The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Bel Ami] Critiques Médias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Dim 24 Juin - 11:29

Aucune idée Mina lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Dim 24 Juin - 11:40

Critique dans Marianne

imagebam.com

Crédit scan Dorothée@spunk ransom

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Dim 24 Juin - 20:03

les filles !!! la deuxième critique me semble plus posée que la première !!!

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Dim 24 Juin - 20:25

les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Lun 25 Juin - 11:28


_________________
Revenir en haut Aller en bas
belladeludo
Uploadeuse
Uploadeuse
avatar

Nombre de messages : 13333
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 56
Localisation : Trop loin de lui

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Lun 25 Juin - 11:52

Petit chanteur à la croix de bois lol! mais où vont-ils chercher tout ça...
Vous avez trouvez que c'était porno Aurel et Babe ? lol!

Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Lun 25 Juin - 12:30

Porno est un bien grand mot lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 69
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Lun 25 Juin - 13:44


_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
babe
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 7292
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 34
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Lun 25 Juin - 17:04

Ouais, ça va, on a vu pire lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 8932
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 43
Localisation : dans un trou lorrain lol

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Lun 25 Juin - 23:05

les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Lun 25 Juin - 23:41

les filles
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 15:44

Critique de Cinémateaser

Robert Pattinson lâche les canines et passe du stade de gentil vampire à celui de beau salaud. Grand écart réussi ?

Depuis trois ans maintenant, Robert Pattinson s’est construit presque malgré lui une image de héros romantique dont les silences et la moue renfrognée cachent une sensibilité à fleur de peau prompte à faire vaciller n’importe quelle jeune fille. Et pourtant, avant d’avoir adopté le teint blafard d’Edward, il aura roulé sa bosse dans nombre de productions allant de l’heroic fantasy (L’ANNEAU SACRÉ) au film en costumes (LA FOIRE AUX VANITÉS) en passant par l’école d’HARRY POTTER. La page TWILIGHT n’est pas encore tournée (le dernier opus sort cet automne), que notre idole des jeunes pense déjà à la reconversion. Pas étonnant pour cet ancien mannequin s’étant fait les dents sur les planches avant de conquérir le grand écran. Et si en 2011, il s’était permis une dernière parenthèse enchantée avec le mignon DE L’EAU POUR LES ÉLÉPHANTS, 2012 sonne comme l’année de tous les dangers. Bien décidé à démontrer qu’il n’est pas qu’une belle gueule, il multiplie les coups de dés comme autant de paris risqués pour sa frêle réputation. Un mois tout juste après COSMOPOLIS, il récidive avec BEL AMI. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la mue commence à prendre sacrément forme. Dans cette adaptation du célèbre roman de Guy de Maupassant, Robert boit (beaucoup), baise (encore plus) et affiche une belle arrogance. Cela suffit-il à rendre le résultat convain- cant ? Pas vraiment. Produit par Simon Fuller, ancien agent artistique des Spice Girls et producteur de l’émission AMERICAN IDOL, BEL AMI sent le produit calibré pour jeunes groupies. Engoncés dans un jeu très théâtral, les acteurs en font des caisses sans jamais prendre de recul avec le texte original. Seule la trop rare Christina Ricci parvient à tirer son épingle du jeu en apportant une sensualité bienvenue dans un ensemble beaucoup trop sage. À cheval entre séduction et hystérie, Pattinson campe un « BEL AMI » plutôt convaincant. Dommage que la réalisation ne se montre pas à la hauteur du doux pouvoir de fascination exercé par son personnage. Transfuges du théâtre, les deux réalisateurs (dont c’est le premier long- métrage) peinent à s’affranchir de leur héritage scénique et offrent une mise en scène très rudimentaire. Du coup, le film s’avère être davantage « Maupassant pour les nuls » que la véritable relecture attendue.

De Declan Donnellan et Nick Ormerod. Avec Robert Pattinson, Uma Thurman, Kristin Scott Thomas. Grande-Bretagne. 1h43. Sortie le 27 juin

Note de la rédaction : 2,5/5

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 15:50

Critique par Elle

Bel Ami une adaptation decevante du roman de Maupassant

Pour leur premier film, les Britanniques Declan Donnellan et Nick Ormerod se sont attaqué à l’œuvre de Guy de Maupassant en adaptant sur grand écran son roman « Bel Ami ». Un pari osé pour lequel ils s’offrent le luxe d'avoir un casting trois étoiles, avec Robert Pattinson dans le rôle phare. Le long-métrage sera-t-il à la hauteur du livre de Maupassant ? Verdict.

De quoi ça parle ? Paris, fin du XIXe siècle. Georges Duroy est un jeune homme sans le sou mais non moins séduisant et surtout arriviste. Bien décidé à accéder aux hautes sphères de la vie parisienne, il va user de ses charmes auprès de dames du monde pour arriver à ses fins et gravir les échelons de la rédaction de « La vie parisienne ». Tomberont dans ses bras Madeleine Forestier (Uma Thurman), Madame Rousset (Kristin Scott Thomas) et Clotilde de Marelle (Christina Ricci).

Robert Pattinson, encore plus inquiétant que séduisant

Il est indéniable que l’affiche de « Bel Ami » est extrêmement alléchante. Robert Pattinson, dans la peau de Georges Duroy, fait découvrir au spectateur de nouvelles facettes de son jeu d’acteur et incarne à merveille ce Parisien ambitieux aux multiples traits de caractère. La force de Robert Pattinson ? Passer en un rien de temps du jeune premier attachant au manipulateur sans scrupule, alternant moments de séduction et machiavélisme. L’acteur, actuellement à l’affiche de « Cosmopolis », rehausse ainsi la personnalité inquiétante et ambiguë de Georges Duroy, obnubilé par sa soif insatiable de réussir. L'acteur apparaît donc comme talentueux, vénéneux, mais parfois un peu agaçant, il faut bien l’avouer, à force de vouloir trop bien faire.

Un trio d’actrices impeccables
Uma Thurman, Kristin Scott Thomas, Christina Ricci : ces trois actrices, qui mettent bien en valeur les personnages féminins de Maupassant, proposent trois façons d’être une femme dans la France urbaine de la fin du XIXe siècle. Chacune cultive sa personnalité et pourtant, elles sont indissociables les unes des autres. Leur point commun ? En plus d’être amies et de faire partie des hautes sphères parisiennes, elles ont toutes une relation avec Georges Duroy.

Après avoir incarné la prude et innocente Cécile Volange dans l’adaptation cinématographique des « Liaisons dangereuses », Uma Thurman joue Madeleine, femme de tête et de poigne, indépendante et intelligente, qui connaît tous les rouages de la politique française. A l’heure où les Françaises sont privées de droits politiques, Madeleine Forestier est le type même de la femme capable de dépasser ses limites pour peser dans la vie publique, ce qu’elle fait en écrivant les papiers de Duroy pour « La vie française ». Uma Thurman incarne donc de manière très juste le personnage féminin central de ce film, sorte de double de Georges Duroy, la subtilité en plus. Kristin Scott Thomas et Christina Ricci ne sont pas en reste. Si leurs personnages sont davantage effacés, ils n’en sont pas moins centraux. Kristin Scott Thomas incarne la très réservée Madame Roussel, épouse dévouée et bientôt piégée par Georges Duroy dont elle voudra être la maîtresse. Enfin, on apprécie la prestation de Christina Ricci, trop rare sur les écrans mais qui interprète avec beaucoup de retenue et de fraîcheur la douce et jolie Clotilde, qui aimera sans relâche George Duroy, malgré ses incartades amoureuses.

Un film assez fade
Qu’on se le dise : si on a déjà lu le livre de Maupassant, on va surtout voir Bel Ami au cinéma pour découvrir comment les réalisateurs se sont emparés de ce récit. Or, mis à part un casting alléchant, l’adaptation de ce roman au cinéma ne revêt aucun intérêt particulier. Il y a bien quelques plans intéressants, en particulier certains gros plans qui se focalisent sur les visages des personnes et participent à révéler leur nature profonde, mais la réalisation reste plate… Nul doute que Declan Donnellan et Nick Ormerod, issus du monde du théâtre, sont passés à côté de quelque chose.
Par ailleurs, les enjeux politiques et diplomatiques de la France de la fin du XIXe siècle, le contexte social, économique qui font la richesse du roman de Maupassant sont ici balayés ou survolés. Par conséquent, ce film devient une vague succession de romances entre un ambitieux souvent détestable et trois femmes de la haute société. C’est un peu léger.

Verdict. Bel Ami est un film davantage porté par des comédiens talentueux que pas sa réalisation. Pas de doute, des décors aux costumes, tout est beau. Mais un peu trop. Et ça sonne parfois faux, malgré l’envie des acteurs de vouloir bien faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 15:54

Critique par Le Point

C'est une histoire que tous les lycéens de France connaissent bien, celle de Georges Duroy, un beau parleur à moustache dépourvu de talent particulier et qui fait son chemin à Paris par les femmes. Dans cette adaptation signée de deux metteurs en scène de théâtre britanniques, la moustache a disparu, et c'est l'éphèbe du moment, Robert Pattinson, qui conquiert richesse et reconnaissance sociale grâce à son pouvoir de séduction.

L'idée n'est pas mauvaise, même si, avec la pâleur éthérée du vampire de Twilight, on est loin de la virilité triomphante exaltée par Maupassant. Mais Pattinson a prouvé chez Cronenberg (Cosmopolis) qu'il avait du talent, et l'histoire de Bel Ami est après tout un scénario en or. Las, Donnellan et Ormerod font jouer tous leurs acteurs pour les spectateurs du dernier rang : ils parlent fort et exagèrent leurs expressions, oubliant que la caméra appelle un jeu plus retenu. Et les comédiennes paraissent terriblement mal à l'aise dans les costumes et les postures du XIXe siècle, surtout Uma Thurman, fort peu crédible en bourgeoise parisienne. Une adaptation franchement ratée d'un très grand roman.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 15:58

Critique par A Voir A Lire

Adaptation sans prestance d’un bouquin magnifique. Pattinson est à moitié convaincant.

L’argument : A Paris, à la fin du XIXe siècle, Georges Duroy, jeune homme ambitieux, est déterminé à se hisser au sommet d’une société qui le fascine. Des mansardes miteuses aux salons les plus luxueux, usant de son charme et de son intelligence pour passer de la pauvreté à la richesse, il quitte les bras d’une prostituée pour ceux des femmes les plus influentes de la capitale. Dans un univers où la politique et les médias mènent une lutte d’influence acharnée, à une époque où le sexe est synonyme de pouvoir et la célébrité une obsession, Georges Duroy ne reculera devant rien pour réussir.

Notre avis : Premier long métrage de deux metteurs en scène de théâtre britanniques, Bel Ami, l’adaptation de Maupassant avec Robert Pattinson dans le rôle principal de Georges Duroy, s’est longtemps fait attendre. Prévu initialement pour juin 2011, le film a été décalé d’un an, avec quelques petites sorties sans conséquences entre février et juin 2012 en Europe et en Asie... Le phénomène autour de l’acteur de Twilight a des limites, celle du bon goût des spectateurs adolescents peu intéressés par cette nouvelle version cinématographique d’un bouquin se situant dans le Paris de la fin du XIXe siècle, sur un homme à femme, opportuniste, vain et manipulateur, dans un contexte politique qui lui échappe.

Bel Ami en 2012 n’a nullement perdu de sa pertinence thématique. La vanité et l’obsession de la jeunesse comme vecteur de pouvoir et de manipulation des foules (ici le microcosme féminin bourgeois, bien marié à des hommes d’influence) dans une société âpre et vaine rappelle bien curieusement le monde du paraître qui est le nôtre aujourd’hui. L’enfermement de Georges Duroy dans un mécanisme de séduction continue d’interpeller, ravivant l’incontournable discours sur la cruauté de la vie qui reprend très vite ce qu’elle a donné. Un cheveux blanc sur la chevelure impeccable de Duroy et c’est déjà le processus de fin qui est enclenché...

On saura gré aux producteurs et aux deux réalisateurs de ne pas avoir cédé à la mode du jeunisme dans le traitement de l’histoire. Si le choix de Pattinson pouvait paraître un poil opportuniste, rien dans l’approche de son personnage n’a vraiment été émoussé pour le rendre plus policé. L’insupportable Duroy demeure, notamment grâce au jeu sans équivoque de l’acteur qui en fait peut-être un peu trop pour se donner des expressions. Autour de lui, le décor parisien de l’époque (bordel, garçonnière) et un casting féminin de qualité (Uma Thurman, Christina Ricci, Kristin Scott Thomas, excusez du peu) confirme une volonté de se rapprocher au plus près du bouquin, tout en replaçant cette ascension sociale par la femme dans un contexte politique propre à la littérature française du XIXe, celle de Maupassant et Flaubert.

Si l’on suit donc cette adaptation avec un certain intérêt, on regrettera toutefois le manque de prestance de la réalisation, très télévisuelle jusque dans le cachet des images. Il manque en effet à Bel Ami un regard esthétique, une puissance visuelle qui légitiment sa présence en salle, davantage que sur une chaîne de la BBC.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 16:01

Critique par Les Echos

Declan Donnellan est un metteur en scène de théâtre exigeant, minimaliste et inventif. On s'attendait à une surprise pour ce premier long métrage reprenant « Bel-Ami ». Il n'y en a pas. Classique et sobre, le film est fidèle à Maupassant. Si surprise il y a, c'est dans le choix de Robert Pattinson, qui s'évade une fois encore -après « Cosmopolis » de Cronenberg-De Lillo -de l'univers de « Twilight ». On ne peut pas dire que ce choix convainque. Mais voir Uma Thurman, Kristin Scott Thomas et Christina Ricci se pâmer en attendant qu'il plante ses crocs dans leur chair alanguie réjouit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 16:03

Critique de Excessif

Robert Pattinson chez Maupassant, cherchez l'erreur...


Belle idée que de prendre le vampire de Twilight pour dépoussiérer cette parabole maupassantienne sur l'arrivisme, a priori calibrée pour un cinéaste comme Paul Verhoeven époque Kattie Tippel. A travers ce personnage négatif qui manipule pour parvenir à ses fins, Pattinson annonce les prémisses de ses futurs contre-emplois, cherchant à démontrer qu'il est capable de jouer autre chose que les bellâtres et de fréquenter un registre plus obscur, en l'occurence le cinéma d'auteur riche en chromos. Hélas, très vite, ça ne fonctionne pas. Contrairement à ce qui se produisait avec David Cronenberg dans Cosmopolis, Pattinson semble aussi à l'aise qu'un poisson hors de l'eau, éclipsé par la distribution féminine (Christina Ricci et surtout Uma Thurman), figé dans une seule expression et jamais réellement considéré par les deux apprentis cinéastes britanniques venus du théâtre (Declan Donnellan et Nick Ormerod). Peut-être parce que l'adaptation tombe dans le contre-sens, réduisant cet antihéros de Georges Duroy à un ambitieux vaniteux et primaire alors qu'à la base, il possède une érudition qui explique au-delà de son charisme sa capacité à séduire la gent féminine. L'enjeu devient limité, le traitement répétitif. Par ailleurs, aucune audace dans la mise en scène par trop illustrative et aucun regard même satirique sur l'Intelligentsia parisienne de l'époque. De bout en bout, c'est décoratif, dépourvu d'âme comme de surprises, enthousiasmant comme un voyage sur l'autoroute.

1 étoiles sur 5

source excessif.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 16:06

Critique par Le Parisien

«Bel Ami» : classique **

Dans le Paris de la fin du XIXe siècle, Georges Duroy, jeune homme ambitieux, erre des mansardes miteuses aux salons les plus luxueux, usant de son charme et de son intelligence pour passer de la pauvreté à la richesse. Le jeune homme ne recule devant rien pour réussir… Fidèle au roman de Guy de Maupassant, cette nouvelle adaptation est filmée de façon très classique et soignée par deux jeunes réalisateurs qui signent ainsi leur premier long-métrage.

Mais le film vaut surtout par l’excellente interprétation de Robert Pattinson dans la peau de l’ambitieux George Duroy. La star de « Twilight » prouve qu’avec la fin de la saga il faudra désormais compter avec lui.

Film anglo-italo-français coréalisé par Declan Donnellan et Nick Ormerod avec Robert Pattinson, Christina Ricci, Uma Thurmann, Kristin Scott Thomas…
Durée : 1h42.

* Un peu ** Beaucoup *** Passionnément ° Pas du tout

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 16:08

Critique par L'express

Ci-gît le classique de Maupassant. Paix à son âme.

Paris, le xixe siècle, un opportuniste et une collection de jupons à retrousser pour l'élever parmi les gens de la haute. Robert Pattinson y erre de femme en femme comme dépourvu de volonté, de désir ou d'un quelconque plan de carrière machiavélique... Si quelques scènes échappent au massacre grâce aux actrices, comme lorsque Kristin Scott Thomas succombe à l'appel de la luxure dans la maison de Dieu, Bel Ami n'est pas le jeu de séduction et de manipulations façon Liaisons dangereuses sur lequel il lorgne avec avidité. Cela valait-il vraiment la peine de se mettre à deux pour réaliser un tel film ? Pauvre Maupassant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adey.
Rob'nubilé
Rob'nubilé
avatar

Nombre de messages : 346
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 28
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 16:49

Aie ! Les critiques ne sont pas très tendres..
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 16:53

pour toutes ces critiques

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 16:55

qu'est ce qu'ils descendent les metteurs en scène !!!!! ouille ouille ouille !!!

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 16:58

Critique par les Inrockuptibles

imagebam.com

Merci à Manuelle pour le scan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
belladeludo
Uploadeuse
Uploadeuse
avatar

Nombre de messages : 13333
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 56
Localisation : Trop loin de lui

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 17:01


ça sent pas bon tout ça ! aïe aïe !!!
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   Mer 27 Juin - 17:07

et Manuelle pour cette critique qui, ma foi, m'a l'air positive !!!

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bel Ami] Critiques Médias   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bel Ami] Critiques Médias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Silence... Moteur... And action... :: Filmographie :: Bel ami-
Sauter vers: