The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: [Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09   Ven 6 Nov - 15:31

Twilight's Robert Pattinson: Undead sexy

With the Twilight sequel just a few moons away, its tousled star dishes on over-the-top fandom, muddled morals, and how not to act like a vampire

CANNES, France–There are no crystal decanters of blood for Robert Pattinson to sip from, or milky white virgin necks to nibble upon.

Pattinson's treats, arrayed before him on a glass table shaped like a kneeling Greek goddess, aren't your typical vampire fare: a bowl of potato chips, packages of green apple mint gum and a box of See's chocolates imported from the U.S.

The world's sexiest undead man eschews all the caloric temptations, apologizing as he nips off to another room for a few drags on a Camel Lights cigarette before commencing this interview.

"I'm sorry!" he says, pausing only to shake hands. "I'll be right back!"

Pattinson returns a few minutes later, flashing a smile filled with extraordinarily white teeth. Despite the 28C heat on this sunny day at the Cannes Film Festival, he's wearing two shirts (a short-sleeved one over a T-shirt) and cotton jeans with holes in the knees.

The London-born actor's heavily moussed hair, as always, looks like it has been styled by the fingers of ravaging fans of the Twilight books and films that have made him into a teen scream sensation.

"It's completely nuts," Pattinson, 23, says of his sudden global acclaim. "I had lunch in some restaurant the other day down the street and if you're in a place for more than an hour, word gets out. There were like 500 or 600 people outside, watching and waiting for me."

He is animated and engaging while speaking, quite unlike the pale and brooding vampire Edward Cullen he plays in Twilight, a 2008 hit, and its sequel New Moon, which arrives in theatres Nov. 20.

Which means he had to act the role, of course, and in Pattinson's case he used the approach of a method actor, trying to move the way a vampire does. The feat was complicated by the desire of director Catherine Hardwicke, the film's producers and Twilight novelist Stephenie Meyer that Pattinson not act like the typical neck-biting bloodsucker.

"They kept saying they wanted to reinvent the genre of the vampire film, so I was really just trying to figure out how to play a vampire not as a vampire," Pattinson says, running a hand through his brown locks. "I looked at a lot of movement in samurai films, because of the stillness. None of which I particularly used. It just sort of felt Zen."

He finally determined that the key to understanding Edward was aloneness.

"I spent a lot of time by myself. I tried not to talk to too many people. My initial instinct was not to talk to anybody at all, so my first line would be like the first time I had spoken in a month, so you could get that kind of weird dialect. But it's quite tough to do that!" he laughs.

Tougher still is living up to expectations of what Twilight fans expect of Pattinson and his co-star Kristin Stewart, who plays Bella, the all-too-human love of the immortal and undead Edward.

So far, fans have given the actors an enthusiastic thumbs up, to the point of fantasizing them as a couple in real life, something that both Pattinson and Stewart have denied, albeit not terribly convincingly, with "we're just friends" shrugs.

(The flames of Pattinson's and Stewart's supposed hot love were fanned all this past summer by tabloid reports while the duo were in Vancouver filming Eclipse, the third film in the Twilight franchise, due out in 2010. The tabs had the couple married off and even expecting a baby, although Pattinson knocks the rumours in a cover story in the December issue of Vanity Fair, which has just been released.)

New Moon might throw people for a loop, especially the ones who haven't read the book. There's trouble in paradise in this one, with another claimant to Bella's cuddles and Edward suddenly seeming not so invincible. The film also has to work around the logistical problem of Edward being more in Bella's mind than in her eyes at this stage of the uncoventional love saga.

For his part, Pattinson is completely confident that New Moon will be another huge success.

"I don't know why anyone would be worried about people going to see it, because they will go and see it, I think. It sticks relatively closely to the book; it's just that in the book it's just Edward's voice in Bella's head and that's really Edward's only presence. I think it would just be cheesy if you had that (in the film), and it would be really difficult for Kristen to play, if it was just a voice.

"My presence in it is very faint. I'm a hallucination."

There is, however, a fight scene created for the movie in which Pattinson is not the least bit ghostly. We're not talking about a lover's spat here. It's a battle to the finish with an outside threat.

"The fight scene was actually really fun. It's the only fight scene I've ever done in which I actually look like I'm quite good at fighting in it! I'm quite happy with that."

The Twilight saga is freighted with the expectations of parents and other moral authorities who have praised the series for promoting chastity. Pattinson chuckles at this, because he thinks the Twilight story is actually quite sexy – although it's much more of the mind than the body, since Edward has to sheath his pointy teeth (and other extremities) to protect his beloved Bella.

People are choosing to read into the series whatever they want, and that's fine with Pattinson, although he personally finds the sexual tension very erotic – as do most fans.

"I think it's hilarious that everyone, especially parents, are saying it's about abstinence and they're really pleased their kids are reading it. And yet so many people who are reading the books are thinking, `I want them to have sex! I want them to make me want to have sex!'

"And if you read any fan fiction, all of it is about Edward and Bella having sex in the same scenarios instead of stopping. It's quite amusing."

Pattinson's sense of humour has stood him in good stead over his whirlwind of a year. Prior to 2008, he was best known as Cedric Diggory, a minor character in two Harry Potter films. Cedric is a hunky jock at Hogwarts School, who naturally gets all the girls and vexes nerdy Harry, but he's not all bad.

It was while playing Cedric that Pattinson got his first taste of insane fame. It was during a day of filming Harry Potter and the Goblet of Fire at Oxford University, when the Potter gang ran smack-dab into a group of teenaged girls from France, who were on a school trip.

"We ended up coming out of our cars at exactly the same moment and being surrounded in this crowd. And nobody even knew whom I was playing at that point. When I said Cedric, it was, `Omigod! Cedric!' Whatever."

Pattinson was alarmed at first by all the attention – he considers himself shy and retiring – but he's smart enough to know that it won't last forever, and that it doesn't necessarily extend beyond his link with Twilight and Edward Cullen.

His other two films of the past year, Little Ashes and How to Be, failed to make an impact at the box office, despite demonstrating his impressive range as an actor. In the drama Little Ashes, he plays Spanish surrealist Salvador Dali, right down to the twisty moustache and homoerotic encounters. In the comedy How to Be, he's a depressed British singer/songwriter (Pattinson is a musician, too) who hires a Canadian self-help guru to put his life back in order.

Pattinson has been making films only since 2004, when he had a bit part in Mira Nair's Vanity Fair, so everything about being a movie star is still fresh and not so terrible, all things considered.

"It's just this fame thing," he muses. "It's just something you have to learn how to deal with. It's strange. It's definitely so new, I don't really know how I'm going to react to it in the long run.

"I was fighting against it for quite a while, and just recently I realized there's nothing you can do; you can't just turn your back on it. Now I can pretty much go anywhere in the world and within minutes of being in a restaurant, tons of people come up to you. So you might as well just learn to have acceptance."

Spoken like a true Zen vampire.

via spunk ransom
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09   Ven 6 Nov - 18:15

Traduction

Robert Pattinson de Twilight : Un non-mort sexy

Cannes, France - Pas de carafes en cristal remplies de sang pour siroter, ni de cous laiteux de vierges à grignoter pour Robert Pattinson.

Les petits plaisirs de Robert Pattinson, posés sur la table devant lui, ne sont pas typiques d'un vampire : des chips, des chewing gum à la menthe et à la pomme verte et une boite de chocolats See importée des Etats Unis.

Le non-mort le plus sexy de la planète évite toutes tentations caloriques, s'excusant quand il file dans une autre pièce afin de tirer quelques bouffées d'une Camel Light avant de commencer l'interview.

"Je suis désolé !" dit il le temps d'une pause pour me serrer la main. "Je reviens tout de suite !"

Pattinson revient quelques minutes plus tard, avec un sourire éclatant aux dents extraordinairement blanches. Malgré les 28° qui règnent en cette journée ensoleillée au Festival du cinéma Cannes, il porte deux chemises (une à manches courtes sur un T-shirt) et un jean avec des trous aux genoux.

La chevelure décoiffée, comme à son habitude, de l'acteur semble avoir été stylisée par les fans énervées des livres et des films de la saga Twilight, celles qui ont fait de lui la nouvelle idole de toute une génération d'adolescentes hurlantes.

"C'est complètement dingue" dit Pattinson, âgé de 23 ans, au sujet de sa soudaine renommée mondiale. "J'ai déjeuné dans un restaurant l'autre jour en bas la rue et si je reste plus d'une heure au même endroit, le bouche à oreille se met en route. Il y avait à peu près 500 ou 600 personnes à l'extérieur qui observaient et m'attendaient".

Il est animé et charmeur quand il parle, totalement l'opposé de son personnage d'Edward Cullen qu'il interprète dans Twilight, un des succès de 2008, et dont la suite New Moon sort au cinéma le 20 novembre prochain.

Cela implique qu'il a vraiment dû interpréter le personnage, bien sûr, et dans le cas de Pattinson, il a utilisé l'approche d'une méthode d'acteur qui consiste à essayer de trouver quelle serait la façon, pour un vampire, d'agir. L'exploit a été compliqué par les désidératas de la réalisatrice Catherine Hardwicke, ceux des producteurs du film et de l'auteur de Twilight Stephenie Meyer, qui étaient que Pattinson ne joue pas le suceur de sang typique qui mord les cous.

"Ils disaient qu'ils voulaient réinventer le genre du film de vampire, j'ai donc vraiment essayé de comprendre comment jouer un vampire mais pas comme un vampire", dit Pattinson, en passant la main dans ses cheveux bruns. "J'ai regardé beaucoup la gestuelle dans les films de samouraïs, pour l'aspect imperturbable, l'immobilisme. Je ne m'en suis pas particulièrement servi. C'était juste un moyen de se sentir zen."

Et finalement il a établi que la clé, pour comprendre Edward, était la solitude.

"J'ai passé beaucoup de temps tout seul. J'ai essayé de ne pas parler à trop de personnes. Ma première idée était que je ne devais parler à personne, du tout, afin que ma première ligne de texte puisse être la première fois où j'aurais reparlé à quelqu'un depuis un mois, pour obtenir une sorte de dialecte mystérieux. Mais c'est trop dur à faire !". Il rit.

Le plus dur encore est de répondre aux espérances des fans qui sont dans l'attente au sujet de Pattinson et de Kristen Stewart qui joue Bella, la trop humaine, l'amour de l’immortel Edward.

Jusqu'à présent, les fans n'ont donné aux acteurs que des signes d'enthousiasme, au point de se livrer aux fantasmes les concernant comme les voir former un couple dans la vie réelle, quelque chose que tant Pattinson que Stewart ont nié, mais de façon peu convaincante, par un "nous sommes juste amis" dans un haussement d'épaules.

(Les flammes de l'amour torride supposé entre Pattinson et Stewart ont été avivées tout cet été dans les tabloïds alors que le duo était à Vancouver en train de tourner Eclipse, le troisième film de la franchise, dont la sortie est prévue pour 2010. Les tabloïds ont dit qu'ils allaient se marier et même qu'ils attendaient un bébé, rumeurs que Pattinson a rejetées dans un article du Vanity Fair de décembre qui vient juste de sortir).

New Moon pourrait propulser le public dans une nouvelle spirale, plus particulièrement ceux qui n'ont pas lu le livre. Des nuages viennent obscurcir le paradis dans celui-ci, avec un nouveau prétendant qui enlace Bella et Edward qui semble soudainement ne plus être aussi invincible.

Le film a aussi dû contourner le problème logistique d'Edward qui est plus dans l'esprit de Bella que devant ses yeux, à ce moment de la saga qui parle d'un amour non conventionnel.

Pour sa part, Robert Pattinson est totalement confiant sur le fait que New Moon sera un autre grand succès.

"Je ne sais pas pourquoi on serait inquiet de savoir si les gens iront le voir car je pense qu'ils iront le voir. Il reste relativement fidèle au livre, c'est juste que dans le livre c'est la voix d'Edward qui dans la tête de Bella et c'est vraiment la seule présence d'Edward. Je pense que ça n'aurait pas bien rendu si on l'avait fait comme ça dans le film et ça aurait vraiment difficile pour Kristen de jouer, si c'était juste une voix. Ma présence en elle même est moindre. Je suis une hallucination".

Il y a, cependant, une scène de combat créée pour le film dans laquelle Pattinson n'est pas le moins du monde fantomatique. Nous ne parlons pas d'une chamaillerie entre amoureux. C'est une bataille sans merci contre une menace extérieure.

"La scène de combat était en réalité vraiment amusante. C'est la seule scène de combat que j'ai jamais faite et où j'ai l'air bon pour ça ! J'en suis ravi."

La saga Twilight est louée par les parents et autres autorités morales qui ont vanté la série pour sa promotion de la chasteté. Pattinson en rit sous cape, parce qu'il pense que l'histoire de Twilight est en réalité tout à fait sexy - bien que ce soit beaucoup plus par l'esprit que par le corps, puisque Edward doit rengainer ses dents pointues (et autres extrémités) pour protéger sa bien-aimée Bella.

Les gens choisissent de voir dans la saga ce qu'ils veulent y voir et c'est bien comme cela pour Pattinson, bien qu'il trouve personnellement la tension sexuelle très érotique - comme la plupart des fans.

"Je pense que c'est hilarant de voir que tout le monde, et particulièrement les parents, dit que ça parle de l'abstinence, et ils sont vraiment heureux de voir leurs enfants lire les livres. Et pourtant il y a beaucoup de personnes qui ont lu les livres et qui pensent 'je veux qu'ils fassent l'amour ! Je veux qu'ils me donnent envie de faire l'amour !'".

" Et si vous lisez n'importe quelle fanfiction de fan, dans tous les scénarios, Edward et Bella font l'amour au lieu de s'arrêter. C'est tout à fait amusant".

Le sens de l'humour lui a été bien utile face au tourbillon de cette année. Avant 2008, il était surtout connu en tant que Cedric Diggory, un personnage secondaire dans deux films de Harry Potter. Cédric est un super athlète à l'école de Poudlard, qui attire naturellement toutes les filles et vexe Harry, mais ça n'est pas du tout un mauvais garçon.

"Nous avons fini par sortir de nos voitures exactement au même moment et on était cerné par cette foule. Et personne ne savait que je jouais dans le film. Quand j'ai dit Cedric, c'était 'Oh mon dieu ! Cedric !'" .

Pattinson a été d'abord inquiet par toute l'attention - il se considère timide et réservé - mais il est assez intelligent pour savoir que cela ne durera pas toujours et que cela ne se poursuivra pas nécessairement une fois qu'il aura achevé d'interpréter Edward Cullen.

Ses deux autres films de l'année dernière, Little Ashes and How to Be, n'ont pas eu d'impact au box-office, malgré la démonstration de son impressionnant talent d'acteur. Dans le drame Little Ashes, il joue le peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, jusque dans la moustache recourbée et les rencontres homo-érotiques. Dans la comédie How to Be, il joue un auteur compositeur britannique dépressif (Pattinson est un musicien, aussi) qui loue les services d'un gourou canadien afin de l'aider à remettre sa vie en ordre.

Pattinson fait des films depuis 2004 seulement, quand il a eu un petit rôle dans Vanity Fair de Mira Nair, donc son statut de star de cinéma est encore tout récent et pas si épouvantable, tout bien considéré.

"C'est juste cette chose, la gloire" dit il songeur. "C'est quelque chose que vous devez apprendre à gérer. C'est étrange. C'est tellement nouveau, je ne sais pas vraiment comment je vais y réagir à long terme".

"Je me suis battu contre elle pendant un bon moment et tout récemment, j'ai réalisé qu'il n'y avait rien à faire, on ne peut pas l'ignorer. Maintenant, je peux aller à peu près n'importe où dans le monde et au bout de quelques minutes passé dans un restaurant, voir arriver des tonnes de personnes. Alors, c'est tout aussi bien d'apprendre juste à l'accepter".

Parole de vrai vampire zen.


Dernière édition par Valeriane le Ven 6 Nov - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09   Ven 6 Nov - 18:37

Valériane

_________________
Revenir en haut Aller en bas
princess-hippie
Rob'servateur
Rob'servateur
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09   Ven 6 Nov - 20:18

Citation :
Edward doit rengainer ses dents pointues (et autres extrémités) pour protéger sa bien-aimée Bella.
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09   Ven 6 Nov - 20:21

Je te dis pas comment j'ai éclaté de rire toute seule devant mon pc quand j'ai traduit ça (j'ai cru que je me trompais).

Ceci dit, ptiteaurel, faudrait peut être que tu vérifies voir si je n'ai pas traduit des bêtises lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
ptiteaurel
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 38566
Date d'inscription : 13/03/2009
Age : 37
Localisation : Arras

MessageSujet: Re: [Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09   Ven 6 Nov - 20:41

Non c'est parfait , tout est bien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Web] Interview pour thestar.com - 06.11.09
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Les archives du RPattz Kiosque :: Archives 2009 :: Novembre 2009-
Sauter vers: