons vous soumettre une interrogation, toutes les réponses étant les bienvenues:

- Comment un objet peut-il être à un moment donné en possession d’une personne et se retrouver à la fin du film en la possession d’une autre? La magie semble être la solution la plus plausible à nos yeux.

Trêve de balivernes, la mise en scène tient bien la route et les effets spéciaux jouissent d’une bonne réalisation surtout en ce qui concerne les loups. Les acteurs sont tout de même d’une assez bonne qualité et certaines répliques sont assez sympathiques à notre goût mais apparemment exceptionnelles pour d’autres (et ils sont en majorité). En effet, si Twilight sait faire pleurer ses admiratrices (90% de femmes au bas mot, désolé, mais à ce niveau là, le féminin prend le dessus sur le masculin) il sait également les faire mourir de rire grâce à un savant mélange d’émotions dont le contenu est strictement gardé secret par la production. Nous sommes tout de même parvenus à mettre la main sur quelques ingrédients en exclusivité. Ainsi, il faut dans un premier temps faire quelques allusions se rapportant de près ou de loin à la sexualité et au mariage puis saupoudrez le tout d’un zest de naïveté.

Twilight 3 – hésitation: on hésite sur la conclusion…

Il est bien difficile de juger Twilight tant les opinions sur ce dernier divergent dans des directions diamétralement opposées. Finalement, il faut très certainement s’intercaler au milieu des détracteurs se revendiquant d’un septième art et des admirateurs dont la folie a fini par effacer le moindre soupçon d’objectivité. Le film n’a rien de transcendant, il reprend de nombreux codes auxquels nous sommes habitués et le fait sans prendre de risque. Si vous êtes passionné par les deux précédents chapitres et que l’amour est votre raison d’être, courez sans plus attendre prendre votre billet et n’hésitez pas à écraser ceux qui se présenteront sur votre passage. Dans le cas inverse, la visite peut valoir la peine pour vous forger votre propre opinion sur un film qui divise radicalement le public mais également pour observer l’engouement surréaliste qu’il suscite chez ses plus grands fans. Un petit conseil pour les budgets serrés, d’autres sorties dans le mois (qui a dit Inception??) vaudront à nos yeux bien plus le coup, alors réfléchissez-y à deux fois avant de vous lancer corps et âme dans l’aventure Twilight.

http://www.tendancegeek.com/avis-cine/6696-cine-twilight-3-hesitation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 6:54

Twilight, chapitre 3 : Hésitation

par Cécile Mury

Bon, on en est où ? Dans ce troisième épisode, Bella, l'ado vampirophile, s'est rabibochée avec Edward, son playboy d'outre-tombe, toujours aussi blafard (la seule chose vraiment effrayante, ici, c'est l'abus de fond de teint). Seulement voilà, elle nourrit aussi de troubles sentiments pour Jacob le loup-garou, ­jeune armoire à glace amérindienne en bermuda, au cou aussi épais que la cuisse de ­David Douillet. Sinon, c'est comme d'habitude : regards langoureux, serments, bisous-bisous puritains (le sexe avant le mariage, c'est très vilain, même avec un vampire) et terrible menace sur les frêles épaules de notre héroïne, cette fois aux prises avec une non-morte rouquine et vengeresse...

A force d'entendre le refrain, on connaît la chanson : 1,1 milliard de dollars de recettes mondiales pour les deux premiers volets de la saga et sans doute encore plus pour les épisodes 3 et 4, tous adaptés de l'« über-best-seller » de Stephenie Meyer. Une affaire qui roule, qui écrase même tout sur son passage. Y compris la personnalité des cinéastes embauchés, à tour de rôle, pour empiler scènes de ralenti ­quasi parodiques et mièvres tête-à-tête romantiques...

Après Catherine Hardwicke et Chris Weitz, on espérait (vaguement) de David Slade, pro du film de vampires (le jouissif et sanglant 30 Jours de nuit). Eh bien non : Twilight 3 ressemble toujours à Twilight, avec ses héros figés, glacés, dont la peau brille comme du sucre, pour attirer les petites filles...

http://www.telerama.fr/cinema/films/twilight-chapitre-3-hesitation,413926,critique.php

sacré télérama
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 7:16


Twilight 3 - Chapitre 3 : Hésitation

Quand j’étais jeune fille, une définition circulait dans les couloirs du collège, attrapée au vol par les recalés du flirt : “L’amour, c’est un baiser dans le cou qui dure toute la vie.”

Pourquoi dans le cou, plutôt qu’à la naissance des seins, ou simplement sur la bouche ?

Parce que le cou est cet endroit où la vie s’anime enfin quand un garçon l’embrasse et où la vie peut s’interrompre tout aussi brutalement : qui sait si un coup de dent ne va pas l’entamer ?

Cette définition pour blousons Creeks circa 1986, Twilight l’a comprise avec une profondeur inattendue. Le premier épisode mettait en place la surprise de l’amour, le second ses contradictions (Bella prise entre le vampire et le loup-garou), le troisième s’attaque à un sujet autrement plus difficile : l’établissement de l’amour et l’approfondissement des contradictions. Autrement dit : comment aimer encore plus le vampire (Robert Pattinson) et le loup-garou (Taylor Lautner) ?

Derrière cette inflation amoureuse se cache une question non-sentimentale : comment accéder à l’éternité ? C’est sans doute la vraie question de la saga Twilight, accusée d’utiliser une histoire emberlificotée comme cache-misère d’une apologie de la chasteté.

Pourtant, aucune sévérité, pas même la grande sévérité puritaine à la Hawthorne, ne raidit cette fresque : ne pas consommer la chair ne permet pas tant de rester pur que de repousser cet instant où l’amour devient périssable. On s’en fout de la virginité, on s’inquiète juste que le corps devienne mortel.

Comme toujours, c’est le “toute la vie” de la définition lycéenne qui pose problème, et qui fait de ce volet le plus languissant des trois. Le film explore deux solutions à son problème d’éternité : la fixation épanouie, le lâcher prise. L’ombre du Bright Star de Jane Campion d’un côté, lorsque le film s’ouvre sur un plan-médaillon où un champ de fleurs violettes accueille nos deux héros ivres d’eux-mêmes, plan-médaillon qui était déjà l’emblème du film de Jane Campion – figer le temps. La tentation d’un certain débordement de l’autre, quand le monde vampirique devient un vaste théâtre orgiaque aux combinaisons sexuelles échevelées, comme dans la série True Blood – malmener le temps.

Une scène du film montre l’affrontement de ces deux tentations. Bella et Edward s’opposent sur le “passage à l’acte”, elle ironise en proclamant : “Je suis moderne” (option True Blood), lui répond : “Je suis un garçon d’un autre siècle” (option Bright Star). La scène patine, car les manières moqueuses adoptées par Bella ne font que céder à l’impatience d’un certain public. Mais pas plus que ne sont ajustées les tendres réponses d’Edward, sans doute parce le romantisme floral de Jane Campion n’est pas celui de Twilight : seule une certaine sauvagerie sert l’amour de Bella, là où l’audace paradoxale de Bright Star était au contraire la bénédiction du monde.

La plus belle scène du film met face à face le vampire et le loup-garou, capturés par la tempête, réfugiés sous une tente, obligés de se parler. La suavité mortifère de l’un et la tonicité vitaliste de l’autre acceptent de s’unir pour protéger Bella.

Et là, dans cette trêve, on comprend la force de Twilight : un art de la suspension – des rivalités et des baisers et du temps. Il sera bien temps de vivre quand on sera adultes.

C’est ce qu’a compris l’héroïne, qui s’endort miraculeusement quand les deux hommes de sa vie se parlent enfin. Bella dort, un peu comme nous, les spectateurs de ce blockbuster hors normes : atermoiement illimité et frappe érotique aussi intense qu’incongrue, noblesse physique du couple principal et grimage bon marché du reste.

Mais ce qui étonne, c’est l’espèce d’objectivité transie qui isole Bella et Edward, c’est même la capacité du film à s’abstraire de son succès phénoménal en propulsant son couple hors d’atteinte et en remplaçant la connivence avec le public par une sorte de pacte d’oubli de soi. Les amoureux sont seuls au monde ; faites semblant de dormir, vous pourrez les espionner.

http://www.lesinrocks.com/cine/cinema-article/article/twilight-3-chapitre-3-hesitation/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 7:30

Bella a toujours un peu les crocs...

On prend les mêmes, un peu plus fatigués, et on recommence. À hésiter, donc, et de ce point de vue, le titre du troisième volet de cette saga qui mêle vampires glam et dents de lait ne ment pas vraiment. Bella est comme une truie qui doute, en plus gracieux. Elle est vraiment mordue pour son Edward aux quenottes d’argent qui rayent le parquet, mais d’un autre côté elle ne veut pas faire de peine à son meilleur poteau. Déjà, la vie des jeunes filles c’est compliqué, alors en milieu vampire, c’est dingue.

Le film est à peu près aussi paresseux que le livre côté style, mais comme lui, il va évidemment faire un tabac. Robert Pattinson, pâle comme une cargaison de talc, est de ces idoles qu’on punaise sur les murs de la chambre.

midilibre.com

tellement outrancier que ça en est ridicule. enfin apparemment l'auteur s'est fait un petit plaisir solitaire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 7:53

Twilight 3 : c'est toujours la grande Hésitation

Il est là qui les attend, Jacob le loup-garou, sûr de son pouvoir de séduction, le torse bombé et nu. Edward le vampire, qui débarque au bras de la sombre Bella, s'en offusque : « Il n'a pas de T-shirt ? »

Défense de rire. Tout le film est dans cette scène quasi-initiale, comme il est dans le titre déjà. On n'en est qu'au troisième chapitre de la saga, et l'indécise amoureuse se tâte. Difficile de choisir, entre les deux bellâtres, saisis en gros plans répétés par une caméra complaisante. Et gare à celui qui voudrait forcer le choix : elle saura donner du poing pour le remettre à distance.

Donc rien de très neuf, les vampires végétariens (Robert Pattinson en tête) et les loups-garous assagis (y compris Taylor Lautner) vivent toujours une paix des braves. Ils doivent même unir leurs forces contre une tribu sanguinaire menaçant l'existence de Bella (Kristen Stewart).

L'affaire semble entendue. On voit bien que le coeur de la dulcinée a fait son choix, vibrant d'amour pour Edward et seulement palpitant d'amitié pour Jacob. Elle paraît d'ailleurs pressée de faire le grand saut avec son chéri. Lequel veut bien lui mettre la bague de fiançailles au doigt, mais sans brûler les étapes : « Je viens d'une autre ère », soupire-t-il. Et pour le plus grand soulagement de son futur beau-père, il entend préserver l'innocence de sa promise jusqu'à la nuit de noces. Rires fournis dans les salles...

Donc les metteurs en scène défilent ¯ David Slade est le troisième exécutant de la série ¯ mais l'esprit des romans de Stephenie Meyer reste : une ode à la morale et à l'abstinence chez les adolescents. Le discours est à peine recouvert d'un voile d'humour que l'on aurait souhaité plus affirmé. Ce nouvel épisode fait du surplace dans ses bavardages, ici et là secoués par quelques scènes d'action. Et dire qu'il faudra encore deux films pour qu'elle se décide...

ouest-france.fr

Citation :
Edward le vampire, qui débarque au bras de la sombre Bella, s'en offusque : « Il n'a pas de T-shirt ? »

Défense de rire.

c'est dire si ils ont tout compris lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 10:23

Mais quelle bande d'abrutis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 10:30

Ils y en a c'est tellement gros qu'ils en deviennent ridicules .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 11:32


«Twilight 3» : un délicieux roman-photo

Note : 2/3 étoiles

par marie sauvion

Décidément, Victoria la rouquine a une dent contre Bella : elle lève une armée de vampires nouveau-nés pour l’assassiner. Les buveurs de sang du clan Cullen s’associent aux loups-garous de la tribu Quileute afin de sauver la lycéenne. Qui, de son côté, tente de convaincre Edward de coucher avec elle avant le mariage…

Aux Etats-Unis, ce troisième « chapitre » vient de faire le plus gros démarrage de tous les temps.

S’il est permis d’afficher une légère déception — avec David Slade (« Trente Jours de nuit ») aux commandes, on espérait frémir davantage —, le délice du feuilleton, voire du roman-photo, l’emporte largement. Grand moment du film, la très attendue « scène de la tente » mêle humour et tension sexuelle : Bella, frigorifiée, se réchauffe dans les bras du brûlant Jacob sous les yeux d’Edward le glaçon… De quoi mettre le feu aux joues des filles.

leparisien.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 11:35

On ne va pas dénaturer l'histoire juste parce que c'est David Slade qui a fait le film. Les critiques pour BD vont être déçus car ce en sera pas une comédie musicale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 11:37

m'enfin elle a mis 2/3 au film lol! je l'attendais justement la critique de marie sauvion et j'avoue que je suis contente
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 11:39

« TWILIGHT CHAPITRE 3 : HÉSITATION ". J'Y VAIS ? J’Y VAIS PAS ?

Troisième volet très attendu de la saga « Twilight », « Hésitation » met en avant le triangle amoureux entre Bella, Edward et Jacob. Lequel arrivera à conquérir le cœur de l’héroïne définitivement ? Bella va-t-elle se transformer en vampire ? Ce troisième épisode est-il à la hauteur du livre de Stephenie Meyer ? Notre avis.

J’y vais…

- Parce que c’est obligé si on est fan de la saga !

On y va pour voir comment le troisième tome de Stephenie Meyer a été mis en scène. Comparé aux deux premiers livres, le troisième volet est plus calme, traîne un peu en longueur, mais on ne le ressent pas dans le film. Dès la première scène, on se retrouve plongé dans le cœur de l’intrigue : l’armée de jeunes vampires qui sème la panique à Seattle. Le rythme est bien plus entraînant que celui du livre.

- Parce que la magie entre le trio Bella-Jacob-Edward fonctionne toujours.

Plus que jamais, Bella hésite entre Robert Pattinson, toujours aussi charmant dans la peau glacée d’un vampire, et Jacob, ardent et à moitié nu dans la plupart des scènes.

- Parce qu'il y a plus d'action dans les chapitres 1 et 2

On aime aussi découvrir l’histoire des vampires de la famille Cullen, savoir quelle était leur vie humaine, ce qui leur est arrivé, ainsi que les légendes Quileute sur les loups-garous.
Les scènes de combat avec vampires et loups-garous sont impressionnantes, un choc des titans à la « Twilight ».

J’y vais pas…

- Si je suis accro au livre de Stephenie Meyer

Si je pense voir exactement le livre retranscrit en film, je passe mon chemin. Comme il est impossible de faire rentrer 600 pages d’intrigue en deux heures de film, on ne retrouve pas tout dans ce nouveau volet qui ressemble à un "digest" en accéléré du livre.

- Si j’ai envie de faire plus connaissance avec les loups-garous

Il est aussi dommage de ne pas connaître plus en détail l’histoire des loups-garous, pourtant très détaillée dans le livre.

- Si je ne suis pas fleur bleue

Les scènes très romantiques, et limite à l’eau de rose, sont indispensables au récit, ok. Mais avec une musique onirique et des papillons dans le ciel, elles en deviennent presque comiques. Allergiques au lyrisme, allez voir un autre film !

- Si j’ai validé la fin du tome 3

Car comme pour le film précédent, la fin du film résonne un peu trop ado, alors que dans le livre, elle est plus palpitante.

elle.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 11:40

Oui mais je parle en général . Ils sont tous un peu déçus de ne pas avoir retrouvé la touche sanguinaire de Slade

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 11:45

beh je pense que comme on voit les nouveaux nés, ils s'attendaient à voir en ce qui les concerne (et justement ça n'aurait pas dénaturé tout l'aspect triangle amoureux etc...) à quelque chose d'un peu plus trash. si y'avait pas ce foutu PG-13
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 11:50

Je trouve la critique de Elle.fr(J'y vais/J'y vais pas) très juste.
Je suis tout à fait de leur avis...pour les bons comme pour les mauvais points...c'est assez fidèle à mon ressentie en tout cas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 12:26

Livre Vs Film : Twilight, Chapitre 3 : Hésitation : place aux méchants

Par Anne Louise ECHEVIN

Twilight 3 : équilibrer l'histoire

La seule différence majeure entre le livre et le film tient à la place qu'occupe, dans le dernier, le personnage de Riley, et l'armée de vampires nouveaux nés qui déciment Seattle, dans de sombres desseins. Dans le roman, ces événements sont bien présents, mais en arrière-plan : le lecteur est au courant de ce qu'il se passe à Seattle par les journaux : une épidémie de meurtres sévit, étant attribué à un tueur, puis peut être à des tueurs psychopathes. C'est la famille Cullen qui découvrira peu à peu ce qu'il se passe réellement, avec l'aide de Bella. Toutefois, la raison d'être de ces meurtres ne sera dévoilée que vers la fin du livre.

Au contraire, le cinéma ne pouvait pas négliger le formidable potentiel cinématographique que représentait cette armée de vampires nouveaux nés, totalement déchaînés et meurtriers. Le fait d'avoir alors confié la réalisation du film à David Slade (le sombre et stylisé 30 jours de nuit) prenait tout son sens : il était la personne capable de donner corps à cette partie de l'histoire. Ce qu'il a fait : là où Twilight 3 s'ouvre sur Bella lisant un mot de Jacob (exception faite du prologue), David Slade ouvre son film de manière très intelligente. Il la consacre à la mort de Riley, jeune humain qui se fait attaquer par on ne sait qui, avant de se faire mordre sauvagement le cou. Or, la scène est très intéressante dans le sens où elle réussit à préserver malgré tout le mystère concernant l'identité de l'agresseur du jeune homme, en jouant habilement sur les hors-champs. De même, David Slade proposera de nombreux passages à Seattle, au sein de l'armée incontrôlable de jeunes vampires. Mais il faudra attendre après la moitié du film pour réellement connaître l'identité de la personne responsable de ce massacre.

Le rôle des Volturi

Dans le roman, les Volturi ne sont présents physiquement qu'à la toute fin. Stephenie Meyer est certainement plus tendre sur le clan royal des vampires que ne l'ait par ailleurs le film. Dans le livre, Jasper, qui raconte son histoire (présentée, mais de façon incomplète, dans le film sous forme de flash back), insiste sur le rôle important des Volturi dans la régulation de la folie de certains vampires. Les lois établis par le clan, et qu'ils font appliquer de manière intransigeante, se retrouvent parfaitement justifiées, car ce sont elles qui permettent d'éviter l'extinction des humains par des buveurs de sangs déchaînés (il faut préserver le garde-manger). Toutefois, Stephenie Meyer laisse aussi échapper, en filigrane, que les Volturi sont peut être responsables de la prolifération des vampires de Seattle, y voyant là un moyen d'éliminer le clan Cullen, fichtrement ennuyant avec leurs idées de végétariens. Dans le film, les Volturi sont bien plus présents, et leur côté manipulateur ressort bien d'avantage, puisque, en effet, ils laissent les jeunes vampires vivre dans l'espoir qu'ils s'attaquent aux Cullen. Bien plus méchants !

L'utilisation du flash back

Twilight 3 est aussi le roman qui permet réellement à Stephenie Meyer d'expliquer la mythologie et le passé de ses créatures. Dans le roman, il s'agit de récit fait par les intéressés, qui racontent une histoire... On peut parler d'un processus de mise en abyme : il y a des récits (ceux de l'origine des Quileutes, l'histoire de Rosalie, l'histoire de Jasper) à l'intérieur d'un grand récit (l'histoire que raconte Twilight 3). Le film reprendra le même procédé de mise en abyme, mais en utilisant le flash back : il y a des petits films (la création des Quileutes, l'histoire de Rosalie, l'histoire de Jasper) dans le film (l'histoire que raconte Twilight 3). Le résultat, si l'on ajoute les flash back aux scènes à Seattle, permet une densification et une dramatisation de l'histoire qui, autrement, aurait vite traîné en longueur, décrochant certainement de nombreux spectateurs. Pour le coup, voilà qui est plutôt bien joué de la part des scénaristes.

Twilight, Chapitre 3 : Hésitation est donc une adaptation dans la veine de ses précédentes, qui vise à une fidélité maximale au roman. Ce qui explique l'engouement des fans envers les films. Toutefois, les scénaristes et le réalisateur se sont permis quelques incartades afin de rendre l'histoire bien plus cinégénique et donc, bien plus efficace. Voilà qui ne décevra pas les fans et qui, au contraire, les ravira.

excessif.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 12:46

Citation :
avant de se faire mordre sauvagement le cou.

scratch Riley se fait mordre à la main non?

Citation :
Twilight, Chapitre 3 : Hésitation est donc une adaptation dans la veine de ses précédentes, qui vise à une fidélité maximale au roman. Ce qui explique l'engouement des fans envers les films. Toutefois, les scénaristes et le réalisateur se sont permis quelques incartades afin de rendre l'histoire bien plus cinégénique et donc, bien plus efficace. Voilà qui ne décevra pas les fans et qui, au contraire, les ravira.

espérons que ce soit la même chose pour BD.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 12:54

Twilight - Chapitre 3: Hésitation, pas mal
(Studio Ciné Live)


Par Christophe Chadefaud

Entretien avec un vampire et un loup garou, chapitre 3.

Edward ou Jacob? Jacob ou Edward? Entre les deux, le cœur de Bella balance. Le vampire est son âme sœur d'accord, mais elle aime aussi le loup garou. Du coup, Bella passe son temps à les séparer pour éviter qu'ils ne se griffent les cils. C'est que c'est violent un vampire fâché contre un loup-garou, on ne se rend pas compte, nous, pauvres mortels.

Ces états d'âme de midinettes et les papouilles dans les champs de violettes mis à part, Hésitation parvient tout de même à hausser le niveau d'un cran rayon action. Après un Chapitre 2 mollasson, le troisième volet reprend du poil de la bête pour quelques combats dynamisants entre les clans ennemis. Il était temps.

http://www.lexpress.fr/culture/cinema/twilight-chapitre-3-hesitation_904626.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 12:55

Twilight 3 : effets spéciaux et action sont au rendez-vous

Twilight : Hésitation n'hésite pas à impressionner les spectateurs avec de nombreux effets spéciaux. Des combats aux transformations des loups-garous, le résultat est à la hauteur de nos espérances.

David Slade, le réalisateur de Twilight : Hésitation a décidé de nous en mettre plein la vue grâce aux effets spéciaux. Le plus impressionnant reste la transformation des loups-garous dont celle de Jacob. Les jeunes hommes aux corps d'athlète se métamorphosent à chaque bataille.

En pleine action contre les nouveaux vampires, les Quileute montrent leur rapidité et leur agilité pendant le combat. Les vampires n'en sont pas pour autant mis à part.

A la poursuite de Victoria, les Cullen nous montrent leur rapidité et leur force dans la forêt de Forks. Leur entraînement avant la grande bataille contre les nouveaux vampires donne place à de belles scènes de combats. Les cascades s'enchaînent et ne laissent aucun répit aux spectateurs.

Les effets spéciaux sont aussi utilisés pour dévoiler la peau brillante des vampires à la lueur du soleil.

http://www.news-de-stars.com/twilight/twilight-3-effets-speciaux-et-action-sont-au-rendez-vous_art35031.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 12:58

Eclipse sur grand écran
Twilight - chapitre 3: à voir, sans hésitation

Les fans en ont rêvé ! Les studios Summit l'ont fait ! Oui, le troisième volet de la saga Twilight, Hésitation, sort aujourd'hui en salles. Au programme des réjouissances : de l'action, du sang, un triangle amoureux et des révélations.

La saga Twilight est un phénomène interplanétaire. Tout le monde attend de pied ferme Robert Pattinson (Edward Cullen), Kristen Stewart (Bella Swan), et Taylor Lautner (Jacob), qui, cette année encore, ne se sont pas prêtés au jeu de la promo du film en France, bref, "pas besoin" me direz-vous...

Côté pitch : on avance ! Victoria veut se venger du clan Cullen, à l'origine de l'assassinat de son amant, James. Et décide donc de monter une armée de suceurs de sang à Seattle dans le but de les exterminer.

Son objectif : faire subir à Edward ce qu'elle a vécu elle, en tuant Bella. Résultat : les deux tribus ennemies - les Cullen (vampires) et les Quileutes (loups garou) - s'associent exceptionnellement pour lutter contre cette armée de vampires, et ainsi protéger Bella. Bella, dont Jacob est lui aussi éperdûment amoureux, et à laquelle il va avouer ses sentiments... Bella est bouleversée et hésitante : doit-elle choisir Edward ou Jacob ? Le film vous le dira...

Car bien qu'il y ait quelques longueurs, et plusieurs scènes un poil niaises (mais indispensables !), l'intrigue s'installe, et prend bel et bien de l'ampleur dans cet épisode. Bella est tiraillée côté sentiments, Jacob s'affirme et ose défier le vampire Edward, que l'on découvre par ailleurs possessif et jaloux (non, pas lui !).

Bref, à aller voir sans...hésitation.

http://www.aufeminin.com/people/robert-pattinson/critique-twilight-hesitation-robert-pattinson-n57062.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 13:08

Twilight 3 manque de mordant

Le troisième épisode de la saga lorgne vers le soap opera d'après déjeuner.

Cette fois, c’est du sérieux. Sorti mardi dernier à minuit aux Etats-Unis, « Hésitation », le troisième volet de la saga Twilight, a déjà récolté plus de 90 millions de dollars de recettes, confirmant le succès monstrueux de la romance fantastique inspirée des best sellers de Stephenie Meyer. Quant à Robert Pattinson, Kristen Stewart et Taylor Lautner, ils sont devenus en moins de deux ans les jeunes comédiens les plus courtisés d’Hollywood, déchaînant les foules à la moindre apparition. Et le cinéma dans tout ça ?

"Fascination" mettait en scène avec délicatesse l’amour naissant entre Edward et Bella. "Tentation" multipliait les personnages secondaires et imposait Jacob dans un triangle amoureux très Shakespearien. "Hésitation", c’est un peu la même rengaine, avec le retour de Victoria à la tête d’une armée de bébés vampires, élevés pour anéantir la famille Cullen. Soit toujours plus de méchants poudrés, de muscles saillants et d’effets spéciaux spectaculaires, éclipsant une romance qui tourne un peu en rond. Bella va-t-elle encore hésiter longtemps entre Edward et Jacob? Le beau vampire finira-t-il par croquer la farouche pucelle ? A moins que le loup garou imberbe n'emporte le morceau...

Malgré tous les efforts de ses néo-stars, la saga vire dangereusement au soap opera d’après déjeuner. On espère que les deux derniers épisodes nous livreront les réponses attendues avec davantage de subtilité… Et de mordant !

metrofrance.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 13:38

celle là elle est très drôle lol!

Bain d'eau bénite pour vampires de pacotille


TWILIGHT, CHAPITRE 3 : HÉSITATION
1 étoile

Troisième chapitre d'une fable bêlante calibrée pour ados prépubères avides d'eau de rose et de romans de gare.

C'est sur l'annonce du mariage de Bella et d'Edward - refusant une fois de plus de se vautrer dans la luxure - que se clôt le troisième volet de cette édifiante série devant laquelle se pâment les adolescentes d'aujourd'hui.

Jusqu'à cette bouleversante révélation, deux heures durant, les spectateurs ayant dépassé l'âge de 13 ans auront baillé sans répit entre les lignes d'un scénario inepte faisant la part belle aux atermoiements sentimentaux et à la bouillabaisse moralisatrice, à peine relevé par deux poussives scènes d'action.

Car plus que jamais tangue le coeur de l'héroïne. Entre Edward et Jacob, vampire et loup-garou, la pauvrette ne cesse de balancer, provoquant le courroux de l'un et le chagrin de l'autre. Sans se douter que dans l'ombre, la rousse Victoria - qui n'a toujours pas digéré la mort de son James - monte une « armée » (quinze pâlots tout au plus) de Dracula en herbe supposés semer la terreur dans la cour de récréation.

Arborant visages de glace et yeux de carpe, les acteurs gagnent le droit de se reconvertir dans quelque sequel de La Nuit des morts vivants. Le metteur en scène, quant à lui, révèle toute aptitude à diriger un remake américain de Plus belle la vie !

http://www.lavoixdunord.fr/Cinema/Sorties/2010/07/07/article_bain-d-eau-benite-pour-vampires-de-pacot.shtml

Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 14:13

Twilight 3 : Bella fait son choix

"Tout commence par un choix", peut-on lire sur l'affiche du film. Bella au centre d'un triangle amoureux va devoir choisir entre Jacob et Edward. Un troisième volet d'introspection intense qui rend justice au livre comme jamais.

Un mois pour choisir

Et oui, Hesitation ne se déroule que sur un mois, au cours duquel Edward et Bella cherchent à trouver un équilibre dans leur relation. Si Bella est déterminée, Edward réfléchit énormément aux conséquences de ses actes. Alors qu'il veut épouser Bella, il change d'attitude du tout au tout. D'abord jaloux, puis protecteur, il va même finir par devenir ami avec Jacob, pour laisser Bella choisir en toute connaissance de cause.

"Bella s'est rapprochée de Jacob dans Tentation, il existe désormais un lien très fort entre eux" explique Robert Pattinson qui poursuit : "Edward leur en veut encore, et son ressentiment s'accroît tout au long d'Hesitation. Mais au final, il doit accepter son aide et celle de la meute des loups pour combattre l'armée des nouveaux-nés. Du coup, Edward accepte que Jacob protège Bella et qu'il n'est pas condamnable de s'intéresser à elle. Il doit reconnaître le fait qu'il a toujours senti au fond de lui que Jacob était un type bien et que c'est pour cela qu'il l'avait vécu comme une menace".

Si Jacob représente le choix d'une vie humaine pour Bella, et tout ce que cela comporte : fonder une famille, vieillir avec celui qu'on aime... alors qu'Edward ne symbolise que le renoncement à tout cela pour une vie dont l'objectif principal devient : "Le sang", comme le dit si bien Rosalie à Bella, lors d'une scène marquante sur le balcon des Cullen. Les personnages secondaires sont fouillés davantage dans ce troisième volet...

Jasper, Rosalie, Victoria... Retour vers le passé

Au casting, on retrouve chez les Cullen Ashley Greene dans le rôle d'Alice, Peter Facinelli dans le rôle de Carlisle, Nikki Reed dans celui de Rosalie, Jackson Rathbone dans celui de Jasper, Kellan Lutz dans celui d'Emmett et Elizabeth Reaser dans celui d'Esme.

L'historique des personnages est dévoilé, on peut les cerner davantage. Fort de ces connaissances, Bella peut affiner son choix.

Alors que les Cullen ont décidé d'accepter Bella malgré les dangers qu'elle représente, une nouvelle bande de vampire débarque à Forks. Loups-garous et vampires vont alors s'entraider (au grand damn des Volturi) pour défendre Bella et la population.

Le passé de Jasper

Un élément crucial dans la résolution de la situation. On apprend que Jasper a toujours été un soldat, avant même de devenir vampire. Au XIXème siècle, il a rejoint une armée de nouveaux-nés, ce qui lui permet de prévenir les Cullen de ce qui risque d'arriver. Les nouveaux-nés sont plus forts, plus rapides et fonctionnent uniquement à l'instinct. Les vampires sont en effet au sommet de leur puissance les deux premiers mois de leur transformation.

Rathbone explique : "Jasper est devenu vampire à l'époque de la Sécession. Il a été séduit puis transformé en rencontrant trois jolies femmes, dont Maria, le leader, qui l'a utilisé pour mener des soldats nouveaux-nés à l'époque des guerres de vampires dans le sud". On savait que Jasper était un être torturé en présence de Bella, mais on ne savait pas pourquoi. "Il a sombré dans la dépression ce qui l'a poussé à chercher une voie plus pacifique" explique Stephenie Meyer. "Mais cela ne lui convient pas non plus", ajoute-t-elle.

On découvre également les circonstances de la rencontre entre Alice et Jasper. Ce dernier entre dans un restaurant où Alice l'attend, puisqu'elle peut prédire l'avenir. "Tu m'as fait attendre bien trop longtemps" lui dit-elle et l'emmène dans son clan et le convainc de vivre comme les Cullen.

Rosalie, ou Bella en devenir ?

Le spectateur en apprend également davantage sur Rosalie. Si elle est si hostile envers Bella, c'est qu'elle a beaucoup perdu en devenant vampire. Bella lui rappelle son passé et la vie qu'elle aurait voulu mener. "Sa mort a été d'une violence inouie" raconte la scénariste, Melissa Rosenberg. "Elle a été assassinée sauvagement, on l'a privée de ce à quoi elle aspirait le plus : fonder un foyer et couler des jours heureux auprès de la personne qu'elle aimait". Malheureusement, son fiancé n'est pas celui qu'elle croit et le destin va faire son oeuvre.

Pour Rosalie, on l'a empêchée de vivre sa vie d'être humain, alors que Bella, elle, veut y renoncer. "C'est ce qui la rend folle", précise Meyer.

Pour Bella, l'histoire de Rosalie est comme une sonnette d'alarme qui lui rappelle qu'elle ne pourra pas avoir ni famille, ni enfant. Magnifique scène sur le balcon des Cullen où Bella lui parle de son choix : Rejoindre Edward, car c'est là chose qu'elle désire le plus au monde. "La seule chose qui comptera le plus au monde pour toi, ce sera le sang", lui réplique Rosalie, qui pense qu'elle fait le mauvais choix.

Mais l'histoire de Rosalie va permettre à Bella de prendre une décision adulte.

Victoria, l'amante vengeresse...adoucie par Bryce

Dans ce troisième épisode, Victoria, qui incarne l'ennemi à abbatre, cherche encore à venger son amant, James, tué par Edward le clan Cullen dans Fascination. C'est la comédienne Bryce Dallas Howard qui campe le rôle, Rachelle Lefevre n'étant plus disponible.

"Il nous fallait quelqu'un qui dégage le même charisme et qui soit crédible en l'incarnation du mal absolu. Elle nous a tous conquis et a fait un boulot magnifique", déclare le producteur.

Si on ne l'entend pas parler dans les films, Victoria s'avère locace dans les livres et Stephenie Meyer lui confère même une vois enfantine. "C'est ce qui m'a fascinée et je me suis demandée comment rester fidèle à cette description sans tomber dans le ridicule", raconte l'actrice qui va trouver une voie d'entrée...

En véritable séductrice, elle manipule les autres, tout en parlant comme une petite fille, ce qui lui donne un côté terrifiant. On se rend compte qu'elle n'est pas très nette. Il y a quelque chose de malsain dans son personnage dont Bryce pour faire pivoter son jeu. Bryce a donctravaillé sa voix et son jeu, elle n'a pas interprété le personnage comme une prédatrice ou une guerrière, mais comme une manipulatrice de génie qui semble désemparée. Bryce a apporté au personnage une certaine douceur, avant la dureté de l'affrontement final.

Les scènes à voir et à revoir...

- La toute première scène, lorsque Bella et Edward partagent un moment de grande sérénité au milieu d'un champ de fleurs. Ce dernier s'apprête à faire sa demande en mariage à Bella, qui s'avère moins enthousiaste que lui à l'idée de s'unir si jeune...

- Une scène qui trouve écho un peu plus tard lors d'étreintes entre les deux personnages. Bella a envie d'aller plus loin pour son partenaire, alors que ce dernier préfère attendre de se marier avant de passer à l'acte. Le monde à l'envers... la scène est comique !

- La séquence de la tente... irrésistible ! En haut d'une montagne, par une froid glacial, Edward, Bella et Jacob passent la nuit dans une tente, pour écarter Bella des rôdeurs. Mais la jeune fille est morte de froid...Si elle aimerait qu'Edward la réchauffe, ce dernier est malheureusement un être glacé. C'est donc Jacob, qui s'y colle. Il entre délicatement dans le sac de couchage de la belle, sous le regard menaçant d'Edward, prêt à bondir.

"I'm hotter than you", lui dit Jacob... une phrase à double sens en anglais : "Je suis plus chaud que toi/Je suis plus sexy que toi"...

Très drôle à nouveau...impayable !

- La scène du balcon entre Rosalie et Bella...glaçante ! Rosalie, raconte son histoire à Bella... Humaine et heureuse, elle vit sa condition de vampire comme une punition. Alors que Bella lui parle de son amour éternel pour Edward, la seule chose dont elle aura envie, Rosalie la reprend et lui lance que la seule dont elle aura envie, ce sera "du sang".

Un scène très puissante.

- "Je t'aime, mais je l'aime encore plus", dit Bella à Jacob. Alors qu'elle vient de l'embrasser fougueusement, sur une pulsion imprévue, Bella avoue enfin ses sentiments à Jacob, blessé. Elle l'aime. Elle l'avoue. Mais moins qu'Edward.

- Le torse nu de Jacob, tout au long du film... C'est un défilé permanent que fait Jacob à Bella, pour lui montrer ce à quoi elle renonce elle aussi : Des abdos du tonnerre, torse, épaules à tomber... le tout sous le regard exaspéré d'Edward, bien moins "hot".

Des séquences hilarantes à la pelle !

Conclusion :

Si les fans n'auront pas d'autre choix, eux, que de céder à l'appel du désir, les profanes en la matière "Twilight" peuvent eux-aussi aller faire un tour dans les salles obscures, pour vivre un bon moment de romantisme, de cascades, de répliques subtiles, et de sex-appeal... Notre choix est fait !

http://cine.ados.fr/films/twilight-chapitre-3-hesitation/950-twilight-3-bella-fait-son-choix.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   Mer 7 Juil - 14:41

Catch me if you can

note : 2/5

D'un côté Twilight 3 est le film le plus abouti à ce jour de la saga, David Slade surpassant aisément ses camarades. De l'autre, il est peut-être le pire car le plus ennuyeux. Le problème étant bien sûr Stephenie Meyer et sa nullité littéraire.

Le marathon Twilight continue. Après Chris Weitz qui avait un peu remonté la barre, dans l'urgence, avec les moyens du bord, en limitant la casse malgré quelques aberrations, David Slade prend les commandes. A priori une bonne nouvelle : entre Hard Candy et 30 jours de nuit, le bonhomme s'y connaît en teenagers et vampires, même plutôt bien. On partait donc confiant et curieux de voir comment il allait se glisser dans la tambouille de Meyer. Vendons vite la mèche, Slade est bien le seul à sortir du lot dans ce troisième épisode. Arrivant en dernier, il a forcément l'avantage et profite des erreurs ou tentatives de ses prédécesseurs. L'image par exemple : quasi monochrome et hivernale chez Hardwicke, contrastée et automnale chez Weltz, Slade opte pour une ligne médiane, la meilleure, offrant une ambiance proche du réalisme onirique. La variété des pigments sur la peau des personnages, respectant chacun leurs castes et identités ; la nature, toujours ultra verdoyante mais constellée d'un gris orageux annonçant les dangers à venir ; le léger grain qui survit sur la pellicule, pour donner une sensation de matière à ces corps habités par la passion, toute l'image crépite d'une jolie cohérence d'ensemble. C'est pas grand-chose mais montre que Slade a compris où se situait l'esthétique de la saga, mettons qu'il l'a définie pour de bon et l'approfondit.

Après reste un minimum de savoir faire dans la mise en scène, une envie de plans serrés, quand il faut, pour souligner la beauté inquiète des visages, ou la tourmente des émotions, toujours sur la brèche, dans l'incertitude, parfois la pudeur ou le non-dit (jolie scène entre Bella et sa mère). Restent aussi une relative maîtrise du découpage, un goût pour des cadres graphiques, une capacité à dessiner des trajectoires de comics, comme elles surgissaient déjà dans le beau 30 jours de nuit. Slade sait filmer l'action et le montre, sans faire des étincelles mais avec ce qu'il faut d'idée et de bestialité pour faire tenir un solide combat final où vampires et loups-garous s'associent afin de botter le cul aux « nouveaux-nés » de la bad girl - nuls bébés à l'horizon, pas de panique, dans la mythologie Meyer on appelle ainsi les jeunes mordus assoiffés de sang. Twilight 3 promettait de relever d'un cran sa dose de testostérone, c'est plutôt léger à l'arrivée, mais y a du mieux. Slade se fait plaisir, ressuscitant de loin sa bande de vampires dégénérés post Carpenter. A défaut de s'engager dans un festival de démembrements qui tache, interdiction de toute dérive gore oblige, il opte pour une étrange inspiration cameronienne : le corps des vampires, au lieu de se déchiqueter, se casse tel le T1000 givré dans Terminator 2. Pas très compréhensible mais du plus bel effet.

Alors c'est quoi le problème ? Tout le reste ou presque. A commencer par la soupe romantico-adolescente de Meyer qui autrefois avait encore un charme, mais là s'enlise dans un interminable ping-pong sentimental. Grosso modo, Twilight 3, que les frenchy ont justement sous-titré « Hésitation », se résume à faire rebondir Kristen Stewart (bizarrement moche) entre son loup-garou bodybuildé faisant du forcing, et un Robert Pattinson transi voire un peu boulet, se refusant de coucher avant le mariage. Certes, l'intrigue amoureuse repose sur ce dilemme de la mort consistant à choisir entre deux conceptions esthétiques radicales du sexe masculin. Mais quand les personnages sont assujettis à de longues digressions mêlant crises de jalousie boutonneuse et répétition des éventualités affectives, notre pourtant large seuil de tolérance en matière de soap pour midinettes passe dans le rouge. Kristen Stewart fait le tampon et passe de bras en bras sans arrêt, ses prétendants se vannent, beaucoup (Slade détend heureusement souvent l'atmosphère avec ironie), tant et si bien qu'on se plaît à rêver d'un ménage à trois pour en finir. La manœuvre a bien sûr un but, imposer un curieux discours pseudo féministe (c'est elle qui choisit, pas eux), mais s'empêtre dans une vision égoïste de l'amour. Bref, Slade a sauvé les meubles, mais il hérite d'un script laborieux rendant ses acteurs irritants.

http://cinema.fluctuat.net/films/twilight-chapitre-3-hesitation-2/10362-chronique-Catch-me-if-you-can.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Eclipse] Critiques Médias (attention spoilers)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Silence... Moteur... And action... :: Filmographie :: La saga Twilight :: Eclipse-
Sauter vers: