The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [The childhood of a leader] Revue de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 61
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Ven 10 Avr - 10:42

Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 8932
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 42
Localisation : dans un trou lorrain lol

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 12 Avr - 11:21


_________________
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 73

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 12 Avr - 17:21

Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Sam 18 Avr - 19:16

Michael Epp parle de Robert et des moments qu'il a partagé avec lui lors du tournage du film

Dans le film, "L'enfance d'un chef" Epp joue aux côtés de Bérénice Bejo, qui a été nominé pour un oscar pour son rôle dans "The Artist" et Robert Pattinson, qui est devenu célèbre dans le monde entier avec les films "Twilight". L'acteur se souvient du temps qu'il a partagé avec les célébrités : "A la fin de chaque journée, j'allais souvent manger un morceau avec Robert Pattinson. Partout où il va, quelqu'un pointe son téléphone devant son visage ou lui demande un autographe. Et pourtant il est resté un gars super gentil." dit-il, en admettant : "Je n'envie pas ces grandes stars." Pattinson est adorable et a les pieds sur terre, "surtout en tenant compte de la pression qui repose sur lui tous les jours depuis Twilight."
Leur film est attendu pour être présenté au festival du film de Venise.

Source

Traduit à partir de la traduction anglaise de @enamoramiento1 / Via

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 73

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Sam 18 Avr - 23:15

Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 61
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 19 Avr - 23:40

Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 43
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Jeu 23 Avr - 16:46


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Lun 6 Juil - 21:49

Lors d'une soirée de cinéma en plein air à Paris vendredi dernier, le réalisateur Brady Corbet a brièvement parlé de The Childhood of a leader avec le producteur Gregg Araki :

Alors que les invités se rassemblaient pour regarder le film sur un écran géant, Araki a discuté avec enthousiasme avec Brady Corbet qui met la touche finale à son premier film en tant que réalisateur, "The Childhood of a leader", avec Robert Pattinson, Stacy Martin et Bérénice Bejo. Avant que quelqu'un ne le demande, le film n'est pas sur Adolph Hitler ou Benito Mussolini.

"Tout le film est en quelque sorte une fable qui se passe autour des faiblesses du traité de Versailles, qui est un sujet très particulier. Mais le film est assez poétique. Il commence à un moment exact en terme d'histoire, et à un certains point, il plonge résolument dans une histoire virtuelle," a-t-il expliqué.

"C'est un projet artistique très très ambitieux et donc tout ce qui est génial à ce sujet est aussi ce qui a été douloureux," a ajouté Corbet, notant que le film a une bande originale du musicien Scott Walker et qu'il devrait être prêt d'ici la fin de l'année.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 73

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Lun 6 Juil - 22:29

Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 61
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Mar 7 Juil - 0:01

Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 47
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Mar 7 Juil - 11:17

cheers la fin de l'année

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 57
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Mar 7 Juil - 17:49


_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 23 Aoû - 13:49

Petit article intéressant sur le film par le magazine italien CIAK :

"Robert Pattinson : Un jeune fasciste dans The Childhood of a Leader"

Frénésie et impatience pour "The Childhood of a Leader" de Brady Corbet, basé sur l'histoire écrite en 1939 par Jean-Paul Sartre, qui sera projeté à Venise le même jour (le 5 septembre). Dans "Le Mur", le livre sur lequel le réalisateur américain a basé son film, nous sommes plongés dans l'époque existentialiste, le mouvement philosophique dont l'écrivain français, qui voit le monde d'un point de vue nihiliste, était une véritable autorité. Tous les personnages du livre sont emprisonnés dans une vie statique, une situation dont ils ne peuvent pas sortir. Charles Marker, un garçon qui se cherche, entre une sexualité complexe, des pulsions sadiques et un énorme ego, est confronté à des implications sociales, politiques et psychologiques qui vont le conduire à devenir un leader fasciste durant la seconde guerre mondiale.

Mais pourquoi attendons-nous de voir ce film ? Certes, la présence dans le casting de Robert Pattinson, en jeune fasciste perturbé, élégant en smoking et avec sa barbe, est une raison. Pattinson est entrain de passer d'idole des jeunes à une nouvelle icone du monde du cinéma. L'acteur a osé et a été récompensé : de Cronenberg à Herzog il a accepté des rôles intenses qui ont révélé un talent inattendu depuis 'Twilight'. En plus de Venise, il sera bientôt à l'écran dans LIFE d'Anton Corbijn, un biopic sur James Dean et son ami photographe Dennis Stock, deux personnages éblouissants et non conventionnels, dont la première italienne aura lieu le 17 septembre au festival du film de Milan et qui sera dans les salles en octobre.

De plus, Bérénice Bejo, qui a joué aux côtés de Jean Dujardin dans The Artist, de son époux Michel Hazanavicius (oscar du meilleur film en 2012), la "jeune nymphomane" avec un regard perspicace de Lars Von Trier - Stacy Martin - et l'actrice pleine d'entrain Yolande Moreau, forment un trio féminin dans le film qui est caractéristique des films d'art et d'essai.

Finalement nous sommes curieux de voir jusqu'où est allé Brady Corbet, 27 ans, pour ses débuts derrière la caméra. Pour son premier film il a choisi un matériau vivant, parfois un sujet glissant. La probabilité que ce soit un grand succès ou un désastre total est similaire, nous espérons que Corbet a été capable d'éviter la banalité, de donner aux personnages les nuances et contradictions de l'âme humaine, tout comme la plume de Sartre l'a fait à l'époque.

source/Via

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 73

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 23 Aoû - 22:49

pour cet article intéressant
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 61
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Mar 25 Aoû - 22:55

Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 47
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Jeu 27 Aoû - 12:57


_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Jeu 27 Aoû - 21:32

Dans une nouvelle interview avec le magazine italien Grazia Bérénice Bejo nous en apprend un peu plus sur le rôle de robert :

Bérénice Bejo sera à Venise pour un film dans lequel elle sera la mère d'un Robert Pattinson atroce.
En tant que mère, elle lutte avec son fils imprévisible, un garçon obsédé par la grandeur et fasciné par le fascisme.

"Le rôle de robert a été écrit en pensant à plusieurs dictateur du 20ème siècle, mais le film parle de la fragilité de la paix ratifiée par le Traité de Versailles. Le fait est que je ne suis pas une mère conventionnelle : mon fils est une sorte de démon."

Est-ce un film d'époque ?

L'atmosphère ressemble plus à un film d'horreur qu'à un film historique, avec la bonne bande originale. Nous avons tourné à Budapest, en Hongrie et les faits sont racontés d'un point de vue historique, mais le réalisateur a ajouté un peu de poésie.

Via

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 68
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Ven 28 Aoû - 4:09


_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 61
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Sam 29 Aoû - 0:21

Il me tarde de voir ce film !!!
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 57
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 30 Aoû - 13:29

à moi aussi il me tarde

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 6 Sep - 11:22

Critique de The Film Stage :

Le premier film du jeune acteur Brady Corbet, qui est devenu scénariste/réalisateur, The Childhood of a Leader est un choix ambitieux pour un premier projet - une pièce d'époque qui associe le climat politique post première guerre mondiale et l'éducation d'un enfant dans un château à l'extérieur de Paris. Le film, qui fait ses débuts dans la section Horizon du festival du film de Venise, est un tour d’équilibriste psychologique qui pourrait s'effondrer à chaque tour, mais qui ne le fait jamais.
[...]
Ce qui pourrait très facilement être perçu comme un premier film irritant, prétentieux est en fait une manifestation de la folie contrôlée pleine de touches astucieuses, comme l'utilisation du personnage de Robert Pattinson dans les quelques scènes où il apparaît. Espérons juste que ces fans dévoués qu'il conduit vers un territoire inexploré depuis quelques années iront jusqu'au bout de celui-ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 68
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 6 Sep - 19:59


_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Dim 6 Sep - 22:19

Eye for film :

Personne ne pourrait dire cela à propos du premier film de Brady Corbet, The Childhood of a Leader, présenté dans la section Horizon, qui a déjà été injustement critiqué comme étant "trop ambitieux" - comme si un Américain de 27 ans devrait commencer avec une petite comédie défoncée et rester éloigné des questions d'adultes. Il est vrai que le film est source de division, mais seulement dans le bon sens, quiconque ayant une haute tolérance pour un cinéma lent et impressionniste trouverez beaucoup d'occasion de se perdre. Cependant, Corbet cite régulièrement le cinéma d'Europe de l'Est dans ses intérêts, on ressent dans son premier film les traditions européennes. Il y a là l'écho des maîtres (Luchino Visconti notamment) dans la superbe cinématographie en 35mm de Lol Crawley.

Se passant en 1919, l'histoire elle même est une énigme en trois fragments, trois chapitres qui se réfèrent à la colère qu'aura l'enfant (Tom Sweet) durant presque 2 heures. Nous n'avons jamais entendu parlé de lui avant ,mais nous ressentons sa présence. Le garçon, comme son père, un conseiller en politique américain, le note, a commencé à changer. Ça commence avec un petit jet de pierre et dégénère en guerre durant un dîner. Curieusement cependant, la psychologie en général n'est jamais exploré et Corbert reste dans les petits détails de la vie de l'enfant, qui est hermétiquement fermé aux conséquences de la grande guerre, alors que son père est profondément immergé dedans. Le garçon ne se soucie pas des réparations, insistant plutôt pour apprendre les fables d'Ésope dans un français qu'il a rapidement amélioré.

Cela ressemble à une pièce lente et certaines scènes le sont, mais une mise en scène brillante et une superbe bande originale par Scott Walker donnent au film une urgence angoissante. La fin est un sujet de discussion c'est sûr, mais il y a des idées et des provocations ici qui assureront au film de Corbet une longue vie, même si pas particulièrement commerciale.

Et une autre critique (en français) mais très négative à lire ICI

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 68
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Lun 7 Sep - 6:48


_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 57
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Lun 7 Sep - 9:54

je suis vraiment pas sure d'aller voir ce film

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [The childhood of a leader] Revue de presse   Aujourd'hui à 20:56

Revenir en haut Aller en bas
 
[The childhood of a leader] Revue de presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Silence... Moteur... And action... :: The Childhood of a leader-
Sauter vers: