The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
belladeludo
Uploadeuse
Uploadeuse
avatar

Nombre de messages : 13333
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 56
Localisation : Trop loin de lui

MessageSujet: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mar 5 Juin - 9:07

L'audio de la conférence de presse




Source : chaîne youtube Richard Crouse via Pattinsonlife
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mar 5 Juin - 9:36

:mina:
Quel a été l'accueil du film par le public et par les critiques au Canada ?

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mar 5 Juin - 10:31

:mina:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mar 5 Juin - 11:48

Aucune idée Sabrinalor lol!

:mina:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mer 6 Juin - 9:51

Intégralité de la conférence de presse













source boxofficebuz.com via RPLife

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mer 6 Juin - 12:17

Les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 69
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mer 6 Juin - 12:59

:mina:

_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mer 6 Juin - 14:50

Les filles

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mer 6 Juin - 15:43


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Mer 6 Juin - 22:09

:mina:

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 12:07

Chez vous aussi il n'y a pas de son à la partie 1 de la conférence?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 12:13

ptiteaurel a écrit:
Chez vous aussi il n'y a pas de son à la partie 1 de la conférence?

J'en ai pour ma part Exclamation

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 12:16


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 13:27

Oui Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 14:10



Pr : C'est le 3ème film que vous faites avec Mr Cronenberg . Qu'est ce qui fait que vous revenez travailler avec lui?

Producteur: Vous pensez à des tas de choses quand vous débutez le projet et vous vous demandez si vous voulez vivre avec cette personne pendant 2 ou 3 ans pour que les films se fassent . Il y a peu de personnes sur cette planète qui seraient plus merveilleuses et avec qui on aimerait passer du temps si ce n'est David. C'était vraiment. Ma réponse était juste ... il a transformé le processus de réalisation en une joie et on n'a pas parlé de travaillé ensemble mais on a parlé de planifier les choses et c'était génial.

David: Allons! Qu'est ce que tu as pris?

Pr: Ca n'a pas dû être un film facile à financer. Pouvez vous nous en parler?

Producteur: Ce ne sont pas des films facile à financer mais aller dans le monde et dire que nous faisons un thriller contemporain qui se déroule dans le monde de la finance et qu'il est réalisé par David et son pitch qui a attiré l'attention de tout le monde. Je ne pense pas qu'ils s'attendaient au film que vous allez voir ce soir , qui est accompli de manière fantastique. C'est un beau film sur l'effondrement du monde de la finance. C'était bien plus simple de trouver l'argent que pour d'autres films. Pour résumer, un tiers de l'argent vient de l'Europe, un tiers du Canada et le dernier tiers de France ,d'Italie et du Portugal.

Pr: Merci Emily Hampshire, dans certaines interviews que vous avez faites au festival de Cannes, vous avez dit que tourner votre partie du film était comme filmer un court métrage. Avez vous eu cette approche?

Emily: Oui je pense que c'est bien que nous ayons eu tous nos mini films et c'était sympathique d'être contenue de cette façon. Avoir à tourner tous nos trucs ensemble dans l'ordre car normalement ce n'est pas le cas. Dans celui ci , on devait tourner toute notre histoire d'un coup.

Pré: Comment vous êtes vous préparé au rôle? La scène... car la seule scène... car si j'ai bien compris, la seule directive que Mr Cronenberg vous ait donné était la position dans laquelle serait Rob..

Emily: Non, ça c'était pour Rob. Je ne sais pas ce qui m'excitait le plus: avoir David penché au dessus de moi pour montrer à Rob l'examen de la prostate ou Rob penché vers moi et subissant cet examen.

David: Tu n'as pas besoin de choisir tu sais.

Emily: En fait, en 1er pour me préparer, mon ami Jay Baruchel a tourné quelques jours avant moi et je l'ai appelé pour lui demander « Comment est David? Comment ça se passe sur le plateau? » et il a répondu que David ne nous dirigé pas. Et il m'a dit ne pas être offensé si tu ne disais rien après ma scène donc j'ai été vraiment ravi d'avoir ce genre de préparation car je pense que j'aurais pu pleurer. J'ai fait la scène et tu n'as strictement rien dit. On était dans la limousine et il y avait ce micro et David nous dirigé par ce biais et on aurait dit la voix de Dieu qui venait à nous. On entendait juste « Encore ». C'était terrifiant.

David: J'espère que le ronflement ne m'a pas embêté.

Emily: en ce qui concerne la préparation pour le rôle, j'ai lu le livre et j'ai entendu dire que tu avais dit aux gens de ne pas le faire mais je l'ai fait et j'ai fait ce que je fais normalement c'est à dire lire tout le script.

Pré: Félicitations pour ça. David .... Félicitations d'avoir lu tout le script.

Emily: C'était difficile
Pré: Pour rester dans ce thème. Vous avez écrit le script en 6 jours. Pouvez vous nous dire ce qui dans le livre de Don DeLillo vous a attiré et quels changements vous avez fait lors des 6 jours où vous avez écrit le script.

David: Je ne sais pas si vous avez ou no vu le film. L'avez vous vu ou pas? Oui? Non? Personne n'a vu le film? Ok car je ne veux pas perler du fait que j'ai laissé des choses de côtés si vous ne l'avez pas vu. Ce sont les dialogues qui ont formé le squelette du script et j'ai dit « Ok, ce sont des dialogues typiques de Don DeLillo car ils sont réalistes dans ce livre car les américains parlent ainsi. Ils sont aussi très stylisés. Je les trouve assez Pinteresque dans le sens où ils ont un ton et un rythme stylisé que vous pouvez reconnaître à des kilomètres à la ronde. La ponctuation est vraiment importante. J'avais en fait mon ordinateur d'un côté et mon livre de l'autre et j'ai transcris tous les dialogues pour les mettre sous la forme d'un scénario. J'ai regardé et je me suis dit « Est ce que ça fait un film ou pas? ». Je me suis dit que oui, ça en faisait un. Les 3 jours suivants, j'ai ajouté l'action et d'autres trucs et c'est tout. C'était facile de ... quand j'ai rencontré Don DeLillo à Estoril, il avait alors lu le script. Je n'avais pas eu de contact direct avec lui à ce moment là. Il m'a dit qu'il avait hâte de voir comment j'allais gérer le journal de Benno car Benno , dans le livre , écrit un journal très détaillé et on voit très rapidement dans le journal qu'on a un truc du genre « Le corps d' Eric Packer est à mes pieds. ». C'était intéressant de voir que tu l'a géré en le laissant de côté. Je lui ai répondu « Bien sûr, je ne peux pas faire cela au cinéma. Mon expérience vu que j'ai adapté quelques trucs est que mon rôle est d'accepter qu'on ne peut pas faire des choses dans des films qu'on peut faire facilement dans des romans et vice versa. Ce qui n'a pas marché ou que je n'ai pas pu faire fonctionner , je les ai mis de côté. Et j'ai pensé à ce qui restait et je lui ai dit « Je ne te donne pas le journal de Benno, mais je te donne Paul. Je te donne le visage de Paul et sa voix , ses yeux et ses mouvements et c'était mon apport au film. Je te donne ça à la place. C'était la façon cinématographique de te donner Benno au lieu du journal. D'autres petits changements dans le livre , c'est le personnage de Didi incarnée par Juliette Binoche. Tout se passe dans son appartement dans le livre , dans un appartement luxueux de New York et je me suis dit que ce serait ennuyeux . J'aimerais qu'ils le fassent dans la limousine. Surtout que j'avais le sentiment qu'on verrait tout le film selon le point de vue d'Eric. Don on était dans la limousine et nous étions dans la limousine. J'ai eu le sentiment que ce serait plus intéressant. Et il y avait une scène d'orgie. L'idée était qu'il y avait une réconciliation entre Eric et Elise dans les rues de New York lors du tournage d'une scène d'orgie. Ca c'est dans le roman. Il y avait une centaine de personnes allongées , nues dans les rues de New York et ce n'est pas crédible je crois. Lui et Elise rejoigne le groupe et s'allonge et on cette sorte de rapprochement dans les rues de New York. Je me suis dit OK, ça ne va pas marcher. J'ai vraiment pensé que c'était un .. , dans le livre en le lisant, je me suis dit que c'était un fantasme d'Eric. Un fantasme de réconciliation et sa relation avec sa femme est réellement terminée. Ca se passe dans sa tête et donc par conséquent, ça ne marche pas à l'écran et je l'ai laissé de côté.

Pré: Ok, et vous avez insisté auprès des acteurs pour qu'ils disent exactement les répliques du script.

_________________


Dernière édition par ptiteaurel le Jeu 7 Juin - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 14:10

@Sabine: ben moi , non, j'ai fait avec l'audio lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 14:22


_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 21:35



Pré: J'ai entendu que vous disiez. Si on a un chanson de Bob Dylan, on ne change pas les paroles. Donc l'idée... l'interprétation que les acteurs apportaient c'était comme faire une chanson des Rolling Stone afin de ne pas changer le rythme car sinon ça ne marche pas

David: Le rythme , l'orchestration et tout le reste. Ce n'est pas juste avec le script car en général , je ne veux pas que les acteurs soient des scénaristes. Ils ne sont pas prêts pour ça. Vous avez besoin de façonner le film dans son ensemble et vous ne pouvez pas avoir tout le monde qui se met à improviser. Il y a des acteurs qui ont l'habitude d'improviser ensemble mais ça c'est autre chose . C'est comme ça mais normalement ça ne fonctionne pas. Simplement, je voulais qu'ils s'en tiennent au script. Mais avec ça, il y a des tas de choses qu'ils peuvent apporter en terme de chorégraphie, de ton, de tonalité, de pitch, de rythme etc. Des tas de trucs.

Pré: Robert , vous avez dit que votre préparation fut dans votre hôtel à vous inquiéter pendant 2 semaines et avant que les caméras ne tournent, vous êtes allé chez David pour une discussion pré tournage. Quelles choses vous a t-il dit pour vous apaiser?

Rob: D'arrêter de m'inquiéter. Et qu'a t-il dit? Je crois que c'était assez simple. Il m'a simplement surpris lors d'une crise de panique. Il m'a juste calmé. Je crois qu'il a dit quand on a commencé le tournage «  Advienne que pourra ». C'est une chose vraiment difficile car les gens pensent que les acteurs.... que le métier d'acteur actuellement est... les gens l'interprètent comme étant … vous devez analyser et être aussi un psychanalyste. Mais ça c'était dans les années 50. Avant ça, les acteurs ne pensaient qu'à une chose: leur voix et le mouvement de leur visage. Et on ne remettait pas en compte votre travail. Et vous lisez DeLillo.... Je ne suis pas un érudit de post modernisme. Je ne vais pas venir....

David: Ton agent m'avait dit que tu l'étais. J'étais là assis et je me demandais si je pouvais arriver avec une interprétation de DeLillo qui serait complétement originale. Et deux semaines après, je me suis rendu compte à quel point c'était ridicule. Il y a un truc avec la construction de son écriture qui rend les choses si faciles et vous n'avez pas besoin d'ajouter quoique ce soit et je crois que c'est ce que tu m'as encouragé à faire. Il n'y a pa de réécriture dans le script. Normalement c'est la 1-ère chose à laquelle vous pensez en tant qu'acteur car normalement, le script est merdique. Vous vous adaptez. Il n'y a pas de fondations sur lesquelles vous vous reposez en 1er lieu. Vous avez tellement l'habitude de le changer constamment pour chaque film mais avec celui ci , vous avez l'idée qu'on ne va rien changer au script. Il est bon. C'est toi le problème. Au moins , vous savez une chose.

David: La clé de tout est , comme à chaque fois dans le script lui même. Quand le docteur répond à la question d' Eric «  Qu'est ce qu'on va faire à ce propos », il dit « Laissons le s'exprimer par lui même ». C'est ce que j'ai ressenti avec le scénario. Laissons le s'exprimer. Ca viendra organiquement parlant même pour Emily, dont l'audition par ailleurs a été fantastique, très juste.

Emily: Tu aurais aimé couper ça au montage.

David: Je l'ai fait dans la dernière version. C'est un peu verdâtre car tu l'as tourné avec ton Ipad. Je me suis dit « Waouh, son audition est parfaite. Fais ça ». Pourquoi intervenir si c'est génial. Pourquoi intervenir? Comme je l'ai déjà dit, ça doit devenir organique par le script.

Pré: Vous avez aussi longuement parlé des placements de caméra. En quoi cela vous a t-il aidé à peaufiner les performances? Pouvez vous expliquer les choses pour ceux qui ne sont pas familier avec la caméra? Qu'est ce que ça signifie professionnellement parlant?

David: Si vous êtes proches d'un visage, l'angle que vous avez affecte réellement l'impact de ce qui est dit sur le public. C'est marrant d'utiliser un grand angle en étant vraiment très près pour intimider légèrement les acteurs. Ils ne peuvent rien voir d'autre , même pas la personne à laquelle ils parlent. Ca donne un espace très bizarre. Oui, j'aime ça.

Pré: Robert, avez vous pu tester la véracité de ce propos?

Rob: Oui, certains trucs dans la limousine, on avait la caméra sur une grue. Normalement , ce que vous essayez de faire c'est d'entrer en connexion avec la personne qui vous regarde par le biais de la caméra car c'est plus facile d'interpréter . Il y a un véritable oeil au lieu de cet objet inanimé. C'était si éloigné qu'il y avait une commande pour contrôler la grue et vous vous habituez à avoir cette relation avec une machine. Vous séparez … vous dissociez le fait qu'il n'y ait aucun être humain. Au bout d'un moment, c'est très marrant. J'aime le fait de ne rien voir à travers la caméra surtout quand il fait sombre , on pouvait voir distinctement la caméra. Ca peut devenir aussi marrant. Ce n'est pas comme une caméra classique. Ca a vraiment changé le choses et la façon dont la caméra bouge, ce n'était pas normal. Il n'y avait rien d'organique dans la panorama ou autre. C'était comme un mécanisme. Ca change votre performance.

David: J'ai aussi utilisé un programme Apple nommé I Director et si la lumière est verte, c'est que c'est OK et la lumière est rouge, si vous devez faire une autre prise. C'est très direct. Vous pouvez tous l'utiliser.

Pré: Paul , vous tourniez deux films en même temps . Dites nous comment vous avez fait pour jongler entre deux rôles intenses, étranges comme celui de Benno et un autre film. Faisiez vous les deux simultanément dans deux pays différents et vous faisiez des aller-retour?

Paul: Oui.

David: Ca l'a rendu très confus.

Paul: Heureusement l'autre film n'était pas terriblement exigeant. C'était une comédie musicale que je faisais. Je n'ai pas eu à danser ou à chanter. Je devais juste me montrer et faire des blagues et des trucs comme ça. Ca m'embêtait un peu de faire les deux car ça ne devait pas se passer ainsi. J'étais paniqué pour celui ci. Ce truc était intimidant. La longueur et le langage etc... J'ai ennuyé tous ceux que j'ai pu ennuyer sur le plateau de l'autre film pour lire cette scène avec moi. Heureusement Malin Akerman a fait un très bon Rob. Elle était fantastique et j'ai été déçu quand je l'ai fait avec Rob. Dieu merci, elle a répété cette scène avec moi encore et encore car j'avais besoin de ressentir cette sécurité. C'était assez flippant de passer d'un film à un autre. C'était fantastique.

Pré: C'était donc un seul tournage. Avez vous fait votre scène et êtes vous parti puis revenu?

Paul: Oh non, on a tourné la scène en entier . C'était comme pour un film classique. Je crois qu'on avait bloqué 6 jours pour la tourner. Et on l'a faite en 3 jours ou un truc comme ça.

David: Oui 3 jours.

Paul: Donc non . Et on a coupé cette scène en plusieurs grandes parties. On n'a pas travaillé... c'était raisonnable. C'était pas usant, c'était merveilleux d'avoir tout ce temps. On a juste travaillé sur ces grosses parties. C'était pas une partie mais plutôt une petite partie dans une grosse partie. Quand on a fiat les scisions , on se disait « Oh punaise, ça faisait 5 pages ». Puis on devait refaire une autre partie de 5 pages donc ce fut intense.

Pré: c'était intéressant car pour moi.

Paul: Oui , oui.

Pré: Merci d'être d'accord avec moi. J'ai trouvé ça intéressant car il est un peu comme tous les hommes. C'est à 99% . Il y a le personnage de Robert Pattinson, Eric Packer, qui est très sûr de lui et il y a Benno qui représente une version très extrême de nous. J'ai trouvé que c'était très intéressant. Parlez nous de la préparation mise à part la répétition de la scène avec Malin Akerman .

Paul: Oui, c'est vrai. Je n'ai pas vu ça mais j'aurais pu voir ça objectivement maintenant mais pas avant de commencer à travailler dessus. De biens des façons, j'ai dû trouver... j'avais beaucoup d'histoires à l'esprit. J'ai donc dû connecter les choses. J'ai dû penser aux détails et je ne fais pas souvent cela. Une histoire détaillée dans ma tête à suivre. Mais ça me semblait être les bases je suppose si on pense aux personnes obsédés par d'autres personnes. Je l'ai en quelque sorte personnifié. Ce qui est bizarre qu'il y a cet amour qui est tellement fort que je le déteste. Je ne supporte pas le fait qu'il me fait l'aimer et le détester autant. Je dois le tuer. Ca m'a semblé être le conflit essentiel de ce mec . Donc malgré le fait qu'il représente les 99% , il était un mec qui est devenu fou d'amour pour cette personne. Il pense que cette personne va pouvoir le sauver.

David: Juste pour ajouter une chose. Représenter et symboliser , et je l'ai dit maintes fois, on ne demande pas à un acteur de jouer un symbole. On ne dit pas « Tu représentes.... Tu es le symbole de … disons … Wall Street ou le capitalisme américain. Car comment jouer ça?

Paul: abstraction.

David: Vous le faites. C'est après le fait que vous pouvez faire ces scènes que vous pouvez les analyser de cette façon mais sur le plateau. , vous ne parlez pas de ces trucs. Emily, que représentes tu?

Emily: Ce que tu veux.

Paul: Jogging.

Emily: Je n'ai pas vérifié.

Paul: Les blagues sont partout.

David: Je pense que c'était le jogging. Ok , je vais devoir refaire le tournage. Bref , ce genre de choses... C'est marrant car Wall Street, le mouvement Occupy Wall Street n'est absolument anti capitaliste. C'est pro capitalise mais ils disent juste « Je veux prendre part à l'action » et d'une certaine manière, Benno était pareil. Il n'y a pas d'anti capitalisme dans le film en fait. Mais si on peut qu'il y a un crédo anti capitaliste à un certain niveau. Benno aime aussi les banques , il aime investir et travailler avec Eric. C'est quand on l'a mis de côté car Eric était trop rapide.

Paul : Il dit aussi que tout le monde est à 10 secondes d'être Richard Sheets. Il aimerait revenir 10 secondes en arrière et redevenir Richard.

David: Le symbolisme est délicat.

Pré: Sarah , pendant les répétitions....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 21:42


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Jeu 7 Juin - 22:51

je te tire mon chapeau

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Dim 10 Juin - 0:43

pour tout ce travail
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Dim 10 Juin - 15:22

A partir de cette vidéo, je vous résumerais en gros ce qui se dit car le son est tellement bas que je suis obligée de m'enfoncer les écouteurs dans les oreilles et ça me fait très mal lol!




Sarah parle du fait qu'il n'y a pas eu de répétitions. Elle pensait qu'il y aurait une certaine méthode mais quand elle a fait le test avec Rob, elle s'est dit que si elle ne disait rien, elle aurait l'air d'une parfaite idiote. Elle trouve ça bien de ne pas avoir fait de répétitions car Elise et Eric ne se connaissent pas vraiment et se cherchent dans les scènes

Kévin Durant avait fait une interview avec le journaliste auparavant mais n'avait pas pu parler du film car les gens devaient le voir avant. Le présentateur lui demande alors ce que les gens vont retenir de ce film et Kevin le remercie de lui poser une telle question. Il trouve que c'est un sacré film. Il est très fier et humble d'être dans ce film. Il s'est préparé 3 mois avant le tournage. Son ami avait une audition pour Spielberg et lui pour Cronenberg donc ils sont devenus obsédés par ça mais Kevin a finalement trouvé le code pour interpréter son personnage. David dit que c'est super d'avoir des acteurs qui vont tout seul leur auditions et qui lui envoient une vidéo.

Un journaliste pose une question à Rob mais vu le volume très bas de la vidéo, il m'est impossible de la comprendre.

Réponse à 4.20 – 7.45

Rob: Je pense que c'est mon processus à partir de maintenant pour ressentir des émotions. J'ai l'impression de ne pas avoir eu de contact depuis des mois mais c'est quelque chose... Pour la 1ère scène avec Jay Baruchel, ça n'a pas aidé car j'ai choisi de retirer toutes les choses que je fais habituellement dans une scène car cette fois ci j'avais les lunettes de soleil etc.... J'étais engoncé dans ce costume et j'étais coincé dans ce siège et en plus de ça Jay était tellement effrayé que j'ai cru qu'il allait se mettre à pleurer. Cette scène était absolument terrifiante. On a fait quelques prises supplémentaires de cette scène par rapport aux autres mais c'est juste...David est tellement calme et aussi savoir que quelqu'un regarde le moniteur et qu'il le regarde vraiment car de nombreuses fois quand vous commencez à vous laisser aller c'est quand vous vous mettez en tête qu'un quelqu'un est vraiment en train de regarder. Et toutes directions à ce moment là ou autre, vous ne savez pas ce que vous faites donc vous vous dites que vous allez tout contrôler. Et vous ne pouvez pas car c'est impossible. Vous tentez... essayez de vous visualiser en dehors de vous même et c'est impossible. Et ça devient une expérience horrible. Dès vous.... c'est juste de la confiance... dès que vous vous dites qu'on vous regarde,vous faites confiance à son opinion et vous suivez.... vous suivez votre instinct. Et vous n'êtes plus détaché. J'espère être clair.

Pré: On a un souci avec le micro, attendez juste une seconde. C'est bon? C'est OK?

Journ: Vous m'entendez?

Pré: Oui.

Journ: Rob.

Pré: Parlez plus fort.

Journ: Désolé. Robert, il y a beaucoup de vous dans votre personnage? Qu'avez vous apporté de votre expérience personnelle dans le personnage? Si vous avez apporté quelque chose.

Rob: J'adore car quand nous étions à Cannes David a répondu à cette question car on avait eu à peu près ce genre de question et David a répondu «  C'est une question sans fin ».

David: Il a dit qu'il ne pouvait répondre à la question et je lui ai dit que bien entendu il pouvait répondre à cette question car c'est une question sans fin. Il n'y a rien dans sa vie qui corresponde. Il n'est pas comme ça.

Rob: Pas d'explication.

David: Va y . Continue.
Rob: Il y a une chose dans la scène avec Kevin car c'est une chose particulière d'avoir une relation avec le personne en charge de sa sécurité. C'est une des choses pour laquelle j'avais une opinion sur ce point. Mais à part l'isolation , c'est complétement différent car il a choisi sa vie. Et il y a vraiment peu de ressemblance avec la réalité.

David évoque la « London Whale » ( scandale financier à Londres) . Il a de la sécurité pour le protéger des gens qui veulent le tuer et non des fans car Eric n'a pas de fans. Il force tout le monde à venir dans sa limousine. Il a fait en sorte qu'on ne le distingue pas des autres ( cf sa limousine est comme les autres à l'extérieur) . La personne derrière le « London Whale » n'a pas de visage non plus. Ce n'est pas une célébrité.

Rob n'avait pas compris qu'il ne parlait pas vraiment d'une baleine et il trouvait que la métaphore était géniale. Rob pensait au bébé baleine bloqué dans la Tamise

David explique donc ensuite de quoi il parle: une personne qui a investi de gros fonds et qui a détruit l'économie , comme l'a fait Eric Packer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Dim 10 Juin - 16:21



De 0.00 à 0.50

Journ: Je suis du journal ???? Canada et ma question est pour Robert Pattinson: Ma femme et moi sommes tombés par hasard cet été sur le plateau de Cosmopolis et on se demandait pourquoi les gens se rassemblaient devant ce barbier et la sécurité m'a dit que c'était pour Cosmopolis. On s'est rendu compte que ça n'était jamais arrivé avant. Je voudrais savoir si ça vous été déjà arrivé que des grandes foules viennent voir votre plateau. Je sais que vous Mr Pattinson vous êtes habitué à cela. Est ce que c'était pareil que pour Remember Me à New York ?

David explique que la foule n'était pas aussi importante que ça. Il n'y avait que 3 filles, certes elles étaient bryante mais il a déjà travaillé avec des acteurs comme Jude Law et il a donc l'habitude. Par contre, l'avant première au Portugal était incroyable et inattendu. Il y avait un tapis rouge d'environ 2 km et il y avai environ un millier de filles qui hurlaient. Elle parlaient portugais mais certains voulaient qu'il vienne en Russie. Il avait donc déjà vécu cette expérience

A 1.55 – 3.15

Rob : Non , ce n'était pas vraiment très différent mais en général les gens sont sympa. C'est assez perturbant de comprendre pourquoi les gens viennent sur les plateaux pour regarder le tournage pendant de longues heures mais là c'était plus flippant. Je me souviens de la 1ère scène qu'on a faite. Je crois que c'était la 1ère fois que nous étions en dehors de la limousine et il y avait une grande foule et on avait l'impression que c'était une grande prise car on avait fermé toute la rue. Et tout le monde était là, j'avais mis mes lunette de soleil. Je ne pouvais pas paraître plus sérieux.Il y avait un tournage pour Men in Black 3 au même moment. Ils faisaient croire que ça se passait à New York et Will Smith sautait de la fenêtre et il y avait une explosion. Et tout le monde attendait de voir ce qui allait se passer et je parlais en ouvrant à peine la bouche. Ce n'était pas ce qu'attendait les gens. J'était tellement terrifié tout ce temps que les gens qui étaient là passe le mot selon lequel un film ennuyeux se tournait. J'étais tellement nerveux quand on était en extérieur et que tout le monde regardait. Les canadiens sont en général assez sympa.

David explique que ces filles étaient là jusque 3 heure du matin et qu'elles avaient lu le livre et qu'elles avaient fait le T Shirt Nancy Babitch et quand je l'ai porté , elle était folle de joie. Très rapidement, on a vu des sites de fans être créés et ils étaient parfois plus beau que le site officiel.

A 3.59 – 4.15

Rob: Des personnes à Londres , je ne sais plus mais je crois qu'on faisait les interviews ensemble , et quelqu'un a parélé du slogan du film. Je n'arrive plus à me souvenir ce que c'était. Je me souviens qu'on s'est dit « Est ce le slogan? ». On ne savait pas ce que c'était et l'autre jour, j'ai cherché l'autre jour et ça venait de posters faits par les sites de fan. Des tas de journalistes pensaient que c'était le bon.

David dit que non seulement elles faisaient des posters mais elles commentaient aussi le livre. Elles ont lu Harry Potter, Twilight et à présent elles lisent le roman de Don DeLillo.

Le journaliste veut ensuite savoir à quel point ce fut un défi de tourner des scènes censées représenter New York à Toronto. David explique que dans le livre , tout se passe dans la 47ème rue mais depuis la parution du livre tout a disparu donc comme c'est comme à Toronto, pourquoi aller à NY? De plus tout se passe dans la limousine donc tourner à NY n'aurait rien changé car ils ont mis des écrans verts. La 47ème rue dans le West End ressemble aussi à Toronto.

A 7.10

Le journaliste demande à Rob ce qu'il va dire aux fans de Twilight pour qu'ils aillent voir le film.

Rob: Je ne sais pas.... Je pense qu'ils aimeront. Vous espérez que le coeur que vous mettez dans vos rôles et ce que vous apportez dans chaque film vont leur plaire et que ce n'est pas juste quelque chose d'abstrait. « Je suis fans de Twilight donc j'aime Twilight même si je n''aime pas ça ». J'espère que ce sera... J'aime les scripts de Twilight comme j'aime celui ci. Il faut donc espérer qu'il aime ce film.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Dim 10 Juin - 17:04

pour ce long travail
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    Dim 10 Juin - 17:31

5ème partie



David parle du fait d'adapter des livres au cinéma. Il n'analyse pas les choses mais aime ce qui est complexe. Il ne suit pas de régles pré établies. Il a lu les nombreux romans de Don DeLillo et n'aurait pas cru que l'un d'entre seux serait adapté au cinéma. Il ne se dit pas qu'il veut filmer l'impossiible car pour lui cees livres sont réalisables au cinéma. Il ne cherche pas de défi à relever bien au contraire. L'écriture d'un scénario est complétement différent de celle d'un roman. Les dialogues sont essentiels. Dans le roman de Don DeLillo, il y a une telle profondeur, c'est un peu comme la Bible. Il n'a aucun crédit pour le script car les dialogues étaient riches et complexes.

Le producteur explique que David est venu le voir pour lui dire qu'il pensait avoir écrit le script pour une adaptation d'un roman de DeLillo et lui aussi avait lu tous ses autres romans mais ne connaissait pas Cosmopolis. C'est donc ainsi que le film est né.

A 4.20

Journ : Ma question est pour Mr Pattinson et Mr Giamatti. Pouvez vous nous parler de cette longue scène que vous avez tourné et pouvez vous nous parler de la motivation de vos personnages?

Paul explique que son personnage se sent mal dans le monde qu'il l'entoure et il ne s'attendait pas à ce que cet homme entre dans son appartemement. Pour lui c'est fantastique qu'il soit là avec lui et qu'il l'ait pour lui toout seul. Il le veut et il a tellement besoin de lui qu'il le déteste.

De 5.30 à 5.40

Rob: N'écoute pas. Tu me dires dessus avant même que je sois là et ensuite tu vas dans ta salle de bain.

Paul répond qu'en effet , il fait toutes ces choses et effectivement , il va dans sa salle de bain.

De 6.10 à 6.23

Rob: il y a une certaine aisance entre eux deux. Ce n'est pas vraiment une confrontation dans cette scène comme on pourrait avoir une scène de confrontation « traditionnelle ». Mais... Ils attendent des réponses l'un de l'autre. Je ne saurais expliquer.

Paul dit que c''est venu comme ça car c'était bien écrit dans le script.

De 6.45 à 7.40

Rob: Mais aussi David m'avait dit la nuit précédente car dans la scène, c'est écrit qu'ils sont tous les deux autour d'une table et c'est tout mais David est venu nous dire que ce serait bien qu'on soit aussi autour de celle ci. Je lui ai répondu que ça ne faisait que 3 pages dans le script. Mais quand nous sommes arrivés, j'avais une idée et je n'avais pas vu le plateau mais je voulais faire une scène tout en parlant dans les toilettes. J'ai pensé que ce serait marrant et on a finit par faire cette scène où je vais aux toilettes. Et il y avait Paul Giamatti et ce n'était pas comme je m'y attendais car nous avons commencé à nous balader dans la pièce mais aussi car le plateau semblait vraiment bien , vraiment cool. C'était intéressant.

Paul: Le plateau était brillant, vraiment brillant.

Paul ajoute que c'était super car il parle de son bureau et Eric vient dans celui de Benno.

A 7.50 – 7.58

Rob : et cette pile d'ordinateur, c'était aussi réfléchi. Ils étaient là et c'est tout.

David ajoute que cela n'était pas dans le script. C'est le décorateur qui a trouvé ce lieu et il y a toujours ce sens du détail qui est génial. Les acteurs eux sont en charge de la chorégraphie de la scène. Il évoque aussi le siège d'Eric dans la limousine qui semble être une sorte de trône. Rien n'a été laissé au hasard. Dans la scène finale, Eric Packer semble être le prêtre qui confesse Benno

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vidéos] Conférence de presse Cosmopolis - Canada - 04.06.2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Into the move :: Apparitions publiques :: Archives 2012-
Sauter vers: