The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09   Jeu 5 Nov - 6:57

Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket Photobucket

source : freezing_82 pour lion_lamb
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09   Jeu 5 Nov - 7:15

Traduction en anglais par Mayfrayn pour Pattinsonlife :


Just because I perfectly know that many women over 14 will envy and perhaps even envy me for this article, just because I know that every single word of this will be vivisected worse than a Mafioso booklet, just because I know how women over 14 can be ferocious, I prepared myself to interview Robert Pattinson in a scientific way. Mission: to discover why this guy makes all women crazy.

Los Angeles, February: I found one of his biographies ( well, he is born in 1986, already a biography!) on a bookshelf in Book Soup library in West Hollywood, and I read it entirely. Not a great exploit, the book is 100 pages with a lot of pics, the author is Paul Sterling, you can see the book on Amazon. I Discover that Rob was an incompetent at school, he was really thin and when he shooted Harry Potter and the Goblet of Fire ( his role was Cedric Diggory ), the production made him working out, to amount his muscles. He declares: “ I was very uncomfortable. I stayed often at the borders of the set and wanted to throw up”.

Los Angeles, April: during a business dinner at Chateu Marmont, I met Catherine Hardwicke, the director of Twilight. I had her over a barrel to make her telling the story of the casting for Edward Cullen’s role. “ We have seen a lot of guys. Robert impressed me a lot, but the rest of the production didn’t want him: they found him ugly, ugly, ugly! But I am a hardhead and I call him together with Kristen Stewart at my home. I put them laying on my bed and they tried a dialogue. They were perfect together”.

Even many fans of the Saga ( that means the novels from Stephenie Meyer, all published in Italy by Fazi ), were averse to Pattinson at the beginning: blogs were crazy writing that he was not the right Edward.

The rest is history. History of fans deliriums, of unanswered questions, such as: is he in a relationship with his on screen partner Kristen Stewart? It seems not, but it is not sure, People magazine often wrote they are together, the persons concerned don’t confirm. But everyone talks about this: rob is the center of a collective passion like Leo Di Caprio and Titanic.

But Titanic hasn’t had a sequel ( of course, they all died in the icy waters), while Twilight yes ( of course, they are vampires ).

Milan, beginning of May: we now know that the sequel, New Moon, directed by Chris Weitz, will be shooting partially in Italy, in Montepulciano. I follow news about the shooting on newspapers and on the Net. I collect newspapers articles, and print crazy posts from every blog. It comes out that the artistic director of Roman Theatre’s Festival of Volterra asked for an intervention of the Ministry of Culture, Sandro Bondi, to “ block the havoc, how can you pass Montepulciano off as Volterra??”.

Well, it went so. In the novel Bella came to Volterra with Alice, Edward’s sister, trying to avoid that Edward will killed by the Volturi ( a category of super vampires particularly bad ), but the production chose to shoot in Montepulciano, because it was less expensive, it seems.


Cannes, May 20th: during the Film Festival, Italian Vanity Fair was granted with an exclusive interview to Robert Pattinson. We met at Summit office, the indie of all the movies of the saga. Robert is here for a few days. Then, he will go to Italy to shoot his scenes in New Moon: a few scenes. And in New York, they are waiting for him, for shooting, almost simultaneously, Remember Me, that doesn’t fit at all with Twilight. In August, he will go to Vancouver, shooting Eclipse, the third movie of the saga. So, when we were on holiday on the beaches, Rob Pattinson worked all summer, keeping diligently his pale skin.

He enters in the empty and anonymous room, he shakes my hand and seats on the couch beside me, leaning his head in his hands waiting for the first question. He wears a pair of jeans with holes and a dark skirt with sleeves rolled up.

He appears shy and kind, with narrowed eyes from sleep depriving.

Were you at some party yesterday evening?

“Three, and all wrongs. Every time I came in, the party was already finishing. The third was the worst. I was with Emile Hirsh and his girlfriend, we entered in this villa, and there was almost nobody, except for a hundred of photographers. It seemed a paparazzi convention. We speed away!”

In New Moon you are barely present: only in flashbacks and some scenes. Are you sorry about this?

“To the contrary, so I’m not under too much pressure”.

Because, in this last year, pressure has been a constant in your life.

“It’s bizarre becoming famous in this way. Believe me,. It’s something that I never wished.”

What did you wish?

“I hadn’t projects, I had no particular dream. I always livde day by day.”

You were in a band, the Bad Girls. Do you play again?

“The band was when I was 15. now I play piano and guitar, sometimes, only for me. I couldn’t allow myself doing concerts. I should always be “the guy from Twilight that wants to be a musician”.

Is it real that you have always to go around with your bodyguards?

“Unfortunetely, yes: it’s totally crazy, I know, but I am getting use at it. It’s only because, when I’m without my bodyguard, I am afraid: it is nearly impossible even come out from a restaurant and get in a car.”

Gossip magazines and internet sites claim that you have a new girlfriend every week, or, alternatively, they say that you are with Kristen Stewart. What is it real?

“Nothing. I am single. Almost everything that came out about my private life is false. I think it happens because, really, there is no much to say about what I’m doing. While I am filming, I live practically reclused in hotel: I come out only to work, and sometimes to go out for dinner. But, if you read the magazines, it seems that I have a frantic high life.”

But, if you wanted, you should have no difficulties in finding a girlfriend.

“It was a lot easier before Twilight. Now it is damned difficult to go out with a girl. Nowadays, if I go out with a girl, immediately I have been photographed with her, then they begin to pursue her on Facebook, they found her email, perhaps they insult her. And her, at the end, will hate me. I don’t want to be hated and I don’t want to live secret relationships: too much effort. So, for now, no girls.”

What does your agent, your press agency, advice you?

“ I have no personal press agency and I want to avoid this. I have a clear idea in my mind: my life must not begin a reality show. In fact, if I see a photographer I go away. I give only a few interviews and I don’t do public appearences if it is not necessary for movies promotion. I don’t want that people get tired of my face.”

How do you see in your future?

“I want to open my production company. What I hate the most in actor’s life is the idea that you have to wait until someone else decides what you have to do. I don’t like this feeling of powerlessness, the total less of control. I always admires Warren Beatty’s career: actor, director, producer.”

Is it true that you will soon filming a movie from Bel Ami, the masterpiece of Guy De Maupassant?

“Yes, I’m really happy. It’s one of my favourite novel. It explain what ambition is, anger, desire of success. In some way, Bel Ami is a sort of vampire, of different nature.”

By the way, what is the remark that you receive more often?

“Today you seem more pale. They told me one time at a minute. Uff…”

The interview is finished. I will see Robert again from a distance a couple of times: on the red carpet of Inglorious basterds, where he will almost steal the scene from Brad and Angelina, and at the AMFAR gala, where one of his kiss will be auctioned. And I will see his evident embarrass. Pale, but with red cheeks


Rome, October: New Moon is ready. It will open on October 18th, but some scenes are shown at Rome Film festival. And in Rome I meet Melissa Rosenberg, the screenwriter of the movie saga, the real expert of the saga, because she is constant, while directors change at every movie.

I asked Melissa, a nice woman in her forties, the fundamental question of my mission, began in February: why Edward the vampire and the actor that impersonates him, have becoming such a phenomenon for the teenagers all around the world?

“Edward” she answered me, “ is tortured, mysterious, and Robert has the right face to narrate this. When they are teens, all girls fall in love with someone like this, because they have the ambition to “adjust” them. Only a lot of time after, they understand that there is nothing doing”.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
princess-hippie
Rob'servateur
Rob'servateur
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: [Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09   Jeu 5 Nov - 8:09

Citation :
I don’t want that people get tired of my face.”

Don't worry ! That won't happen !
T'inquiète, Rob, ça n'arrivera pas !
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09   Jeu 5 Nov - 11:18

Parce que je sais parfaitement que beaucoup de femmes de plus de 14 ans m'envieront pour cet article, parce que je sais que chaque mot de cet article sera encore plus décortiqué qu'une brochure Mafioso, parce que je sais combien les femmes de plus de 14 ans peuvent se montrer féroces, je me suis préparée pour l'interview avec Robert Pattinson de façon scientifique. Mission : découvrir pourquoi ce garçon rend toutes les femmes folles.

Los Angeles, Février : J'ai trouvé l'une de ses biographies (il est né en 1986 et déjà une biographie !) sur une étagère dans une librairie à West Hollywood et je l'ai lue entièrement. Pas un grand exploit, ce livre ne contient que 100 pages avec beaucoup de photos, l'auteur est Paul Sterling, vous pouvez trouver le livre sur Amazon. Je découvre que Rob était nul à l'école, qu'il était vraiment mince et quand il a tourné dans "Harry Potter et la coupe de feu" (dans le rôle de Cedric Diggory), la production lui a fait suivre un entraînement pour qu'il se muscle. Il déclare: "J'étais mal à l'aise. Je suis resté souvent aux abords du plateau de tournage et j'avais envie de vomir".

Los Angeles, Avril : Lors d'un dîner d'affaires au Chateau Marmont, j'ai rencontré Catherine Hardwicke, la réalisatrice de Twilight. Je l'ai mise dos au mur afin qu'elle me raconte l'histoire du casting pour le rôle de Edward Cullen. "Nous avons vu beaucoup de garçons. Robert m'a beaucoup impressionnée, mais le reste de la production ne voulait pas lui : ils le trouvaient laid, moche, moche ! Mais je suis une tête de mule et je l'ai fait venir avec Kristen Stewart chez moi. Je les ai installés sur mon lit et ils ont essayé un dialogue. Ils étaient parfaits ensemble".

Même de nombreux fans de la saga (à savoir les romans de Stephenie Meyer, tous publiés en Italie par Fazi) étaient contre Pattinson au début : c'était la folie sur les blogs et on pouvait y lire qu'il n'était pas le bon Edward.

Le reste fait partie de l'histoire. Histoire de délires de fans, de questions sans réponses, telles que : a-t-il une relation avec sa partenaire à l'écran Kristen Stewart ? Il semble que non, mais ça n'est pas sûr, le magazine People a souvent écrit, ils sont ensemble. Les intéressés ne confirment pas. Mais tout le monde parle à ce sujet : Rob est au centre d'une passion collective comme Leo Di Caprio et Titanic.

Mais Titanic n'a pas eu une suite (normal, ils sont tous morts dans les eaux glacées), tandis que Twilight oui (normal, ce sont des vampires).

Milan, début Mai : nous savons maintenant que le prochain film, New Moon, réalisé par Chris Weitz, sera partiellement tourné en Italie, à Montepulciano. Je suis les informations à propos du tournage dans les journaux et sur le Net. Je collectionne les articles de presse et j'imprime des messages un peu fous trouvés sur tous les blogs. Il ressort que le directeur artistique du Festival de Théâtre romain de Volterra a demandé une intervention du ministère de la Culture, Sandro Bondi, afin "d'arrêter les dégâts, comment peut-t-on faire passer Montepulciano pour Volterra ??".

Et pourtant, c'est ce qui s'est passé. Dans le roman, Bella vient à Volterra avec Alice, la sœur d'Edward, afin d'éviter qu'Edward ne se fasse tuer par les Volturi (une sorte de super vampires particulièrement cruels), mais la production a choisi de tourner à Montepulciano, parce c'était moins cher, semble-t-il.

Cannes, le 20 Mai : Pendant le Festival, Robert Pattinson a accordé à Vanity Fair Italie une interview exclusive. Nous nous sommes rencontrés dans les bureaux de Summit, qui produit tous les films de la saga. Robert est ici pour quelques jours. Puis, il ira en Italie pour tourner ses scènes pour New Moon : quelques scènes. Et il est ensuite attendu à New York pour le tournage, presque simultanément, de Remember Me, qui ne correspond pas du tout à Twilight. En août, il se rendra à Vancouver pour le tournage d'Eclipse, le troisième film de la saga. Donc, alors que nous étions en vacances sur les plages, Rob Pattinson a travaillé tout l'été, en entretenant soigneusement sa peau pâle.

Il entre dans la chambre vide et anonyme, il me serre la main et s'assied sur le canapé à côté de moi, penche la tête dans ses mains, et attend la première question. Il porte un jeans troué et une chemise noire aux manches retroussées.

Il paraît timide et a de petits yeux privés de sommeil.

Etiez-vous à une soirée hier soir ?

"Trois et on a eu tout faux. Chaque fois que je suis arrivé, la soirée était déjà terminée. La troisième était la pire. J'étais avec Emile Hirsh et sa petite amie, nous sommes entrés dans cette villa et il n'y avait presque personne, sauf une centaine de photographes. Ca ressemblait à une convention de paparazzis. Nous avons vite filé !".

Dans New Moon vous êtes moins présent : seulement dans des flashbacks et quelques scènes. Le regrettez-vous ?

"Au contraire, je n'ai pas trop de pression".

Parce que, cette dernière année, la pression a été une constante dans votre vie.

"C'est bizarre de devenir célèbre de cette façon. Croyez-moi. C'est quelque chose que je n'ai jamais voulu".

Que vouliez-vous ?

"Je n'avais pas de projets, je n'avais pas de rêve particulier. J'ai toujours vécu au jour le jour".

Vous étiez dans un groupe, les Bad Girls. Jouez-vous encore?

"Le groupe, c'était quand j'avais 15 ans. Maintenant, je joue du piano et de la guitare, parfois, uniquement pour moi. Je ne pourrais pas me permettre de faire des concerts. Je serais toujours "le type de Twilight qui veut être un musicien".

Est-il vrai que vous ne sortez qu'avec vos gardes du corps ?

"Malheureusement, oui ! C'est complètement fou, je sais, mais je m'y habitue. C'est seulement parce que, quand je suis sans mon garde du corps, j'ai peur. Ca m'est presque impossible de sortir d'un restaurant et de monter dans une voiture".

Les tabloïds et les sites internet affirment que vous avez une nouvelle petite amie de chaque semaine, ou, au contraire, ils disent que vous êtes avec Kristen Stewart. Quelle est la vérité ?

"Aucune. Je suis célibataire. Presque tout ce qui sort concernant ma vie privée est faux. Je pense que ça arrive parce que, en réalité, il n'y a pas grand chose à dire sur ce que je fais. Même si je suis en plein tournage, je vis pratiquement reclus à l'hôtel : je sors seulement pour travailler et parfois pour dîner. Mais, si vous lisez les magazines, il semble que j'ai une vie frénétique".

Mais, si vous le vouliez, vous ne devriez avoir aucune difficulté à trouver une petite amie.

"C'était beaucoup plus facile avant Twilight. Maintenant, c'est sacrément difficile de sortir avec une fille. Aujourd'hui, si je sors avec une fille, je vais être immédiatement photographiée avec elle, ensuite elle va se faire harceler sur Facebook, on va trouver son adresse mail, peut être même l’insulter. Et elle finira par me haïr. Je ne veux pas être haï et je ne veux pas vivre des relations secrètes : trop d'effort. Donc, pour l'instant, pas de filles".

Qu'est-ce que votre agent, votre agence de presse, vous conseillent ?

"Je n'ai aucune agence de presse personnelle et je veux éviter cela. J'ai une idée claire dans mon esprit : ma vie ne doit pas ressembler à une télé réalité. En fait, si je vois un photographe, je m'en vais. Je ne donne que quelques entrevues et je ne fais pas d'apparitions publiques si elles ne sont pas nécessaires pour la promotion des films. Je ne veux pas que les gens se lassent de mon visage".

Comment voyez-vous dans votre avenir ?

"Je veux ouvrir ma société de production. Ce que je déteste le plus dans la vie d'acteur, c'est l'idée que vous devez attendre que quelqu'un décide de ce que vous avez à faire. Je n'aime pas ce sentiment d'impuissance, cette absence totale de contrôle. J'admire toujours de carrière de Warren Beatty : acteur, réalisateur, producteur".

Est-il vrai que vous allez bientôt tourner Bel Ami, le chef-d'œuvre de Guy de Maupassant ?

"Oui, je suis vraiment heureux. C'est un des mes roman préférés. Il raconte ce que sont l'ambition, la colère, le désir de réussir. D'une certaine manière, Bel Ami est une sorte de vampire, de nature différente".

A propos, quelle est la remarque que vous recevez plus souvent ?

"En ce moment, vous avez l'air plus pâle. On me le dit au moins une fois par minute... "

L'interview est terminée. Je vais revoir Robert encore de loin à plusieurs reprises : sur le tapis rouge de Inglorious Basterds, où il volera presque la vedette à Brad et Angelina et au gala de l'amfAR, où un de ses baiser sera mis aux enchères. Et je le verrais bien sûr gêné. Pâle, mais avec le rouge aux joues.

Rome, Octobre : New Moon est prêt. Il sortira 18 octobre, mais certaines scènes sont présentées au festival du film à Rome. Et à Rome, je rencontre Melissa Rosenberg, la scénariste de la saga, la véritable experte de la saga, parce qu'elle demeure, tandis que les réalisateurs changent à chaque film.

J'ai posé à Melissa, une superbe femme d'une quarantaine d'années, la question fondamentale de ma mission, qui a débuté en Février : pourquoi Edward, le vampire, et l'acteur qui le personnifie sont-ils devenus un tel phénomène pour les adolescentes du monde entier ?

"Edward" me répondit-elle "est tourmenté, mystérieux et Robert est exactement celui qui peut faire passer tout cela. Quand elles sont des adolescentes, toutes les filles tombent amoureuses de quelqu'un comme ça, parce qu'elles ont l'ambition de les changer. C'est seulement beaucoup plus tard, qu'elles comprennent qu'on ne peut rien y faire".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09   Jeu 5 Nov - 15:33

Merci Valériane, cette ITW est vraiment bien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lysterik
Rob'nubilé
Rob'nubilé
avatar

Nombre de messages : 211
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09   Ven 6 Nov - 0:31

ptiteaurel a écrit:
Merci Valériane, cette ITW est vraiment bien
Oui, merci beaucoup!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Presse] Vanity Fair (Italie) - 11.11.09
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2009 :: Novembre 2009-
Sauter vers: