The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Sam 12 Nov - 15:02

Every journey has a beginning, but it also has an end, and for “Twilight” heartthrob Robert Pattinson his excursion to Forks – one he started back in 2008 – has come to a sad close. Returning for the last time (well, “Breaking Dawn” is split into two movies – - depends which way you want to look at it, then) as Edward Cullen, the cream-tanned vampire beau to Bella Swan, Pattinson reflects on these last few years of mayhem, brought about by the wild success of today’s most successful film franchise.

You’ve been playing Edward Cullen for 4 years, talk about the journey he’s taken through the series. And for yourself personally.

I think in the broadest terms, Edward’s journey.. I ignored the fact that he’s a vampire and that he’s 108, except for metaphorical purposes. You’re left with a troubled teenager. It’s a really simple story of him content with himself. He gets content by finding a woman and having a child. That’s how a lot of troubled guys balance themselves out? At least that’s the hope anyway.

[Director] Bill Condon mentioned that you said Edward was self loathing and it was never presented in the plot of the first three films.

I always thought that was the key ingredient. He’s been stuck in adolescence. You think everything’s unfair, he’s been living with it for 100 years. You eventually get to the point of desperation. it was difficult to portray that and a love story at the same time. It’s funny but Bill was the first person to say “I want to put this at the forefront” because Edward’s the happiest he’s been in the series. We did flashbacks that kind of reflect his anger.

And your own personal journey?

It’s presented a whole variety of obstacles. Growing into who I want to be. It’s a very complicated maze. Also being propelled by some kind of jet, and going through the maze at the same time. It hasn’t slowed down and I’m still trying to figure out where I’m at. But it’s been fun. I didn’t even know if I was going to continue acting before this happened, and now I have more of a drive than ever before.

Craziest scene in the movie?

The birth scene…I read that scene and was kind of astonished. I knew it was crazy but I couldn’t believe it was actually written down and we were going to do it. It was terrifying going into it. It ended up being this kind of – it was one of the most incredible scenes to do in this movie. There’s this R Rated – or NC 17 rated version of a few scenes in this movie. Because of the violence, it gave you a lot of freedom in the scene. The characters were so desperate, it became something very very different. To do this thing where he’s suddenly playing Edward who’s stuck between an emaciated dummy’s legs, getting cream cheese all over your face, and then pulling out a three-week-old baby, it was overwhelming.

Last moments playing Edward?

The very last moments I was in the Caribbean, on the beach. It was incredible. It was the only time I did anything like that in the Twilight movie. The last scene with everyone.. it was 2 weeks of cold, end of night shoots. It was freezing cold, pouring rain. It was symbolic kind of how all the movies were shot. it doesn’t feel like the end of it yet. Also because the press tours have become so huge. This feels like part of the process. Until the last one’s released, I don’t feel like I’ve finalized anything.

Have you ever had a super nervous/super happy moment in real life like Edward did in the wedding?

I can’t even think of one.. I was walking around in Paris the other day. Actually no, that’s a bad example. I can’t remember a specific example, sorry!

You’ve done all these huge franchise films. What do you like doing really? The independent film? The big film? Gunning for Harrison Fords record of doing every franchise out there? What’s next for you?

I don’t know. I approach these moments the exact same way. Smaller movies are great because you don’t have to argue with so many people all the time. But really I like arguing so there’s a balance either way. With independent movies it’s nice to see – sorry, I just noticed your dog down there [Laughs]. Yeah, it’s nice to see someone directing who’s so pleased with it. He’s proved himself time and time again. I’ve never worked with someone who has felt absolutely no pressure. It’s nice that the pressure isn’t caused by compromises.

You’ve talked about wanting to get back into music. Is that still a priority?

Yeah. I record stuff a lot but – there’s something about handling the criticism with movies, you can always blame it on someone else. But with music, you’re basically putting an album out for people to judge it. I don’t care what they say but the day it comes out I know I’ll look online to read reviews.

You guys were immortalized earlier today – your hand prints were – how was that?

I stayed at the Magic Castle the first few times I came to LA when I was like 17. I used to walk down to Hollywood blvd all the time and never knew it looked the way that it does. Honestly I don’t feel like I’ve even done it. It’s like this wave has happened and I’m just on it. I’ve never really had any kind of – I feel like now is all part of the same thing. I was kind of embarrassed because I stood up and messed up my own handprint! It’s incredible. It represents something amazing. It’s mind blowing.

You guys experienced an extravagant wedding. Would you want one of those in your own life?

It does seem like a bit of a hassle. I was just doing an interview with Kristen. She got annoyed with me for saying the groom’s role in a wedding is just as a prop. Playing the part, you kind of realize it’s a clear indication when you’re staring at one end of the aisle and everyone is looking at the girl coming down in a princess dress. I’s really just.. any guy who tries to get involved in a wedding, or has an opinion, … it’s whatever your wife decides a do.

So that’s a no?

What doing a fancy one? No.

source : moviehole.net via ToR

_________________
Revenir en haut Aller en bas
babe
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 7292
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 34
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Sam 12 Nov - 15:04


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Sam 12 Nov - 20:45

Traduction

Chaque voyage a un début, mais aussi une fin, et pour le beau gosse de "Twilight" Robert Pattinson son excursion à Forks - qui a débuté en 2008 - approche tristement de la fin. Retournant pour la dernière fois (enfin, "Breaking Dawn a été coupé en 2 films - ça dépend de la façon dont vous voulez le voir) en tant qu'Edward Cullen, le pâle vampire petit ami de Bella Swan, Pattinson se penche sur ces dernières années de chaos, qui lui ont apporté un succès mondial dans l'une des sagas ayant le plus de succès aujourd'hui.

Vous avez joué Edward Cullen pendant 4 ans, parlons de l'aventure qu'il vit tout au long de la saga. Et de la votre aussi.
Je pense qu'en termes très généraux, l'aventure d'Edward...J'ai ignoré le fait que c'était un vampire et qu'il a 108 ans, excepté d'un point de vue métaphorique. Vous êtes laissés avec un ado à problèmes. C'est une histoire très simple où il se contente de lui même. Il devient satisfait en trouvant une femme et en ayant un enfant. C'est comme ça que beaucoup de mecs à problèmes trouvent un équilibre ? Tout du moins je l'espère.

[Le réalisateur] Bill Condon mentionne que vous avez dit qu'Edward était dégoûté de lui même et que ça n'a jamais été présent dans l'intrigue des 3 premiers films.
J'ai toujours pensé que c'était la clé. Il a été coincé dans l'adolescence. Vous pensez que tout est injuste, il vit avec ça depuis 100 ans. Vous en arrivez finalement au désespoir. C'était difficile de représenter ça et une histoire d'amour en même temps. C'est drôle car Bill a été la première personne à dire "Je veux mettre ça en avant" car Edward n'a jamais été aussi heureux dans la saga. Nous avons fait des flashbacks qui reflètent cette colère.

Et votre aventure personnelle ?
Elle présente un tas d'obstacles variés. Grandir pour devenir qui je veux être. C'est un labyrinthe très compliqué. C'est également être propulsé par une sorte de jet, et d'être jeter dans le labyrinthe en même temps. Ça ne c'est pas calmé et j'essaye toujours de comprendre où je suis. Mais c'était marrant. Je ne savais même pas si j'allais continuer à jouer avant que ça n'arrive, et maintenant j'ai plus d'énergie qu'avant.

La scène la plus folle dans le film ?
La scène de la naissance... J'ai lu cette scène et j'ai été en quelque sorte étonné. Je savais que c'était fou mais je ne pouvais pas imaginé que ça avait été vraiment écrit et que nous allions le faire. C'était terrifiant de le faire. Ça finit par devenir cette sorte de - c'était une des scènes les plus incroyable à faire dans ce film. Il y a des versions certifiées R Rated ou NC 17 rated de quelques scènes dans ce film. A cause de la violence, ça vous donne beaucoup de liberté dans la scène. Les personnages sont désespérés, ça devient quelque chose de très très différent. De jouer ce truc où Edward est bloqué entre des jambes de mannequins émacié, avoir de la crème de fromage partout sur le visage, et ensuite sortir un bébé âgé de 3 semaines, c'était vraiment une sensation écrasante.

Vos derniers moments à jouer Edward ?
Les tout derniers moments, j'étais aux Caraïbes, sur la plage. C'était incroyable. Ce fût la seule fois où j'ai fait quelque chose comme ça dans les films de Twilight. La dernière scène avec tout le monde... C'était après 2 semaines de tournage dans le froid et de nuit. Il faisait froid, sous une pluie battante. C'était une sorte de symbole sur la façon dont tout les films ont été tourné. ça ne ressemblait pas encore à la fin de tout ça. Aussi à cause des promos pour la presse qui sont devenus tellement énormes. Ça fait partie du processus. Jusqu'à ce que le dernier ne sorte, je n'ai pas le sentiment d'avoir fini quoique ce soit.

Avez vous déjà vécu un moment aussi nerveux et joyeux dans votre vie comme Edward lors du mariage ?
Je n'arrive pas à m'en rappeler un... Je marchais dans Paris l'autre jour. En fait non, c'est un mauvais exemple. Je n'arrive pas à me rappeler d'un exemple spécifique, désolé !

Vous avez fait toute cette énorme saga. Qu'aimeriez vous faire vraiment ? Des films indépendants ? Des gros films ? Battre le record d'Harrison Ford faisant toutes les sagas qui sortent ? Quelle est la suite pour vous ?
Je ne sais pas. J'aborde ces moments de la même façon. Les petits films sont super car vous n'avez pas à argumenter avec beaucoup de gens tout le temps. Mais, j'aime argumenter donc il y a un équilibre de toute façon. Avec les films indépendants, c'est sympa de voir - désolé, je viens juste de voir votre chien [rires]. Ouais, c'est sympa de voir quelqu'un réaliser quelque chose dont il est vraiment content. Il se montre ce dont il est capable encore et encore. Je n'ai jamais travaillé avec quelqu'un qui n'a ressenti absolument aucun plaisir. C'est sympa que cette pression ne soit pas causé par des compromis.

Vous parliez de vouloir refaire de la musique. Est ce toujours une priorité ?
Ouais. J'ai enregistré beaucoup de choses mais - il y a quelque chose à propos d'accepter les critiques pour les films, vous pouvez toujours blâmer quelqu'un d'autre pour ça. Mais avec la musique, vous sortez un album pour que les gens puissent le juger. Je ne prête pas attention à ce qu'ils disent mais le jour où ça sortira je sais que je regardais sur internet pour lire les critiques.

Vous avez été immortalisé plutôt aujourd'hui - vos mains et vos pieds - Comment c'était ?

Je suis resté au Magic Castle plusieurs fois quand je suis allé à L.A quand j'avais environ 17 ans. J'avais l'habitude de parcourir Hollywood Boulevard tout le temps et je n'ai jamais su que ça ressemblait à ça. Honnêtement je n'ai pas l'impression d'avoir fait quelque chose. C'est comme si cette vague était arrivé et que j'étais simplement dessus. Je n'ai jamais vraiment eu toute cette sorte de - j'ai le sentiment que maintenant tout fait parti de la même chose. J'étais un peu embarrassé car je me tenais là et j'ai foiré mes propres empreintes de mains. C'était incroyable. Ça représente quelque chose de génial. C'est hallucinant.

Vous avez fait l'expérience d'un mariage extravagant. Voudriez vous un mariage comme ça dans votre vie ?
Ça ressemble un peu à une histoire. Je faisais simplement une interview avec Kristen. Elle était agacé contre moi pour avoir dit que le rôle du marié dans un mariage est accessoire. Jouer cette partie, vous réalisez que c'est simplement un signe claire quand vous regardez le bout de l'allée et que tout le monde regarde la fille venir dans une robe de princesse. C'est simplement...tout les mecs qui essayent de s'impliquer dans un mariage, ou d'avoir une opinion... de toute façon c'est votre femme qui décide.

Donc c'est un non ?
D'avoir un mariage huppé ? Non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Sam 12 Nov - 21:26

ça me dit quelque chose ,il y a des réponses que j'ai déjà lues quelque part ,mais je sais plus ou.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
babe
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 7292
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 34
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Dim 13 Nov - 0:34


les questions ET les réponses des interviews d'en ce moment sont exactement les mêmes!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Dim 13 Nov - 11:10

en même temps avec tous ces interviews !!! tout se recoupe maintenant !!!

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Dim 13 Nov - 11:12


_________________
Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 8932
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 44
Localisation : dans un trou lorrain lol

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Dim 13 Nov - 22:05

je lirais plus tard

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   Lun 14 Nov - 1:51

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Web] Interview avec Moviehole.net - Novembre 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2011 :: Novembre 2011-
Sauter vers: