The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
jak
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 74

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Lun 9 Juin - 1:05

 
Revenir en haut Aller en bas
Rnath
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 1528
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 45
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Lun 9 Juin - 11:28

 
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Lun 9 Juin - 12:05

Les filles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Lun 9 Juin - 14:20

les filles
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Lun 9 Juin - 19:53

 les filles , j'ai dégusté tous ces articles   
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mar 10 Juin - 15:40

 les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mar 10 Juin - 15:41

Rob parle de ses fans avec MTV Australia

If you were anywhere near Sydney’s State Theatre on Saturday night you might have been mistaken for thinking we were back in the times of Beatlemania, as hundreds of fans lined the streets to catch a glimpse of the British heartthrob.

In an MTV exclusive, we quizzed the former Twilight star on what he thinks of his adoring fans that came out to see him ahead of the Australian premiere of his new film The Rover for the Sydney Film Festival.

“They’re really sweet,” he blushed as they hysterically screamed behind him.

Before he hit the red carpet the 28-year-old generously spent around forty-five minutes chatting to his biggest supporters, some of whom had been patiently waiting on the street since 6am.

The humble and softly-spoken actor seems to be going from strength to strength with a slew of hard-hitting films coming out over the next year; a definite departure from his star-making role in The Twilight Saga.

If he wasn’t blessed enough with some fine acting chops and a face that could turn a house-wife into a bumbling mess, he’s also got an impressive set of pipes, but says he’s unfortunately not releasing any new music.

“No, not in the foreseeable future,” he said.

If you’re aching to hear him sing you can catch him in The Rover hilariously singing along to a Keri Hilson song, one of the many memorable moments as he delivers a brilliant performance as Rey alongside Aussie great, Guy Pearce.

source mtv.au.com via Rplife

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mar 10 Juin - 15:42

Trad en cours....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mar 10 Juin - 16:20

  les filles c'est un plaisir de découvrir ces articles et leurs traductions   

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mar 10 Juin - 18:33

Trad de l'article de MTV par Virginie de Pattinson Art Work



Si jamais vous voulez savoir à quoi ressemble un breakdown mental complet, tout ce que vous avez à faire est de dire à un irréductible fan de Twilight que Robert Pattinson arrive en ville.


Si vous étiez quelque part aux abords du State Theatre de Sydney samedi soir, vous pourriez avoir pensé que nous étions de retour à l'époque de la Beatlemania, alors que des centaines de fans étaient massés dans les rues pour voir un aperçu de leur idole britannique.

En exclusivité sur MTV, nous avons interrogé l'ex-star de Twilight sur ​​ce qu'il pense de ses fans qui l'adore et qui sont venus le voir à l'avant-première australienne de son nouveau film The Rover lors du Festival du film de Sydney.

"Ils sont vraiment adorables," dit-il en rougissant alors qu'ils crient hystériquement derrière lui.

Avant d'arriver sur le tapis rouge le jeune homme de 28 ans a généreusement passé 45 minutes à bavarder avec ses plus grands supporteurs, dont certains attendaient patiemment dans la rue depuis 6 heures du matin.

L'acteur humble à la voix douce semble prendre de la valeur avec un tas de films percutants à venir l'année prochaine; un éloignement définitif de son rôle qui l'a fait connaitre dans la saga Twilight.

Comme si il n'était pas assez béni avec ses talents d'acteur et un visage qui pourrait transformer une femme au foyer en une épave bégayante, il a aussi été gâté par de sacrés talents de musicien, mais il dit qu'il ne pense malheureusement pas sortir d'album.

"Non, pas dans un avenir proche", dit-il.

Si vous mourrez d'envie de l'entendre chanter, vous pouvez en avoir un aperçu dans The Rover où il chante de façon très drôle sur une chanson de Keri Hilson, l'un des nombreux moments mémorables de sa brillante performance en tant que Rey aux côtés du super acteur australien Guy Pearce.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mar 10 Juin - 21:05

 les filles et Virginie
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mar 10 Juin - 21:26

Merci les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mar 10 Juin - 21:37

 à vous et à Virginie   

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mer 11 Juin - 17:37

Interview avec The Courrier Mail

Robert Pattinson puts stake through Edward Cullen’s heart with ‘career redefining’ role in The Rover

R.I.P. Edward Cullen.


Seven weeks in the baking heat of the South Australian Outback has accomplished something even an army of vengeful Volturi couldn’t.

Described by one influential industry magazine as “career redefining”, Robert Pattinson’s against-type performance as a slow-witted drifter in desert Noir thriller The Rover has enabled him to emerge from the long shadow cast by the Twilight franchise.

That might explain the 28-year-old English actor’s relaxed and charming demeanour during interviews for David Michod’s hotly-anticipated follow-up to Animal Kingdom — the film that reinvented both Jacki Weaver’s and Ben Mendelsohn’s careers — which stands in marked contrast to his polite and unassuming but slightly-guarded approach to the media at the height of the Twilight phenomenon.

Pattinson says the glowing reviews that came out of the Cannes Film Festival last month, where The Rover screened in a prestigious midnight slot, felt like a validation “for about five seconds”.

But his next film is almost more important.

“With all that Twilight stuff, I know that if I was not me, I would be judging me,’’ he says.

“It’s almost like setting up a brand. If you get enough good reviews so that people go in expecting a good movie, then half your job is done.”

Guy Pearce, Pattinson’s co-star in The Rover, made the transition from soapie heart-throb to serious actor two decades ago with The Adventures of Priscilla: Queen of the Desert, which was also selected for a midnight screening slot at Cannes.

“Basically, he is a leading man but he consistently does character parts,’’ says Pattinson.

“I always kind of admired how he did that and it is basically the same career path that I would like to have.”

The actor has just finished filming his own Queen of the Desert, helmed by veteran German director Werner Herzog and starring Nicole Kidman as archaeologist Gertrude Bell, in Morocco.

The role of T.E. Lawrence, he says, was his most challenging thus far.

“Even though it’s only a few scenes, it was definitely the scariest thing I have done. I am playing Lawrence of Arabia. Those are huge shoes to fill. It was just crazy walking in with the outfit on.”

Even when Edward Cullen was dominating his life, Pattinson still made time for other projects, such as Remember Me with Australia’s Emilie de Ravin, Water for Elephants, with Reese Witherspoon and Christoph Waltz, and the period drama Bel Ami, with Uma Thurman, Kristin Scott Thomas and Christina Ricci.

His collaborations with veteran Canadian director David Cronenberg, on Cosmopolis and Map to the Stars, for which co-star Julianne Moore won best actress at the Cannes Film Festival this year, gained art house respect.

But it’s the character of Rey, a slow-witted misfit needy almost to the point of self-annihilation, that has drawn a firm post-Twilight line in the sand.

Michod put Pattinson through two rigorous three-hour audition sessions before casting him in the role.

“I had always thought he was some angular, super good-looking brooding guy,’’ says the director.

“Then I met him and he was way more interesting than that. He wasn’t just a pretty boy. He had a really interesting face. He was interestingly awkward. And clearly very bright.

“And the fact that he was willing to come back two days later (for a second audition) said to me quite definitively that he really wanted to do this movie and he really wanted to work hard.

“It also said that he was humble enough to not think it should be handed to him on a platter.”

Since The Rover had a budget of $12 million, and required a challenging, seven-week shoot in the South Australian Outback in February and March, it’s clear that neither money nor glamour were driving factors in Pattinson’s desire to land the role.

But the remoteness of the locations might actually have been a bonus for Pattinson, who would have been keen to escape the media attention that followed his split with long-time girlfriend Kristen Stewart in the wake of her affair with Snow White and The Huntsman director Rupert Sanders.

“The environment doesn’t really let you go outside,’’ he said during a break from filming in the one-pub town of Marree, at the intersection of the Birdsville and Oodnadatta Tracks. The mercury on set that day hovered around the early 40s.

Time and distance have changed his perspective.

“I am constantly being prompted to say how awful it was,’’ Pattinson said during a press conference last week ahead of the film’s Australian premiere at the Sydney Film Festival.

But I really liked it. I just found it incredibly serene being able to look to the horizon. I liked the hardness of the landscape as well. There’s something strangely mystical about it.”

The external transformation of Pattinson from handsome heart-throb to brutalised victim took some doing.

The hair and make-up department sprayed him with a combination of olive oil, fly spray and sunscreen to achieve Rey’s sallow, unhealthy-looking complexion. The actor’s arms were shaved to make him look thinner, even whiter, and more vulnerable. And his hair was shorn crudely to help give the impression that he was suffering from a nasty case of mange. It was a daily process that took almost two hours to complete.

Pattinson’s internal shift is even more startling.

Ironically, the actor credits his experience on the Twilight films as a major factor in helping him find that character that allowed him move on.

“I never really had anyone pick on me at school. I think I just managed to skirt the edge of every different little group imaginable,’’ says Pattinson.

“But for some reason, I just got Rey, who has been bullied his whole life.

“I think it’s about fear as well. And I guess maybe the last few years, being a little scared of crowds, being a little bit paranoid when you are walking down the street, that fed into it a little bit.

“(That sense of) being extremely wary and also not knowing how people will react. There are trust issues there. Being a little more isolated, you get bit dislocated from normal behaviour.

“Rey is looking at people not knowing whether they are going to slap him or laugh.”

■ The Rover opens in Australia on June 12.

source : couriermail.com.au via @clarabelg1

Traduction en cours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mer 11 Juin - 19:24

Robert Pattinson met un pieu dans le coeur d'Edward Cullen avec son rôle dans The Rover qui "redéfinit sa carrière".

R.I.P Edward Cullen.

Sept semaines dans la fournaise de l'Outback Australien a accompli quelque chose que même l'armée de vengeance des Volturi n'a pas pu.

Décrit par un magazine influent dans l'industrie comme "une redéfinition de carrière", la performance à contre-genre de Robert Pattinson dans le rôle d'un vagabond lent d'esprit dans le thriller se passant dans un désert sombre "The Rover" lui a permis de sortir de l'ombre de la saga Twilight.

Cela pourrait expliquer l'attitude décontractée et charmante de l'acteur anglais de 28 ans durant les interview pour le très attendu film de David Michod après Animal Kingdom - le film qui a réinventé la carrière de Jacki Weaver et Ben Mendelsohn - qui contraste avec sa politesse et son attitude un peu réservée envers les médias lors du phénomène Twilight.

Pattinson raconte que les critiques élogieuses qu'il y a eu au Festival du Film de Cannes le mois dernier, où The Rover a été projeté dans la prestigieuse sélection de minuit, lui donne le sentiment d'une validation "pour environ 5 secondes".

Mais son prochain film est presque plus important.

"Avec tous ce qui est arrivé pour Twilight, je sais que si je n'avais pas été moi, je me serais jugé", dit-il.

"C'est presque comme la mise en place d'une marque. Si vous obtenez assez de bonnes critiques pour que les gens aillent voir le film espérant voir un bon film, alors la moitié de votre travail est fait."

Guy Pearce, le partenaire de Pattinson dans "the rover", a su passer de l’idole d'un soap opéra à un acteur sérieux il y a deux décennies avec "Les aventures de Priscilla : Reine du Désert", qui a aussi été choisi pour la sélection de minuit à Cannes.

"A la base , il a des rôles principaux mais il joue sans cesse des rôles avec des personnages marquants" raconte pattinson.

"J'ai toujours admiré la manière dont il fait ça et j'aimerai avoir la même carrière."

L'acteur vient juste de finir le tournage de sa propre "Reine du désert", dirigé par le réalisateur allemand Werner Herzog et avec Nicole Kidman dans le rôle de l'archéologue Gertrude Bel, au Maroc.

Le rôle de T.E Lawrence, dit-il, a été son plus grand défi jusqu'ici.

"Même si je n'ai que quelques scènes, c'était définitivement la chose la plus effrayante que j'ai faite. Je joue Lawrence d'Arabie. Ce sont d'énormes chaussures à enfiler. C'était juste dingue de marcher avec le costume."

Même quand Edward Cullen dominait sa vie, Pattinson prenait le temps pour d'autres projets, comme Remember Me avec l'australienne Émilie de Ravin, "De l'eau pour les éléphants" avec Reese Witherspoon et Christoph Waltz, et le drame d'époque Bel Ami avec Uma Thurma, Kristin Scott Thomas et Christina Ricci.

Ses collaborations avec le réalisateur canadien David Cronenberg, pour Cosmopolis et Maps To The Stars, pour qui sa collègue Julianne Moore a remporté le prix de la meilleure actrice au festival du film de Cannes cette année, lui ont fait gagné le respect du cinéma d'art et d'essai.

Mais c'est son personnage de Rey, un lent d'esprit en manque d'affection au point de s'auto-anéantir, qui a tracé une séparation dans le sable avec Twilight.

Michod a fait subir à Pattinson deux séances d'auditions rigoureuses de 3 heures avant de le choisir pour le rôle.

"J'ai toujours pensé que c'était un beau mec au visage anguleux, troublant," Raconte le réalisateur.

"Puis, je l'ai rencontré et il était bien plus intéressant que ça. Ce n'était pas juste un beau garçon. Il avait un visage très intéressant. Il était d'une manière intéressante, maladroit. Et clairement très brillant."

"Et le fait qu'il était près à revenir deux jours plus tard (pour la seconde audition) m'a fait dire définitivement qu'il voulait vraiment faire ce film et qu'il voulait vraiment travailler dur."

" Ça disait aussi qu'il était assez humble pour ne pas penser que ça lui serait servi sur un plateau."

Puisque The Rover avait un budget de 12 million de dollars, et a requis le défi de tourner 7 semaines dans l'Outback australien de Février à Mars, il est clair que ni l'argent ni le glamour ont été les facteurs qui ont fait que Pattinson désirait le rôle.

Mais l'éloignement des lieux a en fait été un bonus pour Pattinson, qui était ravi d'échapper à l'attention des médias qui a suivi suite à sa rupture avec sa petite-amie de longue date, Kristen Stewart à la suite de sa liaison avec le réalisateur de "Blanche Neige et le chasseur", Rupert Sanders.

"L'environnement ne vous laisse pas vraiment aller dehors," raconte t-il durant une pause durant le tournage d'une scène dans le seul pub de Marree, à l'intersection des pistes de Birdsville et Oonadatta. Le mercure sur le plateau ce jour là était aux alentours de 40°.

Le temps et la distance ont changé son point de vue.

"Je suis constamment incité à dire à quel point c'était horrible," dit Pattinson durant la conférence de presse la semaine dernière avant la première australienne du film au Festival du Film de Sydney.

"Mais j'ai vraiment aimé. J'ai découverte combien c'était incroyablement serein d'être capable de regarder l'horizon. J'ai aimé la dureté du paysage aussi. Il y a quelque chose d'étrangement mystique à ce sujet."

La transformation externe de Pattinson du beau garçon à la victime brutalisée n'a pas été une mince affaire.

Le département coiffure et maquillage l'a aspergé d'une combinaison d'huile d'olive, d'insecticide, et de crème solaire pour achever l'apparence maladive de Rey. Les bras de l'acteur ont été rasé pour le faire paraître plus mince, plus blanc et plus vulnérable. Et ses cheveux ont été grossièrement tondu pour donner l'impression qu'il a souffert d'un méchant cas de gale. C'était un processus quotidien qui prenait quasiment deux heures.

le changement interne de Pattinson est encore plus saisissant.

Ironie du sort, l'acteur crédite son expérience sur les film Twilight comme le facteur majeur l'ayant aidé à trouver ce personnage qui lui a permis de progresser.

"Je n'ai jamais vraiment eu quelqu'un qui s'en est pris à moi à l'école. Je pense que j'ai fait en sorte de contourner les abords de chaque petits groupes différents imaginable," raconte Pattinson.

"Mais pour certaines raisons, J'ai eu Rey, qui a été victime d'intimidation toute sa vie."

"Je pense que c'est de la peur aussi. Et je suppose que peut-être ces dernières années, être un peu effrayé de la foule, être un peu paranoïaque quand vous marcher dans la rue, ça m'a nourri un peu."

"Ce sentiment d'être extrêmement prudent et aussi de ne pas savoir comment les gens vont réagir. Il y'a des problèmes de conscience la dedans. Être un peu plus isolé, vous sépare un peu d'un comportement normal."

"Rey regarde les gens sans savoir s'ils vont le frapper ou rire."

The Rover sort en Australie le 12 juin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mer 11 Juin - 19:40



Sympa le mélange sur Rob ! Ca devait être génial avec cette chaleur et ça devait pas coller du tout lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
fumée
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2890
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 62
Localisation : Périgueux

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mer 11 Juin - 21:14

  
un sacré mélange sans doute très agréable à supporter ...
avec en plus les mouches ... malgré l'insecticide ...   
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mer 11 Juin - 21:32

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Patty
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 10897
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 58
Localisation : nancy

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mer 11 Juin - 22:01

  

_________________
banniere 2015
Revenir en haut Aller en bas
Jel
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 6638
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mer 11 Juin - 23:22

Revenir en haut Aller en bas
Sabine
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 11161
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Mer 11 Juin - 23:46

La couverture du magazine The Courrier Mail

On peut découvrir une nouvelle photo de Rey

imagebam.com

La même avec moins d'écriture

imagebam.com

source : @gossipgyal

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jak
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 2627
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 74

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Jeu 12 Juin - 1:18

 
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Jeu 12 Juin - 10:00

et vive le photoshop lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Jeu 12 Juin - 14:57

Une image de plus

image host

source adelaideadverser.newspaperdirect.com via Rplife

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilipucia
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 14223
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 44
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   Jeu 12 Juin - 16:20

  les filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse] La revue de presse de Sydney - Juin 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2014-
Sauter vers: