The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [New Moon] La conférence de presse à L.A.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 2:23

petit message laissé sur le twitter twilight officiel d'Ashley

Citation :
From Ashley Greene - at the press junket. I'm so excited to see everyone back from New Moon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 2:44

Message de Jamie Campbells sur le twitter officiel de twilight


Citation :
Hey guys. Crazy junket time. Looking forward to seeing Death Cab tonight. Hope you like the movie. Love Jamie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 2:48

FIN DE LA CONFERENCE DU WOLFPACK

A SUIVRE : TAYLOR


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 2:54

twitter Traci McMurray de celebuzz

Now it's Taylor and Rob. Party is really about to start!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 2:54

twitter answerbitch

Taylor Lautner presser up next. I'm declining to call him #taytay. Also will be outraged if he is not in fact six feet five.

Taylor Lautner: Not only NOT SHIRTLESS, but also wearing a jacket on top of a shirt. Not cool


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 2:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 2:55

twitter Daniel Fienberg de hitfix

Enter, Taylor Lautner. I remember the press day for "Shark Boy and Lava Girl."

"Definitely not." - Taylor Lautner on whether steroids played a role in his buffification.

Lautner says he ate more than 3200 calories a day. Says the challenge was "putting something in your mouth every 2 hours."

Taylor tells us we've seen his every move, so we can judge for ourselves if he's dating Taylor Swift. [Or if we care?

"That's very interesting. I wasn't aware of that countdown." - Taylor learning there's a countdown to his 18th birthday.

"That's a good question." -Taylor responding to who would win between Shark Boy and Jacob. [It was?]

I don't know bwn me and Rob. He does a lot of boxing in his time off, so it might be a good matchup." - Lautner v. Pattinson?


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 2:56

twitter celebuzz

Taylor Lautner is in the room!

Taylor on maybe losing the role: I knew where my character went in New Moon and thats what I tried to stay focused on.

Taylor on Jacob's transformation: I become a completely different person. I’m dealing with my issues and it’s really hard for me.

If there was a role I really loved that required me to LOSE 40 pounds I would do it. - Taylor Lautner

Taylor Lautner ate beef patties, raw almonds, sweet potatoes to gain weight. Over 3200 calories a day!

Taylor Lautner gets embarassed when he watches the movie and Jacob first takes off his shirt to stop Bella's head from bleeding

Taylor Lautner is not sure about getting the Quileute tat with the rest of the pack.

HOORAY! Taylor would be willing ot take his shirt off for another role if that's what it requires. He says he never said "never"

Taylor on Taylor writing songs about him?: That’s a scary thing. I don’t know if she has, I have no idea.

The entire cast is so close, and it would be a nightmare if we weren’t. - Taylor Lautner

One of Tayls fav Eclipse scenes is when Edward has 2 let Bella sleep in the same sleeping bag w Bella so she doesnt freeze .

There couldn’t be a better end to my teenage years. I am spending time doing what I love and spending time w/ people I love. -Taylor Lautner

There couldn’t be a better end to my teenage years. I am spending time doing what I love and spending time w/ people I love. -Taylor Lautner

Taylor Lautner says Robert Pattinson does a lot of boxing in his time off

Taylor and Rob have argued between themselves who would win in a fight, Jacob or Edward. Taylor says that it's still up in the air.


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:20, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 2:57

twitter Taryn Ryder

Woman just announced team Taylor's coming through...he looks HOT in a grey blazer, white tee and dark jeans. He's most friendly so far

Omg tay is so charming and adorable! Blushing at scene when he takes shirt off when bellas bleeding

Just asked Taylor what's the funniest/weirdest thing he's ever heard about himself: he says he stays away from reading bout himself but...

He did NOT say he would never go shirtless again- he'll do whatever is necessary for a role whether its lose 40lbs or bare his yummy abs

Guy just uncomfortably asked Taylor bout Swift if 4 publicity: "funny thing is u see every move I make, so ill leave that for u to decide"


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:03

twitter hollyoutbreak

taylor Lautner: I try to stay away from reading about himself. Story said he wouldn;t take off his shirt again

Taylor Launtner: No way to prepare for twlight fame. Felt pressure

Taylor Lautner: Look at the posters with his face is strange to look at. It comes with the job

Taylor Lautner: Taylor Swift has no idea if she wrote a song for him

Taylor LAutner: Great to work with Taylor Swift movie called Valentines Day

Taylor Lautner: Will not tell if we his dating Taylor Swift

Taylro LAunter: Fans move him. when they crry, have fun, amazing

Taylor Launter: close with Bryce Howard, and rest of cast. Great People Bryce Howard Amazing

Taylor LAutner: CLose with Kirsten Stewart & ROb Pattinson

Taylor LAunter: Elcipse was his favorite book. Excited to film the movie. Great scene in Eclipse with bella and edward

Taylor Lautner: Who would win in a fight between edward & jacob. Discussed this on set


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:15

twitter ted casablanca

Taylor loves tent scene in Eclipse too w/ edward and bella! He says eclipse is "visually stunning"

________________________________


twitter answerbitch

Taylor Lautner on seeing his "wolf" on screen for the first time: "I was blown away."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:22

FIN DE LA CONFERENCE POUR TAYLOR

ARRIVEE DE ROB
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:22

twitter celebuzz

Robert Pattinson is drinking a coke out of the bottle. Wearing a red plaid shirt and leather jacket.

Rob on the scene whr he comes 2 the light: I guess its kinda 1 of the clsest momnts Ive rly felt 2 ppls emotnl attchmnt 2 the char.

How has regular life changed for Rob: I don’t know what that really is like bc I have not had a sustained period where I’m off.

Would Rob fight Taylor? "Maybe if I had some kind of weapon" Hahah!

Rob seems very confident answering questions, and his hair is only moderately messy today. Smile

Robert Pattinson connected to New Moon the most out of the Twilight series

On Rob's appearances in New Moon: I was so worried that it was going to be random scenes.

Who is ready for DVD extras? Rob said "There have been loads and loads of the apparition scenes cut out."

Robert says his heart has never been broken like Edawrd's when he has to leave Bella

Rob on serending someone: You need to have so much balls to do that, Jesus Christ

Robs most romantic move: I put a rose on a girls locker when I was 15, or maybe I was 14. She thought it was someone else, and he claimed it

Rob's favorite vampire: I really like Wesley Snipes, I think Wesley Snipes is great (Bladerunner)

Recently some magazine reported that I was pregnant, without a hint of irony or anything. I don’t even know what 2 make of that one. -RPattz

Robert Pattinson - I’ve got to stop being so self deprecating bc people are starting to believe it


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:50, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:22

twitter answerbitch

#rpattz: Plaid shirt, leather jacket, stand-up hair.

#rpattz on #newmoon director: "He's a saint."

RPattz: "I really haven't done that many romantic things in my life ... I mean, I've watched Titanic


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:23

twitter HitFixDaniel

Some guy named "Pattinson" is up next. Y'all probably don't care, right?

"He is like a saint. He's one of the best people I've ever met." - Pattinson is a big Chris Weitz fan

"It's not Edward you're playing. It's a manifestation of Bella's loneliness and desperation." - Rob on being an apparition

Pattinson says that he's had three days off all year long, so he doesn't know how the "outside world" has changed.

"Looking at Taylor's martial arts videos from when he was like 9, I wouldn't want to do anything." Rob vs. Taylor?

"I think it's actually a *fact* that Edward would win. If I read the books correctly." Rob on Edward vs. Jacob

"You've just got to remember that you're being paid." - Rob on distinguishing between on-screen love and off.

Rob says that loads and loads of apparition footage we shot and have been cut out. And he's happy with that.

"No, I don't think so." - Rob on whether he's ever had his heart broken like Bella's is broken in the movie.

"I actually can't think about a single romantic thing I've ever don." - Rob

"I really like Wesley Snipes. I think Wesley Snipes is great." - Rob struggling with his favorite movie vamp

"I've got to stop being so self-deprecating, because people are starting to believe it." - Rob

Rob says he things "Breaking Dawn" is tentatively scheduled to begin shooting next fall. But he isn't sure.


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:49, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:23

twitter colliderfrosty

after getting back from one on ones saw rob pattinson sitting alone and talked to him. super nice guy.

rob is on stage right now.

i asked rob the last question. about breakind dawn. he said plan is to film in fall of 2010!


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:25

twitter taryder

Best for last rob's here- who btw literally just ran into on his way into conference. He's seriously so nice. More on that in a bit

Said he asked for kristen's advice on how to play edward

He's gorgeous! Hair perfectly wild, leather jacket and red plaid shirt underneath. @theawful truth agrees w/ me of course

Rob said he's had like 3 days off since Jan 14. "I'm on set all the time!"

Says he's still exactly the same since before fame "which isn't exactly a good thing". Hardly!

Rob says its a fact edward would in in fight v jacob. "That's what the books say!"

Rob says he shares being self-righteous with edward as well as being obsessive and posessive...he says in some ways about his privacy

Rob says he can't listen to anyone else which is why he doesn't have a publicist. Do u love this guy or what?

Robs laughing bc he can't think of a romantic thing he's done. Says he hasn't serenaded anyone bc it takes a lot of balls lol

I just asked weirdest thing he's read about himself: "that I was pregnant!" Tons of funny bites from him

He also said he's going to try to be less self-deprecating in interviews bc pple are starting to believe it


Dernière édition par Valeriane le Sam 7 Nov - 3:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:28

twitter elguapo1

#newmoon Rob is now talking. Said he's always on set but feels like the same person after the fame.

said the breakup scene was hard to do.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:34

twitter theawfultruth

Rob says he connected with new moon the most bc it humanizes edward most
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 3:51

FIN DE LA CONFERENCE DE PRESSE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 5:35

Traduction de la conférence de presse donnée par Rob

Robert Pattinson est arrivé dans la salle en buvant un coca.

Au sujet de Chris Weitz il a dit qu'il était comme un saint et que c'est une des meilleures personnes qu'il ait jamais rencontrées. Il est très fan de Chris Weitz.

Rob a dit avoir demandé des conseils à Kristen dans sa façon d'interpréter Edward.

Au sujet de la scène où il entre dans la lumière, il a expliqué que c'était un de ces moments où il a ressenti l'attachement émotionnel des gens.

Concernant son rôle "d'apparition" dans le film, il a expliqué qu'il ne joue pas Edward mais la manifestation du désespoir et de la solitude qu'éprouvent Bella.

Rob a dit que depuis le 14 janvier il n'avait eu que 3 jours de repos : "Je suis en tournage tout le temps".

Sur le fait que sa vie de tous les jours a changé : "Je ne sais pas à quoi cela ressemble vraiment étant donné que je n'ai pas vraiment eu de période hors tournage pour m'en rendre compte".

Il a dit être le même qu'avant la célébrité, qui n'est pas forcément une bonne chose.

Pour lui la scène la plus dure à tourner a été celle de la rupture.

A la question de savoir si il aurait envie de se battre contre Taylor, il a répondu "Peut être, si j'avais une arme". Et il a ajouté que si il a bien lu les livres correctement, Edward est censé battre Jacob. Toujours dans le registre Rob vs Taylor : "Pour avoir regardé les vidéos de Taylor à 9 ans faisant des arts martiaux, je ne voudrais rien tenter".

Rob a dit qu'il partageait certaines moeurs avec Edward dans sa façon d'être obsédé et possessif... il a dit que c'était ce qu'il était dans le privé.

Rob a dit qu'il n'avait pas pour habitude d'écouter quelqu'un d'autre et que c'était pour cela qu'il n'avait pas d'agent publicitaire.

Il a expliqué que c'était avec New Moon qu'il se sentait le plus connecté parce que ce volet de la saga est celui qui humanise le plus Edward.

Au sujet de l'amour en dehors et sur l'écran il a répondu : "Vous devez juste vous rappeler ce pour quoi vous êtes payé".

Au sujet de ses "apparitions" dans le film : "J'étais très inquiet sur le fait que ça puisse être des scènes incohérentes"

A la question "Qui est prêt pour les bonus du DVD", Rob a répondu qu'il y avait des tonnes et des tonnes de scènes coupées et qu'il en est ravi.

Robert a affirmé que son cœur n'a jamais été brisé comme celui Edawrd quand il doit quitter Bella. ""je n'ai vraiment pas fait beaucoup de choses romantiques de ma vie... Mais bon, j'ai vu Titanic."

Rob en riant a dit qu'il n'arrivait pas à se souvenir d'une chose romantique qu'il ait pu faire. Il a dit qu'il n'avait jamais chanté la sérénade à quelqu'un parce qu'il faut les "couilles" pour le faire. La seule chose romantique qu'il ait faite : "J'ai mis une rose sur un casier de filles quand j'avais 15 ans, ou peut-être 14 ans. Elle a pensé que ça venait de quelqu'un d'autre et il l'a revendiqué".

Son vampire préféré au cinéma est Wesley Snipes (Blade) qu'il trouve génial et qu'il apprécie beaucoup.

A la question "quelle est à la chose la plus étrange que vous ayez lu à votre sujet", il a répondu : "que j'attendais un enfant !"

Robert a également dit : "Je dois arrêter de me dévaloriser dans les interviews, parce que les gens commencent à le croire".

Concernant Breaking Dawn, Rob a dit que provisoirement le tournage était prévu pour l'automne 2010 mais qu'il n'en était pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
princess-hippie
Rob'servateur
Rob'servateur


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 9:40

Citation :
Robert a affirmé que son cœur n'a jamais été brisé comme celui Edward quand il doit quitter Bella. "je n'ai vraiment pas fait beaucoup de choses romantiques de ma vie...
Mais bon, j'ai vu Titanic."
jadore
PS : je suis curieuse et j'ai hâte de voir les vidéos... si elles existent !
Et merci pour tout ça Valériane, c'est le grand rush qui commence !
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Sam 7 Nov - 13:25

Press Conference Transcript

In The Twilight Saga: New Moon, the second chapter in Stephenie Meyer's phenomenally successful series, the romance between mortal and vampire reaches an intense and dangerous new level, and reveals a conflict that will haunt Bella Swan (Kristen Stewart) as the story continues. Delving into the age-old rivalry between the Quileute tribe and the vampires, which comes to a head with her best friend, Jacob Black (Taylor Lautner), and her love, Edward Cullen (Robert Pattinson), Bella quickly learns that the supernatural world that she longs to become a part of will put her at more peril than ever before.

As the reluctant vampire who has millions of females swooning all over the world, Robert Pattinson has been working non-stop since signing on for the first Twilight film. Having just wrapped filming on The Twilight Saga: Eclipse, the actor also hopes to make Bel Ami and Unbound Captives, before returning for the final chapter, Breaking Dawn, tentatively set to film in the Fall of 2010.

At the film's press day, Robert Pattinson talking about getting used to life with the world watching your every move.

Q: What has this past year been like for you? How are you dealing with things? Are you more comfortable with everything now?

Rob: I guess it's inevitable that you become more comfortable. You still fight against some things. There's nothing really scary about the franchise itself. I like all the people I work with. I generally have very few disagreements about the script or anything while we're doing it, especially on New Moon. It just seemed so relaxed and easy. I've been on three different sets, since January 14th. I've had like three days off. I'm going to be on set all next year as well. I don't know what doing errands and things is really like 'cause I haven't had a sustained period of time where I've been off. I don't know how it's really changed. I still feel like I'm pretty much exactly the same, which is maybe not a good thing.

Q: Can you talk about working with Chris Weitz, and how the syllabus he gave the cast helped you?

Rob: I've never had that, from any director. It was 40 or 50 pages long, in addition to a bunch of letters and emails, trying to show that he was on the same page as us and was completely with us, in making the film. And, he didn't falter from that attitude, throughout the whole movie. It probably sounds ridiculous how much praise he gets. I was just with him and his wife in Japan, and she was even kind of sick of it. But, he is like a saint. He's one of the best people I've ever met, let alone directors. In a lot of ways, it shows in the movie. It's got a lot of heart, especially for a sequel in a franchise. He's just a great person to work with.

Q: Appearing in most of the movie as only a series of visions, did you feel disjointed from your cast mates at all? Did you wish you were in more of the film?

Rob: Those scenes were the hardest scenes. They weren't really, at the time, but after I saw the first cut of the movie, they changed them quite a bit in the edit and ADR. It's not Edward. It's a manifestation of Bella's loneliness and desperation. It was always very difficult. I asked Kristen, "How would you play it?" It's her opinion, so that was hard. As for being alone, I've always felt a little bit aloof as the character, throughout the whole series. I think that's how he is, so I didn't feel any different.

Q: What was it like to film that break-up scene between Edward and Bella?

Rob: There's something weird about it. One of the main things I felt doing that and what really helped was people's anticipation of the movie, and the fans of the series' idea about what Bella and Edward's relationship is and what it represents to them. It's some kind of ideal for a relationship. And so, just playing a scene where you're breaking up the ideal relationship, I felt a lot of the weight behind that. Also, it took away a fear of melodrama. It felt seismic, even when we were doing it. It was very much like the stepping out into the sunlight scene, at the end. You could really feel the audience watching, as you're doing it. It was a strange one to do.

Q: Have you ever had your heart broken, like Edward does when he leaves Bella?

Rob: No, I don't think so.

Q: What were your thoughts while you were filming that scene in Italy, where Edward reveals himself in the sunlight?

Rob: I just came to a realization about that scene. It was one of the closest moments I really felt to people's emotional attachment to the character because there were so many extras there who were just Twilightfans, who had flown in to be in the town square. Just taking that one step into the light, it's been the one moment, since the first Comic-Con, where I've felt the whole weight of anticipation and responsibility to all the people who are so obsessed with the stories. It was a good moment. It was very nerve-wracking, but I probably felt the most in character that I've ever felt, throughout the whole series, at that moment.

Q: If there was a fight between Edward and Jacob, who would win?

Rob: I don't know. I think it's actually a fact that Edward would win, if I read the books correctly. So, I guess I can hold onto that, for my ego.

Q: What about in a fight between you and Taylor Lautner?

Rob: I did hear, the other day, that Taylor had agreed to an interview where the interviewer was going to fight him. I don't think I'd ever agree to that. And, after looking at Taylor's martial arts videos from when he was like nine, I wouldn't really want to do anything. Maybe if I had some kind of weapon.

Q: What personality traits do you share with Edward?

Rob: I guess stubbornness, in some ways, about some things. He's pretty self-righteous. I get quite obsessive about things, and possessive as well.

Q: With what?

Rob: I have very, very specific ideas about how I want to do my work and how I want to be perceived, to the point of ridiculousness, sometimes. I don't listen to anyone else. That's why I don't have a publicist or anything. I can't stand it, if someone is trying to tell me to do something, which is maybe a mistake sometimes. I like being meticulous, and it's quite difficult, as an actor, to have that much control. The good thing about the Twilight series is that it does give you a lot more control over tiddly little things, which I want to have. I'm a control freak about it.

Q: Do you appreciate Edward more, with each movie? What are your favorite things about him?

Rob: When I read New Moon, it gave me ideas about how to play him in the first film. It's the one I connected to the most, and the one that humanized Edward for me the most, as well. In the first one, he still does remain, from beginning to end, an idealistic character. But, in the second one, he makes a mistake that's acknowledged by everybody, including himself. Also, he is totally undermined by more powerful creatures, and he's undermined emotionally by people as well. That's what humanized it.

Since I read that book, I always liked him as a character, and I've tried to play that same feeling throughout the films. He's the hero of the story that just refuses to accept that he's the hero, and I think that's kind of admirable.

Q: Love plays such a major part of these films, and so many fans want what happens on the screen to happen in your real life. How do you separate falling in love in real life with the women that you're cast opposite?

Rob: You've always got to remember that you're being paid. There's a lot of connotations that come with that. That's one of the major separations.

Q: Do you agree with the decision to make Edward appear as a vision and not just as a voice?

Rob: I was always very worried about that. Even before we started shooting, people were asking questions and saying, "Oh, are you worried that people will think there's not enough Edward in it?," but he's not in the book. I was so worried that it was just going to be random scenes. There was talk, at the beginning, of showing his backstory in South America, going around moping. That would have been terrifying for me, and I think it would have been catastrophic for the film as well.

I fought as far as I could to keep it as limited as possible, mainly because it just doesn't happen in the book. But then, at the same time, it's scary just to do a voice-over because it could end up being very cheesy. I guess there was a medium. I'm not just there. I was supposed to be playing this vision and, if you play it as realistically as possible, it becomes an interesting thing to try to figure out. It was interesting for me, at the time.

Q: How did you fight for that?

Rob: I just talked to Chris. He wasn't ever going to just do things for the sake of doing them. He was always on the side of the story. Even since it's been edited, there were loads and loads of the apparition sequences cut out. A lot of them, Chris cut out without me saying. But, when I was doing ADR, I was saying, "It will be more interesting and mystical if you cut out more of these shots. It becomes more eerie and more realistic, the less of these visions you have." Just having head-on shots makes it something other than a vision. It becomes a super-imposed image, which is not interesting.

Q: This franchise has made you a bankable leading man. How has that changed your career, and where do you want to be in five years?

Rob: I don't know. I've only done one movie outside of the series, which was Remember Me. That's going to be out sometime next year. But, even that, I did with the same studio. I'm still a little bit blind, as to what my actual economic viability is, outside of the series, but it's definitely different. You get offered stuff that you never would have dreamed of getting offered before, but that's scary as well 'cause you don't have to audition for anything. You're just like, "I don't want to do a movie just 'cause it gets made."

It's a scary situation to be in, in a lot of ways. You have to question yourself a lot more. Before Twilight, I did any movie that I got and tried to make the best of it afterwards. Now, you're expected to come into the movie and provide not only economic viability, but a performance as well. People are like, "You can't just mess around. We're employing you to be a star and an actor." It's difficult and it's scary.

Q: Isn't that what you dream about when you start out in the business?

Rob: You do. When you haven't gotten a big movie behind you and you're not bankable, everyone is like, "He's not bankable enough," so you can't get the roles that you want to get. And then, when you do, especially with a movie like this where there's a perceived specific audience, people start thinking, "Oh, you need to get in with this audience. You need to do this or that. You need to look a certain way." There are some limitations to it, whereas when no one is watching your movies and you get a part, you can do whatever the hell you want. That's just the way it is. So, there are good and bad points, either way.

Q: With everything that you've got going on now, how do you keep your life from just being a blur?

Rob: It is just a blur. There are random moments which stand out, but I've been working so much this year that it's almost like living in an alternate reality. The hours on a film set are so long that you're doing doctor hours, and every doctor that I've ever spoken to says the same thing, that you have no idea what's going on, other than working. You're away from your family and friends, and all that stuff.

Q: With all of the fan encounters that you've had, has there been anything that's just made you laugh?

Rob: Yeah, a lot of the time. Recently, I have less direct interaction with people because there's way more security and stuff on set. But, I always find it funny when older people come up. There was a woman who came up to me the other day who must have been in her 90's. It's very unusual. And, they say exactly the same things as 12-year-old girls. That is kind of bizarre.

Q: When you are shooting the more romantic things, what goes through your head?

Rob: It's weird. I keep getting told by people, "Pump up all the stuff about the action, so the guys will go and see it," but it's ridiculous. It's like saying that guys can't appreciate romance. I don't think you can say that about Gone with the Wind. I've watched Titanic and I didn't think, "Oh, this is a girl's film."

Especially in New Moon, and actually in the whole series, I've never played it thinking, "Oh, I'm in a series of girls' films and I'm doing something just for girls." I don't feel like I'm doing an animated Tiger Beat, every week. I like doing romantic scenes. I felt like a lot of the storyline in New Moon is very heartbreaking and true. I didn't think I was doing something, just for the sake of romance. I thought, in a lot of ways, that it was a really sad story.

Q: Are you a romantic person, in real life? What is the most romantic thing you've ever done?

Rob: I haven't done that many romantic things, in my life.

Q: Have you ever serenaded somebody?

Rob: Oh, no! I don't think that would ever be romantic. You need to have so much balls to do that. Jesus Christ! I actually can't think of a single romantic thing I've ever done. That's terrible.

Q: Have you ever given anyone flowers?

Rob: Yeah, I did. I put a flower in someone's locker when I was 15 years old. This girl, called Maria. Maybe I was 14. She actually thought it was from someone else, and the other guy claimed it as well, which was just great.

Q: What was it like watching Taylor transform physically?

Rob: I didn't see Taylor until just a little bit before we started shooting, so when he came back, I had the same reaction as everybody else. I was like, "Now I have to go to the gym."

Q: What has it been like to develop the romantic triangle?

Rob: It was weird because I hardly did any scenes with Taylor. We just did the scenes at the beginning and the scenes at the end, and he had his entire storyline develop without me being around, which is interesting because I had no idea where his performance was going. It wasn't really a competition or anything. It was independent. Whereas, in Eclipse, we did scenes together, all the time, with Bella. It really shows the dynamic in that film.

Q: Who is your favorite movie vampire of all time, and why?

Rob: I don't really know. I always think of the wrong people. I'll be like, "Ethan Hawke in Interview with a Vampire," and someone will say, "He's not the vampire." There's a bunch. I actually really like Wesley Snipes (in Blade). I think he's great.

Q: What's the weirdest or funniest thing you've ever read or heard about yourself?

Rob: Recently, some magazine had on the cover that I was pregnant. I was just like, "Wow!" And, it was without a hint of irony or anything. I didn't really know what to make of that one. I don't even know if that qualifies as libelous because they can just say, "Well, it's obviously fiction," but it's written in a non-fiction magazine. I saw a couple comments under the article saying, "That's why he always wears jackets. He always wears layers to hide it."

Q: How do you maintain the balance of letting your fans and the public know who you are, outside of just being Edward, but also keep your private life private?

Rob: I think you just do it through doing jobs. It's such a risky thing, doing interviews. I try to limit the amount of interviews I do. No one is that interesting, especially when you're not really saying anything. And, I don't particularly want to be some kind of character in society. So, I guess the only thing you can do is do jobs and see if people respond to that.

But, I'm always holding onto the fact that I don't really know who I am, so hopefully I won't compartmentalize myself because of that. I'm just completely ignorant of the whole thing. I've never really struggled with anything, up until recently. I've got to stop being so self-depreciating 'cause people are starting to believe it. They'll be like, "That guy is an idiot," so I've tried to stop doing that.

Q: Was it a big shock to have Bryce Dallas Howard on the set of Eclipse, instead of Rachelle Lefevre?

Rob: Yeah, it was a shock, but she's lovely. She's really, really nice.

Q: Have you been told a tentative time that you might film Breaking Dawn?

Rob: I think the tentative for Breaking Dawn is Fall of next year. I think. They may well change that.

Q: What movies have you committed to in 2010?

Rob: Depending on how things go, I'm doing a movie called Bel Ami in February, which is an adaptation of a Guy de Maupassant novel. And, I hope I'm doing a Western with Rachel Weisz and Hugh Jackman, called Unbound Captives, sometime around there as well. They've got to try to work around everybody's schedules and stuff.

Q: Who do you play in Unbound Captives?

Rob: I'm playing a kid who is kidnapped by the Comanches, when he was four years old, and he's brought up by them. His mother spends her entire life trying to find me and my sister, and when she finds us, we can't remember who she is or anything about the Western culture that we grew up in. They speak Comanche, the whole movie. You can't really be more different from Edward.

Q: Is that why you responded to it?

Rob: No. I actually sign on to that after I had done Twilight, in the summer, just a couple of months after I finished. It was really before anything had happened, so I wasn't really thinking about it. It was just a cool script and it reminded me, in a lot of ways, of Giant, which is one of my favorite movies. I think that's why I responded to it.

Q: Is James Dean one of your favorite actors?

Rob: One of, yeah.

Q: Are you going to have to learn Comanche for your role?

Rob: Yeah.

Q: Have you had time for your music?

Rob: I'm trying to.

source : iesb.net
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Dim 8 Nov - 9:20

Traduction

Dans New Moon, le deuxième chapitre de la saga phénomène à succès de Stephenie Meyer, la romance entre la mortelle et le vampire atteint un nouveau niveau d'intensité et de dangerosité tandis qu'un conflit hantera Bella Swan (Kristen Stewart) dans cette suite. S'appuyant sur la rivalité séculaire entre la tribu des Quileute et les vampires, ce qui met en opposition Jacob Black (Taylor Lautner) son meilleur ami et son amour, Edward Cullen (Robert Pattinson), Bella apprend rapidement que le monde surnaturel auquel elle aspire va la mettre en danger comme jamais.

Le vampire introverti qui a des millions de femmes du monde entier à ses pieds, Robert Pattinson a travaillé non-stop depuis qu'il a signé pour le premier Twilight. A peine après avoir finir le tournage d'Eclipse, l'acteur doit tourner Bel Ami et Unbound Captives, avant de revenir pour le chapitre final, Breaking Dawn, dont le tournage est provisoirement prévu pour l'automne 2010.

Lors de la journée consacrée à la presse, Robert Pattinson a parlé de la façon dont il appréhendait la vie maintenant que tous ses faits et gestes sont scrutés.

Q : A quoi a ressemblé l'année qui vient de s'écouler pour vous ? Etes vous plus à l'aise maintenant ?

Rob : Je suppose qu'il est inévitable que l'on soit plus à l'aise. Vous vous battez encore contre certaines choses. Il n'y a rien de vraiment effrayant concernant la franchise proprement dite. J'apprécie tous les gens avec qui je travaille. J'ai généralement eu très peu de points de désaccord concernant le scénario ou quoi que ce soit d'autres pendant que nous tournions, en particulier pour New Moon. Tout était détendu et sympa. J'ai fait trois tournages différents depuis le 14 janvier. J'ai eu en tout et pour tout à peu près trois jours de congé. Je vais être à nouveau en tournage l'année prochaine. Je ne sais pas faire les courses et toutes ces autres choses depuis le temps que je suis déconnecté du monde autre que celui des plateaux de tournage. Je ne sais pas comment tout ça a vraiment changé. Je me sens encore à peu près le même, ce qui n'est peut-être pas une bonne chose.

Q : Pouvez-vous parler de la façon de travailler avec Chris Weitz et comment le programme qu'il a donné aux membres du casting vous a aidé ?

Rob : Je n'ai jamais eu ça de la part de n'importe quel réalisateur. Cela faisait 40 à 50 pages, sans compter quelques lettres et des emails, où il nous expliquait qu'il était sur la même longueur d'onde que nous et complètement en phase avec nous pour la réalisation du film. Et il n'a pas changé de ligne de conduite pendant tout le film. Cela peut sembler ridicule la façon dont il est encensé. J'étais il y a peu avec lui et son épouse au Japon et elle en était mal à l'aise. Mais, c'est un saint. Il est l'une des meilleures personnes que j'aie jamais rencontrée, sans parler de réalisateurs. Par bien des façons, cela se voit dans le film. Il a beaucoup de coeur, surtout pour une suite dans une franchise. C'est une personne avec qui il est très agréable de travailler.

Q: Vous apparaissez dans le film la plupart sous forme de visions, vous êtes vous senti coupé du reste de vos collègues du casting ? Auriez-vous souhaité être plus présent dans le film ?

Rob : Ces scènes ont été les plus difficiles. Elles ne semblaient pas réalistes, au début, mais quand j'ai vu la première mouture du film, elles avaient bien changé avec le montage et la post synchro. Ca n'est pas Edward. C'est une manifestation de la solitude et du désespoir de Bella. C'était souvent très difficile. J'ai demandé à Kristen "Comment veux tu que je le joue ?". C'est sa vision, donc c'était dur. Quant à être seul, je me suis toujours senti un peu à l'écart comme le personnage tout au long de la saga. Je pense que c'est sa façon d'être, donc je ne me sens pas différent.

Q : Commet s'est passé le tournage de la scène de la rupture entre Edward et Bella ?

Rob : Il y a quelque chose de bizarre à ce sujet. Une des principales choses que j’ai ressenti pour la tourner et qui m'a vraiment aidé, c'est l'attente du public vis à vis du film et l'idée que les fans de la saga ont de la relation entre Bella et Edward et ce qu'elle représente pour eux. C'est une sorte de relation idéale. Et en jouant cette scène, où je brise cette relation idéale, j'ai ressenti tout le poids qu'il y avait derrière. De plus, ça a retiré la peur de tomber dans le mélodrame. Ca ressemble plus à un séisme, même quand nous la tournions. Ca a été un peu la même chose pour la scène où Edward entre dans la lumière du soleil, à la fin du film. On pouvait vraiment sentir le public attentif pendant qu'on la tournait. C'était étrange à faire.

Q : Avez-vous jamais eu le cœur brisé, comme Edward l'a quand il quitte Bella ?

Rob : Non, je ne crois pas.

Q: Quelles étaient vos pensées alors que vous étiez en train de tourner cette scène en Italie, celle où Edouard se révèle dans la lumière du soleil ?

Rob : Je viens de réaliser quelque chose à propos de cette scène. Ca a été l'un des moments où j'ai vraiment senti l'attachement affectif qu'avaient les gens vis à vis du personnage parce qu'il y avait énormément de figurants qui étaient juste des fans de Twilight, qui avaient tout fait pour se retrouver sur la place de cette ville. Ce pas dans la lumière a été le moment, depuis le premier Comic-Con, où j'ai senti tout le poids de la responsabilité vis à vis de l'attente de toutes ces personnes qui sont tellement passionnées par l'histoire. Ca été un bon moment, très éprouvant pour les nerfs, mais c'est probablement à ce moment là que je me suis senti être le personnage comme je ne l'avais jamais été auparavant.


Q : S'il y avait une bagarre entre Edward et Jacob, qui gagnerait?

Rob : Je ne sais pas. Je pense que c'est effectivement Edward qui gagnerait, si j'ai lu les livres correctement. Donc, je suppose que je peux retenir cette option, pour mon ego.

Q: Qu'en serait-il d'un combat entre vous et Taylor Lautner ?

Rob : J'ai entendu dire, l'autre jour, que Taylor avait convenu d'une interview au cours de laquelle l'intervieweur comptait se battre avec lui. Je ne pense pas que je serais d'accord pour ma part. Et, après avoir regardé des vidéos d'arts martiaux de Taylor quand il avait neuf ans, je ne le voudrais pour rien au monde. Peut-être si j'avais une arme quelconque.

Q: Quels sont les traits de personnalité que vous partagez avec Edward ?

Rob : Je pense l'obstination, par certains côtés, vis à vis de certaines choses. Il est assez bien-pensant. Je peux devenir complètement obsessionnel vis à vis de certaines choses et possessif aussi.

Q : Avec quoi ?

Rob : J’ai des idées très précises sur la façon dont je veux faire mon travail et la façon dont je veux être perçu, ça en frise le ridicule parfois. Je n'écoute pas vraiment les autres. C'est pourquoi je n'ai pas d'agent publicitaire. Je ne peux pas supporter que quelqu'un essaie de me dire de faire telle ou telle chose, ce qui est peut-être une erreur parfois. Je suis très méticuleux et c'est assez difficile, en tant qu'acteur, d'avoir le contrôle. Ce qui est bien avec la saga Twilight, c'est qu'elle vous offre beaucoup plus de contrôle et pas seulement pour des petites choses, ce que je veux avoir. Je suis un maniaque du contrôle.

Q: Est ce que vous appréciez plus Edward à chaque film ? Quelles sont les choses que vous préférez en lui ?

Rob : Quand j'ai lu New Moon, cela m'a donné des idées sur la façon de l'interpréter dans le premier film. C'est le livre avec lequel je me sens le plus connecté, celui qui humanise le plus Edward à mon sens. Dans le premier livre, il reste toujours, du début à la fin, un personnage idéaliste. Mais, dans le second, il fait une erreur qui est reconnue par tous, y compris par lui-même. Il est également complètement ébranlé par des créatures plus puissantes et il l'est émotionnellement par des personnes aussi. C'est ce qui l'humanise.

Dès que j'ai lu ce livre, j'ai aimé ce personnage et j'ai essayé de faire transparaitre ce même sentiment à travers les films. Il est le héros de l'histoire qui refuse simplement d'admettre que c'est lui le héros et je pense que c'est en quelque sorte admirable.

Q : L'amour joue un rôle majeur de ces films, à tel point que des fans veulent que ce qui se passe à l'écran se transpose dans votre vie réelle. Comment pouvez-vous séparer le fait de tomber amoureux dans la vraie vie et ce que vous exprimez avec votre partenaire à l'écran ?

Rob: Vous devez toujours vous rappeler que vous êtes payé. Du coup les choses prennent un certain sens. C'est un des points importants pour bien faire la part des choses.

Q : Etiez vous d'accord avec la décision sur le fait qu'Edward apparaisse sous forme de visions et non comme une simple voix?

Rob : J'ai toujours été très inquiet à ce sujet. Même avant de commencer le tournage, les gens posaient des questions et me disaient : "Etes vous inquiet sur ce que les gens vont penser du fait qu'il n'y a pas assez d'Edward dans celui ci ?". Mais il n'est pas dans le livre. J'étais très inquiet sur le fait que ça puisse être des scènes incohérentes. On parlait, au début, de montrer sa vie en Amérique du Sud, en train de se morfondre. Cela aurait été terrible pour moi et je pense ça aurait été catastrophique aussi pour le film.

Je me suis battu autant que j'ai pu pour que sa présence soit aussi limitée que possible, essentiellement parce c'est le cas dans le livre. Mais, dans le même temps, on redoutait de faire juste une voix-off, car cela risquait d'être moche. Je suppose qu'il fallait un juste milieu. Je suis là sans être là. J'étais censé jouer cette vision et si vous la jouez de la façon la plus réaliste possible, cela devient quelque chose d'intéressant à comprendre. Ca l'était pour moi, à ce moment là.

Q : Comment vous êtes vous battu pour cela ?

Rob: J'en ai simplement parlé à Chris. Il n'est pas du genre à faire les choses juste pour le plaisir de les faire. Il a toujours été du côté de l'histoire. Même au montage, il y a eu des tonnes et des tonnes de scènes d'apparitions qui ont été coupées. Pour beaucoup d'entre elles, Chris les a coupées sans m'en parler. Mais, quand j'ai fait la post synchro, j'ai dit : "Ca serait plus intéressant et mystérieux, si vous coupiez plus de ces scènes. Moins il y a d'apparitions, plus c'est inquiétant et réaliste". Si on impose trop ces scènes, ça rend autre chose qu'une vision. Ca devient une image en surimpression, ce qui n'est pas intéressant.

Q: Cette franchise a fait de vous quelqu'un de bancable. Comment cela a-t-il changé votre carrière et où vous voyez vous dans cinq ans ?

Rob : Je ne sais pas. J'ai seulement fait un film en dehors de la saga, qui a été Remember me. Cela va être sortir dans le courant de l'année prochaine. Mais, même ce film je l'ai fait avec le même studio. Je marche encore un peu aveugle, par rapport à ma réelle viabilité économique, en dehors de la saga, mais c'est certainement différent. On vous fait des propositions auxquelles vous n'auriez jamais rêvé avant, mais ça fait peur également parce que vous n'avez pas à passer une audition pour n'importe quoi. Il suffit de dire "Je ne veux pas faire un film juste histoire de le faire".

C'est une situation effrayante en elle-même, par bien des aspects. Ca suppose que vous vous posiez les bonnes questions. Avant Twilight, je faisais n'importe quel film qu'on me donnait à faire et j'essayais ensuite de donner le meilleur de moi-même. Maintenant, quand on vous attend sur un film ça n'est pas seulement pour lui donner une viabilité économique, mais également pour y faire une performance d'acteur. Les gens sont du genre à vous dire "Vous ne pouvez pas prendre ça à la légère. On vous emploie parce que vous êtes une star et un acteur." c'est difficile et effrayant.

Q : N'est-ce pas ce dont vous rêviez lorsque vous avez débuté le métier d'acteur ?

Rob : Vous avez raison. Lorsque vous n'avez pas un grand film derrière vous et que vous n'êtes pas "rentable", tout le monde dit : "Il n'est pas assez bancable" et vous n'obtenez pas les rôles que vous souhaiteriez. Et puis, quand ça arrive, surtout avec un film de ce genre où il y a un public qui est perçu comme étant spécifique, les gens commencent à penser : "Oh, vous devez conserver ce public. Vous devez faire ceci ou cela. Vous devez conserver une voie toute tracée". Ca a ses limites, alors que quand personne ne regarde vos films et que vous obtenez un rôle, vous pouvez faire ce qui vous chante. C'est comme cela. Il y a des bons et des mauvais côtés de part et d'autre.

Q : Avec tout ce qui vous arrive maintenant, comment faites vous pour conserver une vie qui ne soit pas coupée de la réalité ?

Rob : Elle l'est. Il y a quelques moments qui se démarquent, mais j'ai tellement travaillé cette année, que c'est presque comme si je vivais dans une réalité alternative. Les heures sur un plateau de tournage sont tellement longues que vous êtes comme un médecin qui fait des heures, et chaque médecin avec qui j'ai parlé dit la même chose, que vous n'avez aucune idée de ce qui se passe, en dehors du travail. Vous êtes loin de votre famille et de vos amis.

Q: Avec toutes les rencontres avec les fans que vous avez eues, y en a-t-il qui vous ont fait rire ?

Rob : Oui, plein. Récemment, j'ai moins de contacts directs avec les gens car il y a plus de sécurité sur le tournage. Mais, je trouve toujours très drôle quand des personnes d'un certain âge m'abordent. L'autre jour il y a eu une femme qui est venue vers moi et elle devait avoir 90 ans. C'est très inhabituel. Et elles disent les mêmes choses que des filles de 12 ans. C'est assez bizarre.

Q : Quand vous tournez des scènes plus romantiques, qu'est ce qui se passe dans votre tête ?

Rob : C'est étrange. Il y a toujours des personnes pour venir me dire "Fais des trucs d'action comme ça les hommes vont venir les voir", mais c'est ridicule. C'est revenir à dire que les hommes ne peuvent pas apprécier les films d'amour. Je ne pense pas qu'on dirait ça de "Autant en emporte le vent". J'ai vu Titanic et je ne me suis pas dit "Oh, c'est film pour jeune fille".

Particulièrement dans New Moon, et même dans la saga toute entière, je n'ai jamais joué en me disant : "Oh, je suis dans une saga de films pour des filles et je fais uniquement quelque chose pour des filles". Je n'ai pas l'impression de faire une animation pour Tiger Beat (nota : un magazine dont le coeur de cible est très clairement les jeunes adolescentes) chaque semaine. J'aime faire des scènes romantiques. Je trouve qu'une grande partie de l'intrigue dans New Moon est vraiment déchirante et réaliste. Je n'ai pas pensé que je faisais quelque chose uniquement de romantique. J'ai trouvé, par bien des côtés, que c'était une histoire vraiment triste.

Q : Etes-vous une personne romantique dans la vie ? Quelle est la chose la plus romantique que vous ayez jamais faite ?

Rob : Je n'ai pas fait beaucoup de choses romantiques dans ma vie.

Q : Avez-vous jamais fait la sérénade à quelqu'un ?

Rob : Oh non ! Je ne pense pas que ça serait romantique. Vous avez besoin d'avoir des couilles pour faire ça. Oh mon dieu ! Je n'arrive pas à me souvenir d'une seule chose romantique que j'ai jamais faite. C'est terrible.

Q : Avez-vous déjà offert des fleurs à quelqu'un ?

Rob: Oui, je l'ai fait. J'ai mis une fleur dans le casier de quelqu'un quand j'avais 15 ans. Cette jeune fille s'appelait Maria. Peut-être que j'avais 14 ans. Elle a même cru que c'était de la part de quelqu'un d'autre et l'autre gars lui a confirmé, ce qui était tout simplement génial.

Q: Qu'est-ce que ça vous a fait de voir la transformation physique de Taylor ?

Rob : Je n'ai vu Taylor que quelque temps avant le début du tournage et quand je l'ai vu, j'ai eu la même réaction que tout le monde. Je me suis "Maintenant, faut que je me mette au sport".

Q : A quoi ça a ressemblé de développer le triangle amoureux ?

Rob : C'est bizarre parce que j'ai peu de scènes avec Taylor. On a des scènes au début et à la fin et son histoire se développe sans moi, ce qui est intéressant parce que je n'ai eu aucune idée de sa performance. Ce n'était pas vraiment une compétition. C'était indépendant. Tandis que, dans Eclipse, nous avons fait des scènes ensemble, tout le temps, avec Bella. On voit vraiment la dynamique dans ce film.

Q : Qui est votre vampire préféré au cinéma et pourquoi ?

Rob : Je ne sais pas vraiment. Je pense toujours à la mauvaise personne. Je dirais un truc du genre "Ethan Hawke dans Entretien avec un Vampire" et quelqu'un dira : "Il n'est pas le vampire." C'est ça le pire. En réalité j'aime beaucoup Wesley Snipes (dans "Blade"). Je pense qu'il est génial.

Q: Quelle est la chose la plus drôle ou la plus bizarre que vous ayez jamais lue ou entendue à votre sujet ?

Rob : Récemment, certains magazines avaient mis en couverture que j'attendais un enfant. Je me suis dit "Wow !" Et sans une pointe d'ironie. Je ne sais pas vraiment quoi faire de ça. Je ne sais même pas si cela est considéré comme diffamatoire, car ils peuvent tout simplement dire : "Eh bien, c'est évidemment de la fiction", mais c'est écrit dans un magazine qui ne fait pas dans la fiction. J'ai vu des commentaires sous l'article en disant: "Voilà pourquoi il porte toujours des vestes. Il porte toujours plusieurs couches de vêtements pour le cacher".

Q : Comment faites vous pour maintenir l'équilibre afin de permettre à vos fans et au public de savoir qui vous êtes, en dehors du simple fait d'être Edward, tout en gardant votre vie privée ?

Rob : Je pense que vous le faites justement en faisant votre métier. C'est une chose risquée, faire des interviews. J'essaie de limiter le nombre d'interviews que je fais. Personne n'est aussi intéressant, surtout lorsque vous n'avez pas vraiment quelque chose à dire. Et je ne tiens pas particulièrement à être un certain type de personnage dans la société. Donc, je suppose que la seule chose que vous pouvez faire, c'est votre métier et voir si les personnes y répondent.

Mais, j'estime que je ne sais pas vraiment qui je suis, donc j'espère ne pas me cloisonner à cause de cela. Je suis complètement ignorant vis à vis de tout ça. Je n'ai jamais eu à m'évertuer sur quelque chose, jusqu'à tout récemment. Je dois arrêter de me dénigrer car les gens commencent à y croire. Ils vont finir par se dire : "Ce gars est un idiot", donc j'essaye d'arrêter de le faire.

Q : Etait-ce que ça a été un grand choc d'avoir Bryce Dallas Howard sur le tournage d'Eclipse, au lieu de Rachelle Lefevre ?

Rob : Oui, ce fut un choc, mais elle est ravissante. Elle est vraiment, vraiment sympathique.

Q : Avez-vous à un calendrier provisoire pour le tournage de Breaking Dawn ?

Rob : Je pense que ça pourrait être à l'automne de l'année prochaine. Peut être. Mais ça peut encore changer.

Q : Quels films avez-vous de prévu en 2010 ?

Rob : Selon la façon dont les choses vont se dérouler, je fais un film appelé Bel Ami en février, qui est une adaptation d'un roman de Guy de Maupassant. Et j'espère faire un western avec Rachel Weisz et Hugh Jackman, appelé Unbound Captives, à peu près à la même période. Ils sont en train de travailler pour faire coïncider les agendas de tout le monde.

Q : Qui jouez vous dans Unbound Captives?

Rob: Je suis un enfant qui a été enlevé par les Comanches quand il avait quatre ans et qui est élevé par eux. Ma mère passe sa vie à essayer de me trouver moi et ma sœur et quand elle nous trouve, nous ne pouvons nous souvenir d'elle, ni de notre culture dans laquelle nous avions grandi. Ils parlent Comanche pendant tout le film. Vous ne pouvez pas faire plus différent d’Edward.

Q : Est-ce pour cela que vous avez voulu le faire ?

Rob : Non, j'ai signé alors que je venais juste de finir Twilight, durant l'été, quelques mois après l'avoir terminé. C'était vraiment avant que tout arrive, donc je n'y ai pas vraiment pensé. C'était juste un scénario cool qui me rappelait, par certains côtés, "Géant" (nota : un film de 1956 avec James Dean et Elisabeth Taylor), qui est un de mes films préférés. Je pense que c'est pour cela que j'ai eu envie de le faire.

Q : Est-ce que James Dean est un de vos acteurs préférés ?

Rob : Entre autres, oui.

Q: Allez-vous devoir apprendre le Comanche pour votre rôle ?

Rob : Oui.

Q : Avez-vous du temps à consacrer à la musique ?

Rob: J'essaye.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
nicolisandra
Co-Webmastrice/Modote
Co-Webmastrice/Modote


Nombre de messages : 9405
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 43
Localisation : ici et ailleurs

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Dim 8 Nov - 10:27

Merci so much Valeriane
Ahhh Rob toujours aussi ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lullaby
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 26/03/2009
Age : 42
Localisation : 28230

MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Dim 8 Nov - 11:14

belle interview intéressante qui ne lui parle pas de sa satanée relation à kristen!!
j'espère que la miss ferrari en prendra de la graine s'il va à son JT!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [New Moon] La conférence de presse à L.A.   Aujourd'hui à 1:19

Revenir en haut Aller en bas
 
[New Moon] La conférence de presse à L.A.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Silence... Moteur... And action... :: Filmographie :: La saga Twilight :: New Moon-
Sauter vers: