The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Mer 7 Nov - 12:54

Rob talks Edward, playing a dad, fatherhood, auditioning for The Rover and more

The 26-year-old Briton is banking on a soul-tempering pilgrimage to the world's most arid desert regions - first the Australian Outback then the Middle East - to free him from Edward Cullen's immortal curse.

After five films shot in Twilight's netherworld, the softly spoken Pattinson is keen to immerse himself in material that is a little, well, earthier.

Futuristic thriller The Rover, which starts shooting in South Australia in January, and Mission: Blacklist, based on the true story of US Army interrogator Eric Maddox, would appear to fit the bill.

In Sydney for a fan-oriented event to promote Breaking Dawn - Part 2, Pattinson identified the limitations of playing the same character over and over as the thing he will miss least about the phenomenally successful vampire franchise that catapulted him to stardom.

"Because (Edward) is kind of in stasis, it's difficult to play after a while," Pattinson says.

"You do five movies where your whole motivation is this relationship and it's never, ever going to change.

"You don't die. And you don't get hurt. And you don't age. So you are kind of stuck.

"It's nerve-racking when you go into the fifth movie. You're thinking, 'I don't know what else to do'. You have nowhere to go!"

Thankfully, the introduction of Bella and Edward's child, Renesmee, in Part 2 gave him something to work with.

"That was fun. And also a bit odd. Edward is supposed to be 110 years old, so you are not really playing a young dad. You are already a grandfather or something," Pattinson says.

The actor enjoyed working with Mackenzie Foy, almost 12, who plays his fast-maturing vampire child. But it was the anarchy of the infant performers that added some fresh blood.

"Because all the vampires are very stylised in their performance, as soon as you get a baby involved, it shakes everybody up."

Pattinson also experienced a bit of dramatic fatherhood in Water For Elephants. But he says the real thing is not on his horizon.

In fact, the idea hadn't even occurred to him until recently, when "a bunch" of his friends started having children.

"I guess 26 isn't that young ... I've always thought I am still a child."

That's the closest the conversation comes to the pachyderm in the room - Pattinson's split and subsequent reunion with Kristen Stewart in the wake of her affair with Snow White and The Huntsman director Rupert Sanders.

This can be partly explained by good manners - Pattinson's. Since the actor gives the impression of being a well brought-up young man, somewhat embarrassed by the hype that surrounds his every move, puncturing his British reserve with such an intrusive line of questioning would seem unforgivably brash.

Of course, the influence of a number of hovering minders - who have promised to shut down the interview should it veer anywhere near relationship territory - isn't to be underestimated.

In response to internet chatter about the possibility of a Twilight spin-off, Pattinson hedges his bets.

"Who knows? I keep hearing things - from the studio as well."
So he doesn't rule out revisiting Edward Cullen?

"I don't say 'definitely not' to anything - just in case."

Still, one senses his comments come more from a desire to be diplomatic than any real inclination to milk the franchise further.

When asked what he will miss most when he leaves the Twilight world behind, he says: "I'm not sure yet. It feels very familiar now. Even promoting them and stuff, having all the girls screaming. It's like being part of a boy band and going solo afterwards."

Pattinson has already set about repositioning himself as a versatile leading man in films such as Water For Elephants and Bel Ami.

But it was the reviews for David Cronenberg's weird urban odyssey Cosmopolis that finally lent him some serious, arthouse credibility.

Post Breaking Dawn - Part 2, Pattinson has a slate of films lined up to consolidate on the work he has put into proving he is no one-character wonder. In fact, he is juggling seven features.

"I don't understand how it's going to happen. I am shuffling them around as we speak."
Already in the starting gates is The Rover, director David Michod's hotly anticipated follow-up to Animal Kingdom, in which Pattinson appears alongside Guy Pearce.

Filming on Mission: Blacklist, has been delayed by director Jean-St aacphane Sauvaire's decision to travel to Iraq to cast real prisoners.

Pattinson insists he has no grand plan for his future.

"I got lucky this year with a bunch of stuff that is all over the place."

But luck is only part of the equation.

Michod put him through a rigorous audition process for The Rover, something for which Pattinson is grateful.

"I hate it when you are just given a part. I am constantly second-guessing myself afterwards: 'Are they doing this for the financing?'"

Pattinson did two separate auditions, both more than three hours in duration.

"I was thinking I must have got it. Then I met a bunch of other actors and they were like, 'Oh, that Michod, he keeps you at his house for hours'. That made me lose all my confidence. So I was really shocked when I got it."

Pattinson might still have a long way to go to escape the long reach of Cullen's shadow, but at least he can be fairly confident he is heading in the right direction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Mer 7 Nov - 13:48

Trad à venir.....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Mer 7 Nov - 15:32

Rob parle d'Edward, du fait d'incarner un père , de la paternité, de son audition pour The Rover et bien plus

L'anglais de 26 ans va entamer un pélerinage tempérant son âme dans les régions les plus arides au monde - tout d'abord dans l'arrière pays australien puis ensuie au Moyen Orient – pour se libérer de sa malédiction immortelle d' Edward Cullen

Après 5 films tournés dans les enfers de Twilight , le posé Pattinson veut s'immerger dans des rôles qui sont plus terrestres.

Le thriller futuriste The Rover, dont le tournage va débuter en Australie du Sud en Janvier ,et Mission: Blacklist, adapté de l'histoire vrai d'un interrogateur militaire Américain Eric Maddox, semblent être appropriés.

A Sydney , pour un fan event pour promouvoir Breaking Dawn – Partie 2, Pattinson a identifié les limites d'incarner le même personnage encore et toujours comme étant la chose qui va lui manquer dans la saga vampirique au succès phénoménal qui la propulsé dans la célébrité.

"Car (Edward) est un peu en stagnation, c'est difficile de l'incarner au bout d'un moment," dit Pattinson.

"Vous faites 5 films où toute votre motivation réside dans cette relation et ça ne va jamais changer .

"Vous ne mourez pas. Et vous ne pouvez pas être blessé. Et vous ne vieillissez pas. Donc vous êtes en quelque sorte coincé.

"C'est stressant quand vous arrivez sur le 5ème film. Vous vous dites. "Je ne sais plus quoi faire". Vous n'avez nul part où aller!"

Heureusement, l'arrivée de l'enfant de Bella et Edward, Renesmee, dans la 2ème Partie lui donne quelque chose que quoi travailler.

"C'était marrant. Et c'était aussi un peu étrange. Edward est censé avoir 110 ans donc vous n'allez pas vraiment incarner un jeun père. Vous êtes déjà un grand père ou un truc comme ça ," a dit Pattinson.

L'acteur a aimé travailler avec Mackenzie Foy, quasiment 12 ans , qui incarne sa fille vampire qui grandit rapidement. Mais c'était l'anarchie des jeunes acteurs qui a ajouté un peu de sang frais.

"Car tous les vampires sont très stylisés dans leur performance,dès qu'un bébé entre en scène, ça bouscule tout le monde."

Pattinson a aussi fait un peu l'expérience de la paternité dramatique dans Water For Elephants. Mais il dit que la paternité dans la vraie vie n'est pas au sommaire.

En fait, l'idée ne lui a même pas effleuré l'esprit si ce n'est que récemment quand quelques amis ont commencé à voir des enfants.

"Je suppose que 26 ans n'est pas si jeune ... J'ai toujours pensé que j'étais encore un grand enfant."

C'est le plus près qu'on pourra avoir sur cette conversation très délicate dans la pièce – la séparation puis les retrouvailles de Pattinson avec Kristen Stewart suite à sa tromperie avec le réalisateur de Snow White and The Huntsman , Rupert Sanders.

On peut expliquer cela partiellement par des bonnes manières- celles de Pattinson. Puisque l'acteur donne l'impression d'être un jeune homme très bien élevé, parfois embarrassé par la folie qui entoure chacun de ses gestes, perçant sa réserve Britannique avec tout un tas de question intrusives , ce serait donc une faute impardonnable de les poser.

Bien entendu, l'influence d'un certain nombre de gardes du corps tournant autour de – qui ont promis de mettre un terme à l'interview si on ne faisait que s'approcher d'un millimètre de ce territoire privé , ne doit pas être sous estimée

En réponse aux potins en ligne sur l'éventualité d'un spin off de Twilight spin-off, Pattinson se couvre.

"Qui sait? Je ne cesse d'entendre des trucs – de la part du studio également."
Donc il ne refoule pas l'éventualité de jouer à nouveau Edward Cullen?

"Je ne dis pas 'définitivement non' à quoi que ce soit – juste au cas où"

Pourtant, on sent que ses commentaires viennent plus d'un désir d'être diplomatique qu'un réel désir de refaire partie de la saga.

Quand on lui a demandé ce qui lui manquerait le plus quand il laissera derrière lui le monde Twilight , il a dit "Je ne suis pas encore très sûr. Ca me semble très familier à présent. Même en faire la promotion, avoir toutes ces filles qui hurlent. C'est comme faire partie d'un boy's band et partir en solo après coup."

Pattinson a déjà prévu de se repositionner en tant qu'acteur principal versatile dans des films comme Water For Elephants ou Bel Ami.

Mais ce sont les critiques que l'odyssée urbaine étrange de David Cronenberg, Cosmopolis, qui lui ont enfin permis d'avoir une crédibilité sérieuse dans le domaine des films indépendants.

Après Breaking Dawn - Partie 2, Pattinson a tout un tas de films qui l'attendent pour consolider son oeuvre et pour prouver qu'il ne se résume pas qu'à un seul personnage. En fait, il va jongler avec 7 films.

"Je en comprends pas comment ça va se faire. Je vais les enchaîner alors même que nous parlons ."

Déjà dans les starting blocks, on trouve The Rover, par le tant attendu réalisateur de Animal Kingdom David Michod, dans lequel Pattinson jouera aux côtés de Guy Pearce.

Puis il tournera Mission: Blacklist, qui a été repoussé par le réalisateur Jean-Stéphane Sauvaire à cause de sa décision de voyager en Irak pour trouver de vrais prisonniers.

Pattinson insiste sur le fait qu'il n'ait pas de grand plan pour le futur.

"J'ai eu de la chance cette année avec des tas de trucs partout dans le monde"

Mais la chance n'est qu'une partie de l'équation.

Michod lui a fait passer une audition rigoureuse pourThe Rover, une chose pour laquelle Pattinson est reconnaissant.

"Je déteste quand on se contente de vous donner un rôle. J'ai constamment des doutes par la suite : 'Font ils cela pour le financement? '"

Pattinson a fait 2 auditions distinctes, mais toutes les deux ont duré 3 heures.

"je me disais que je devais avoir ce rôle. Puis j'ai rencontré d'autres acteurs et ils disaient 'Oh, ce Michod, il te garde chez lui pendant des heures. Ca m'a fait perdre toute ma confiance. Donc j'ai vraiment été choqué quand j'ai eu le rôle."

Pattinson aura sans doute encore un long chemin à parcourir pour se défaire de l'ombre de Cullen, mais au moins il peut avoir confiance car il se dirige dans la bonne direction.

source news.com.au via Rplife

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Mer 7 Nov - 16:09


ITW très intéressante.
"Je suppose que 26 ans n'est pas si jeune ... J'ai toujours pensé que j'étais encore un grand enfant." Quand il faut franchir le pas les hommes ne sont jamais vraiment près pour être père, ils ont toujours le temps.
the Rover m'intrigue de plus en plus....
Il semble heureux de tourner la page Twilight et il a bien raison avec tous les projets qui l'attendent .

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Mer 7 Nov - 16:53


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Mer 7 Nov - 17:43

très constructif comme ITW

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Mer 7 Nov - 18:11

très intéressante aussi cette itw

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lidwine
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1354
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 39
Localisation : sable sur sarthe / france

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Jeu 8 Nov - 0:15

Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Jeu 8 Nov - 1:47

Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 8932
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 44
Localisation : dans un trou lorrain lol

MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   Jeu 8 Nov - 3:37


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Web] Interview avec News.com ( Australie) - 06.11.2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2012 :: Novembre 2012-
Sauter vers: