The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald   Mar 27 Oct - 9:12

Photobucket

The boy in the bubble

He's bigger than Ben-Hur at the moment, if you believe all the hype. Yet to come face-to-face with Robert Pattinson is to meet a serious artist, a multi-talented individual who could as easily have been a classical or funky musician as a movie star.

The Twilight juggernaut is propelling the 23-year-old British actor to the heights of mega stardom and, having previously only played minor roles, most notably as Cedric Diggory in Harry Potter and the Goblet of Fire, he is making the most of it.

The small independent movie, Remember Me, was able to go ahead as the result of his casting and Pattinson is now in Unbound Captives, a western set in 1859, where the world's sexiest youngster gets to act alongside the "Sexiest Man Alive", Hugh Jackman.

"The Twilight fans are so devoted, even fanatical, that I'm now able to do so many films," Pattinson says. "The economy is just so bad at the moment. I don't care if they think I'm right for the part or not. I can get their movie made, which is great."

The trim actor says what has happened to him has been "pure luck." After all, handsome Henry Cavill, who made a dashing impression in TV's The Tudors as Henry's friend, the Duke of Suffolk, had been Twilight author Stephanie Meyer's original choice to play Edward Cullen, the lovelorn vampire who falls in love with the human Bella Swan (Kristen Stewart).

But Cavill was too old by the time the blockbuster movie went ahead and Pattinson won the role instead. "I never set out to achieve anything, certainly not fame like this," he admits. "I still have to deal with how to actually make my life work."

The obvious comparison regarding his ascent to stardom is with Daniel Radcliffe who, even if he gets his gear off on stage, will forever be known as Harry Potter. Like his fellow Briton, Pattinson has gone against the puerile grain of Twilight to appear in gay sex scenes for his portrayal of the Spanish painter Salvador Dali in Little Ashes.

Pattinson hopes his Twilight role will leave him without the typecasting that Radcliffe will surely face. "I worked on Harry Potter for 11 months and I couldn't imagine doing that for all those years. I don't know how those guys have stayed sane. I would go completely crazy, hardly being able to do anything else for so long."

Pattinson was contracted to do the four Twilight movies and once Eclipse wraps up in Vancouver, only Breaking Dawn remains to be filmed. "They were all filmed quickly and painlessly," he says.

The much-anticipated second instalment, The Twilight Saga: New Moon, is in cinemas next month. In the flesh, Pattinson only vaguely resembles Edward Cullen because he is far from being a tortured soul himself. A lot of the image is created through posturing, make-up and that mop of tousled hair. "I wear contact lenses for the character and in the first movie I wore a bit of lipstick but in New Moon I don't. They've changed my look in this one. I don't pluck my eyebrows so much in this one, either."

Is he wearing make-up today? "Naaa," he replies disdainfully, and seems pleased that New Moon is aimed more towards males. "This was always my favourite book. New Moon will be a lot more relatable for guys, whereas it was quite difficult for me to express all those emotions in Twilight. I think it's difficult for guys to accept those kind of emotions."

Given that expectations are running so high, he approached reprising the role with trepidation. "I was really worried I wouldn't know how to do it again, but I have a natural chemistry going on with Kristen and doing the sequel was so easy. She always says she pretty much got me the part, but I don't really believe her," he says with a smile.

Pattinson also could relax because he has a smaller role in New Moon. This time werewolf Jacob (Taylor Lautner) takes centre stage. In the third movie Eclipse, the two have to jostle over who wins Bella's heart – if she still has one by then.

Pattinson seems the most unlikely heart-throb material as he really has grungy tastes and disdain for the high life. But, while he maintains he doesn't like fast cars (his father used to sell them) and that he is single, he was photographed driving a Porsche leaving his co-star Kristen Stewart's house. Maybe they were learning their lines or it could even be a set-up. It wouldn't be the first relationship created to sell a movie.

Though the idea of his being single seems all the more likely given that he probably hasn't any energy for a relationship. (Twilight cast member, Anna Kendrick, confirmed his single status in an interview last month.) Pattinson has so little time to do anything but work. "I'm working almost every day this year," he confirms.

"I had three days off between Remember Me and Eclipse and then I've had to start learning Comanche and bareback riding for Unbound Captives. I don't only want to do the same part. I'm doing Bel Ami, based on the Guy de Maupassant novel in January as well, and I don't really know how I'm going to fit that in. I have to gain weight – but I don't think they'll let me put on much as I have to shoot the final Twilight movie afterwards. I have to look older, as the character Georges Duroy has been living hard for a good six years just getting drunk all the time. So I want to look a bit haggard."

While he says that in Remember Me he is basically playing himself, Georges Duroy probably is also closer to his own reality. Currently Pattinson lives out of three suitcases. "I live in hotel rooms," he admits. He had a grungy rented flat in London's Soho but let it go when it essentially became a crash pad for his buddies.

The young London-born star has kept his close friends close, and his family, too. "The fame thing's been good for one thing. My friends I grew up with are musicians and they were involved with a few songs on the Twilight soundtrack and it's amazing what's happened to them. They're doing tours of America and they're selling out every single show. My friend Sam Bradley did a show at the Whisky A Go Go in Los Angeles and it sold out quicker on telephone presales than any show that's been there. Sam's unsigned [to a record deal] and there was no advertising, nothing. It's insane what you can do just by that connection."

Pattinson, who composes and sings, performed two songs for the Twilight soundtrack. He has been playing the piano since he was 5. Raised with two elder sisters – Lizzy, a musician, who's in the band Aurora; and Victoria, who's in advertising – Pattinson grew up in comfortable family surrounds.

His mother, Clare, used to work in a modelling agency, but it was his father Richard who suggested he become involved with amateur productions at Barnes Theatre Company. "That was only because he saw a bunch of pretty girls who were going there, and he said: 'Hey Rob, you've got to go do that.'"

Pattinson's parents are now both retired and live vicariously through their son's fame. "It's funny; I think they expect me to be reacting differently. They think it's more impressive than I think it is. Ultimately everyone in my life knows what's real – apart from my mother, who seems to believe every negative thing that's written about me."

Such as? "Oh, it was about sleeping with people and swearing and I wasn't even in the city at the time. She's like, 'No, I don't believe you; I bet you did say that.' She believes a gossip magazine over her own son. "My sister Lizzy just finds it bizarre. She was in America in May and sent me a text saying, 'It's ridiculous how famous you are!' It's weird, the mags print stuff every week even if I don't do anything."

Initially the fanaticism was stronger in the US, he says. "I came back to the UK at Christmas and was mostly left alone. Now it's everywhere," he shudders, laughing. "I keep waiting for the day when I wake up and I'm just an asshole to everybody."

The security is so tight around Pattinson now that he leads his life in a kind of bubble. "I'm usually half-carried in and out of buildings by bodyguards," he says. "It was driving me a little bit nuts at first, but you just learn to deal with it. If you keep being negative, if you keep saying, 'I hate this, I hate this' then you'd go crazy."

If only he could come up with an answer to the burning press pack question: "What does he look for in a girl?"

"Errr, money," he replies, "and an unbelievable amount of patience." Is it true that famous women try to hit on him? "That's all bullshit. Maybe I don't even realise that they're doing it ..."

He says he doesn't have a perfect girl, though admits, "she would have to be down-to-earth." So is there a celebrity he's adored? "Um," he stutters, struggling for an answer to yet another trite question. "I like Patricia Arquette in True Romance. She was always my pin-up. I like Linda Blair [from The Exorcist] as well."

source : nzherald.co.nz via robpattznews
scans : emilynz21 sur twitpic via thinking of rob


Dernière édition par Valeriane le Mar 27 Oct - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald   Mar 27 Oct - 13:44

Le garçon dans la bulle

Il est plus grand que Ben-Hur en ce moment, à en croire la folie. Pourtant face à face avec Robert Pattinson, on voit un artiste sérieux, un être aux talents multiples qui aurait pu facilement être aussi bien un musicien classique ou funk que star de cinéma.

Twilight a propulsé le jeune homme de 23 ans dans les hautes sphères de la célébrité, ayant eu auparavant un rôle mineur dans Harry Potter sous les traits de Cedric Diggory, il a fait son chemin.

Le film indépendant, Remember Me, a eu le feu vert grâce au casting de Pattinson qui sera aussi dans Unbound Captives, un western se situant en 1859, où "le jeune homme le plus sexy" jouera aux côtés de "l'homme le plus sexy", Hugh Jackman.

"Les fans de Twilight sont dévoués, fanatiques et grâce à eux je peux faire plein de films" dit Pattinson. "L'économie est tellement mal en point en ce moment. Je me fiche de savoir si je suis bon pour le rôle. Le plus important c'est que grâce à moi, le film peut se faire".

L'acteur dit que ce qu'il lui arrive est "juste de la chance". Après tout le beau Henry Cavill, qui a fait bonne impression avec son rôle dans les Tudors sous les traits de l'ami de Henry, le Duc de Suffolk, avait été le premier choix de Stephenie Meyer pour incarner Edward Cullen qui tombe sous le charme de Bella Swan (Kristen Stewart).

Mais Cavill était trop vieux et c'est Pattinson qui a eu le rôle. "Je n'ai jamais cherché à avoir toute cette célébrité” admet il. "Je dois encore réfléchir pour faire en sorte que ma vie se passe bien".

La comparaison est évidente avec Daniel Radcliffe qui, même s'il a fait du théâtre, restera connu comme Harry Potter. Comme son compatriote, Pattinson est passé outre l'aspect puérile de Twilight pour apparaitre dans des scènes homosexuelles dans Little Ashes.

Pattinson espère qu'il ne sera pas catalogué pour son rôle dans Twilight comme Radcliffe. "J'ai travaillé sur Harry Potter 11 mois et je n'imagine pas faire ça pendant des années. Je ne sais pas comment ils font pour ne pas devenir fou. A leur place je serais devenu fou, je ne pourrais pas faire ça pendant des années".

Pattinson est en contrat pour faire les 4 films Twilight et une fois terminé Eclipse à Vancouver, seul Breaking Dawn n'est pas encore tourné. "Ils ont tous été filmés rapidement et sans douleur" dit il.

New Moon, sera au cinéma le mois prochain. En vrai, Pattinson ressemble en tout point à Edward Cullen sauf qu'il n'a pas une âme torturée. Tout se crée grâce à la façon de se tenir, au maquillage et à la coiffure. "Je porte des lentilles et dans le premier film, j'avais du rouge à lèvres mais pas dans New Moon. Ils ont changé mon look. Je n'ai pas autant épilé mes sourcils pour ce film".

Porte-t-il du maquillage aujourd'hui ? "Non" répond-t-il avec dédain et il semble ravi que New Moon s'adresse plus aux hommes. "C'est mon livre favori. New Moon parlera plus aux hommes, alors que c'était plus difficile pour moi d'exprimer ces sentiments dans Twilight. Je pense qu'il est difficile pour les hommes d'exprimer ces émotions".

Vu les grandes attentes, il avait hâte de reprendre son rôle. "J'avais peur de ne plus savoir comment faire mais l'alchimie est tellement naturelle avec Kristen et faire cette suite a été très facile. Elle dit toujours que c'est elle qui m'a fait avoir le rôle, mais je ne la crois pas" dit il en souriant.

Pattinson a pu aussi se relaxer car il a un rôle moins important dans New Moon. Cette fois c'est le loup Jacob (Taylor Lautner) qui est au centre. Dans Eclipse les deux doivent se battre pour conquérir le coeur de Bella – si elle en a encore un d'ici là.

Pattinson est le beau gosse improbable car il a des goûts étranges et un dédain du luxe. Mais alors qu'il persiste à dire qu'il n'aime pas les grosses berlines (son père en vendait ) et qu'il est célibataire, il a été photographié au volant d'une Porsche quittant la maison de Kristen Stewart. Peut être répétaient ils leur texte ou alors un rendez vous. Ce ne serait pas les premiers à se mettre en couple après avoir fait un film.

Il est plus probable qu'il soit célibataire car il n'a pas l'énergie pour cette relation (Anna Kendrick a confirmé son statut de célibataire le mois dernier dans une interview). Pattinson n'a que peu de temps libre en dehors de son travail. "Je travaille tous les jours de l'année" confirme t il.

"J'ai eu 3 jours de repos entre Remember Me et Eclipse et puis je devrais commencer à apprendre à parler Comanche et à monter à cheval pour Unbound Captives. Je ne veux pas me cantonner à un rôle. Je vais faire Bel Ami en Janvier et je ne sais pas comment je vais me glisser dans sa peau. Je dois prendre du poids – mais je ne pense pas qu'ils me laisseront en prendre trop car après je dois faire le dernier Twilight. Je dois avoir l'air plus vieux, comme Georges Duroy a passé 6 ans de sa vie à boire. Donc je veux prendre cet air hagard".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald   Mar 27 Oct - 13:45

Il me reste encore une page mais là je vais manger lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
spank
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 565
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald   Mar 27 Oct - 14:04

mange bien ptiteaurel
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald   Mar 27 Oct - 16:14

FIN

Alors que dans Remember Me il est naturel, Georges Duroy est aussi très proche de sa réalité. Actuellement Pattinson trimbale sa vie dans 3 valises. "Je vis dans des chambres d'hôtel" admet il. Il avait un appartement qu'il louait dans le quartier de Soho mais il l'a laissé car c'est devenu un repère pour ses potes.

Le jeune homme originaire de Londres est resté proche de ses amis et de sa famille. "La célébrité m'a permis une seule bonne chose. Mes amis d'enfance sont musiciens et ils ont pu faire partie de l'aventure Twilight en participant à la BO. C'est incroyable ce qu'il leur est arrivé. Ils font des tournées en Amérique et ils jouent à guichet fermé. Mon ami Sam Bradley a fait un spectacle au Whisky A Go Go de Los Angeles et ça s'est vendu encore plus vite que n'importe quel autre spectacle grâce aux réservations par téléphone. Sam n'a pas de label et il n'a pas fait de pub. C'est fou ce qu'on peut faire grâce à une connexion".

Pattinson, auteur compositeur, a fait 2 chansons pour la BO de Twilight. Il joue au piano depuis qu'il a 5 ans. Elevé avec ses soeurs aînées – Lizzy, musicienne, du groupe Aurora et Victoria, qui travaille dans la pub – Pattinson a eu une vie confortable.

Sa mère Clare travaillait dans une agence de mannequin mais c'est son père Richard qui lui a suggéré de rejoindre une troupe amateur la Barnes Theatre Company. "C'était seulement parce qu'il a vu qu'un groupe de jolies filles y étaient et il a dit : 'Hé Rob, tu dois faire ça'".

Les parents de Pattinson sont tous les deux à la retraite et vivent à travers la célébrité de leur fils. "C'est marrant. Je pense qu'ils s'attendaient à ce que je réagisse différemment. Ils pensent que c'est plus impressionnant que je ne pense. En fin de compte, tout le monde sait ce qui est réel – sauf ma mère, qui semble croire toutes les choses négatives qu'on écrit sur moi".

Tel que ? "Oh, il s'agissait du fait que je couche avec des tas de personnes et que je sois grossier, je n'étais même pas en ville au moment des faits. Elle m'a dit : 'Non, je ne te crois pas. Je parie que tu as dit ça'. Elle préfère croire les tabloids plutôt que son fils. Ma soeur Lizzy trouve ça bizarre. Elle était en Amérique en Mai et elle m'a envoyé un sms : 'C'est ridicule à quel point tu es célèbre !' C'est bizarre les magazines publient chaque semaine quelque chose même si je n'ai rien fait".

"Au départ le fanatisme était plus important aux USA" dit il. "Je suis revenu en Grande Bretagne pour Noel et on me laissait tranquille. Maintenant on me poursuit partout" dit il en haussant les épaules et en riant. "J'attends le jour où je vais me réveiller et où les gens me verront comme un trou du cul".

La sécurité est tellement importante autour de Pattinson qu'il vit dans une bulle. "Souvent ce sont les gardes du corps qui me font entrer ou sortir des bâtiments" dit il. "Au début ça me rendait fou, mais vous devez apprendre à gérer ça. Si vous persistez à être négatif et à vous dire 'Je déteste ça' alors vous devenez fou".

Si seulement il avait une réponse à la question essentielle des médias : "Que recherche-t-il chez une fille ?"

"Euh, de l'argent" répond il "et une incroyable patience". Est ce vrai que des femmes célèbres veulent le rencontrer ? "C'est des conneries. Peut être je ne m'en rends pas compte..."

Il dit ne pas avoir de fille idéale mais admet "qu'elle devrait avoir les pieds sur terre." Y a t il une célébrité qu'il adore ? "Hum" il bafouille et lutte pour donner une réponse à cette question délicate. "J'aime Patricia Arquette dans True Romance. Elle a toujours été ma pin-up. J'aime aussi Linda Blair (du film l'Exorciste)".

source : nzherald.co.nz via robpattznews

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald   Mar 27 Oct - 17:02

ptiteaurel

y'a des choses déjà dites dans d'autres itws (il a raison quand il dit qu'il radote ) mais en plus développées pour certaines. on apprend quand même quelques infos notamment sur Unbound Captives et Bel Ami (rob ne grossis pas trop steuplé quand tes joues se remplissent tu fais plus poupin). apparemment il reste traumatisé par son épilation des sourcils pour twilight par contre il ne peut pas s'empêcher de sortir des conneries (que cherchez vous dans une femme --> l'argent... mais bien sûr )

sinon marrant pour son type de fan qu'il cite linda blair parce qu'en y repensant son ex lui ressemble justement un peu (ceci a peut être expliqué cela)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse/Web] Interview pour The New Zealand Herald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2009 :: Octobre 2009-
Sauter vers: