The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 10:18

Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket

source : Twilight Sedin via robert pattinson life
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 11:42

Nicolisandra , si tu pouvais y jeter un coup d'oeil , ce serait cool . Merci par avance

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 11:54

vi d'autant qu'on dirait qu'il y a une itw de Rob. Mais c'est vrai que là on te donne du boulot avec tous les magazines en espagnol qui fleurissent Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 12:32

Traduction 1ere partie...

AIME-MOI JUSQU'AUX DENTS...

Par Jacqueline Waisser.

Cette année est sans doute celle des vampires : True Blood, The Vampire diaries, L'assistant du Vampire, New Moon... et comment ne pas être en immersion dans cette fureur car les buveurs de sang sont un des archétypes des plus attractifs, autant en mythologie qu'en littérature ou au cinéma.

Pourquoi le sont-ils ? Parce qu'en premier lieu ils ne vieillissent pas, ils sont immortels, séducteurs et élégants (bien que ce mot n'existait pas auparavant, ils ont toujours été "métrosexuels"), qui plus est ils sont toujours en train de nous menacer de nous mordre le cou, une des zones les plus érogènes du corps. Vous en connaissez vous un vampire gros ou disgracieux physiquement ? Non, c'est evident !

Si on y ajoute à le fait que la morsure,c 'est à dire la pénétration des canines, est une métaphore d'une autre pénétration (Freud disait que toutes les armes coupantes et mêmes les armes à feu étaient un symbole phallique), cela fait de ces êtres un concept irrésistible.

Stephenie Meyer a fait un bon coup en reprenant cette figure et en l'amenant sur le terrain de l'adolescence, qui elle même est reconnue comme l'âge "poignant" où les amours impossibles montent jusqu'au niveau de Romeo et Juliette et l'entichement est proche de la folie. C'est comme ça que nait le phénomène Twilight, qui, certains disent, viendra combler le vide que laissera très bientôt Harry Potter (en realité ces 2 sagas n'ont rien à voir puisqu'elles explorent des thèmes complètement différents et l'unique chose en commun serait l'aspect surnaturel...).

Ici commence la partie où je pourrais être lynchée, je suis sûre que mes mots vont déchaîner de la haine et de l'hostilité, mais je vais quand même les dire : Stephenie Meyer n'est pas un bon écrivain. Ce qu'elle a bien su faire, c'est créer des personnages extraordinaires et de les faire évoluer dans une bonne histoire, en l'exploitant au maximum et en piochant dans les fantasmes de toutes adolescentes : être avec un mauvais garçon, jouer avec les interdits et se sentir spéciale (même si on est aussi assez commune et maladroite qu'Isabella Swan) pour être au centre de l'attention du plus beau garçon du lycée.

Ce concept fait toute la recette du succès de Stephenie, on lui pardonne son écriture médiocre, ses scénarios simplistes et ses lieux communs. Je dirais même plus, on lui pardonne tout parceq u'elle nous a donné Edward Cullen, le prototype d'homme que toute femme aime, jeune ou vieille, on ne peut pas y resister : un Adonis prêt à alimenter la vie d'une commune mortelle. Elle nous a aussi donné Jacob Black, un autre modèle du mâle Alpha qui sert à satisfaire l'autre moitié des femmes ayant des goûts différents.

Donnons un autre bon point à Stephenie : ses livres sont beaucoup plus facile à adapter au cinéma que ceux d'Harry Potter, puisqu'ils ont beaucoup moins de sous-sujets et sont beaucoup moins complexes. Avec eux les fans sont sûrs de pouvoir voir un film très proche des livres.

Avec un nouveau directeur - Chris Weitz - New Moon doit emboiter le pas à Twilight qui, sous la direction de Catherine Hardwicke, a été un gros succés. Cette fois-ci les valeurs de la production s'amélioreront, grâce au fait que le budget initial a doublé. Esperons que cela se reflètera avec de meilleurs effets spéciaux que pour Twilight (qui était en fin de compte plus un film indépendant qu'un blockbuster). Les acteurs, très jeunes, et qui essayent de s'habituer au tourbillon de la célébrité qui les entoure (Kristen Stewart semble identique à elle même ou encore plus gênée que Bella, il n'y a qu'à voir la façon dont lui a échappé des mains le prix des MTV Movies Awards, le cassant presque), devront savoir faire évoluer leurs personnages pour que la saga ne perde pas son énergie qu'elle porte en elle.

Pour commencer Taylor Lautner a eu une réelle transformation. Avec pour menace de se voir remplacé par un acteur plus corpulent, Lautner a travaillé dur sa musculature pour parvenir au physique d'un lycanthrope. Mais d'autres drames sont survenus. Rachelle Lefèvre a été remplacée par Dallas Bryce Howard pour le personnage de Victoria dans la 3eme partie Eclipse, encore en tournage avec comme directeur David Slade.

Par chance, notre Edward reste intact. Pattinson est né pour être ce vampire à la voix veloutée et aux yeux caramel liquide, bien que l'on sache que la première option de Meyer a toujours été Henry Cavill (The Tudors). Sa présence dans cette 2eme partie est plus réduite car il a laissé Bella et s'en est allé de Forks. La jeune fille devra supporter les affres de la douleur que lui provoque cet abandon. Et comment survivre à l'abandon par un être aussi impossiblement beau qu'Edward ? C'est pire que quand Brad Pitt envoya promener Jennifer Aniston sur les roses et voyez le temps qu'il lui a fallu en thérapie.

Avec le vide laissé, Jacob Black, qui entre en scène, pourrait être une seconde option pour Bella. En resumé la jeune fille devra se remettre de la pire rupture amoureuse du siècle et décider de ce qu'elle fera de sa vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 12:55


_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 13:10

nicolisandra

je vais pas hurler contre la dame vu que je suis d'accord avec elle pour ce qui est du style de Meyer et comme elle je lui dis merci pour avoir créé Edward... enfin surtout Robward
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 13:11

Mias oui son style n'est pas bon mais ses personnages et son histoire sont super

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 13:49

Entrevue avec un vampire...

"IL Y A REELLEMENT UN VAMPIRE EN MOI" (Robert Pattinson)

Il ne pouvait pas en être autrement : regard séducteur, peau pâle, sourire innocent et une attitude légère qui le font ressembler à un être d'une autre planète, ou en tout cas d'une autre époque. Il ne faut pas non plus trop d'effort pour imaginer pourquoi c'est un vampire capable de nous faire tomber amoureuses. Et comme si ce n'était pas assez, en plus il est aimable, il a le sens de l'humour et il aime rire de lui même. Il assure aussi question style : un pantalon slim noir et un t-shirt rayé noir et blanc lui donne un air chic. Ce n'est vraiment pas étrange qu'une centaine de fans qui attendent une opportunité de le voir se regroupent au dehors de la tente montée pour l'accueillir à Cannes, elles crient dans l'espoir de l'apercevoir, pour obtenir ne serait ce qu'un regard de lui ou un autographe.

Mais Pattinson n'y fait même pas attention, au contraire, il plaisante sur le fait de soulever autant de passion comme le font les sex-symbols. On commence l'interview avec pour musique de fond les murmures de désirs et avec la certitude d'être devant une future légende du cinéma.

UN FILM PLUS OBSCUR ET COMPLIQUÉ.


"Mmm... Je ne peux rien raconter sur New Moon. On m'a dit de rien dire pour que l'attente soit plus grande, mais je peux vous donner quelques détails. Ça vous semble un bon plan ?" me dit Robert pendant qu'on s'assoit. "C'est endroit est étrange, non ?". il plaisante un peu sur la chaise qu'il occupe, un espèce de trône qui donne le ton à un espace minimaliste et sophistiqué et bien qu'il semble fatigué (il n'a pas arrêté d'enchainer les interviews), il fait un effort pour qu'on ne s'en rende pas compte et s'anime quand il commence à aborder le sujet du film. "Bon je peux vous dire que la scène la plus étrange, on l'a filmée au Canada dans un lycée. Quand on est arrivé il y avait encore des étudiants et moi je devais être tous le temps là comme une "apparition". Quelques chose de très bizarre, puisque c'était une scène quelque peu onirique. En fait c'est une sensation que j'ai encore du mal à situer (il rit). Je crois que de façon générale, cette suite sera plus complexe, plus profonde et que mon personnage aura une toute autre dimension..." nous assure-t-il.

Mais pas seulement dans le film il y aura une transformation des personnages, Pattinson lui même a changé son approche.

"Lorsqu'on a fait Twilight, je disais que d'être entouré d'autant de personnes pendant le tournage me rendait nerveux. Cependant c'est étrange comme cette sensation a changé pendant le tournage de New Moon. Peut être cela fait partie du fait de s'habituer à ce que cela signifie de tourner sur des plateaux aussi grands et en général pour des grosses productions. En fait j'eétais surpris moi même d'être aussi relax,c e qui n'est pas trop ma manière d'être. Je me suis senti beaucoup plus sûr que la première fois, j'ai réellement compris le sens du film et où Chris voulait l'emmener et ce qu'on cherchait à raconter, les émotions, l'ambiance, ce qu'il y avait derrière Edward.

J'ai beaucoup appris avec Twilight et je ne m'en suis pas rendu compte jusqu'à que je sois sur un autre tournage. Avec ce film j'ai découvert ce que j'avais acquis. Par exemple, les choses qui me preoccupaient auparavant n'avaient plus autant d'importance. Tu perds peu à peu la peur de te tromper, tu essayes de nouvelles techniques et ça c'est génial. Cela te donne beaucoup plus de liberté et de sécurité comme acteur. J'espère que c'est un processus qui ne s'arrêtera jamais.

Maintenant je comprends aussi pourquoi avec les années, on te donne de meilleurs rôles. Il faut beaucoup d'expérience pour capturer la caméra et la faire tienne. Mais je crois que je suis sur le bon chemin. Bien qu'il me reste encore beaucoup de choses à apprendre... "affirme-t-il.

JE CONNAIS EDWARD SUR LE BOUT DES DOIGTS.

Mais pas juste au niveau éxperience sinon au niveau émotionnel également. Ce vampire semble avoir changé la vie de Robert et c'est quelque chose qu'on sentira dans le film, selon son propre interprète : "Evidement qu'une chose très importante a été le fait que je me sois senti plus proche de mon personnage. C'est impressionnantla quantité d'émotions que tu peux apporter quand tu sais plus de choses sur lui. Cela te donne plus d'intuitions et de naturel. C'est comme si tu pouvais commencer à déchiffrer ce qu'il y a dans son esprit et jouer de façon presque instinctive. Te mettre dans un personnage aussi intense est un processus incroyable. Tu n'imagines pas tout ce qu'il réveillera en toi jusqu'à ce que tu l'interprètes et le fasse tien."

Mais bien qu'Edward et Pattinson se soient "rapprochés", cela a aussi provoqué qu'ils aient une relation plus profonde. "Pour moi, le plus difficile dans cette partie a été de trouver la forme correcte afin d'exprimer des sentiments complexes. Et c'est à dire que mon personnage doit passer par beaucoup d'états émotionnels. C'est un rôle très profond, avec un background très spécial, plein de sens. Des fois, pour l'extérioriser, l'interpréter de façon adéquate devient très compliqué."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 14:19

EN PLUS, IL EST MUSICIEN.

Pattinson n'est pas seulement un acteur sensible et charismatique, c'est aussi un musicien surdoué. C'est pour cela que ce n'est pas étrange d'apprendre que la soundtrack du film a aussi fait partie d'un autre apprentissage et de développement pour lui.

"Vous n'imaginez pas le plaisir que cela m'a fait que la sound rack de Twilight ait été un succés. Si on se promène sur le web et on regarde ce qu'Alexandra Patsavas, la directrice musicale, a reussi à partir de ça, c'est impressionnant. Avant de faire ce projet elle était dejà très reconnue, et bien que cela soit juste une partie de sa carrière et de son histoire de succès,c ela a été une impulsion très importante pour elle et pour les musiciens qui ont travaillé dans cette production. C'est dans des choses comme ça que je peux dire que la célébrité est intéressante et peut t'apporter quelque chose. Faire connaitre et mettre sous les feux des projecteurs ceux que tu considères talentueux et qui n'ont pas eu d'autres opportunités est un privilège pour moi, ça a beaucoup de valeur à mes yeux. Mais il n'y a pas qu'Alexandra qui a eu plus d'opportunités, d'autres musiciens qui participent à la soundtrack, et qui n'avaient que les forums de MySpace, commencent maintenant à pouvoir vivre de la musique et à faire des choses intéressantes aidés par les maisons de disques. Là oui ça vaut la peine d'être dans le point de mire. Sinon à quoi servirait tout ce stress et cette attention mediathique ? N'est ce pas ?" nous dit l'acteur, qui, à ses heures perdues, compose aussi et participe à des soirées bohèmes avec les amis essayant de maintenir une vie normale.

ET L'ACCENT ?

"Soyons honnête, j'ai grandi en regardant des films américains. La plupart de mes acteurs favoris sony de là bas. C'est bizarre mais cela m'a aidé à obtenir beaucoup de rôles. Il m'arrive souvent qu'à la fin d'une audition on me demande : "D'òu êtes vous?". Je réponds :"Ah ! Je suis de Londres"..."Et pourquoi parlez vous comme Christopher Walken ?" (rires). Cela m'est arrivé des centaines de fois et je crois qu'il y a des personnages pour lesquels il est nécessaire cet accent, plus quotidien, plus Christopher Walken.

Désolée mais la suite sera pour plus tard le devoir me reclame lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 14:42

, cette ITW est très intéressante

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 15:41

la suite...

"C'est marrant, parce que je n'ai même pas besoin de me forcer, c'est naturel chez moi. C'est étrange de se rendre compte que, sans le vouloir tu as créé un personnage complètement différent juste en changeant un peu ta voix..." nous dit il en reconnaissant que le fait d'être britannique a été important pour apporter au vampire une certaine élégance."Je ne sais pas si c'est pour être Anglais ou quoi, mais dans lescasting idéal de Stephenie tous les garçons étaient britanniques. Je crois que cela est dû au mythe qui existe aux Etats Unis qui tend à croire que les personnes d'Angleterre sont plus classiques, plus vieux jeu, comme l'idée qu'on se fait des vampires."(rires)

ENCORE PLUS MYSTERIEUX

"Comme tout le monde sait, Edward n'est pas un vampire conventionnel. Il n'a pas de canines pointues et il ne meurt pas s'il est exposé à la lumière du soleil. Mais je crois que dans New Moon il existe quelque chose d'encore plus mystérieux en lui, plus de conflits moraux. Il me rappelle beaucoup les vampires de Neil Jordan dans le film "Entretien avec un vampire". Ce sont des êtres qui ne voulaient pas être comme ça, ni cette condition. Des personnes normales qui ont du d'un coup faire face à beaucoup de changements. C'est très compliqué car ils doivent vivre tout en niant ce qu'ils sont. Ils ne veulent pas tuer, mais cela fait partie de leur nature. Et je crois que la question que pose le livre est : Cela vaut-il la peine de nier totalement ce que tu es ? Il me semble que la réponse est oui, dans le sens où dans ce cas se lâcher complètement signifierait en finir avec la vie d'autres personnes, tuer. C'est ici le véritable drame de l'histoire. Bien qu'il n'ait pas de canines et qu'il soit adapté à la société, il y a une partie d'Edward qui ne pourra jamais sortir et qu'il doit être réprimer en faveur de la vie. C'est quelque chose de très fort, une histoire avec un sens beaucoup plus profond que la lecture que l'on peut en faire en un premier temps" pense-t-il.

UN GARÇON SENSIBLE

Et bien que nous surprenne la maturité avec laquelle Pattinson a abordé ce personnage et comment il gère sa vie personnelle, l'acteur nous assure qu'il ne veut jamais perdre la capacité de s'émouvoir et de ressentir. Tout comme le ferait un adolescent.

"Je suis quelqu'un qui apprécie les choses simples de la vie. Mes amis sont très importants pour moi, tout comme ma famille et les gens que j'aime en général. J'aime la musique, le ciné, sortir, prendre un verre et rire. Des choses très normales mais que je vis avec passion. J'espère ne jamais perdre cette fraîcheur. Et évidemment, continuer de travailler pour murir encore plus. Mais j'ai confiance en l'avenir. Je ne vois pas pourquoi cela ne se ferait pas. Quand tu travailles dans ce que tu aimes et que tu y mets du coeur, tout arrive le moment venu. Il faut faire confiance à la vie"dit il finalement pendant qu'il se recoiffe et attend que l'on mette le stop à l'enregistrement pour nous embrasser avant de nous dire au revoir.

En moins d'une minute tout un groupe de représentants, publicistes et accompagnateurs l'emmènent à un autre rendez vous. Et c'est ainsi qu'on le perd de vue au milieu de la foule ce si doux vampire.

C'est une belle interview...decidemment les magazines Mexicains savent poser les bonnes questions...et evidemment Robert sait y repondre à sa façon pleine d'elegance,d'humour et de sensibilité jadore

_________________


Dernière édition par nicolisandra le Jeu 29 Oct - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
spank
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 565
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 16:44

super pour la traduction!!
Revenir en haut Aller en bas
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote
avatar

Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 44
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 17:46

Si quelqu'un a des doutes sur les legendes des images ou autre...n'hesitez pas Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marith
Rob'sédé
Rob'sédé
avatar

Nombre de messages : 832
Date d'inscription : 22/05/2009
Age : 48

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 17:53

Très bonne interview.

Nicolisandra pour la traduction.
Revenir en haut Aller en bas
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Jeu 29 Oct - 17:56

merci beaucoup Nicolisandra cette ITw est géniale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   Ven 30 Oct - 15:47

nicolisandra

aaaaaaaahhhhhhh une interview comme ça, ça fait trop du bein
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse] Cinemania Magazine - Novembre 2009
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2009 :: Novembre 2009-
Sauter vers: