The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lentille
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 5145
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 39
Localisation : au milieu des montagnes

MessageSujet: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 12:27

Rob fait la couverture du Black Book

imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com

source: twitter.com/SupermodelScans via RPLife

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 12:49

Je le traduirais plus tard Wink

Superbes photos . Celle avec les tatouages

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 12:57

Scans HQ

imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com

source Fashion Scans Remastered via livejournal pattinsonlife

_________________
Revenir en haut Aller en bas
belladeludo
Uploadeuse
Uploadeuse
avatar

Nombre de messages : 13333
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 55
Localisation : Trop loin de lui

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 13:03

comme ces photos sont superbes
Revenir en haut Aller en bas
babe
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 7292
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 33
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 13:14

Euh ...


Les couleurs, les poses... tout quoi !!!!! les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 13:38



Ces photos sont superbes

Les filles !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 69
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 14:08

Je sens que celle avec le pantalon jaune et chaussettes orange va plaire a Patty lol! magnifiques photos ( les tatouages en moins pour moi bien sur )

_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 15:50

Un vrai bad boy, les photos sont magnifiques. Les tatouages lui vont bien . Ses fringues sont top, j'adore les tee-shirts, toujours originaux .

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 15:54

Ces photos sont superbes , et les tatouages

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 17:31

j'adore ces photos et vous allez surement pas me croire la seule que je n'arrive pas à héberger est celle du pantalon jaune lol! pourtant il ne me déplait pas tant que çà !!!!

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 18:11

babe a écrit:
Euh ...


Les couleurs, les poses... tout quoi !!!!! les filles

+1....pas de mot...pensées peu cohérentes devant ce shooting de la mort qui tue alors je pique le ressentie de Babe(m'en veux pas copine )


_________________
Revenir en haut Aller en bas
babe
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 7292
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 33
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 18:13

j'avais déjà dans l'idée que tu serais dans le même état que moi Laughing

(un petit pour la route )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 18:19

Je suis à ramasser à la p'tite cuillère tu veux dire oui ....Les tattoos,le look bad boy,le soupçon rock,les couleurs c'est juste

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 19:19

Sommaire

Moi, coeur de Rob.

Envoyé spécial du coeur de Robert Pattinson , le plus grand beau gosse du monde entier et un vampire en voie de guérison.

Histoire par Joshua David Stein
Photos par Autumn de Wilde
Stylisme par Christopher Campbell

1ère page

Je suis le coeur palpitant de Robert Pattinson et je vous parle de chez moi à l'intérieur de sa cage thoracique. Nous sommes au calme en ce moment. Je bats à 70 pulsations minutes, qui est assez typique pour un jeune homme de 26 ans, comme Robert. Je suis en forme mais pas en en forme super humaine. Rob; je dois vous le dire, a vécu, ce qu'il nomme , un "truc". "Je suis un régime liquide" explique t-il à son interlocuteur avec un accent londonien non affecté qui surprend encore tant de personne qui ne sont pas encore rendus compte que Robert Pattinson n'est pas vraiment un vampire nommé Edward Cullen. "J'ai dû être torse nu pour un shooting" explique Rob , "J'ai donc demandé à un nutritioniste s'il y avait un régime dans lequel on pouvait continuer de boire ce qu'on voulait. Elle m'a indiqué un régime liquide". Une autre preuve que Rob n'est pas un vampire. Les vampires , en général, évitent les séances photos puisque leur scintillement , exacerbé par le flash de l'appareil photo, donne tort aux photographes les plus talentueux. De plus les vampires ont rarement des soucis avec leur image et ils ne boivent jamais. (Leur sang ne circulent pas)

Ce qui n'est pas inhabituel, Rob et moi sommes seuls et il y a très peu de personnes dans la pièce – dans un club très huppé caché dans Papaya King dans le West Hollywood, qui est , c'est pendant une après midi ensoleillée et chaude, calme_ mais ils font très attention à nous. Rob est après tout le plus beau gosse du monde entier et je suis son coeur qui bat. Je peux sentir les autres coeurs battre plus vite quand ils s'approchent de nous, comme celui de l'homme devant nous qui nous apporte nos jus de fruits à la mangue et nos hot dogs dans leur emballage papiers et qui demande à Rob de signer son ticket de caisse graisseux "Ma petite amie vous adore" dit il , en s'excusant presque. Je ne bats pas plus vite alors que Rob écrit son nom puis le sien ( la fille se nomme Malory) et le lui rend comme si c'était la facture pour la cargaison d'un cargot remplis de fantasmes sexuels improbables.

Rob est habillé, comme d'habitude, selon un code tacite de Hollywood, selon lequel celui qui gagne le plus s'habille de façon à ce qu'on le remarque le moins possible. Et bien que nous représentons 62 millions de dollars, dans le cas de Rob, je peux vous dire que, la nonchalance n'est pas feinte. Cette casquette de baseball, ces baskets noires, cette chemise en denim et l'espèce de truc à la Ron Howard qui va avec, voilà nos vêtements. Cette démarche à grandes enjambées , légèrement lascive, avec ce même rythme répétitif, comme James Dean dans le film Giant, c'est notre démarche.

Nous arrivons ici dans un 4X4 blanc, dont le chauffeur se nomme Jeff. Il est de Phoénix et c'est notre chauffeur, Il est arrivé il y a quelques années portant un costume et une cravate. "Une allure classique" dit Rob. Maintenant, il porte des T shirts noirs. Derrière les vitres teintées du 4X4 qui nous mène au club, Rob regarde les boutiques qui longent Hollywood Boulevard. On dirait le jeu Duck Duck Goose. Une boutique de souvenir, Un club de striptease. Le dernier se vante d'avoir " les 1000 filles les plus attirantes et 3 moches". Je me demande ce que ça fait d'être le coeur d'une de ces 3 filles moches. Je ne le saurais jamais. Je fais partie des chanceux. Dans les vitrines des nombreux magazines de souvenir, Rob se voit sur des calendriers, des posters , des portes clés fabriqués en Chine par un travailleur qui voit le visage de Rob, ses grands yeux bleus, ses dents lupines sortant de ses lèvres boudeuses, et qui n'ont pas encore de sens pour moi, le coeur de Rob. Et je ne connais pas l'ouvrier ni son coeur. Passer devant cette boutique bas marché avec le visage de Rob ne me fait pas battre plus vite non plus. L'idée des clés que les gens attachent aux portes clés à l'effigie de Rob , quelles chambres ouvrent ces clés et quelles secrets elle renferment, me fait accélérer un peu le rythme. Mais très légèrement car de nos jours nous ne rencontrons que des gens qui font partie de "l'industrie" et même si c'était le cas, ils ne me verraient pas moi mais uniquement et rarement Rob. Ils verraient Edward Cullen, le vampire dont le coeur ne bat plus et qui m'a dominé depuis 2008 et qui aura toujours cette emprise jusqu'à la fin Novembre. Il ne peut mourir car il est déjà mort mais nous le pouvons car nous sommes fait à son image ou lui à la notre. Bref, on est tellement lié que la séparation pourrait tuer Rob ou me briser.

Rob et moi passons beaucoup de temps à l'arrière de ces voitures ces temps ci, naviguant de press junket à des interviews pour revenir à de la press junket. Tant de position assise me rend nerveux. Un style de vie sédentaire peut aboutir à une maladie cardiovasculaire et le diabète de type II. C'est la même chose avec le fait de fumer, mais heureusement Rob vient juste d'arrêter. A présent , il emmène avec lui ces cigarettes électroniques stupides et s'assoit à l'arrière des voitures pour les sucer, observant son visage, toujours dans le reflet à l'extérieur, et on nous conduit à droite et à gauche. Rob sait , bien entendu, conduire. Il a suivi 10h de conduite dans l'Oregon pour, je crois , Breaking Dawn. Je peux me tromper. Tout se mélange. C'est un très mauvais conducteur. " Quand les gens me rentrent dedans, j'en tire des leçons" explique t-il. Anecdote marrante qu'il raconte de la manière suivante. "La 1ère fois qu'une personne a fait une remarque sur le fait que j'étais célèbre fut lorsque j'ai tenté d'acheté une voiture il y a quelques années. C'était une décapotable BMW de 89 pour $ 1000 que j'ai trouvé sur Craiglist. J'y suis allé pour faire un test de conduite et bien entendu j'ai failli avoir un accident. Quelques jours plus tard, je suis venu chercher la voiture . J'ai dû dire que j'étais un acteur et le mec a dû vérifier. Quand je suis revenu, il a dit " Mec, tu te rend compte que tu es n°2 sur ImbD?". Je me suis dit "Merde, je ne peux pas le redemander ses 200 dollars".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 69
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 19:30


_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 19:44


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 19:52

Mdr l'interview ! Le journaliste a du fumer un petit quelque chose pour avoir eu l'idée d'écrire son article lol!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adey.
Rob'nubilé
Rob'nubilé
avatar

Nombre de messages : 346
Date d'inscription : 05/01/2012
Age : 28
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 19:52

J'adore !
J'aime le côté "bad boy", les t-shirts aussi ... Bref tout !
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 20:17


_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 20:27

2ème page

Notre film Cosmopolis se déroule aussi principalement à l'arrière d'une voiture, même si elle est très longue. David Cronenberg l'a réalisé. Rob joue Eric Packer , un milliardaire autiste , limite et qui s'ennuie excessivement qui traverse Manhattan d'Est en Ouest dans une limousine créée spécialement pour lui. Durant ce voyage, il perd ses millions suite à une spéculation mal avisée sur le Yen et le monde qui l'entoure tombe aussi dans la chaos. Ca chaos est bien entendu causé par ces conseils mal avisés sur le Yen. Il passe beaucoup de temps à regarder son visage, dans le reflet , et le chaos se déroule devant lui en silence. (La voiture a été "proustée" . Allez sur Google pour comprendre la référence.) A la fin, soit il est abattu , ou pas, par un ancien employé vindicatif incarné par Paul Giamatti. Qu'il soit vivant ou pas importe peu . Eric s'en fiche car il a du mal à se connecter au monde au delà des chiffres. Il fait cependant beaucoup l'amour. Avec Juliette Binoche par exemple. Cette scène m'a fait palpiter quand on l'a tournée, mais plus par les rires que par les coups de rein. "Juliette ne cessait de se butter la tête au plafond de la voiture" se souvient Rob. Je peux sentir la poussée d'endorphines alors qu'il adore un large sourire qui le transforme instantanément de beau gosse mélancolique en mec sympa anglais que vous pouvez rencontrer dans un pub. Pour cette raison, il ne fait pas souvent ce sourire. Sourire n'est pas sa marque de fabrique.

Le film est adapté du roman de Don DeLillo et il est confus. La 1ère réplique est semblable à toutes celles qui suivront , à la fois profondes et absurdes. "Nous voulons nous faire couper les cheveux" dit Eric en sortant de son bureau. Une confusion que nous aimons cependant. "Je suis facile à plaire" dit Rob. "Quand je ne comprends pas quelque chose , je suis immédiatement intéressé.". La confusion m'attire. Tout comme la confrontation. Lorsque Cosmopolis fut présenté en avant première à Cannes en mai dernier, j'ai battu très très vite et ça n'était pas arrivé depuis longtemps. " Je me chiais quasiment dessus" dit Rob. En parlant de colon, j'en conclus que c'est une hyperbole. Cependant , ce fut excitant. Cette césure entre la fin du générique et le moment où les lumière se rallument , ce moment de grâce silencieuse, ponctué seulement par des tambourinements assourdissant. C'est ce moment , juste avant que le public n'applaudisse ou hue, quand notre carrière post Twilight était dans le style du chat de Schrodinger, à la fois vivant et mort. A ce moment là, j'ai battu à tout rompre et palpité dans la poitrine de Pattinson à un million de pulsations minute. "J'ai perdu l'esprit" dit Rob. "Je m'étais préparé à me battre avec 1500 personnes. J'étais tellement sur le qui vive". Les enjeux étaient important pour lui. Il était tombé , comme il le dit, dans Twilight "par pur hasard". Et depuis qu'il avait signé le contrat, il avait été emporté par la vague. On pourrait dire qu'il a été balloté ou conduit d'un point à un autre. "Je courrais avec mon pantalon en bas des jambes et mes lacets défaits et de manière surprenante, je ne tombais pas. Jusqu'à ça. Je me disais "Oh putain. La plupart des gens de battent 15 ans pour faire des films que personne ne va voir. Et là , je suis à Cannes".

A ce moment là, avant la vague qui entre dans l'équation de votre carrière ne s'effondre dans la vérité, il est essentiel de prendre en compte la gaucherie de Rob qui lui a en quelque sorte permis de remporter le rôle d'Edward Cullen. Comme l'ont remarqué les auteurs de l'essai intitulé " Twilight et la production de l'idole des jeunes du 21ème siècle", c'était le but recherché. "La stratégie marketing du studio fut de développer la célébrité de Pattinson comme une matière première, produite et mise sur le marché par les médias et les industries publicitaires. Cette matière première a pris la forme du charme d'Edward pour donner la célébrité à Pattinson. Le manque de reconnaissance publique de l'acteur a été utilisée par le studio pour fédérer des vraies personnes aux personnages de Twilight et on avait engagé les acteurs pour les incarner en le faisant devenir des célébrités." Donc ce moment, à la fin du générique à Cannes et avant que le jugement ne soit rendu, fut un divorce douloureux entre le coeur sans vie d'Edward Cullen et moi, le coeur palpitant de Rob. Il y a eu une pause puis un applaudissement , un applaudissement qui a déclenché un tonnerre d'applaudissement jusqu'à ce que tout l'auditorium se mette à applaudir. Est ce qu'ils nous applaudissaient? Ou était ce David? Ou Paul? Je m'en fichais. Une chose était certaine: ils n'applaudissaient pas Edward.

Bien que j'ai fait battre d'autres coeurs, il y a peu de choses ou de gens ou d'activités qui m'affectent. Les impératifs chimiques , apportés par la confusion et la confrontation, ont joué leur rôle. Il y a ensuite d'autres choses: je me suis mis à battre plus fort quand Rob a appris à faire du skateboard. Mais ce n'est pas l'atterrissage d'un saut arrière qui m'a fait battre la chamade, c'était comme le dit Rob, le fait absurde que " J'aurais pu être poursuivi en justice pour 800 millions de dollars" (Les vampires ne portent pas de plâtre et ne se tordent pas les chevilles). J'ai aussi été excité par ma pisse. "J'ai été impressionné par moi hier" dit Rob. " J'ai pissé pendant 4 minutes". Cindy , sa vessie, me dit que c'est dû au régime liquide. On est excité par les scandales aussi mais comme se lamente Rob , de nos jours ils sont durs à obtenir. "Une fois , j'ai lancé une rumeur dans Entertainment Tonight selon laquelle , il y avait une scène de sexe dans Twilight qui avait été effacée et elle n'a même pas été reprise. Je me suis dit "C'est quoi ce bordel. Je te donne cette info". Cette chose sexuelle était proche de moi car quand nous avons emménagé pour la 1ère fois à Los Angeles, nous avons vécu dans Oakwoods, entre Burbank et Hollywood , dont la population exclusive sont des enfants acteurs épuisés qui trainent toute la journée au bord de la piscine. C'était aussi , sans surprise, l'endroit où vivait Screech et là où sa vidéo sexuelle a été filmée.

Que peut on faire d'autre pour me faire palpiter lors des press junkets, ces moments brutaux avec de l'air recyclé. Comme se lamente Rob "Vous tentez de dire les choses de façon parfaite mais vous savez qu'à moins de dire un truc stupide, qui fera que les gens vous prennent pour un con, vous n'aurez pas d'extraits d'interviews. Si vous ne dites rien de stupide, quelqu'un inventera un truc de toute façon." Prenez la petite amie de Rob, Kristen Stewart. Elle est l'une des rares à me faire palpiter. Notre histoire d'amour est , heureusement, sanctionné par le complexe industriel de Twilight. Comme le dit l'essai "Twilight et la production...." , " les fans semblent prêtes à accepter une implication amoureuse qui met hors du marché Pattinson si elle se retrouve dans leur personnage adoré". Donc le coeur de Kristen et le mien on s'entend bien tous les jours. On ne s'est pas juré un amour éternelle jusque la mort nous sépare. Rob a lu ça récemment dans un tabloid et il a trouvé ça ridicule. "Il y avait ce magazine avec ces photos disant que j'allais me marier. Personne ne sait vraiment ce qui est vrai ou faux. " dit il avec exaspération. "Ma propre mère m'a appelé pour me demander si c'était vrai.". Ca ne l'est pas. Du moins , pas encore.

( suite à suivre....)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 20:51

oh purée le coup de cindy la vessie de rob complètement délirante cette interview


_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 20:56

La vessie de Rob porte le même nom que ma fille ainée Shocked lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 20:56

Fin

Mais il est vrai que Kristen m'a toujours fait quelque chose , mais les autres non. Bien que Dieu le sache, Rob n'a pas été avare quand il s'agit de l'amour charnel, même quand on se couche avec les autres, je suis resté derrière une porte fermée. Quand il est venu pour la 1ère fois à Los Angeles, il est sorti avec une clique de belles femmes attirantes qu'il connaissait d'endroits comme le Bronson Bar mais Rob fuyait les fous battements de cils pour fumer à l'extérieur avec une capuche sur les yeux. Il écrivait des chansons pour Kristen Stewart. A cette époque, j'étais rempli de désirs ardents au point de rupture et donc les chansons tristes semblaient pouvoir le soulager comme les "Astral weeks" de Van Morrison. "En fait", admet Rob "Je tentais de m'arrache de Van Morrison". Parfois, il chantait ces chansons dans des scènes ouvertes comme le Pig'n whistle ou le Rainbow Room pour les jouer en face de 2 ou 3 autres artistes, plus la serveuse, qui , dit il, sont devenus ses rares amis. Je suis nostalgique en repensant à ces jours là et ça me rend léger et tendre de penser que si seulement ces 2 auteurs-compositeurs tristes chantant "Alléluia" ou ces serveuses à l'accent de l'Oklahoma et à la poitrine sympa , savaient qui il était ou ce que Rob pouvait devenir. Je me demande s'ils le savaient.

Après le succès de Twilight, les choses ont changé. Rob, comme ils le disent , a percé. "Mon cercle d'amis s'est rapidement réduit"dit Rob. "J'aime être le parasite, et pas l'inverse.". On a arrêté de sortie. On a cessé de chanter sur les scènes ouvertes. Mon coeur bat rarement la chamade à présent. Maintenant, quand il n'est pas Edward Cullen ou Eric ou un autre, Rob vit comme l'ermite de Silver Lake. Il se lève et se fait un jus. Il lit les synopsis de livres sur Amazon pendant quelques heures. Il se fait de la soupe et parcourt certains scripts. En fait, ce ne sont que des mots, congelés et fades comme des flocons d'avoine séchés, remaniés au micro onde dans des moments épiques surnaturels. A l'occasion, je m'hérisse quand il lit quelque chose qui m'intrigue. Comme son prochain film, un drame du réalisateur franco-libérien, Jean Stéphane Sauvaire, dont le dernier film, Johnny Mad Dog, parle des enfants congolais qui sont aussi soldats. Ce film sera intégralement tourné en Irak. On part le mois prochain. Peut être que là bas, les balles sifflantes autour de nous, ou la possibilité que des balles fusent près de nous, me fera palpiter très fort. Jusque là, on passera notre temps à l'arrière d'une voiture, au ralenti à une intersection et en attendant que le feu passe au vert. Jeff demande si nous voulons aller quelque part en particulier mais nous ne sommes pas sûrs. "Je ne vais jamais nul part" dit en fait Rob. "Je ne sais même pas où c'est quelque part".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 20:57

lilipucia a écrit:
La vessie de Rob porte le même nom que ma fille ainée Shocked lol!

C'est un sacré honneur lol! lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    Sam 21 Juil - 20:59

Elle est complétement délirante mais le fait de faire parler le coeur de Rob permet de dire des choses que lu n'aurait pas dit ouvertement: le coeur qui bat plus fort pour Kristen, son envie de mariage ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse] Black Book Magazine - Septembre 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2012 :: Septembre 2012-
Sauter vers: