The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   Lun 20 Aoû - 0:19

Robert Pattinson, director Cronenberg talk 'Cosmopolis'

For a guy so supposedly broken up about his love life, Robert Pattinson seemed to be in a pretty good mood.

He and director David Cronenberg spoke recently about their new film, "Cosmopolis," which opens Friday, Aug. 24. Based on a Don DeLillo novel, it follows billionaire asset manager Eric Packer (Pattinson) as he tries to make his way by limo across Manhattan to get a haircut. The movie is filled with images of angry crowds rioting, echoing the Occupy Wall Street movement (even though DeLillo's book was published nine years ago).

Pattinson has long been tabloid fodder, but recent reports that his "Twilight" co-star and romantic partner Kristen Stewart cheated on him have thrust him even further into the spotlight. He didn't address the breakup specifically, but Pattinson (and Cronenberg) did talk about fame in a general fashion.

The phone call began with Pattinson and Cronenberg laughing.

Question: Sounds like you two aren't having any trouble having fun.

Pattinson: We rollick and frolic. We have no problem.

Q: And Robert, you haven't been in the news enough lately.

Pattinson: Heh.

Q: Your character is a disconnected guy trying to connect. Or maybe it's the other way around. How do you play that?

Pattinson: I think he's just very, very self-obsessed. It's going deeper and deeper into self-obsession until it kind of implodes. It's also just the words. Everything is done for me. I sort of instinctively felt like I knew what to do from the beginning because the script was so good.

Q: Is it tricky to direct someone having a prostate exam (as Packer does in the film)?

Cronenberg: For me? Oh, no problem.

Q: Robert, I assume you're rich. But Packer is incredibly rich. Is there a freedom to that?

A: I think it's actually quite a difficult way to live. I've met a few people who have fictional money (laughing). If you have any interest in the world, it's very difficult to see. Your eyes are totally different to most people. Money really does change people. You have to make an effort to be normal, I think.

Q: Did you go through that when you became successful?

Pattinson: It's different. Dealing with fame is different. Everyone gets stuff thrown at them in life, and you have to figure out how to deal with it.

Q: There's a ton of publicity surrounding you now, good and bad. Presumably you're in a bubble while shooting the film, so not as many people are keeping up.

Cronenberg: In fact, a lot of the "Twilight" fans were keeping up. They made websites, and they had spy-cams. But all of that was really quite sweet. It was quite gentle and quite affectionate, and you had these young girls who had never read anything but "Harry Potter" and "Twilight" before (but) were reading "Cosmopolis," they were reading Don DeLillo and writing about it on their blogs.

Q: Robert, "Twilight" is winding down. What has that been like?

Pattinson: Pretty crazy (laughing). No one ever believes me, but no one involved with the first movie had any idea that it was going to turn out to be what it was going to be. We didn't even know if we were going to make the sequels. You go on this runaway train that I was entirely unprepared for. And at the same time, I was kind of figuring out whether I wanted to be an actor or not, which is kind of interesting. You're in your 20s, you're trying to figure out what you want to do with your life.

Q: What about the fame aspect of it? Isn't that kind of a weird way of life? You can't even walk across the street without someone taking a picture.

Pattinson: Yeah. It's just how you deal with it. Everyone has to figure out how they want to live. It's a challenge.

Cronenberg: I can say that Rob was definitely able to walk across the street in Toronto (where "Cosmopolis" was shot) and no one noticed. And he could go to a bar and he could go to a restaurant. Really, part of it has to do with where you are and how much you're publicizing yourself. If you're Lindsay Lohan and you're making sure that everybody knows where you are at all times, then you know what the consequences will be. But if somebody doesn't want that, there are ways you can do that.

source : azcentral.com via gossip dance

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   Lun 20 Aoû - 0:19

Trad à venir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   Lun 20 Aoû - 1:03

Robert Pattinson et le réalisateur Cronenberg parlent de Cosmopolis

Pour un gars supposé avoir le cœur brisé, Robert Pattinson semble être de bonne humeur.

Lui et le réalisateur David Cronenberg ont récemment parlé de leur nouveau film, "Cosmopolis," qui sort le vendredi 24 Août. Basé sur le roman de Don DeLillo, il suit un milliardaire gérant d'actif Eric Packer (Pattinson) alors qu'il essaye de traverser Manhattan dans sa limousine pour se faire couper les cheveux. Le film est plein d'images d'émeutes en colère, faisant écho au mouvement anti-Wall Street (même si le livre de DeLillo a été publié il y a 9 ans).

Pattinson est depuis longtemps un sujet pour les tabloïds, mais les récents rapports de sa partenaire dans "Twilight" et petite-amie Kristen Stewart le trompant l'ont propulsé encore plus sous le feu des projecteurs. Il n'a pas spécifiquement parlé de la rupture, mais Pattinson (et Cronenberg) ont parlé de la célébrité d'une manière générale.

Le coup de fil commence avec Pattinson et Cronenberg rigolant.

Question : Il semble que vous deux n'ayez pas de problème pour vous amuser.

Pattinson : On délire et on s'amuse. Nous n'avons pas de problèmes.

Q : Et Robert, vous n'avez pas été suffisamment dans les journaux ces derniers temps.

Pattinson : Ha Ha.

Q : Votre personnage est un mec déconnecté qui essaye de comprendre. Ou peut-être est-ce dans l'autre sens ? Comment avez vous interprétez ça ?

Pattinson : Je pense qu'il est juste très, très obsédé par lui-même. Il va de plus en plus loin dans l'égocentrisme jusqu’à ce que ça implose. C'est simplement les mots. Tout a été fait pour moi. J'ai instinctivement eu le sentiment de savoir quoi faire dès le début car le script était tellement bon.

Q : Est-ce difficile de diriger quelqu'un entrain d'avoir un examen de la prostate (comme Packer dans le film) ?

Cronenberg : Pour moi ? Oh, non pas de problèmes.

Q : Robert, je suppose que vous êtes riche. Mais Packer est incroyablement riche. Est ce une liberté ?

A: Je pense qu'en fait c'est une façon de vivre assez difficile. J'ai rencontré plusieurs personnes qui ont de l'argent fictif (rires). Si vous avez un quelque conque intérêt dans le monde, c'est très difficile de voir. Vos yeux sont totalement différent de la plupart des gens. L'argent change vraiment les gens. Vous devez faire un effort pour être normal, je pense.

Q : Est-ce que vous avez traversé ça quand vous avez commencé à avoir du succès ?

P : C'est différent. Gérer la célébrité est différent. Tout le monde se voit jeter des trucs dans la figure dans la vie, et vous devez trouvez commencer faire avec.

Q : Il y a une tonne de publicité qui vous entoure en ce moment, bonne et mauvaise. Vous êtes sans doute dans une bulle pendant que vous tournez un film, donc peu de gens continuent à suivre.

Cronenberg : En fait, beaucoup de fans de "Twilight" continuent à le suivre. Ils ont fait des sites Internet, et ils ont des caméras espions. Mais tout ça était plutôt vraiment sympa. C'était plutôt gentil et affectueux, et vous avez ces jeunes filles qui n'ont jamais rien lu d'autres qu'"Harry Potter" et "Twilight" avant (mais) elles ont lu "Cosmopolis," elles ont lu Don DeLillo et ont écrit dessus sur leurs blogs.

Q : Robert, "Twilight" arrive à sa fin. Comment c'était ?

Pattinson : assez dingue (rires). Personne ne m'a jamais cru, mais tous ce qui étaient impliqués dans le premier film ne savaient pas ce qui allait se produire. Nous ne savions même pas si nous allions faire les suites. Vous montez dans ce train fou pour lequel je n'était pas du tout préparé. Et en même temps, j'essayais de savoir si oui ou non je voulais devenir un acteur, ce qui est intéressant. Vous êtes dans votre vingtaine, vous essayez de savoir ce que vous voulez faire de votre vie.

Q : Qu'en est-il de la célébrité ? N'est-ce pas une manière de vivre bizarre ? Vous ne pouvez même pas marcher dans la rue sans que quelqu'un ne prenne une photo.

Pattinson : Ouais. C'est juste la manière dont vous la gérer. Tout le monde doit trouver comment ils veulent vivre leur vie. C'est un défi.

Cronenberg : Je peux dire que rob était totalement capable de marcher dans la rue à Toronto (là où a été tourné "Cosmopolis") et personne ne le remarquait. Et il pouvait aller dans un bar et au restaurant. Vraiment, une partie repose sur où vous êtes et comment vous voulez être médiatisé. Si vous êtes Lindsay Lohan et que vous vous assurez que tout le monde sait où vous êtes tout le temps, ensuite vous savez qu'elles seront les conséquences. Mais si quelqu'un ne veut pas de ça, vous pouvez le faire de différentes façons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   Mar 21 Aoû - 0:35

Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   Sam 25 Aoû - 18:32


_________________
Revenir en haut Aller en bas
jyca
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   Sam 25 Aoû - 20:51

Revenir en haut Aller en bas
babe
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 7292
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 34
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   Dim 26 Aoû - 18:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   Lun 27 Aoû - 10:55


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Web] Interview avec Azcentral.com - Août 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2012 :: Août 2012-
Sauter vers: