The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mar 24 Avr - 23:28

Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 8932
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 42
Localisation : dans un trou lorrain lol

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mar 24 Avr - 23:51


_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 36
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 10:30

Les 10 films les plus attendus à Cannes

2. “Cosmopolis” (David Cronenberg)

It seems odd to be welcoming Cronenberg to Cannes mere months after he brought “A Dangerous Method” to Venice; long may this newfound productivity continue. It’s especially gratifying given that his last film, for many fans, was a minor disappointment — typically smart but surprisingly starchy given the potentially tangy subject matter. The Don DeLillo adaptation “Cosmopolis,” however, should find him on more typically wild form: an absurdist tale of one billionaire’s odyssey across New York to get a haircut, it’s Cronenberg’s first self-penned script since 1999′s “eXistenZ.” The cast, meanwhile, is irresistibly eclectic: Robert Pattinson gets to show us what he’s really made of in the lead, with Juliette Binoche, Samantha Morton, Paul Giamatti, Jay Baruchel and Mathieu Amalric all in support. Bring it on.

source hitfix via spunk ransom

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 36
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 10:56

Trad en cours....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 36
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 11:04

Les 10 films les plus attendus à Cannes

2. “Cosmopolis” (David Cronenberg)

Ca semble étrange d'accueillir Cronenberg à Cannes quelques mois à peine après qu'il est présenté “A Dangerous Method” à Venise; que cette nouvelle productivité puisse durer longtemps. C'est surtout gratifiant vu que son dernier film, pour de nombreux fans, a été une petite déception— c'était typiquement intelligent mais de manière surprenant guindé vu le sujet potentiellement piquant du film. L'adaptation du roman de Don DeLillo “Cosmopolis,” devrait cependant nous le montrer sous une forme plus traditionnelle à savoir folle: Le récit absurde d'une odyssée d'un milliardaire à travers New York pour se faire couper les cheveux, c'est le premier film écrit par Cronenberg depuis celui de 1999 pour “eXistenZ.” Le cast est toutefois irrésistiblement éclectique: Robert Pattinson va nous montrer ce qu'il a dans le ventre en incarnant le rôle principal, aux côtés de Juliette Binoche, Samantha Morton, Paul Giamatti, Jay Baruchel et Mathieu Amalric qui ont tous des rôles secondaires. Qu'on voit ça.

source hitfix via spunk ransom

_________________
Revenir en haut Aller en bas
belladeludo
Uploadeuse
Uploadeuse


Nombre de messages : 13333
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 55
Localisation : Trop loin de lui

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 11:08


Oui Rob va leur montrer ce qu'il a dans le ventre et leur prouver qu'il est un excellent acteur jadore
Revenir en haut Aller en bas
babe
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 7292
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 33
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 11:31


_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 43
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 12:10


_________________
Revenir en haut Aller en bas
ely
Rob'stiné
Rob'stiné


Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 13:54




belladeludo a écrit:

Oui Rob va leur montrer ce qu'il a dans le ventre et leur prouver qu'il est un excellent acteur jadore

moi aussi je l'adore ce garçon
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 68
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 13:58


_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 57
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 22:10

j'espère qu'il va faire exploser la baraque et leur clouer le bec à tous !!!!

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 25 Avr - 22:15

Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 36
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 11:56

Cannes Check: David Cronenberg’s “Cosmopolis” Cannes Buzz is ‘Through. The. Roof.’

The auteur:

David Cronenberg (Canadian, 69 years old)

The talent:

At this stage in his career, we don’t expect an undistinguished cast from a Cronenberg film, and true to form, this one is packed to the rafters with interesting names — though not ones you’d necessarily expect on one bill. Juliette Binoche (returning to Cannes for the first time since winning Best Actress two years ago), Samantha Morton, Paul Giamatti, Mathieu Amalric and Jay Baruchel are all on board — as, more improbably, is Somalian rapper K’Naan. (On a side note, this is the director’s first feature in 10 years not to star Viggo Mortensen.)

The big attraction

however, is some guy called Robert Pattinson in the lead. It’s perhaps the poppiest casting coup of Cronenberg’s career, and the best chance yet for the talented British heartthrob to win some admirers beyond the fiercely devoted “Twilight” faithful.

A major point of interest is that this is Cronenberg’s first self-scripted feature since 1999′s “eXistenZ,” which rather increases the possibility of the director letting his freak flag fly. Below the line, meanwhile, it’s business as usual: cinematographer Peter Suschitzky has shot all Cronenberg’s films since “Dead Ringers” in 1998, composer Howard Shore has scored all but one since “The Brood” in 1979, while editor Ronald Sanders and costume designer (and sister) Denise Cronenberg go similarly far back. This sturdy team is just about as integral to the Cronenberg brand as Cronenberg himself.

The pitch:

With over 40 years having passed since the publication of his first novel, Don DeLillo is surely one of the most celebrated contemporary authors never to have been adapted for the screen before, with studios’ attempts at filming both “White Noise” and “End Zone” having ultimately bitten the dust. That’s not an accident: DeLillo’s dense, oblique, thematically braided prose isn’t exactly made for cinema. It makes perfect sense then, that it’s David Cronenberg who has finally broken that duck: having already brought William S. Burroughs, J.G. Ballard and Patrick McGrath to the screen, the Canadian veteran knows a thing or two about filming the unfilmable.

DeLillo’s short 2003 novel “Cosmopolis” wasn’t as fanatically embraced by critics as some of his other works, which probably makes it a smart choice for adaptation, though it’s a tall order all the same. Set in modern-day Manhattan, the surreal narrative covers a day in the life of a young billionaire financier, whose trek across town to get a haircut is beset with complications, obstructions and sexually charged encounters, as he sets about losing vast sums of money — his own and that of his clients. As a potential allegory for our own financial woes as a society, this is one cannily timed project.

The pedigree:

Well, it’s Cronenberg, one of the few filmmakers whose name has spawned its own widely used cinematic adjective, applied not merely to his own films — the pedigree need hardly be explained. This is his fourth go-round in Competition at Cannes, though he only won for his first, when “Crash” was awarded a Special Jury Prize after rocking the Croisette in 1996.”Spider” and “A History of Violence,” though both warmly received at the festival, came away empty-handed. (“Naked Lunch” and “eXistenZ” competed at Berlin, while he made his Venice debut last year with “A Dangerous Method.”) Finally, Cronenberg headed the Cannes jury in 1999 — big winner or not, he’s among the festival elite.

The buzz:

Through. The. Roof. Casting Pattinson in the lead has ensured that, in an unusual occurrence, the arthouse intelligentsia and the screaming teen hordes are going to converge on the same red carpet, making “Cosmopolis” surely the hottest ticket of the festival. What that means for the film itself is harder to gauge. With the festival’s flashbulbs fixed squarely on it, the film’s under pressure to deliver — but it’s likelier to satisfy, or at least stimulate, the Cronenberg acolytes than the mainstream media drawn more by the casting than the challenging match of director and source material. Mixed reviews wouldn’t necessarily be a bad thing: it could be one of those strange festival brews for which critical consensus is slow to emerge.

The odds:


The bookies like the film’s Palme chances — Paddy Power currently gives it strong odds of 11-2 — but in this case, I don’t think they’re necessarily being deceived by the bright lights. Cronenberg is well overdue for some major festival hardware, and the film’s themes would make it an attractively timely winner. I have my doubts about the Palme going to a big-name North American dreamer two years in a row, but of all the English-language films in Competition, this feels to me like the best bet. R.Pattz for Best Actor, on the other hand? I’m not sure the internet can handle that.

source @hitfix via spunk ransom

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 36
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 11:57

Trad en cours....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 36
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 12:33

En direct de Cannes: le film de David Cronenberg “Cosmopolis” crée le buzz

L' auteur:

David Cronenberg (Canadien, 69 ans)

Le talent:

A ce moment de sa carrière, nous ne nous attendons pas à un cast qui ne va pas se distinguer dans un film de Cronenberg , et fidèle à lui même, ce film regorge de noms très intéressants — même si ceux là sont des noms auxquelles vous ne vous attendez pas . Juliette Binoche (revenant à Cannes pour la 1ère fois après avoir remporté il y a deux ans la Palme de la Meilleure Actrice), Samantha Morton, Paul Giamatti, Mathieu Amalric et Jay Baruchel font tous partie de l'aventure— tout comme l'improbable présence du rappeur Somalien K’Naan. (A noter que c'est le 1er film du réalisateur depuis 10 ans dans lequel ne joue pas Viggo Mortensen.)

La Grande Attraction

Il y a aussi un mec qui se nomme Robert Pattinson dans le rôle principal. C'est le plus gros coup dans la carrière de Cronenberg , et la meilleure chance pour le beau gosse anglais de remporter de nouveaux admirateurs en dehors de ses fidèles fans de la saga “Twilight”.

Un autre point intéressant c'est que c'est le 1er film écrit par Cronenberg depuis celui de 1999 “eXistenZ,” ce qui nous offre une nouvelle possibilité de voir toute la folie du réalisateur. Mais dans les coulisses, c'est le business habituel: le cinématographe Peter Suschitzky a tourné tous les films de Cronenberg depuis “Dead Ringers” en 1998, le compositeur Howard Shore a fait toutes les musiques de ses films depuis “The Brood” en 1979, et le monteur Ronald Sanders et sa costumière ( et soeur) Denise Cronenberg sont aussi de vieux alliés. Cette équipe au complet est la marque de fabrique d'un film de Cronenberg

Le synopsis:

40 ans après la publication de son 1er roman, Don DeLillo est sans doute l'un des auteurs les plus contemporains mais aucun de ses livres n'avaient été jusqu'alors adaptés sur grand écran . Des studios avaient tenté de le faire avec “White Noise” et “End Zone” mais ils s'en étaient mordus les doigts . Ce n'est pas un hasard : la prose dense, oblique et la thèmatique riche ne sont pas vraiment adaptés pour le cinéma. C'est donc tout à fait logique que ce soit David Cronenberg qui ait raflé la mise : il a déjà adapté du William S. Burroughs, J.G. Ballard et Patrick McGrath sur grand écran et le canadien sait deux ou 3 trucs sur comment adapter un livre inadaptable.

Le court roman de DeLillo de 2003 “Cosmopolis” n'a pas reçu autant de bonnes critiques que ses précédents romans , ce qui en fait donc un choix judicieux pour une adaptation, même si c'est un risque par la même occasions. Se déroulant dans un Manhattan moderne, l'histoire surréaliste couvre la journée d'un milliardaire , roi de la finance qui devra traverser la ville pour se faire couper les cheveux et qui devra faire face à maintes complications, obstructions et rencontres sexuelles alors qu'il est sur le point de perdre une grande partie de sa fortune et de celle de ses clients. Allégorie potentielle sur les malheurs financiers de notre société, c'est un projet au timing parfait.

Le pedigree:

C'est du Cronenberg, un de ces réalisateurs qui ont donné leur nom à des adjectifs pour décrire leur style, et pas seulement dans leurs propres films — inutile d'expliquer son pedigree. C'est la 4ème fois qu'il sera en Compétition à Cannes, même s'il n'a reçu qu'un prix pour “Crash” et le Prix Spécial du Jury en 1996.”Spider” et “A History of Violence,” bien que chaleureusement accueilli au festival, sont revenus les mains vides (“Naked Lunch” et “eXistenZ” étaient en compétition à Berlin, et il a été pour la 1ère fois à Venise pour “A Dangerous Method.”) Enfin, Cronenberg est devenu juré à Cannes en 1999 — grand gagnant ou pas il fait partie de l'élite Cannoise

Le buzz:

On le crie sur tous les toits. Choisir Pattinson pour le rôle principal lui a assuré , ce qui sera inhabituel pour des films indépendants aussi inteligents, des hordes de fans hurlant sur le tapis rouge, faisant ainsi de “Cosmopolis” le film le plus attendu du festival. Ce que cela signifie pour le film est plus difficile à jauger. Avec toutes les lumières du festival tournées vers lui , le film sera sous pression— mais il a de fortes chances de satisfaire , ou du moins de stimuler les acolytes de Cronenberg plus que les critiques lambda qui se focaliseront plus sur le casting que sur le défi relevé par le réalisateur pour adapter un tel roman. . Des critiques mitigées ne seraient pas une mauvaise chose : ça pourrait être un de ces festivals dans lesquels un consensus des critiques seront long à émerger.

Les chances:

Les bookmakers parient sur les chances du film d'avoir une Palme — Paddy Power donne un taux fort de 11-2 — mais dans ce cas , je ne pense pas qu'ils seront déçus . Cronenberg connaît bien les ficelles du festival et les thèmes du film ont de grandes chance d'attirer la victoire . Je doute tout de même que la Palme revienne pour la 2ème année consécutive à un rêveur nord américain mais tous les films en compétition sont en anglais mais je parie plus sur Cosmopolis . R.Pattz pour la Palme du Meilleur d'un autre côté? Je ne sais pas si Internet pourrait supporter cela.

source @hitfix via spunk ransom

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 43
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 12:35


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 68
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 13:33


_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 43
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 14:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 1104
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 35
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 15:41

Revenir en haut Aller en bas
ely
Rob'stiné
Rob'stiné


Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 21:44

Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 8932
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 42
Localisation : dans un trou lorrain lol

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 22:02


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Jeu 26 Avr - 22:59

Revenir en haut Aller en bas
babe
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 7292
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 33
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 2 Mai - 0:27

avec du retard

_________________
Revenir en haut Aller en bas
belladeludo
Uploadeuse
Uploadeuse


Nombre de messages : 13333
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 55
Localisation : Trop loin de lui

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 2 Mai - 10:39


moi aussi je suis en retard
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 36
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Mer 2 Mai - 10:55

Movie City News – Why “Cosmopolis” is Headed to Cannes and Why YOU Should Care!

David Cronenberg

Background: Canadian; born in Toronto, Ontario 1943.

Known for / style: Videodrome and A History of Violence; bizarre films that are often gruesome, eerie, or otherwise disturbing. (In contrast, his most recent film A Dangerous Method was received as very “un-Cronenberg” because of it being rather tame)

Film he’s bringing to Cannes: Cosmopolis, an adaptation of Don DeLillo’s novel of the same name. Robert Pattinson plays Eric Packer, a 28-year-old billionaire whose day becomes an “odyssey” as a multitude of characters turn his life upside-down in a futuristic Manhattan. Stars include Robert Pattinson, Jay Baruchel and Paul Giamatti.

Notable accolades: Won (and nominated for) many Genie awards; two-time winner of the National Society of Film Critics’ (USA) Best Director award (A History of Violence and Naked Lunch), including a Best Screenwriting award (Naked Lunch).

Previous Cannes appearances: All three of Cronenberg’s previous Competition films (A History of Violence, Spider, Crash) were snubbed for the Palme, but Crash won the Special Jury Prize in 1996. Cosmopoliswill be his fourth film at the Festival.

Could it win the Palme? Cosmopolis is likely the biggest film at this year’s Festival, if Twilight fans have anything to say about it. Despite Robert Pattinson’s immortal reputation as Edward the vampire, he isn’t a terrible actor. Of course, Cronenberg is also an excellent director, and is more than capable of bringing the best out of his cast. If Cosmopolis is a return to form for Cronenberg – and from the trailer, it looks like it is – it has a very good shot at impressing the jury. It could be Cronenberg’s year.

Why you should care: In addition to Cosmopolis being the most buzzed-about film leading up to the Festival, Cronenberg’s son Brandon will be debuting his first feature film Antiviral in the Un Certain Regard program. The father/son dynamic holds the possibility for some incredibly interesting discussion, and the world is watching to see if Brandon is anything like his father. Of course, David Cronenberg is known informally as the Baron of Blood in Canada (a country that has never won the Palme), and it will be exciting to see if the same macabre tendencies reside in his own – excuse the pun – brood.

source moviecitiesnews via spunk ransom

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012   Aujourd'hui à 15:08

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cosmopolis] Revue de presse : Cannes 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Silence... Moteur... And action... :: Filmographie :: Cosmopolis-
Sauter vers: