The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 20:46

image host image host image host image host image host image host

He didn’t put the audience in his pocket. Neither did he understand it. But he did wake up a very feminine instinct: the maternal one. That was not Robert Pattinson’s night. The british 27 year old, got up on the stage of the Soho House, a private Los Angeles club, to talk about his first luxury firm: Dior. Around 30 international media, including this magazine, had attended the premiere of 1000 Lives,  the commercial for Dior Homme that Pattinson stars in (online at dior.com on September 1). “I am incapable of seeing an audience as such. In my eyes they’re all individuals and in my head I try to have a conversation with each of them. That’s impossible.” He apologizes the next day sitting on a couch in the Beverly Hills Hotel.

The actor recovers his confidence. Goodbye to shyness. And out of place laughter. During face to face, Pattinson –with beard, a hat, jeans and tshirt – measures time and words. And he inspires instinct very different to the maternal ones.

He doesn’t like to talk about his private life, or his earlier years as a model. His purpose: to build a solid career, leaving behind the labels of it boy and mass phenomenon, “If I could go to Cannes every year, I’d be fine with lower income. I’d like all of my movies to go through that festival.” He assures us. And he’s serious. His first attempts after the Twilight Saga were: Water for Elephants (2011) and Bel Ami (2012), they didn’t rescue him from the mainstream circuit. However, Cosmopolis (2012), David Cronenberg’s film, did. “It was nothing like anything I’d done before, and I loved that.” He admits. What’s coming is even better. Mission: Blacklist (Jasper Granslandt), The Rover (David Michod), Queen of the Desert (W. Herzog) and Maps to the Stars, Cronenberg’s upcoming film.

source RPLife via une traduction anglaise de @oldmoriiarty

_________________


Dernière édition par ptiteaurel le Lun 19 Aoû - 10:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 20:48

La dernière photo est superbe, j'adore  

Après les allemands, c'est les espagnols qui s'y mettent lol

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 69
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 20:54

 

_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 20:54

Il n'a pas mis le public dans sa poche. Il ne l'a pas compris non plus . Mais il a bel et bien éveillé un instinct très féminin: l'instinct maternel . Ce n'était pas la nuit de Robert Pattinson. L'anglais de 27 ans, est monté sur la scène du Soho House, un club privé de Los Angeles, pour parler de sa première compagnie de luxe : Dior. Environ 30 médias du monde entier, parmi lesquels ce magazine, ont assisté à l'avant première de 1000 Vies, la pub pour Dior Homme avec Pattinson en vedette (en ligne sur dior.com le 1er septembre). "Je suis incapable de voir une telle audience. A mes yeux ils sont tous individuels et dans ma tête j'essaye d'avoir une conversation avec chacun d'entre eux. C'est impossible." Il s'excuse le jour d'après assis sur un canapé à l'hôtel de Berverly Hills.

L'acteur retrouve sa confiance. Au revoir la timidité. Et le rire déplacé. Pendant notre face à face, Pattinson –avec une barbe, une casquette, un jeans et un tshirt – mesure le temps et ses mots. Et il inspire un instinct très différent de l'instinct maternel.

Il n'aime pas parler de sa vie privée, ou de ses premières années de mannequin. Son but: se construire une solide carrière, en laissant derrière les étiquettes de mec à succès et de phénomène de masse, “Si je pouvais aller tous les ans à Cannes , ça m'irait bien d'avoir un petit salaire. J'aimerais que tous mes films passent par des festivals.” nous assure t-il. Et il est sérieux. Ses premiers pas après la saga Twilight Saga furent: Water for Elephants (2011) et Bel Ami (2012), ils ne l'ont pas sauvé du circuit grand public . Cependant, Cosmopolis (2012), le film de David Cronenberg l'a fait. “Ca ne ressemblait à rien de ce que je n'avais fait auparavant, et j'ai adoré ça .” admet il . Ce qui va suivre est encore meilleur . Mission: Blacklist (Jasper Granslandt), The Rover (David Michod), Queen of the Desert (W. Herzog) et Maps to the Stars, le prochain film de Cronenberg.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 20:55

Sabine a écrit:
La dernière photo est superbe, j'adore  

Après les allemands, c'est les espagnols qui s'y mettent lol

 
Oui ben vivement les français lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 21:02

“It’s more accessible than Cosmopolis, although not as much as A History of Violence. The script is dark. I find it funny, but you have to have a very unique sense of humor to see it that way: it’s not a comedy.”

His ability to capture irony is probably, in part, because of his English roots. Pattinson grew up in Barnes, southwest of London. When he was a kid, his sisters dressed him up as a girl. His appearance – a bit feminine, then- didin’t distune. Little of that is left – blue eyes, framed by never-ending lashes and certain delicacy. But a lot of his modeling past. His mother, model agent, introduced him to it and Robert posed until he was 16 years old. Then he got a worm for acting and since his role in Harry Potter and the Goblet of Fire (2005), he hasn’t stopped. Critics agree, he’s not just a pretty face.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 21:09

“C'est bien plus accessible que Cosmopolis, mais pas autant que A History of Violence. Le script est sombre. Je l'ai trouvé marrant, mais vous devez avoir un sens de l'humour très particulier pour le voir de cette façon: ce n'est pas une comédie.”

Sa capacité à capturer l' ironie est sans doute, en partie, à cause de ses racines anglaises. Pattinson a grandi à Barnes, au sud ouest de Londres. Quand il était enfant, ses soeurs le déguisait en fille. Son apparence – à l'époque , un peu féminine- n'était pas décalé . Il en reste très peu – des yeux bleus, encadrés de cils sans fin et une certaine délicatesse. Mais beaucoup de son passé de mannequin. Sa mère, agent de mannequin, l'a introduit dans ce monde et Robert a posé face à l'objectif jusqu'à ses 16 ans Puis il a attrapé le virus de la comédie et depuis son rôle dans Harry Potter et la coupe de fau(2005), il n'a pas arrâté. Les critiques sont unanimes, il n'est pas qu'une belle gueule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rnath
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1528
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 45
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 21:13

Toutes ces nouveautés m'électrisent ! Vos trouvailles me donnent une pêche d'enfer, les filles. J'adore quand les médias sont unanimes et le présente comme un acteur (et pas le beau gosse) avec une carrière devant lui. 
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 21:16

One of your upcoming projects is ‘Queen of the Dessert’ by Werner Herzog. Are you only interested in auteur filmmaking? (Note: there is no proper translation for this question, by auteur filmmaking, it refers to films where the director plays a huge part in the writing process, normally his own scripts)
I want to work with geniuses. I’m trying to recreate my favorite film list from when I was seventeen. I met Werner, we talked, and two weeks later he offered me the role of Lawrence of Arabia. We start shooting at the end of this year.

You didn’t have many releases in 2013. But its raining roles for you. For The Rover, a modern western, you spent two months in an Australian town covered in dust, sweating and surrounded by flies. It’s not a very encouraging setting.
We shot in the dessert. My character breaks his teeth, bleeds, gets spread with mud. On set, nobody made an effort to look hot, just the opposite from Twilight. I’d never been in a film without my shirt on because I’m embarrassed, but in this one, I barely ever have it on.

That’s a step...
Yeah! From now on, I’m never wearing one!

Fans must be sad now that you cut your hair.
It was a distinctive symbol. But it was because of laziness. I didn’t go to the barber’s because I didn’t want to pay for a haircut. I just fixed it when I had to do a movie.

So, you don't take care of himself?
I need to do it more. Just yesterday I was thinking of wrinkles and grey hairs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 21:35

Traduction

Un de vos prochains projets est 'Queen of the Dessert' de Werner Herzog. Êtes-vous seulement intéressé par le cinéma d'auteur ? (Note : il n'y a pas de traduction correcte pour cette question, par cinéma d'auteur, il est fait référence aux films où les réalisateurs jouent un rôle important dans l'écriture, normalement ses propres scripts)
Je veux travailler avec des génies. J'essaie de recréer ma liste de films favoris quand j'avais 17 ans. J'ai rencontré Werner, nous avons parlé, et deux semaines plus tard il m'a offert le rôle de Laurence d'Arabie. Nous commençons le tournage à la fin de l'année.

Vous n'avez pas beaucoup de films qui sortent en 2013. Mais c'est une pluie de rôles pour vous. Pour 'The Rover', un wester modern, vous avez passé deux mois dans une ville australienne couverte de poussière, suant et entouré d'insectes. Ce n'est pas un endroit très encourageant.
Nous avons tourné dans le désert. Mon personnage se casse les dents, saigne, se roule dans la boue. Sur le plateau, personne ne faisait d'effort pour avoir l'air bien, à l'opposé de Twilight. Je n'ai jamais été dans un film sans ma chemise car je suis embarrassé, mais dans celui-ci, je ne l'avais pas souvent.

C'est une étape...
Ouais ! Depuis, je n'ai porte jamais !

Les fans doivent être triste maintenant que vous avez coupé vos cheveux.
C'est un symbole distinctif. Mais c'était à cause de la paresse. Je n'allais pas chez le barbier car je ne voulais pas payer pour une coupe de cheveux. Je les arrangé seulement quand j'avais un film à faire.

Donc, vous ne prenez pas soin de vous ?
J'ai besoin de le faire plus. Juste hier je pensais aux rides et aux cheveux gris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 21:36

Suite :

He doesn’t hide them, Pattinson makes an effort to look less handsome. He’s like Brad Pitt in that aspect. And for Nan Goldin, the photographer of the Dior Homme campaign, it’s perfect. The artist, famous for photographing the dark sides of life, stresses his asymmetrical features and makes him look older.

Yesterday, at the press conference, you admitted to feeling adult. In what way?
It’s a feeling that started eight months ago, when I turned 27. I’ve been taking adult decisions for years now. I would ask my parents for advice but they didn’t know what to tell me. Fortunately, I’m more comfortable now.

You played Edward Cullen in five films, enough to feel affection. Was it hard saying goodbye to the vampire and the saga’s stability?
I couldn’t have filmed another one. It got harder each time and I felt like I was repeating myself.

How do you deal with prejudice? Making films for teenagers gets you typecast, they think you’re less smart.
Actors that build a career after a franchise are usually smart. A project like Twilight indicates: it’s not only about keeping up work, it’s about not losing your head. Edward was young, he went to High School. People thought I was, too, but really I was 21.

You don’t like talking about your private life. But you’re a teen phenomenon, you represent a global brand. How do you deal with stardom?
Life is decisions. I chose this job, and at the same time, I set out not to mix personal and professional. That has allowed me not to obsess: I don’t pretend for media and the public to really know me. If I did, I’d go crazy.

You don’t use lotions. But you like to shop and create styles, you created Edward's in Twilight.
Filming was in Canada, and it was set behind two weeks, I had nothing to do so I went shopping. But I had no money. I sent pictures with the clothes that I wanted with texts like “I think Edward should wear these jeans”. Many made it and the studio bought my clothes!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 21:54

Traduction

Il ne les cache pas, Pattinson fait un effort pour avoir l'air moins beau. Il est comme Brad Pitt sur ce point. Et pour Nan Goldin, le photographe de la campagne Dior Homme. C'est parfait. L'artiste, célèbre pour photographier les côtés sombres de la vie, souligne ses traits asymétriques et lui donne l'air plus âgé.

Hier, à la conférence de presse, vous avez admis vous sentir adulte. De quelle manière ?
C'est un sentiment qui a commencé il y a 8 mois, quand j'ai eu 27 ans. Je prends des décisions adultes depuis des années maintenant. Je voudrais demandé à mes parents des conseils mais ils ne savent pas quoi me dire. Heureusement, je suis plus à l'aise maintenant.

Vous avez joué Edward Cullen dans 5 films, assez pour ressentir de l'affection. Étais-ce dur de dire au revoir au vampire et à la stabilité de la saga ?
Je n'aurais pas pu en tourner un de plus. C'était plus difficile à chaque fois et j'avais l'impression de me répéter.

Comment gérez-vous les préjugés ? Faire des film pour les adolescents, être catalogué, ils pensent que vous êtes moins intelligent.
Les acteurs qui construisent leur carrière après une franchise sont en général intelligent. Un projet comme Twilight l'indique : il ne s'agit pas seulement de garder un emploi, il s'agit de ne pas perdre la tête. Edward était jeune, il allait au lycée. Les gens pensaient que je l'étais également, mais en réalité j'avais 21 ans.

Vous n'aimez pas parler de votre vie privée. Mais vous êtes un phénomène pour les adolescents, vous représente une marque mondiale. Comment gérez-vous la célébrité ?
La vie est faite de décisions. J'ai choisi un travail, et en même temps, j'ai choisi de ne pas mélanger le personnel et le professionnel. Ça m'a permis de ne pas devenir obsédé : Je ne cherche pas à ce que les médias et le public me connaissent vraiment. Si je le faisais, je deviendrais fou.

Vous n'utilisez pas de lotions. Mais vous aimez faire les magasins et créer des styles, vous avez crée Edward dans Twilight.
Le tournage était au Canada, et il a été décalé de 2 semaines, je n'avais rien à faire donc j'ai fait du shopping. Mais je n'avais pas d'argent. J'ai envoyé des photos des vêtements que je voulais avec des messages comme 'Je pense qu'Edward devrait porter ce jean'. Beaucoup l'ont fait et le studio a acheté mes vêtements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 22:07

Suite et fin

In the Dior ad, your style reminds to those of Jean-Paul Belmondo’s and Steve McQueen’s. Do you like its aesthetics?
I’m very practical; I go for basic clothing, what you can wear for a straight week. Fragrance adverts tend to be perfect and we were looking for tough aesthetics. For the shooting, we had many options, but I was bent on wearing the same thing all the time. I ended up ruining a jacket. And I skipped codes: I was wearing a t-shirt beneath a shirt. I saw it as very 50’s, very masculine. Yet, in France that’s unsightly, the opposite of chic.

Surly it’ll become a trend. Are those your favorite decades, the 50’s and 60’s?
Yeah. I really like their practical spirit. A lot of suits looked like uniforms. I’m not an advocate of triviality.

Once you said you’d rather spend 10 years with a girl rather than 10 minutes.
I still think the same, but it depends on the person.

You’ve been very involved in the Dior ad. If you directed or produced a film, what genre would it be?
My perspective as a director is very different: I dream of shooting a big budget film. A science fiction one.

Your favorite movie of this kind?
Blade Runner and Star Wars. I love science fiction, I love how it creates universes. When you’re a kid and you watch The Empire Strikes Back, you identify with the characters, you believe you are one of them even when the movie is finished. It’s fascinating. I, for example, still want Star Wars toys. If somebody gave me a laser sword for my birthday, I’d flip.

Now that I see you in a hat. I think you had a rap group at school.
[Laughs] Yes. I went to private school and my friends and I played every day. I was obsessed; I wrote rap songs in class. From fifteen to seventeen, I took it very seriously. I still like it, I’d like to record an album.

A lot of your films are based on books, do you like literature?
I used to read a lot. But my focus has gotten worse. My favorites are Russian authors and dark stories where there’s no hope.

So, are you nostalgic or pessimistic?
No. I don’t know why I like those types of stories. But I do. I re-read Dublineses by James Joyce the other day. I gave A Painful Case, my favorite story, to a friend. He said it was the most depressing thing he’d read in his life. I love it. There’s something in those stories that allows me to connect with myself and that makes me happy.

Traduction à venir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Sam 17 Aoû - 22:58

Suite et fin de la traduction

Dans la publicité pour Dior, votre style rappelle ceux de Jean-Paul Belmondo et Steve McQueen. Aimez-vous cet esthétique ?
Je suis très pratique; Je porte des vêtements basiques, que vous pouvez porter une semaine d'affilée. Les publicités pour les parfums ont tendance à être parfait alors que nous cherchons des esthétiques dures. Pour le tournage, nous avions beaucoup d'options, mais j'étais décidé à porter la même chose tout le temps. J'ai fini par ruiné une veste. Et j'ai évité les codes : je portais un tee-shirt en dessous d'une chemise. Je le voyais très années 50, très masculin. Mais, en France c'est inesthétique, à l'opposée du chic.

Ça va surement devenir une tendance. Est-ce que ce sont vos décennies préférées, les années 50 et 60 ?
Ouais. J'ai beaucoup leur esprit pratique. Beaucoup de costumes ressemblaient à des uniformes. Je ne suis pas un partisan de la trivialité.

Une fois vous avez dit préférer passer 10 ans avec une fille plutôt que 10 minutes.
Je le pense toujours, mais ça dépend de la personne.

Vous avez été très impliqué dans la pub Dior. Si vous réalisiez ou produiriez un film, quel genre ce serait ?
Ma perspective en tant que réalisateur est très différente : je rêve de tourner un film à gros budget. Un de science fiction.

Quel est votre film favori de ce genre ?
Blade Runner et Star Wars. J'adore la science fiction, j'adore comment ça crée des univers. Quand vous êtes enfant et que vous regardez l'Empire contre attaque, vous vous identifiez aux personnages, vous croyez que vous êtes l'un d'entre eux même quand le film est fini. C'est fascinant. Moi, par exemple, je veux toujours des jouets Star Wars. Si quelqu'un me donne un sabre laser pour mon anniversaire, je saute de joie.

Maintenant que je vous ai vu dans un chapeau, je pense au fait que vous avez eu un groupe de rap à l'école.
[Rires]Oui. J'ai été dans une école privée et avec mes amis ont joué tous les jours. J'étais obsédé; j'écrivais des chansons de rap en classe. De 15 à 16 ans, je le prenais très au sérieux. J'aime toujours ça, j'aimerai enregistré un album.

Beaucoup de vos films sont basés sur des livres, aimez-vous la littérature ?
J'ai l'habitude de beaucoup lire. Mais mon attention a empiré. Mes préférés sont les auteurs russes et les histoires sombres où il n'y a pas d'espoir.

Donc êtes-vous nostalgique ou pessimiste ?
Non. Je ne sais pas pourquoi j'aime ce type d'histoire. Mais c'est le cas. J'ai relu Dublineses de James Joyce l'autre jour. J'ai donné A Painful Case, mon histoire préféré, à un ami. Il m'a dit que c'était la chose la plus déprimante qu'il ait lu de sa vie. J'adore ça. Il y a quelque chose dans ces histoires qui me permet de communiquer avec moi-même et qui me rend heureux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 74

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 0:06

 pour cette longue traduction, super interview, j'adore
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 0:30

Un grand , un énoooOOOooorme   et     
Revenir en haut Aller en bas
clarys
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 596
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 41
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 1:01

 et  
Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 8932
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 44
Localisation : dans un trou lorrain lol

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 1:28

  les filles  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 11:02

milles pour cette superbe interview Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 12:51

  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 14:53

  et   pour cette longue mais au combien passionnante itw

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Loralys
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 672
Date d'inscription : 22/07/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 15:10

  
Je suis une partisane active du tee-shirt sous la chemise! Je n'aurai pas pensé à le comparer à Belmondo mais c'est vrai que jeune il avait un charme fou.
Revenir en haut Aller en bas
Titi
Rob'stiné
Rob'stiné
avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 33
Localisation : Lens

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 15:36

Merci les filles Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://maybedreamscancometrue.blogspot.fr/
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 20:56

et pour cette traduction
Revenir en haut Aller en bas
Rnath
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1528
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 45
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   Dim 18 Aoû - 21:53

Loralys a écrit:

Je suis une partisane active du tee-shirt sous la chemise!
Personne ne porte le Tshirt sous la chemise mieux que Rob.  
Tiens, on prend le pari que le marcel sous la chemise va revenir à la mode ?!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse] Interview avec El Pais - Espagne - Septembre 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: DiorRob J'adore ! :: La revue de Presse 2013-
Sauter vers: