The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse/Web] Style Magazine (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 19:48

imagebam.com

"I want a quiet life"

Translated with Google translate, so it's not the best

It is dedicated to the new Hollywood stars, the April issue of Style - on sale tomorrow, annexed to the Corriere della Sera . A generation of players born in the 80s that are characterized by soft elegance and total confidentiality of their private life.

The cover is dedicated to Robert Pattinson: 24 year old English actor who emigrated to Hollywood and won a worldwide fame playing the pale vampire in the Twilight Saga.

Today represents a new masculinity away from the machismo in the 80s and in a lengthy interview with Style, he says: "Luxury, models and designers buzzing around me? All traps, I want a quiet life." The actor continues: "I'm not interested in casual relationships, I need to know the people. I do not do existential statement: simply want a family with two or three children. "

Meanwhile, as colleagues Joseph Gordon-Levitt , Andrew Garfield and Alexander Fehling , a male identity brought new, fresh, surprising even for the subculture of fans who, via Facebook, has crowned the star.

source : styleandfashion.blogosfere.it via robert pattinson life


Dernière édition par Valeriane le Ven 25 Mar - 13:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 19:53

Traduction en cours...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 20:04

"Je veux une vie paisible"

Le numéro est dédié aux nouvelles stars d' Hollywood pour ce numéro d'avril de Style – en vente demain . Une génération d'acteurs nés dans les années 80 qui se caractérisent par une douce élégance et un confidentialité complète de leur vie privée.

La couverture est dédiée à Robert Pattinson: l'acteur anglais de 24 ans qui a émigré à Hollywood et a acquis une célébrité dans le monde entier en incarnant le pâle vampire de la saga Twilight.

Il représente aujourd"hui le nouveau mâle , bien loin du macho des années 80 et dans une longue interview avec Style, il dit : "le luxe, les mannequins et les créateurs fourmillant autour de moi? Tous au placard ,je veux une vie paisible." L'acteur poursuit : "Je ne suis pas intéressé par les relations futiles, je dois connaitre les gens. Je n'ai pas de crise existentielle: je veux simplement fonder une famille avec 2 ou 3 enfants. "

Pendant ce temps là , des collègues comme Joseph Gordon-Levitt , Andrew Garfield et Alexander Fehling , apportent de la chair fraîche , surprenant même la culture des fans qui, via Facebook, ont couronné la star.

source : styleandfashion.blogosfere.it via robert pattinson life

_________________


Dernière édition par ptiteaurel le Jeu 24 Mar - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
belladeludo
Uploadeuse
Uploadeuse
avatar

Nombre de messages : 13333
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 56
Localisation : Trop loin de lui

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 20:06

les filles
Ils auraient pu choisir une couverture avec une photo un peu plus récente
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 20:07

Un grand Merci pour le scan et la traduction!!!
Aussitôt posté aussitôt traduit!!! cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 21:04



ça veut dire qu'il y aura une nouvelle itw demain pitete.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 21:05

Je pense aussi qu'il y aura d'autres scans et ITW qui va avec Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 21:20

les filles !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Jeu 24 Mar - 21:30

les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lorraine
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2579
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 0:32

beaucoup les filles pour cet article !!
Revenir en haut Aller en bas
Valy
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 3082
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 57
Localisation : Nancy (54)

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 0:35

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 11:51

imagebam.com Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket

crédit scans : robert-pattinson.it via robert pattinson life

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 13:02

Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 14:24

The real prototype of these generational mutations is Rob Pattinson: 24 years old, and Englishman in Hollywood, where he became famous worldwide playing the pale vampire Edward Cullen (and, even before, Cedric Diggory, a model student at Hogwarts in the Harry Potter series). He jokingly admits to be “nothing special, one of those who live in hotels and travel the world”. However, he created a new masculine identity, surprising even for the Facebook sub-culture who’s made him a star via the social network. Today is the eve of an important test for him: his new movie, WFE: he’s the protagonist of a melodramatic film, set in a circus, from the bestselling book by Sara Gruen. […]

Having been labelled as a teen idol, you’re now being tested as a true actor.

I had this chance to act with Cristoph Waltz and I fall in love with Marlena (Reese), his wife. Travelling with the circus, I visit areas of America far from Hollywood. There are dark secrets in this movie, as in life. And there’s this idea of life-saving love, which I believe in. I’m not cheesy, but I have a romantic soul.

Do you get on well with girls?

I grew up with two older sisters, and I have a great respect for women. I hate the lack of prudishness, I get bored when people are ostentatious of their body. Sex and feeling for me walk side-by-side.

Your rock side: people say you spend nights with your friends listening to Tom Waits, Van Morrison and the late Jeff Buckley.

Music is a key aspect of my life. I wish I could play a movie about Buckley, his voice, his songwriting gave me a lot. I’m interested in his creativity, in his existence, even in his death by drowning in 1997, in the Mississippi.

What kind of use do you do of Internet?

A practical use. My favourite movie last year was The Social Network and one day I’d like to work with David Fincher. Everything he does is interesting, and he got the best out of an actor I really admire, Jesse Eisenberg.

Mr. Pattinson, you’re an idol. Who’s yours?

Jack Nicholson. He had a huge career and he always owned his characters. Whereas, in the end, for a lot of people, I am just Edward the vampire and in my life I’m just Robert. We share the same hairstyle. But when I read an entire article about my hair, I laugh my best British laugh.

By the way: what brought you from London to Hollywood?

Difficult work perspectives. I didn’t have great experiences as an actor, I had posed rather awkwardly as a model; then, cinema. In Vanity Fair I was Reese’s son, while in this last movie I’m her lover.

To be honest, not a great curriculum.

No, and I wasn’t even sure if I wanted to be an actor; I had always thought I was going to be a writer or a musician. But then I fell In love with the adventurous aspect of cinema. And I found the discipline, the ethic, and let me tell you, the inner call, which helped me to give a proper structure to my life.

Fame was next, a non-human fame: the vampire. How did Rob Pattinson protect his persona from fans only interested in a celebrity?

I am a cinephile, I’ve always loved cinema. It’s a passion. Cinema has the most important, and the truest communicative task: it makes us dream, it broadens our imagination, and yes, it can help us become better people. I started studying French just because I was interested in the nouvelle vague director Godard. All of this doesn’t make me a “celebrity” even if I later entered the Hollywood system.

How important was your family in your education?

I have a solid family behind me, two sisters, Lizzie is a musician like me; yes I play piano and guitar and I even wrote songs for Twilight. I remain an Englishman, I still remember my days in a public school, the Harrodian, where I wasn’t an extraordinary student, but always curious and open to cultural variety. My family taught me a sense of reality, of duty, the refusal of any kind of hysteria and I’ve never considered myself superior to Americans because I’m from London. I hate every kind of snobbery: it has often racism behind it.

We know very little about your life. As a man and an actor, how would you describe yourself?

My father Richard sold cars for years, my mother works as an agent in the show business. I started acting almost by chance at school and I played in a band. I never asked for too many clothes and shoes, and I’ve never been a social climber and I’ll never be. I read a lot and I still do; my favourites are the Russian writers, Dostoevskij, Nabokov. They make fun of me on set because I’m always reading stuff. Lately I’ve been reading again my favourite English writer, Martin Amis. His books are extraordinary accounts of contemporary life and psychology.

What was the turning point from the status of young actor to superstar?

I came to a point where I said: I’m going to be a professional actor, looking for the origins of my characters, making something real out of this ephemeral job. This will allow me to live the life I want to live, to be active in green politics, to be a citizen of the world. Fame is an handicap, not a privilege, it often complicates things. I try to not fall in the web of top class hotels, first-class flights, designers sending you tons of stuff, thousands of girls everywhere..

Can you resist everything? Can you define yourself by what you refuse? You’re immune to gossip?

My private life is off-limit. I’ve never spoken about my flirts, I’m not a man for short and superficial love affairs. I don’t talk about my relationships with female friends, not to mention how I don’t talk about my relationship with Kristen Stewart, an actress I admire because she’s a real person, and a real actress. It was the chemistry I had with her helped me to get my role in Twilight. I don’t let people take pics of the houses I rented both in New York and London. When I’m in L.A. I live mostly in hotels. You can live very well in the anonymity of a hotel room, especially when you have a piano to play.

How important do you consider your style, the clothes you wear?

I like dressing Calvin Klein, English shoes, Tshirts and comfortable jeans. I’ve always been influenced by James Dean’s look. Yesterday elegance was conformism, today it’s individuality. Maybe we should find a balance.

Memorable travels around the world?

I avoid going on vacation to trendy places, I prefer road trips with friends, like students who choose nice motels, cafes in the depths of America, where a lot of people can’t even recognize me. Simple people who teach me how life is not Twilight. I travel to keep my feet firmly on the ground.

Are you interested in the real world?

I’m still interested into green politics and animals, preferably without paparazzi following me around. I have a dog, my true life companion, that’s never going to be in a photo shoot. This whole animal welfare thing is deeply in my heart: it was a real joy to be able to work with so many different species in WFE. I have a democratic and liberal concept of my life.

Congratulations. But don’t you think this is a super-serious attitude for an actor famous like you?

This is me, just me: I’m not interested in casual relationships, I need to know people, I’m not making an existential statement here: simply, I want a family, with 2 or 3 kids. Not funny? I really wish I could talk to animals more than to people who think they know me just from my movies.

Cosmopolis, Cronenberg’s move, is really going to be super-serious, from DeLillo’s novel, a metaphorical trip into America before 9/11.

I portray a contemporary man: ambitions, velleity, subterranean anxiety. Great stuff.

traduction anglaise : @catrux via robert pattinson life
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 69
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 15:47

:val: J'ai traduit avec mr Google

_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 16:04

les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lorraine
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2579
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 18:03

:val:
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 20:30

Traduction

Le vrai prototype de ces mutations générationnelles est Rob Pattinson : 24 ans, et l'Anglais à Hollywood où il est devenu célèbre à travers le monde en interprétant le pâle vampire Edward Cullen (et même avant, Cedric Diggory, un élève modèle de Poudlard dans la saga Harry Potter). Il admet en plaisantant n'avoir "rien de spécial, un de ceux qui vivent dans les hôtels et voyage dans le monde". Toutefois, il a créé une nouvelle identité masculine, surprenant même la sous-culture Facebook sous-culture qui a fait de lui une star à travers le réseau social. Aujourd'hui, c'est la veille d'un test important pour lui : son nouveau film, Water for Elephant : il tient le rôle principal d'un film mélodramatique, qui se déroule dans un cirque, basé du best-seller de Sara Gruen. [...]

Après avoir été étiqueté comme étant une idole des jeunes, vous êtes actuellement en train d'essayer de devenir un véritable acteur ?


J'ai eu cette chance de travailler avec Cristoph Waltz et je tombe amoureux de Marlena (Reese), sa femme. En voyageant avec le cirque, j'ai visité les contrées lointaines de l'Amérique loin d'Hollywood. Il y a de sombres secrets dans ce film, comme dans la vie. Et il y a cette idée de l'amour qui peut vous sauver, ce en quoi je crois. Je ne suis pas mièvre, mais j'ai une âme romantique.

Est-ce que vous vous entendez bien avec les filles ?

J'ai grandi avec deux soeurs plus âgées et j'ai un grand respect pour les femmes. Je déteste le manque de pudeur, je m'ennuie quand les gens sont ostentatoires avec leur corps. Sexe et sentiments pour moi vont de pair.

Votre côté rock: les gens disent que vous passeriez des nuits avec vos amis à écouter Tom Waits, Van Morrison et le regretté Jeff Buckley.

La musique est un aspect essentiel de ma vie. Je voudrais pouvoir faire un film sur Buckley, sa voix, sa façon d'écrire les chansons m'ont beaucoup apporté. Je suis intéressé par sa créativité, par son existence, même par sa mort par noyade en 1997, dans le Mississippi.

Quel type d'utilisation faites vous d'Internet ?

Une utilisation pratique. Mon film préféré l'an dernier a été "The social network" et un jour j'aimerais travailler avec David Fincher. Tout ce qu'il fait est intéressant et il a réussi à obtenir le meilleur d'un acteur que j'admire vraiment, Jesse Eisenberg.

M. Pattinson, vous êtes une idole. Quelle est la vôtre ?

Jack Nicholson. Il a eu une immense carrière et il s'est toujours approprié ses personnages. Tandis que, en fin de compte, pour beaucoup de gens, je suis uniquement Edward le vampire et dans ma vie, je suis seulement Robert. Nous partageons le même style de coiffure. Mais quand j'ai lu un article entier sur mes cheveux, je me suis esclaffé de rire, mon meilleur rire britannique.

D'ailleurs en passant, qu'est ce qui vous a amené de Londres à Hollywood ?

Des perspectives professionnelles difficiles. Je n'avais pas eu de grandes expériences en tant qu'acteur, j'avais un peu maladroitement posé comme mannequin, puis, le cinéma. Dans Vanity Fair, j'étais le fils de Reese, alors que dans le prochain film, je suis son amant.

Pour être honnête, ça n'était pas un CV génial.

Non et je n'étais même pas sûr de savoir si je voulais être acteur, j'ai toujours pensé que j'allais être écrivain ou musicien. Mais je suis tombé amoureux de l'aspect aventureux du cinéma. Et j'y ai trouvé la discipline, l'éthique et, laissez-moi vous dire, inconsciemment la vocation, qui m'ont aidé à structurer ma propre vie.

La célébrité a suivi, une célébrité non humaine : celle du vampire. Comment vous, Rob Pattinson, vous protégez vous des fans seulement intéressés par la célébrité ?

Je suis un cinéphile, j'ai toujours aimé le cinéma. C'est une passion. Le cinéma est quelque chose d'important et une vraie façon de communiquer : il nous fait rêver, il élargit notre imagination et oui, il peut nous aider à devenir de meilleures personnes. J'ai commencé à étudier le français uniquement parce que j'étais intéressé par le réalisateur de la Nouvelle vague, Jean Luc Godard. Tout cela ne fait pas de moi une "célébrité", même si je suis plus tard entré dans le système hollywoodien.

Quelle a été l'importance de votre famille dans votre éducation ?

J'ai une famille solide derrière moi, deux sœurs, Lizzie est musicienne comme moi, je joue du piano et de la guitare et j'ai même écrit des chansons pour Twilight. Je reste un Anglais, je me souviens encore de mes jours dans une école publique, the Harrodian, où je n'étais pas un élève extraordinaire, mais toujours curieux et ouvert à la diversité culturelle. Ma famille m'a enseigné le sens de la réalité, du devoir, le refus de toute sorte d'hystérie et je ne me suis jamais considéré comme étant supérieur aux Américains parce que je suis de Londres. Je déteste toute forme de snobisme : il y a souvent du racisme derrière.

Nous en savons très peu sur votre vie. En tant qu'homme et acteur, comment vous décririez-vous ?

Mon père Richard a vendu des voitures pendant des années, ma mère travaille comme agent dans le show-business. J'ai commencé à faire l'acteur presque par hasard à l'école et j'ai fait de la musique dans un groupe. Je n'ai jamais réclamé trop de vêtements et de chaussures et je n'ai jamais été un arriviste et je ne le serai jamais. Je lisais beaucoup et je continue à le faire, mes préférés sont les écrivains russes, Dostoïevski, Nabokov. Ils se moquent de moi sur le tournage parce que je suis toujours en train de lire quelque chose. Dernièrement, j'ai relu mon écrivain anglais préféré, Martin Amis. Ses livres sont des récits extraordinaires sur la vie contemporaine et la psychologie.

Quel a été le tournant qui vous a fait passé du statut de jeune acteur au rang de superstar ?

J'étais arrivé à un point où je m'étais dit : Je vais être un acteur professionnel, partir à la recherche de l'origine de mes personnages, faire en sorte que quelque chose de réel sorte de ce travail éphémère. Cela va me permettre de vivre la vie que je veux vivre, d'être actif au niveau de l'écologie, d'être un citoyen du monde. La célébrité est un handicap, pas un privilège, cela complique souvent les choses. J'essaie de ne pas tomber dans l'engrenage des hôtels de luxe, des vols en première classe, des designers qui vous envoient des tonnes de trucs, des milliers de jeunes filles partout dans le monde...

Pouvez-vous résister à tout ? Pouvez-vous vous définir par ce que vous refusez ? Etes vous à l'abri des potins ?

Ma vie privée est un sujet tabou. Je n'ai jamais parlé de mes petites amies, je ne suis pas le genre d'homme à avoir des aventures amoureuses de courte durée et superficielles. Je ne parle pas de mes relations avec mes amies, sans parler de la façon dont je ne parle pas de ma relation avec Kristen Stewart, une actrice que j'admire parce qu'elle est une personne authentique et une véritable actrice. Il a cette alchimie que j'ai avec elle et qui m'a aidé à obtenir mon rôle dans Twilight. Je ne laisse pas les gens prendre des photos des maisons que je loue aussi bien à New York qu'à Londres. Quand je suis à Los Angeles, je vis la plupart du temps dans les hôtels. Vous pouvez très bien vivre dans l'anonymat d'une chambre d'hôtel, en particulier lorsque vous avez un piano pour jouer.

Quelle importance accordez-vous à votre style, aux vêtements que vous portez ?

J'aime m'habiller en Calvin Klein, les chaussures anglaises, les T-shirts et les jeans confortables. J'ai toujours été influencé par le look de James Dean. Hier, l'élégance était le conformisme, aujourd'hui, c'est "soyez vous même". Peut-être que nous devrions trouver un équilibre.

Des voyages inoubliables à travers le monde ?

J'évite d'aller en vacances dans des endroits à la mode, je préfère prendre la route avec des amis, comme des étudiants qui choisissent des motels sympas, des bars au fin fond de l'Amérique, où beaucoup de gens ne peuvent pas me reconnaître. Des gens simples qui m'ont appris que la vie n'est pas Twilight. Je voyage pour garder les pieds sur terre.

Etes vous intéressé par le monde qui nous entoure ?

Je suis toujours intéressé par l'écologie et les animaux, de préférence sans paparazzis qui me suivent partout. J'ai un chien, mon compagnon dans la vraie vie, qui n'apparaitra jamais dans une séance photo. Le bien être animal est quelque chose qui me tient profondément à coeur. Ca a été un vrai bonheur que de pouvoir travailler avec autant d'espèces différentes dans Water for Elephants. J'ai une conception démocratique et libérale de ma vie.

Félicitations. Mais ne pensez-vous pas que c'est une attitude super sérieuse pour un acteur célèbre comme vous ?

C'est moi, juste moi : je ne suis pas intéressé par les relations occasionnelles, j'ai besoin de connaître les gens, je ne suis pas là pour faire de déclaration existentielle : simplement, je veux une famille, avec 2 ou 3 enfants. Ce n'est pas drôle ? Je voudrais pouvoir parler aux animaux plus qu'aux gens qui pensent qu'ils me connaissent seulement au travers de mes films.

Cosmopolis, le film de Cronenberg, basé sur le roman de DeLillo, un voyage métaphorique en Amérique avant le 11 septembre, va vraiment être super sérieux.

J'y interprète un homme de son temps : ambition, velléité, angoisse sous-jacente. Un truc génial.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 22:03

:val: pour la traduction

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Annouk
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 632
Date d'inscription : 30/09/2010
Age : 44
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 22:05

Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 22:09


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lentille
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 5145
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 39
Localisation : au milieu des montagnes

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 23:27

un grand pour la traduc' Valeriane.

On sent un certain ras le bol quand même. En tout cas il met les choses au clair tout de suite. Est-ce pour ça que j'ai un sentiment bizarre sur cette itw. Ce n'est pas le roro blagueur et ironique que l'on connait d'habitude???

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Valy
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 3082
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 57
Localisation : Nancy (54)

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 23:33

:val:
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Ven 25 Mar - 23:44

:val: il mûrit notre Rob du coup il devient plus sérieux !!!

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 8932
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 44
Localisation : dans un trou lorrain lol

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   Sam 26 Mar - 1:45

:val:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse/Web] Style Magazine (Italie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse/Web] Style Magazine (Italie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2011 :: Mars 2011-
Sauter vers: