The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse] La revue de presse de Cannes 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Sam 31 Mai - 22:16

  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Lun 2 Juin - 0:19

et
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Lun 2 Juin - 2:39

UN GRAND MERCI LES FILLES !!!!
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Lun 2 Juin - 23:14

Nouvelle interview de Rob, David et Guy dans Total Film

imagebam.com imagebam.com

Voici ce que David Michôd dit au sujet de son film

"J'étais conscient au moment où on a envisagé cette idée que des comparaisons avec Mad Max seraient faites. Mad Max est un film vraiment très important dans l'histoire du cinéma Australien, donc dès qu'on peut mettre des voitures dans le désert. Je n'ai sincèrement pas pensé à Mad Max après avoir eu l'idée initiale. Je pouvais visualiser le film que je souhaitais faire. Je savais que ce serait plus cru , plus brutal et bien plus émotionnel. J'ai enlevé beaucoup d'action et ensuite, j'espère , j'ai laissé couler des choses qui étaient vraiment très importantes à mes yeux, à savoir la brutalité du monde et l'étrange connexion qui se forme entre ces personnages tellement improbables. J'ai ôté beaucoup d'action car je ne voulais pas le tourner. Tourner des scènes d'action est tellement ennuyeux. Une journée normale , quand vous tournez du drame et que vous travaillez dur et vite, vous pouvez faire entre 15 et 20 préparations de scènes. Dès que vous tournez de l'action, vous en faites 4, si vous avez de la chance , et vous hurlez sur des gens avec des talkies walkies. Je ne veux pas en voir non plus. Ce que j'aime dans le cinéma ce sont de belles performances. Animal Kingdom était une intéraction complexe entre des personnages et des relations. . Cette fois ci, je voulais vraiment faire quelque chose qui avait plus de profondeur et plus élémentaire. Je ne voulais pas que ça devienne un film post apocalyptique de base. Je vouais vraiment que ça devienne un produit du monde d'aujourd'hui, de la gourmandise occidentale , qui n'a aucune envie de s'engager sur le problème du réchauffement climatique et ces trucs là. Un peu comme une économie occidentale qui a eu sa classe moyenne complétement éviscérée , vous avez un grand nombre de riche qui contrôle les richesses et les ressources et une énorme classe inférieure qui doit se saigner? Les personnages de The Rover sont cette classe inférieure, des gens désespérés qui font de mauvaises choses"

Quant à Guy Pearce, voici ses propos

"Quand David m'a dit qu'il l'avait écrit, je me disais (lève les mains comme pour balayer cela) 'Oui bien sûr'. C'est marrant quand quelqu'un vous dit qu'il a écrit quelque chose pour vous car vous vous dotes alors 'Oh bon dieu et si je n'aime pas?' . Je suppose que vous vous demandez pourquoi ils vous veulent. Le côté cynique en vous vous fait dire 'Tu ne veux de moi que pour obtenir des fonds ou parce que tu n'avais personne d'autre' mais ça sonne idiot dans votre tête. Puis vous laissez tomber ça et vous commencez votre conversation avec lui sur ce qu'il veut et si vous pouvez livrer cette performance. Je me demandais simplement si c'était un homme d'intégrité ou pas. Il s'agissait de voir en quoi il était différent par rapport à maintenant. Et j'ai imaginais qu'il était assez différent. Vous voyez , il devait déjà être un homme qui s'exprime peu mais j'imagine qu'il avait de l'humour et des scrupules au moins. Et par le biais de l'effondrement du paysage et du monde autour de lui , sa foi a commencé à faillir. Il est à deux doigts de s'ôter la vie quand on le rencontre dans la scène d'ouverture. Il faisait chaud et le matériel était écrasant mais ce n'était pas physiquement épuisant. Comme pour tout rôle, ça devient écrasant si si vous n'avez pas l'inspiration et si vous vous traînez du lit tous les matins. Nous faisons des trucs fabuleux et intéressants jour après jour. Dans ce monde civilisé dans lequel nous vivons et agissons, nous nous charmons mutuellement et nous nous soutenons mutuellement. Ceci peut être rapidement et facilement brisé et c'est ce qui intéresse David. Il a mis son film dans un futur proche mais vous regardez certains pays dans le monde et les gens vivent ainsi, à un niveau de survie. C'est brutal. Et ce n'est pas très loin de nous. Si une série de choses tournaient mal, nous pourrions nous retrouver dans les rues, un flingue à la main."

Enfin, voici les dires de Rob

"Je n'ai jamais travaillé aussi dur pour une audition. Je répétais mes répliques 12 heures par jour, pendant 2 semaines, j'étais obsédé. Je pensais qu'il n'était absolument pas handicapé mental mais plutôt quelqu'un à qui on a dit toute sa vie qu'il l'était. Il s'agit plus de confiance en soi. Il a grandi avec des gens durs autour de lui. Les gens ne cessaient de lui dire de la fermer et il le battait continuellement. A la fin , vous en arrivez au point où vous n'avez aucune personnalité. Vous ne faites que ce que les gens vous disent de faire. Ca arrive aux gens qui sont martyrisés. Donc quand Eric lui pose des questions , c'est véritablement la première fois qu'il doit faire face à ce genre de situation. C'est pour cela qu'il aime Eric même si c'est un peu un trou du cul. J'ai aimé tourné sous cette chaleur. Si vous tentiez de jouer quelqu'un qui n'est pas crade et dégoutant constamment – en ayant quelques-un qui se débarrasse sans cesse de votre sueur. Mais quand vous baignez dedans, c'est assez sympa. Nous avions tous les deux des coups de soleils et on ressemblait à rien. Il n'y avait rien à manger là bas donc je mangeais des tartines de pain avec de la sauce barbecue dessus durant 6 semaines. Vous devenez un sacré fou".

source robessed

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 74

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 0:40

 
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 0:41

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 0:56

 
Revenir en haut Aller en bas
Rnath
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1528
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 45
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 18:20

 
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 69
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 18:48

 

_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 21:46

 je ne pense pas qu'il se soit tapé des tartines a la sauce barbecue tous les jours   jadore 

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 21:51

Quoique loool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 22:29

Nouveaux extraits de l'interview de Robert avec le figaro

Robert Pattinson, du vampire au meilleur

Avec notamment deux films en sélection officielle à Cannes, l'acteur gère sereinement «l'après-Twilight».

Sur une terrasse du Palais des festivals balayée par le vent, un homme, la tête rentrée dans les épaules, tire sur sa cigarette. Un garde du corps se tient à quelques mètres de lui. Le fumeur anonyme est Robert Pattinson. Avec deux films en sélection officielle, Maps to the Stars , de David Cronenberg, et The Rover, de David Michôd, l'acteur était l'une des attractions à Cannes. Quand on arrive à notre rendez-vous sur la Croisette, il n'a pas l'air très frais. La veille, il a fait la fermeture du Silencio, le club parisien délocalisé le temps du festival. Il s'est réveillé dix minutes avant ses rendez-vous avec la presse.

Il est fatigué et spontané, disposé à parler de ces deux cinéastes qui l'aident à enterrer sa vie de vampire sexy. Le héros de la saga Twilight paye d'abord sa dette au Canadien Cronenberg. Comme dans Cosmopolis, en 2012, Pattinson est à nouveau dans une limousine dans Maps to the Stars, mais cette fois au volant. «C'est un second rôle, mais j'ai dit oui avant même de lire le scénario. Je ferais n'importe quoi avec ce type.» Son personnage est un chauffeur de limousine à Hollywood qui se présente comme un «acteur écrivain». «J'ai eu tendance à dire ça au début mais plus maintenant», plaisante le Britannique installé à Los Angeles depuis plusieurs années déjà. «Londres me manquait beaucoup au début, mais la plupart de mes amis sont partis à leur tour et Los Angeles est une très belle ville, dynamique. Et en même temps très bizarre. Tout dépend des gens avec lesquels vous traînez…»

Plaisirs simples

À Hollywood, les scénarios et les cinéastes viennent à lui. C'est ainsi que David Michôd, dont Pattinson admire le premier film, Animal Kingdom, le rencontre et le choisit parmi des milliers d'acteurs. Pourquoi lui ? «Parce que son visage me fascine, il est à la fois beau et atypique», nous dira le réalisateur. L'acteur passe ainsi sept semaines dans le désert australien, à neuf heures de route de la première ville. Il goûte la solitude, un vrai luxe pour ce jeune homme de 28 ans harcelé par les paparazzis.

Après sa love story et sa rupture avec sa partenaire de Twilight, Kristen Stewart, qui en ont fait la proie préférée de la presse people, la star a redécouvert des plaisirs simples: «J'ai adoré pouvoir uriner tranquillement en pleine nature.» L'ancien mannequin a aussi apprécié de concasser un peu plus son image d'icône adolescente avec un personnage border line. «À la première lecture, je me suis demandé si ce type était handicapé mental. David Michôd m'a dit qu'il ne savait pas. J'ai fait d'ailleurs beaucoup d'improvisations, mais je crois qu'elles ont toutes été coupées!»

Depuis, Pattinson a tourné avec Werner Herzog et Anton Corbijn. Il est annoncé dans les prochains films de James Gray, Harmony Korine et Olivier Assayas. Il serait même l'un des prétendants au poste d'Indiana Jones, en remplacement de Harrison Ford. Un coup de fouet dont sa carrière n'a pas besoin.

source : lefigaro.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 74

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 22:47

 
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mar 3 Juin - 23:40

  
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 0:07

Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 9:08

Extrait d'une nouvelle interview avec Télépro.be

Robert Pattinson : «Je suis content d’avoir tourné la page Twilight !» (interview)
Après son escapade à Cannes, où il a gravi les fameuses marches, Robert Pattinson s’est confié à Télépro.

Nous avons rencontré le jeune acteur britannique de 28 ans à l’occasion de la sortie du film «The Rover» ce mercredi 4 juin.

Que pensez-vous de votre expérience au Festival de Cannes ?

Ce n’est pas la première fois que je vais sur la Croisette, mais c’est toujours une sorte de choc émotionnel pour moi (il rit). Je suis surpris de voir à quel point les gens sont passionnés par les films… Parfois même un peu trop ! J’ai été choqué de lire certaines critiques sur le film, vraiment virulentes. Je ne comprends pas la colère de quelques journalistes. Il y a parfois une telle agressivité dans ce Festival. On me dit que cela fait partie du jeu à Cannes mais, mon Dieu, ce n’est qu’un film après tout !

Quels sont vos films et acteurs préférés ?

J’ai dû voir un million de fois «Las Vegas Parano» (ndlr : un film de Terry Gilliam avec Johnny Depp et Benicio del Toro). J’en connais toutes les répliques ! Je suis également un grand fan de «Vol au-dessus d’un nid de coucou» (de Milos Forman, avec Jack Nicholson). J’adore aussi «The Mask». Jim Carrey est l’un de mes acteurs préférés. Il fait partie des meilleurs comédiens de sa génération. J’ai beaucoup d’admiration pour les acteurs comiques.

Après le succès monstrueux de la saga, cela ne doit pas être facile de tourner la page «Twilight»…

«Twilight» a été une aventure exceptionnelle. Je ne serais certainement pas ici sans ces films. Je dois tout à «Twilight», mais je suis content d’avoir tourné la page. Je me sentais en sécurité en me disant que si un de mes projets ne marchait pas, j’aurais toujours un film «Twilight». Maintenant que ce n’est plus le cas, je suis obligé de prendre des risques dans mes choix. Et cela me pousse à être meilleur.

source telepro.be

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 9:48

Nouvelle interview avec Direct Matin

Robert Pattinson :"Je n’avais jamais vu un tel personnage"

Icône adolescente au début de sa carrière, Robert Pattinson s’est définitivement installé dans le paysage hollywoodien. Dans « The Rover » de David Michôd, il interprète un simple d’esprit obligé de collaborer avec son ennemi pour retrouver son frère dans le désert australien. Un virage contrôlé que l’acteur britannique reconnaît avoir été rendu possible grâce à sa rencontre avec David Cronenberg.

Est-ce l’univers de "The Rover" ou votre personnage qui a d’abord suscité votre intérêt?

J’ai trouvé le scénario très intéressant mais j’ai d’abord eu une connexion très forte avec mon personnage, particulièrement avec sa façon de s’exprimer. Je n’avais jamais vu un tel personnage.

A-t-il été difficile d’interpréter ce simple d’esprit?

Pas du tout, ça m’est venu naturellement!(rires) Je l’ai abordé comme un chien des rues qu’on roue de coups et qui pourtant continue de revenir auprès de son maître pour avoir un peu d’affection. 

Le film imagine un monde dévasté par la folie des hommes. Pensez-vous que c’est ce vers quoi se dirige notre société ?

Cela pourrait arriver mais je suis plus optimiste que ça. J’ai davantage foi en l’humanité. Dans « The Rover », les hommes ne sont pas complètement perdus, ils ne sont pas tous devenus fous. Certains ont encore de l’espoir et essaient de faire renaître la terre. Pourtant cet effondrement économique est tout à fait envisageable.

Vous jouez coup sur coup dans deux films anti-système, "Maps to the Stars" et "The Rover", êtes-vous engagé politiquement?

Je suis plus ou moins libéral. C’est difficile d’être acteur et de ne pas être libéral d’ailleurs. Peut-être devrions-nous davantage nous préocupper des océans. Mais je ne prends pas vraiment la politique au sérieux. Quand on voit que la plupart des pays occidentaux sont sous la houlette d’une poignée de multinationales, j’ai l’impression que voter est une vaste blague.

De sex-symbol pour ado à acteur recherché par les plus grands réalisateurs, quel est le secret de votre reconversion?

Cela m’a pris du temps. Cela fait 4-5 ans que j’essaie de nouer des relations privilégiées avec des réalisateurs dont j’aime le travail et il s’avère que les choses se sont décantées en même temps. « Cosmopolis » a tout changé. Depuis ma rencontre avec David Cronenberg, ma carrière a pris une nouvelle tournure.

Vous étiez à Cannes avec deux films, « The Rover » et « Maps to the Stars » de David Cronenberg.

C’est un des lieux les plus exaltants pour projeter un film. Il y règne une énergie incroyable. J’aime la presse à Cannes. Les journalistes s’intéressent véritablement aux films et ne posent pas des questions comme « quel est votre nourriture préférée ? » En France, les journalistes aiment le cinéma.

Vous venez d’achever le film de Werner Herzog sur l’espionne Gertrude Bell, « Queen of the Desert ». Quel est votre personnage ?

Je joue Lawrence d’Arabie jeune. C’était un ami très proche de Gertrude Bell pendant la Première Guerre mondiale.

Vous incarnerez aussi le photographe Dennis Stock dans « Life » d’Anton Corbijn.

Le tournage vient de se terminer. J’ai juste vu le trailer l’autre jour. Je joue cet homme qui a photographié James Dean juste avant qu’il ne devienne célèbre. James n’était qu’un inconnu à cette époque.

Quels sont vos autres projets ?


En novembre, je vais travailler avec Oliver Assayas dans un film qui s’appelle « Idol’s Eye ». C’est un film de gangster, l’histoire vraie d’un groupe de voleurs qui cambriole la boutique d’un prêteur sur gages détenu par la mafia. Ca se passe à la fin des années 1970. J’avais rencontré Olivier Assayas il y a deux ans et demi et le projet s’est concrétisé il y a seulement quelques mois.

The Rover, de David Michôd, avec Robert Pattinson et Guy Pearce. En salles. 

source : directmatin.fr via @melcitron

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alice
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 12206
Date d'inscription : 30/03/2010
Age : 69
Localisation : Un petit coin au soleil

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 10:02

 

_________________

" La frénésie que je suscite aujourd'hui ne me fera jamais oublier les horreurs que j'ai pu lire a mon sujet " Robert Pattinson"
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 10:03

 à propos de critiques méchantes et gratuites
j'ai détesté Eric Libiot et sa lettre ouverte à Rob ...
 
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 10:46


_________________
Revenir en haut Aller en bas
sabrinalor
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6015
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 48
Localisation : lorraine

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 17:09

  

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 18:26

 les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 22:22

 

@ Fumée : effectivement Eric Libiot ne mâche pas ses mots !!!

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Mer 4 Juin - 23:51

@ Patty , c'est un méchant cet homme , et puis j'ai lu je ne sais plus où ,
qu'il avait fait des critiques de film sans les avoir vu ... Notamment celle de"Gran Torino" ...

Et en plus voilà ce qu'il écrit aujourd'hui sur "The Rover"
Dans ce polar tragique, le réalisateur australien David Michôd embarque le spectateur
dans son univers.
Mais le jeu expressionniste de Robert Pattinson dans la peau d'un braqueur
ne sert pas le propos du film ....
.... Le - du film :
Et, sur ces entrefaites, débarque Robert Pattinson , acteur vampirisé par la saga Twilight,
ici braqueur blessé à la dentition passée au mixeur. Il est très mauvais.
Il fait pourtant des efforts et respecte sans doute les consignes du réalisateur,
mais son jeu expressionniste tout en hochements de tête et borborygmes est ridicule.
Du coup, il bousille la relation qu'il a avec le mutique Guy Pearce.
Pas sûr qu'on tienne là le Brando du XXIe siècle.
      

Décidément je me demande pourquoi il est virulent comme ça , alors que tout le monde est unanime
sur le jeu génial de Rob .... Bave de Jalousie ???
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   Jeu 5 Juin - 0:13

et
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Cannes 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse] La revue de presse de Cannes 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2014-
Sauter vers: