The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse] La revue de presse de Cannes 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 7:46

Interview avec USA Today

Robert Pattinson has terrible, rotted teeth and is caked in dirt for his leading role in The Rover. The star could not be happier with the transformation after years of being a heart throb in the Twilight films.

"I am trying to eliminate any bit of vanity," says Pattinson of his grimed up role. "I want to avoid any opportunity to pose (for the camera). Or whatever. Because if you get that opportunity to pose, you will probably take it."

The results have been impressive. Pattinson has earned some of the best reviews of his career in the David Michod film, which premiered at the Cannes Film Festival and opens in the USA June 13.

The post-apocolyptic story features a grimy Pattinson joining up with a former soldier (Guy Pearce) who is trying to get back his last precious possession on Earth — his stolen car.

The unglamorous lead role, along with a supporting role in David Cronenberg's film Maps to the Stars, has earned Pattinson a return trip to the Cannes festival which he attended for the first time in 2012 (with Cronenberg's Cosmopolis).

Pattinson says the 2012 trip set in motion a game plan to return to Cannes as much as possible.

"I decided right then I wanted to get every film into Cannes. It was something I have been specifically aiming for, 100%," says Pattinson. "It's just the best place to promote movies and this festival has this cachet."

In Cannes 2012, the press conference monitor had to warn journalists before Pattinson took to the stage that he would not entertain questions about vampires.

This year, Pattinson seems to have finally gotten past that. He feels like a fixture at Cannes rather than a novelty. The word Twilight was not even mentioned in his press appearances, even if one Japanese television reporter asked Pattinson to simply say something to his fans back in Japan during a press conference (it was awkward).

"It's strange. I have a disassociation now. It's odd to live that same life," says Pattinson of his Twilight past. "But I have always had that disassociation. I've never understood the crowds screaming. This is a job."

The Rover also gave Pattinson the distinct advantage of being deep in the Australian Outback, where Pattinson was able to shoot a movie outdoors without fear of paparazzi jumping out of bushes.

"So there wasn't some jackass trying to get a picture of me making a stupid face," says Pattinson. "We were in a town of 50 people. They wouldn't know who to sell a picture to even if they wanted to."

He says the freedom allowed him to feel completely at ease out in the open and aided his performance. "It changed the whole way I worked completely," says Pattinson. "It was totally losing self-consciousness. It was like working underwater. It was nice."

He talks excitedly about working with director Olivier Assayas on their next, untitled film.

"His stuff always gets into Cannes and it's such a great script," says Pattinson. "But I don't want to speak too soon."

source : usatoday.com via robsessed

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 10:57

Interview avec USA Today

Robert Pattinson a des dents terribles et pourris et est couvert de saleté pour son rôle principal dans The Rover. La star n'aurait pu être plus heureuse avec la transformation après des années à jouer le beau gosse dans la saga Twilight .

"Je tente d'éliminer toute trace de vanité," dit Pattinson à propos de son ancien rôle. "Je veux éviter toute occasion se poser devant la caméra. Ou peu importe. Car si l'occasion de prendre la pose se présetne, vous la saisissez probablement."

Les résultats sont impressionnants. Pattinson a reçu les meilleures critiques de toute sa carrière pour le film de David Michod , qui a été présenté en avant première à Cannes et qui sort aux USA le 13 juin.

L'histoire post apocalyptique montre un Pattinson se joignant à un ancien soldat (Guy Pearce) qui tente de récupérer son bien le plus précieux sur Terre – sa voiture volée

Ce rôle loin d'être glamour, ainsi qu'un rôle secondaire dans le film de David Cronenberg Maps to the Stars, a permis à Pattinson de revenir à Cannes où il était venu la première fois en 2012 (avec le film de Cronenberg Cosmopolis).

Pattinson dit que ce voyage en 2012 a lancé son plan pour revenir à Cannes aussi souvent que possible

"J'ai décidé à ce moment là que je voulais avoir chacun de mes films à Cannes. C'était un truc que je m'étais fixé comme but, à 100%," dit Pattinson. "C'est simplement le meilleur endroit pour promouvoir des films et ce festival a ce cachet "

A Cannes en 2012, le modérateur de la conférence de presse avait dû avertir les journalistes avant que Pattinson ne monte sur scène qu'il n'apprécierait pas les questions sur les vampires.

Cette année Pattinson semble enfin être passé au dessus de ça. Il semble être plus une valeur sûre à Cannes que de la chair fraîche. Le motTwilight n'avait même pas été mentionné lors de ses apparition sface à la presse, même si un journaliste à la télévision Japonaise a demandé à Pattinson de dire simplement un mot à ses fans restés au Japon pendant la conférence de presse ( ce fut maladroit)

"C'st étrange. J'ai une dissociation. C'est bizarre pour moi de vivre la même vie" dit Pattinson de son passé Twilight. "Mais j'ai toujours eu cette dissociation. Je n'ai jamais compris pourquoi ces foules hurlaient. C'est tout un métier."

The Rover a aussi donné à Pattinson l'avantage complet d'être enfoncé dans l'arrière pays Australien , où Pattinson a pu tourner un film en extérieur sans avoir peur des paparazzi sautant de derrière les buissons.

"Donc il n'y avait pas de tordus pour prendre une photo de moi faisant une grimace ridicule," dit Pattinson. "Nous étions dans une ville de 50 personnes. Ils n'auraient pas su à qui vendre la photo s'ils avaient voulu."

Il dit que la liberté lui a permis de se sentir complétement à l'aise en plein air et cela a aidé à sa performance. "Ca a changé complétement toute ma façon de travailler," dit Pattinson. "C'était comme perdre toute conscience de soi. C'était comme travailler sous l'eau. C'était sympa.."

Il a parlé avec excitation de sa future collaboration avec Olivier Assayas pour leur prochain film, qui n'a pas de titre.

"Son boulot finit toujours à Cannes et c'est un script tellement génial," dit Pattinson. "Mais je ne veux pas en parler trop vite."

source : usatoday.com via robsessed









_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 11:19

Article de The Wrap

Arès ces derniers jours à Cannes, on comprends aisément pourquoi Robert Pattinson est en couverture du magazine français Première avec pour titre “la métamorphose.”

Les deux films qui ont amené Pattinson sur la Croisette sont bizarres , sombres et vraiment très pointu et n'ont rien à voir avec ce qu'on pourrait attendre de l'acteur qui est devenu célèbre pour avoir été le vampire de “Twilight” .

Sa réinvention (du moins quand il évolue dans le monde des films indépendants) est en effet une métamorphose. Et Cannes est devenu un accessoire à son maquillage intriguant, qui a réellement débuté il y a quelques années quand il est venu au festival avec le film austère et indépendant de David Cronenberg, “Cosmopolis.”

Cette année, il est de retour avec Cronenberg dans “Maps to the Stars” et avec David Michod pour“The Rover” dont les avant-premières ont eu lieu sur deux jours à Cannes. Les deux films sont sanglants, brutaux et étranges et tous les deux sont formidables.

Et ce qui est remarquable c'est que“Maps to the Stars,” dans lequel Pattinson incarne un chauffeur , aspirant comédien, qui finit par faire l'amour avec Julianne Moore sur le siège arrière de sa voiture avant que tous les personnages dans le film ne s'auto-détruisent de manière spectaculaire , s'avère être le seul concurrent en compétition pour voir lesquels des films de Pattinson à Cannes est le plus sombre et le plus pointus

La Palme pour ces côtés là revient à “The Rover,” un road movie post apocalypse brutalement brillant et brillamment bruta qui commence par être flippant avant de succomber par période à la violence. Personne dans ce film ne s'en sort indemne – et personne n'est tout blanc non plus.

C'est presque une surprise, étant donné que Michod a percé lors du festival en 2010 quand il a emmené le drame criminel sombre et provocant “Animal Kingdom” à Sundance, lançant ainsi un cercle qui lui a fait connaître le succès et a donné une nomination aux Oscars à Jacki Weaver

“The Rover,” qui est projeté hors compétition t qui sera distribué par A24, est plus ambitieux que cette histoire de famille blessé qui tue ensemble. Se déroulant dans une période dure , “10 ans après l'effondrement" , son nouveau film créé une vision de futur ravagé dans lequel rien ne brille et tous ceux que vous rencontrez vous démontera la tâte avec joie, vous volera tout et vous laissera dans une marre de sang.

(...)

Pearce est excellent pour ce voyage plein de colère dans ce paysage vicieux et clairsemé mais nous savions qu'il le serait . Mais Pattinson, que Cronenberg semblait parfois utiliser de manière spécifique pour une certaine absence d'expres​sion(en tout cas pour “Cosmopolis”), a un rôle bizarre et consistant et finit par savoi ce qu'il fait.

Alors que “The Rover” a eu une projection à Cannes lundi après midi, le vent s'est invité à la fête et a pris part à la salle de projection de Soixantième. A ce moment là , on aurait dit que le bâtiment allait s'effondrer dans une grande déflagration – et ils n'auraient pas pu projeter un meilleur film si ça avait été le cas

source thewrap via RPife

_________________
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 61
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 11:54

   
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 18:48

Interview avec Vanity Fair

VF Hollywood: David Michôd has talked a lot about the back story for The Rover, which is set “10 years after the collapse.” How much did he tell you about your character?

Robert Pattinson: Well, not a lot. I kept questioning that aspect of it. “What is this economic collapse? I want to know the details about it.” Then I realized it didn’t really make any difference to my character.

Guy Pearce’s character refers to your character as a “half-wit.” Were you playing him as someone with a real disability, or just someone who hasn’t been that well educated?

I was thinking he’s almost like someone who’s been told there is something wrong with him and there actually isn’t—but he has been told there is so many times that he has just sort of accepted it.

He reminds me a bit of Jesse Pinkman from Breaking Bad.

Yeah, I think there is a similar trajectory. But even if he does prove himself in a dark situation, he really really never wanted to do that in the first place—and it sort of breaks him.

What about those brown stains on your teeth? Was that a process every day?

Yeah, I mean, initially it was [supposed to be that] they didn’t have fluoride in the water so everyone’s teeth were messed up, but then I end up being the only one with really messed-up teeth. I put it down to, he was just one of those kids who didn’t brush his teeth. I think it’s quite a distinct person, and I knew a few of them in school—kids who had brown teeth at 11 and were always, like, really weird.

Are you an end-of-the-world guy? Do you think the end is near unless we change our ways?

Um, not really. Probably because I’m just quite ignorant and I have a nice life. I think everything is quite cyclical. There are definitely some incredibly worrying things—and for the sake of what? So you can play video games all day? It’s kind of ridiculous.

It does seem like there might be a comeuppance at some point. Especially if we behave like the people in Maps to the Stars.

I think they will just eat each other. I don’t think they will affect anyone else. They’re too self-absorbed.

So when David Cronenberg called and said, “Let’s do another movie together,” were you excited?

Yeah, I hadn’t even read the script and I was like, “Yep.” That was another character who didn’t have any kind of back story or anything. I said, “What kind of guy do you think he is?” And he said, “I don’t know, what do you think?” And we are shooting in two days and I’m like, Great. It’s exactly what happened on Cosmopolis. We don’t talk about it at all and then turn up and every single scene I did was one take. It’s ridiculous.

So he just lets you read the script and find the character yourself?

With Cosmopolis, he knew exactly what he wanted. With Maps, he just liked what I was doing on the first take.

Were you guys worried at all that there may be some backlash in the community if you’re making fun of Hollywood people?

I don’t think we were really making fun of it. Though I like how basically the only bad review we got was from The Hollywood Reporter.

You struck a nerve.

I don’t really think it’s taking the piss out of Hollywood. It’s very specific [to these characters]. I think Benjie is probably the truest character. I’ve met a lot of kids like him. The scene with him and the little girls bitching about everybody—you just see that a lot. When you see these kids, there is only one way: you either get in therapy now or become a serial killer, or kill yourself. I mean, you can see it really early on—it’s terrifying.

You got famous pretty early on. How did you cope with that weirdness of being so wealthy and famous at such a young age?

I did Harry Potter when I was like 17, and nothing really happened after that. I mean, I made loads of money compared to anyone my age—it was incredible. But I mean, then I just did little TV things afterwards. But I got to live from 18 to 21, you get your own apartment and basically I didn’t star in Twilight until 21. It’s different because you’re still young, but you’ve had a life beforehand. Where as if you are 10, it’s a totally different thing.

Did you meet Justin Bieber at the Vanity Fair party the other night?

I didn’t, actually. I’ve met him before, though, on his party bus. [Laughs.] I’ve met him a couple of times. He’s all right. [Laughs.]

If you were going to direct a satire of Hollywood, which part would you single out?

I don’t know. People do a lot about aging women, but have you ever read this book called Money by Martin Amis? I thought the old actor, Lorne Guyland, was such a great character, where you can’t let go of being an alpha-male movie man but you’re like 78 years old. It’s funny, because it’s such a feminine trait. It’s so funny how your entire life is being a macho man, but only in movies.

You do a little singing in The Rover, and I hear you’re working on an album. Can we expect to hear some music soon?

I don’t know where that came from. Every few years, something comes out about that. I’m always trying to work on stuff, but I don’t know. I’m kind of like, way too sensitive to criticism; I’ve got enough criticism on one front.

source via ToR

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 19:24

VF Hollywood: David Michôd nous a beaucoup parlé de l'histoire derrière The Rover, qui se déroule “10 ans après l'effondrement.” Que vous a t-il dit sur votre personnage?

Robert Pattinson: Et bien pas grand chose. Je ne cessais de lui poser des questions sur cet aspect. “Quel est cet effondrement économique? Je veux avoir des détails.” Puis je me suis rendu compte que ça ne faisait aucune diffence pour mon personnage.

Le personnage de Guy Pearce fait référence au votre comme étant un "arriéré". L'avez joué comme quelqu'un avec un réel handicap ou juste comme quelqu'un qui n'a pas bien été éduqué?

Je me disais qu'il était presque comme quelqu'un à qui on a dit qu'il y avait un truc qui clochait chez lui alors qu'il n'y a rien qui cloche – mais on le lui a dit tellement de fois qu'il a fini par accepté ça.

Il me rappelle un peu Jesse Pinkman de Breaking Bad.


Oui je pense qu'il y a une trajectoire semblable. Mais même il fait ses preuves dans une situation sombre, il n'ajamais voulu faire ça au départ – et ça le brise en quelque sorte.

Et ces tâches noires sur vos dents? Est ce que vous deviez le refaire tous les jours?

Oui au début on était supposé faire ça mais ils n'avaient pas de fluor dans l'eau donc les dents de tout le monde étaient pourries mais j'ai fini par être le seul avec des dent pourries. J'ai considéré qu'il était simplement un de ces gamins qui ne se brossait pas les dents. Je pense que c'est une personne assez différente et j'en connaissais certains comme ça à l'école – des gamins qui avaient des dents marrons à 11 ans et qui étaient toujours très bizarres.

Etes vous un mec qui croit en la fin du monde? Pensez vous que la fin est proche à moins qu'on ne change nos habitudes?


Pas vraiment. Sans doute car je n'en ai pas conscience et que j'ai une vie agréable. Je pense que tout est cyclique. Il y a des choses vraiment inquiétantes—et au nom de quoi ? Pour que vous puissiez jouer aux jeux vidéos tous les jours? C'est assez ridicule.

Il semblerait qu'on ait ce qu'on mérite à un moment donné . Surtout si on se comporte comme les gens dans Maps to the Stars.

Je pense qu'ils vont se bouffer mutuellement. Je en pense pas que ça affectera d'autre personne. Ils sont trop occupés par leur petite personne.

Donc quand David Cronenberg vous a appelé et vous a dit, “Refaisons un film ensemble,” aviez vous hâte?

Oui je n'avais même pas lu le script et je disais, “Ouais.” C'était de nouveau un personnage qui n'avait pas de passé. J'ai dit, “Selon toi, quel type de mec est il?” Et il a dit, “Je ne sais pas . Qu'en penses tu?” Et on tournait deux jours plus tard et je me disais 'Super. C'est exactement ce qui s'est passé sur Cosmopolis. On en parle pas du tout et puis on arrive et chaque scène que j'ai faite fut réalisée en une seule prise. C'est ridicule..

Donc il vous a laissé lire le script et trouver vous même votre personnage?

Avec Cosmopolis, il savait exactement ce qu'il voulait. Avec Maps,il aimait simplement ce que je faisais en une prise.

Etiez vous inquiet des réactions dans la communauté qi vous vous moquez des gens à Hollywood ?


Je ne pense pas qu'on se moque vraiment. Même si j'aime le fait que la seule critique négative soit venue de The Hollywood Reporter.

Vous avez touché un point sensible

Je ne pense pas que ça énerve Hollywood. C'est très particulier de ces personnages. Je pense que Benjie est sans doute le personnage le plus vrai . J'ai rencontré des tas de gamins . La scène avec lui et les filles cassant du sucre sur le dos de tout le monde —vous voyez ça très souvent. Quand vous voyez ces gamins, il n'y a qu'une seule façon: soit les envoyer en thérapie ou devenir un serial killer, ou vous suicider. Vous voyez ça dès le plus jeune âge—c'est terrifiant.

Vous êtes devenu célèbre assez tôt. . Comment avez vous fait face au fait qu'il soit bizarre de devenir riche et célèbre à un si jeune âge?

J'ai fait Harry Potter quand j'avais 17 ans, et rien n'est arrivé après ça. J'ai gagné beaucoup d'argent comparé aux personnes de mon âge – c'était incroyable. Ensuite j'ai juste fait des petits trucs pour la télé. Mais j'ai pu vivre ma vie de 18 à 21 ans , vous avez votre propre appartement et je n'ai pas joué dans Twilight avant mes 21 ans. C'est différent car vous êtes encore jeune, mais vous avez vécu avant. Alors que si vous avez 10 ans, c'est complétement différent.

Avez vous rencontré Justin Bieber à la fête Vanity Fair la nuit dernière?


Non en fait. Je l'ai rencontré avant dans une fête dans un bus ( rires. Je l'ai rencontré quelques fois. Il va bien ( rires)

Si vous deviez réaliser une satire sur Hollywood, quel rôle se démarquerait?
Je ne sais pas. Les gens en font beaucoup sur les femmes âgées mais avez vous lu ce livre intitulé Money de Martin Amis? Je pensais que le vieil acteur, Lorne Guyland, était un personnage si génial, où vous ne pouvez arrêter d'avoir le rôle principale même à 78 ans. C'est marrant car c'est un trait tellement féminin. C'est si marrant comme toute votre vie vous jouez au machi maus uniquement dans les films.

Vous chantez un peu dans The Rover, et j'ai entendu dire que vous travaillez sur un album. Peut on s'attendre à écouter votre musique d'ici peu?

Je ne sais pas d'où ça sort. Tous les ans, un truc comme ça sort. Je tente toujours de travailler sur des trucs mais je ne sais pas. Je suis bien trop sensible aux critiques. J'ai déjà assez de critiques sur un aspect de ma carrière.

source via ToR

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 20:32

   un grand merci les filles pour toutes ces traductions

_________________
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 61
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 22:08

 Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 22:24

  les filles tout mon respect à vos pieds

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 21 Mai - 23:09

  

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 74

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Jeu 22 Mai - 0:10

 
Revenir en haut Aller en bas
jyca
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Jeu 22 Mai - 9:22

  beaucoup pour tout ce que vous faites pour nous      
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Jeu 22 Mai - 13:09

Un grand

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 0:27

Nouvelle interview de Robert avec ET Canada

Few things in life are as nerve-wracking as auditioning for a movie role. Even for Robert Pattinson, one of the most successful and popular actors in the world, auditioning for a role can be an almost unbearably stressful experience. To get the lead role in The Rover, for instance, Pattinson had to audition in front of director David Michod (Animal Kingdom), and by his own estimation, the audition did not go well.

"I'm so bad at auditioning, and I was terrified that I wasn't going to get it," Pattinson tells ET Canada exclusively. "I really, really fought for it."

What made Pattinson—an actor with no shortage of scripts coming his way—fight so hard for this particular role? As Pattinson explained, the role of Reynolds (a naive, simple-minded drifter) was simply too good to pass up.

"It's a character that doesn't really have any constraints," he said. "It's not really specified where he's from or what his desires are or even his mental state and I felt really relaxed doing it because you could just do whatever you wanted, basically."

Unlike during his audition, Pattinson was completely at ease playing the character during filming—an experience which the Twilight star says was a first. "It felt for a second that I knew what I was doing because I just sort of fell into acting and I never really felt like that before," he said.

source : etcanada.com via Rplife

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 8:34

Trad en cours....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 8:46

Nouvelle interview de Robert avec ET Canada

Peu de choses dans la vie sont aussi stressante qu'auditionner pour un rôle. Même pour Robert Pattinson, un des acteurs les plus populaires et ayant le plus de succès dans le monde, auditionner pour un rôle peut être une expérience presque insupportable et stressante. Pour obtenir le rôle principal de The Rover, par exemple, Pattinson a dû passer une audition face au réalisateur David Michod (Animal Kingdom), et selon sa propre estimation, l'audition ne s'est pas bien passée.

"Je suis tellement mauvais dans les auditions, et j'étais terrifié à l'idée de ne pas avoir le rôle" a dit Pattinson en exclusivité à ET Canada . "Je me suis vraiment , vraiment battu."

Qu'est ce qui a fait de Pattinson—un acteur qui n'est pas à court de scripts —se battre pour ce rôle si particulier? Comme l'a expliqué Pattinson , le rôle de Reynolds (un exclu de la société naif et simple d'esprit ) était tout simplement trop bon pour le laisser passer.

"C'est un personnage qui n'a pas vraiment de contraintes," a t-il dit. "On ne sait pas vraiment d'où il vient ou quels sont ses désirs ou même quel est son état mental car on pouvait faire tout ce qu'on voulait."

Contrairement à son audition, Pattinson était complétement à l'aise pour jouer son personnage pendant le tournage —une expérience qui fut une première pour la star de Twilight. "Pendant une seconde, je savais ce que je faisais car je suis tombé par hasard dans la comédie et je n'avais jamais ressenti quelque chose comme ça auparavant," ajoute t-il.

source : etcanada.com via Rplife


_________________
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 61
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 10:58

  
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 11:15


_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 14:28

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 16:35

  

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Rnath
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1528
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 45
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 22:40

 
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 74

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Ven 23 Mai - 23:53

  et   pour la traduction
Revenir en haut Aller en bas
jyca
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 38
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Sam 24 Mai - 2:34

 
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Dim 25 Mai - 3:35

et
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 28 Mai - 14:30

Nouvelle photo de Robert dans le magazine "Les Inrockuptibles" du 28 mai au 3 juin 2014 (avec Jack White en couverture) + encart


imagebam.com imagebam.com

merci à @sallyvg pour l'information Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse] La revue de presse de Cannes 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2014-
Sauter vers: