The RPattz Club, Forum du site Therpattzrobertpattinson.blogspot.fr
 
Accueilhttp://therpattzrobertpattinson.blogspot.fr/CalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [New Moon] Critiques Médias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mar 17 Nov - 21:31

The Twilight Saga: New Moon

C'est l'anniversaire de Bella. Elle est maintenant en dernière année secondaire. Et même si elle ne souhaite pas recevoir de cadeaux, Edward mais aussi Jacob lui souhaite un heureux anniversaire. Edward évoque ses idées de suicide tandis que Bella se sent vieillir et a peur de ne plus être aimée du jeune vampire...

Voilà donc le second volet de la saga TWILIGHT, attendu et désiré par une nuée de fans adolescents... Et comme le deuxième tome du bouquin, ce nouveau film est avant tout un épisode fondamentalement basé sur la romance et laissant une place minimum au fantastique pur...

Récit charnière avant d'entamer les deux dernières adaptations, NEW MOON dégouline de romantisme parfois jusqu'à la guimauve. Il faut dire que l'histoire qui s'inspire assez explicitement d'un Roméo et Juliette est propice au romantisme. Tiraillée entre deux amours, loup-garou et vampire, Bella a le coeur meurtri. Tout sombre autour d'elle, Edward la quitte, Jacob découvre ce qu'il est... On se croirait dans un Shakespeare édulcoré.

Plus d'émotivité, plus de sentimentalisme et donc un peu moins d'effets spéciaux même si ils sont dans l'ensemble très réussis. Il faut attendre l'apparition des loups-garous pour que la dimension fantastique reprenne le dessus et nous offre un final plus prenant chez la dynastie des vampires Volturi. La toute fin du film offrira l'ouverture nécessaire au placement des suites qui, espérons-le, retrouveront un peu l'équilibre entre fantaisie et romance du premier opus...

Eric Van Cutsem - cinopsis.be

bon on passera en courant sur la énième remarque sur le public adolescents pour se demander si ce monsieur a bien vu le film car dire qu'il y a moins d'effets spéciaux que dans le premier est tout bonnement... ridicule
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mar 17 Nov - 22:32

Tentation

Bella vient d'être abandonnée par Edward, le vampire de sa vie. Mélancolique et déprimée, elle se rapproche de Jacob qui n'est autre qu'un loup-garou.

Critique

Le second volet de la saga de Stephenie Meyer, n'a rien de « tentant » : un scénario mou, une réalisation peu inspirée de Chris Weitz - American Pie, c'était lui - et une interprétation sous anxiolytiques de Kristen Stewart. Reste un Robert Pattinson plutôt charismatique, mais pas assez présent à l'écran.

Note : 1 étoile

lefigaro.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
lylou
Rob'stiné
Rob'stiné


Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 40

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mar 17 Nov - 22:57

c'est guere mieux sur tele 2 semaine :il disent que "pour amateur de films a l'eau de rose....les autres apprécieront l'ambiguité du personnage de bella "
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 10:43

La critique du film

Le pitch :

"Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, ce sera comme si je n'avais jamais existé". Obsédé par la possibilité de faire du mal à sa chère Bella (Kirsten Stewart), le beau Edward (Robert Pattinson) décide d'abandonner celle qu'il aime pour mieux la protéger et lui donner une chance de vivre une vie normale. Il rompt donc avec sa chérie et disparaît sans laisser de traces.

Son absence brise littéralement Bella. Elle passe ses jours à errer seule, désespérée. Seul son vieil ami Jacob (Taylor Lautner) de la tribu indienne des Quileutes parvient à lui redonner le sourire. Peu à peu, leur amitié évolue...

Pourquoi tu vas aimer Twilight Chapitre 2 Tentation :

- Parce qu'un an à attendre, ça fait long. Et que du coup, ça fait du bien de retrouver tous nos héros sur grand écran !

- Parce qu'on croquerait volontiers les tablettes de chocolat de Taylor Lautner (et la "scène du T-shirt", assez comique !).

- Parce que si tu as déjà connu la douleur d'un coeur brisé, tu devrais te reconnaître (une fois de plus !) en Bella après sa rupture avec le beau Edward Cullen.

- Pour les effets spéciaux beaucoup plus réussis que dans le premier volet. On sent clairement que le budget de Twilight 2 a été multiplié par deux par rapport à son prédécesseur (90 millions de dollars contre 37 millions pour Twilight Fascination).

- Pour le regard mordoré toujours aussi envoûtant d'Edward Cullen.

- Pour la courte mais très belle escapade finale en Italie au royaume des Volturi.

- Pour la dernière phrase du film, prononcée par la douce voix d'Edward : elle devrait te faire frissonner et te donner envie d'accélérer le temps pour découvrir le troisième chapitre, Hésitation (Eclipse), en juillet 2010 !

source : teemix
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 10:47

Twilight Tentation : Vampires vs loups-garous

Résolument romantique, le premier chapitre de la saga adaptée des livres de Stephenie Meyer avait déclenché un raz-de-marée auprès des adolescentes du monde entier. Le film avait engrangé 350 millions de dollars dans le monde dès le premier week-end. La suite pousse un peu plus loin les travers mièvres et rocambolesques. Si bien que seules les (très) jeunes filles pourront en apprécier les rebondissements risibles et se prélasser devant la beauté froide de Robert Pattinson, devenu une icône grâce à son rôle de gentil vampire. En dépit de la montée en puissance d’un nouveau personnage qui instaure une intéressante rivalité entre les deux types de monstre, il paraît difficile de s’immerger dans cette histoire sentimentale jusqu’à l’écœurement.

francesoir.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 10:49

Une bluette sentimentale exsangue

Adaptation très attendue du second volet de la tétralogie vampirique de Stéphanie Meyer, «Tentation» voit la malheureuse Bella se faire larguer par le ténébreux Edward… Malheur, la guimauve la plus douceâtre s'est substituée à l'ambiguïté fascinante!

Sorti en janvier dernier, «Twilight - Chapitre 1: fascination» a gravi à toute allure les sommets du box-office, attirant en Suisse près de 230 000 spectateurs et (surtout) spectatrices qui avaient déjà fait un sort au best-seller de Madame Meyer…

Pour mémoire, on y découvrait la jolie et encore vierge Bella Swan (Kirsten Stewart) tomber sous le charme singulier de l'intrigant Edward McCullen (Robert Pattinson). Très vite, la pauvrette comprenait que son amoureux était un vampire de la plus belle espèce. Heureusement pour elle, le jeune homme avait su réfréner ses instincts, au point qu'il en était devenu végétarien. A l'époque, certains esprits s'étaient gaussés de cet appel déguisé à l'abstinence sexuelle. Pour notre part, nous avions plutôt discerné une expression subtilement inquiète de la peur du désir.

Les admiratrices transies de Robert Pattinson risquent d'être très déçues par ce numéro deux… Non seulement le bel Edward tarde toujours à consommer, mais le voilà qui abandonne Bella et se volatilise dans la nature, sans doute tenaillé par la peur de retrouver dans des étreintes trop fougueuses le goût du sang… Résultat, Pattinson se fait plutôt rare dans le film, apparaissant ci et là dans les cauchemars de son aimée qui peine à l'oublier, même si Bella a compris la grandeur d'âme du vampire, lequel songeait surtout à la protéger! Délaissée, la jeune fille se console cependant en fréquentant son vieil ami Jacob (Taylor Lautner) qui ne lui est pas indifférent, malgré sa tendance à muter en loup-garou à la pleine lune…

Variation paresseuse d'un très classique triangle amoureux, «Tentation» vasouille du côté de la bluette sentimentale, malgré un budget doublé par rapport au premier épisode. Par chance, les vampires resurgissent au cours d'un final qui sauve un peu les meubles. Comment expliquer cette métamorphose un brin écœurante, sinon par le remplacement de l'excellente Catherine Hardwicke, qui avait été en charge de «Fascination», au «profit» du tâcheron Chris Weitz avec, à la clef, un film complètement exsangue!

arcinfo.ch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 10:51

L'amour à crocs

La belle Bella passe des dents du vampire à la gueule du loup. Son fiancé, le pâle Edward buveur de sang, ayant décidé de disparaître à jamais, jugeant leur amour impossible, son meilleur ami, le jeune et musculeux Indien Jacob, va endosser le rôle de protecteur. Las, voilà ce dernier condamné à se transformer en loup-garou. Un souci de plus pour Bella, qui n'a pas renoncé à sa passion et joue avec le feu, commettant imprudence sur imprudence, pour forcer Edward à réapparaître.

Le deuxième volet de « Twi­light » (deux autres sont prévus, adaptés du best-seller de Stephenie Meyer) a les défauts du premier : scènes d'action un peu téléphonées, coups de théâtre alambiqués. De plus, il n'est pas sûr que le changement de réalisateur soit une bonne idée : le film traîne un peu en longueur et n'a pas la fraîcheur et l'humour du premier. Pourtant, le charme opère encore, mystérieusement, dès que le film revient à ses fondamentaux romantiques. Les scènes intimes sont presque shakespeariennes. Un « Roméo et Juliette » fantas­tique écrit dans un coup de sang…

lesechos.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 10:55

Note : 1/5

“Oh Edward ! Mais pourquoi es-tu Edward ?” A l’heure où une foule de groupies s’arrache les derniers sous-vêtements à la mode - entendez ceux à l’effigie de Robert Pattinson, si, si - le second volet de la saga ‘Twilight’ ressuscite paradoxalement le romantisme façon ‘Roméo et Juliette’… Ou ‘Dawson’, selon les points de vue.

Après des mois d’expectative, revoici donc Bella et Edward, avatars officiels du puritanisme moderne. Hypocritement baptisé ‘Tentation’, le chapitre 2 relève plus de la démonstration de masculinité que d’une réelle démangeaison d’infidélité. Face au pudique triangle amoureux Edward-Bella-Jacob, Chris Weitz se contente de semer torses d’adolescents bodybuildés et ralentis glamours pour suggérer le désir sexuel de ses personnages. A ne pas manquer, la scène particulièrement crédible où Taylor Lautner ôte son tee-shirt pour nettoyer la plaie de sa dulcinée !

Sur fond de conte fantastique où les loups garous numériques concurrencent désormais les vampires fardés, ‘Twilight 2’ ne parvient pas à pallier les faiblesses esthétiques du précédent opus. Fonds de teint voyants, effets spéciaux inégaux et surtout mise en scène chétive ne plaident pas en faveur du successeur de Catherine Hardwike. Seule la séquence mélancolique d’une Bella prostrée devant sa fenêtre retient l’attention. Si la pudeur du roman de Stephenie Meyer n’encourageait certes aucune adaptation transgressive, son arrière-plan poético-surnaturel appelait à davantage d’audace et de nervosité visuelles. Tandis que Robert Pattinson et Kristen Stewart, séduisantes révélations de l’acte 1, consolaient par leur performance, l’acte 2 semble évincer progressivement leur fougue. Le charme serait-il en train de se rompre ?

evene.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
WhateverYouSay...
Rob'nubilé
Rob'nubilé


Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 32

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 10:58

Je me doutais bien que le film allait se faire descendre mais a ce point là Shocked
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 11:04

«Twilight 2» croque l'amour à pleines dents

Twilight, c'est plus bien plus qu'un film, un phénomène! Et il faut s'attendre, dans les salles, à un raz-de-marée d'adolescents qui n'auront qu'une idée en tête, s'assurer que le chapitre 2: «Tentation» est rigoureusement fidèle au deuxième tome de la saga de Stephenie Meyer. Rassurons-les: la copie est impeccable.

Chris Weitz ne tenait sans doute pas à se voir attaqué aux gousses d'ail par les supporters du vampire Edward ou touché par des balles d'argent tirées par les amis du loup-garou Jacob.

C'est entre ces deux monstres juvéniles que balance le coeur de Bella, douce héroïne frappée de malchance chronique quand il s'agit de dénicher un fiancé. A peine a-t-elle commencé à accepter la rupture avec son buveur de sang favori que son nouveau copain se transforme en très gros chien méchant. Le dilemme sentimental durera jusqu'à un dénouement qui ne surprendra que les rares spectateurs n'ayant jamais ouvert le livre.

Mais l'intérêt du film est ailleurs: dans la façon qu'a le réalisateur d'«American Pie», grand familier des amours adolescentes, d'évoquer ce moment difficile qui sépare l'enfance de l'âge adulte. Et les jeunes interprètes sont tout aussi crédibles dans les scènes d'amour que dans les séquences d'action: attaque de gros loups dans une forêt américaine, rencontre avec de vieux vampires teigneux dans un château toscan, etc.

Les fans sortiront de la salle avec l'envie furieuse de découvrir la suite. Cela tombe bien: elle est déjà tournée et sortira en juillet prochain. Les autres, à qui ces monstres trop sages donnent des boutons, pourront toujours emprunter aux héros leur crème contre l'acné...

Caroline Vié - 20minutes.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 11:05

Twilight : les jeunes mordus de vampires

Le second volet de la saga des vampires sort aujourd'hui et promet d'être un succès au box-office. Autant que son prédécesseur ?

Tentation. Le sous-titre de ce deuxième volet de la saga des vampires adolescents est éloquent. Abandonnée par Edward (Robert Pattinson), celui qu'elle aime passionnément, Bella (Kristen Steward) ne s'en relève pas. Comment oublier son amour ?

Twilight 2 mélange les genres entre le teen-movie (film ado) et le véritable film de vampires. Restant plus sexy que les personnages d'Harry Potter, les vampires de Twilight sont toutefois très sages. L'amour y est ressenti et vécu de manière tout à fait platonique. Le fantasme y occupe tout de même une place importante.

Les adolescentes qui sont allées voir le premier chapitre de la saga, qui comptabilise près de trois millions d'entrées en France, le répètent : Robert Pattinson est beau. Sexy. Attirant. Elles risquent donc d'être nombreuses à suivre ses aventures dans ce second épisode. Le film correspond bien à son public : féminin et jeune. Le charme vénéneux du jeune vampire est d'autant plus redoutable qu'il est inaccessible. Bella risque sa vie à vouloir trop s'approcher des crocs du bel Edward. L'histoire rappelle l'amour interdit de Roméo et Juliette, mais une histoire édulcorée d'imaginaire vampiresque. Le succès s'explique par cette fusion de l'amour et de la mort, deux thèmes qui passionnent les adolescents.

La réalisatrice Catherine Hardwicke, spécialisée dans les adolescences difficiles (« Thirteen » et « La Nativité »), offre ici une histoire sur la difficulté d'être amoureux et de préserver sa virginité. Le film a été adapté de la série de livres à succès de la mormone Stephenie Meyer. Les parents peuvent donc se rassurer : le scénario est d'une moralité au-dessus de tout reproche. Rien à voir avec un autre film de vampires de John Carpenters, justement nommé « Vampires » qui prônait pour seule « morale » l'idée que le plaisir pouvait conduire extatiquement à la mort. Le tout en images.

Avec Twilight, pas d'inquiétudes à avoir : la morale américaine n'est pas menacée. Le film propose seulement aux amoureuses des vampires, c'est-à-dire aux adolescentes fantasmant sur les marginaux ténébreux, le choix entre une communion purement télépathique (Edward est télépathique) ou bien une vie de couple éternellement végétarienne (c'est-à-dire platonique).

Rien à voir non plus avec le tout premier film réalisé sur les vampires : « Nosferatu le vampire » par Friedrich W. Murnau en 1922 qui avait adapté le roman de Bram Stoker « Dracula » écrit 25 ans plus tôt. C'était un film de véritable épouvante, encore inquiétant aujourd'hui, même muet, même en noir et blanc. Avec Twilight, les vampires ont perdu leurs crocs pour s'adapter à une comédie adolescente qui manque un peu de mordant mais dont les ados sont mordus.

ladepeche.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 11:59

Twilight 2 Tentation: déception

Dans cette adaptation du deuxième volet de la saga de Stephenie Meyer, c'est le réalisateur Chris Weitz ("American Pie", "The Golden Compass") qui est au commandes. Alors que Catherine Hardwicke avait signé un premier épisode assez réussi en dressant un portrait sensible de Bella l'adolescente solitaire, Weitz peine ici à donner du souffle à un très mauvais scénario. Car dans "Twilight: New Moon" (le titre anglais du film), le beau ténébreux vampire Edward Cullen rompt avec Bella, estimant leur amour impossible... Or, sans l'acteur Robert Pattinson, l'intérêt de la saga s'émousse très vite.

Bella va d'abord déprimer - ce qui génère un ennui profond pour le spectateur - puis se consoler auprès de son ami indien Jacob qui se révèle être un loup-garou: après l'ennui, c'est le ricanement qui domine chez le spectateur, tant ces séquences supposées terrifiantes sont ridicules... In extremis, le beau Robert revient dans les séquences finales, mais c'est trop tard, beaucoup trop tard: le romantisme de pacotille de cet épisode est décidément très pénible à supporter. Il est à craindre que cet épisode 2 ne séduise vraiment que les fans irréductibles de la saga.

rtbf.be
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 12:06

«Twilight 2», pas de sexe avant le mariage

Par Thierry Jobin

Edward: Tu veux vraiment que ce soit moi qui le fasse…
Bella: Oui.
Edward: D’accord, mais il y a une condition… aux conséquences éternelles…
Bella: C’est ce que je veux!…
Edward: Epouse-moi, Bella.

Générique de fin.

Elle veut que ce soit lui qui le fasse. Quoi donc? La transformer en vampire, bien sûr! Deux épisodes que Bella (Kristen Stewart) se languit des canines d’Edward (Robert Pattinson). Et voilà que son dulciné fait tomber le couperet apostolique: pas de morsure avant le mariage! Elle aimerait pourtant tellement partager sa destinée de vampire, Bella. Mais lui ne veut pas. Deux films entiers qu’il ne cède pas.

Elle n’aura pas son émail dans le cou, pas davantage que sa bouche contre la sienne, le scénario s’évertuant à multiplier les sonneries de téléphone impromptues ou les importuns à chaque fois que la Belle et la Bête se rapprochent. Comme dans une pièce de Feydeau où ce ne seraient pas les portes mais les dents qui claquent. Et, tandis que Bella prend son mâle en patience dans ce coït sans cesse interrompu, le spectateur, lui, ne sait plus s’il se languit face à la mièvrerie de cette chronique différée du stade oral, primaire, de la sexualité, ou s’il est victime d’une farce dont on le réveillerait soudain en criant: «Surprise, surprise: c’était pour la caméra cachée!» Si seulement.

letemps.ch

mais quand est ce qu'ils vont comprendre qu'Edward a des valeurs anciennes du fait qu'il a plus de 100 ans. Tain faudrait sortir un guide "Twilight pour les nuls" qui explique les codes de la saga.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 12:09

« Twilight 2 » : romantique

note : 2/4

L’histoire. Croyant protéger Bella, la lycéenne de son coeur, d’une mort certaine, Edward rompt avec elle et quitte la ville. Au désespoir sans son beau vampire, la jeune fille déprime, puis se rapproche doucement de son ami Jacob. Ce dernier finit pourtant par la fuir à son tour…

Notre avis. Admiré par 2,7 millions de mordu(e)s en France début 2009, le premier volet de « Twilight », mis en scène par Catherine Hardwicke, était sans doute plus gracieux, plus inspiré.

Pas grave. La saga bat le fer tant qu’il est chaud, un peu à la manière d’une série télé, et sait prendre son temps pour installer le triangle amoureux imaginé par Stephenie Meyer, la mère de famille mormone aux 85 millions de livres vendus dans le monde. Les fanatiques de Robert Pattinson seront sans doute déçu(e)s de le voir si peu mais, placé sous le haut patronage de Roméo et Juliette, le « Chapitre 2 » se révèle romantique à souhait, plein de désir et de frustration. En attendant le troisième épisode, en juillet 2010, les cyniques sont priés d’aller ricaner ailleurs.

leparisien.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 12:10

Un épisode pour attendre la suite...

Battre le fer quand il est chaud. C’est le principal moteur de ce deuxième épisode d’une saga qui en prévoit quatre (le 3e est d’ailleurs déjà tourné) et qui revisite, en combinant le teen-movie et le film de vampire, le malentendu passionnel de Roméo et Juliette.

Les épreuves de l’amour donc. Ici, Edward, comprenant qu’il n’est pas une solution viable pour Bella, décide de l’abandonner avant de faire des bêtises. C’est tout à l’honneur de ce dandy vampire aussi pâle que du bicarbonate, mais la gazelle se rebiffe. En fait, elle cherche vraiment à se faire mordre, pour passer de l’autre côté, ce côté de l’immortalité triste. Son meilleur pote, un peu tablettes de chocolat et beaucoup loup-garou, va se mêler de l’affaire. Qui aime-t-elle le plus, se demande alors la spectatrice de douze ans et demi encore vierge ? Son fidèle ami ou son grand amour ? Dur, dur…

Malheureusement pour un film mou, si mou. Et répétitif, et jamais vraiment convaincant même dans ses attendus spectaculaires - les effets spéciaux ne font pas vraiment d’effet et il n’y a que dans un James Bond que l’on peut rouler à fond dans une petite ville italienne. Bref, un peu la fête à neuneu, en attendant mieux...

midilibre.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Ttelle
Rob'servateur
Rob'servateur


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Forks ou Phoenix ...en reve.....

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 12:51

Valeriane a écrit:

mais quand est ce qu'ils vont comprendre qu'Edward a des valeurs anciennes du fait qu'il a plus de 100 ans. Tain faudrait sortir un guide "Twilight pour les nuls" qui explique les codes de la saga.

Exactement !!
Revenir en haut Aller en bas
http://nosseries.forumpro.fr/forum.htm
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 13:02

Twilight 2: allez-vous résister à la tentation?

Le deuxième épisode de Twilight est très soigné côté esthétique et effets spéciaux. Après tout, il y avait cette fois 60,3 millions d’euros sur la table, quasiment le double de ce qu’avait coûté le premier épisode. Edward Cullun (Robert Pattinson) décide de protéger sa dulcinée en l’abandonnant. Il craint en effet de lui faire du mal. C’est toujours un vampire, elle n’est toujours qu’une humaine. Amour impossible, déception amoureuse… Ça marche toujours. Du coup, elle erre seule dans la forêt, et est secourue par son meilleur ami Taylor. Va-t-elle oublier l’amour de sa vie Robert/Edward, qui après tout l’a abandonnée lâchement? Triangle amoureux, questions existentielles… C’est toujours aussi distrayant.

gala.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 15:39

1 étoile

Où l'on retrouve Bella, l'héroïne aux yeux de biche, en pleine crise de couple avec Edward, son vampire d'amour : les stars de Twilight, la saga fantastique de Stephenie Meyer, sont de retour. Ruée planétaire en perspective, comme l'an dernier, pour l'adaptation du premier tome, Fascination, réalisé par Catherine Hardwicke. Cette fois, c'est Chris Weitz (Pour un garçon) qui récupère la poule aux oeufs d'or. Ce passage de relais ne bouleversera pas l'histoire du cinéma : toujours les mêmes (magnifiques) décors humides et sylvestres, toujours les mêmes oeillades interminables, la même couche épaisse de fond de teint blanc sur les traits figés de Robert Pattinson (Edward)...

Le film suit fidèlement la trame du livre : ladite Bella (Kristen Stewart) a décidément des goûts bizarres en matière de garçons. A peine plaquée par son buveur de sang (qui a toujours peur de la croquer par inadvertance), elle se console plus ou moins... avec un loup-garou. Jacob, teenager amérindien adepte de la gonflette (le jeune comédien Taylor Lautner a abusé des haltères depuis le premier film), n'a rien à envier à son rival Edward, côté ralentis lourdingues au moindre déplacement. Grâce à lui, à sa « meute » de copains, et à quelques vampires pseudo-italiens décorés comme des sapins de Noël, cette Tentation atteint des sommets de kitsch inédits. A se demander si le réalisateur, facétieux, n'a pas délibérément truffé la romance pour ados de crypto-gags, destinés à faire ricaner leurs aînés. Que les fans de Twilight lui pardonnent...

Cécile Mury
télérama.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
cerise
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 08/04/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 16:14

wow ils sont fideles a eux memes, aucune surprise dans leurs critiques ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
spank
Rob'sédé
Rob'sédé


Nombre de messages : 565
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 16:19

je n'avais pas lu à l'époque les critiques concernant Twilight...ct pareil,, parce que là dis donc ils le descendent en flèche.
Revenir en haut Aller en bas
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 16:33

Twilight chapitre 2 : la tentation : NON !

Une suite peu tentante

Le premier volet de « Twilight » avait au moins créé la surprise en contant l'originale histoire d'amour entre un vampire et une humaine. Mais ce Roméo aux airs de Dracula perd de sa superbe auprès de sa bien-aimée dans cette suite à l'eau de rose, tout juste teintée d'un peu de sang.

Alors que son soupirant a préféré s'en aller pour ne pas mettre sa vie en danger dans son monde plutôt chaotique, la jeune fille est courtisée par un autre homme, mais elle tombe de Charybde en Scylla : le nouvel élu de son cœur se révèle être un loup-garou. La voici adoptée dans une nouvelle famille qui se livre à ses métamorphoses favorites comme la précédente, dans des scènes impressionnantes grâce aux effets spéciaux.

Le scénario sans surprise donne donc lieu à un affrontement entre ces créatures autour de la trame sentimentale. Mais ce film ne présente pas d'intérêt. Il ne suscite aucune tentation.

lunion.presse.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Ttelle
Rob'servateur
Rob'servateur


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 46
Localisation : Forks ou Phoenix ...en reve.....

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 17:31

pfff lunion presse c'est un journal de ma région ca !! il est toujours bourré d'erreur !! alors je ne prete vraiment aucune attention a leur pseudo critique de cinéma lol !!
Revenir en haut Aller en bas
http://nosseries.forumpro.fr/forum.htm
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 17:36

Rendez-nous Vampirella

L'histoire : Edward (Robert Pattinson) quitte Bella (Kristen Stewart) pour la protéger de lui-même et de ses congénères vampires. Elle ne parvient pas à l'oublier et se rapproche de Jacob (Taylor Lautner), son ami indien, qui commence lui aussi à avoir un comportement étrange… Mais elle a grand besoin de sa protection, car la méchante Victoria (Rachelle Lefevre) n'a pas renoncé à prendre son âme.

De son côté, Edward doit rendre des comptes au conseil des vampires…. Ce qu'on en sait : deuxième épisode inspiré de la saga vampiresque de Stephenie Meyer, en passe de détrôner la franchise « Harry Potter » au cinéma (350 millions de dollars de recettes pour le premier volet), « Twilight 2 » est probablement le film le plus attendu de l'année chez les 12-25 ans. Ce qu'on en pense : s'agissant de la suite d'une franchise pour ados, dont le troisième volet est déjà tourné, on ne s'attend pas à être outre mesure surpris, ni bouleversé.

Le premier épisode (signé Catherine Hardwicke) avait la grâce des coups Un essai-coups de maître et ressemblait presque miraculeusement à un film d'auteur. Celui ci, confié à un spécialiste du « teen movie », Chris Weitz (« American Pie »), est un pur produit hollywoodien, parfaitement calibré, qui se contente d'exploiter jusqu'à la corde l'histoire d'amour « impossible » entre Edward et Bella, avec de pesantes références à « Romeo et Juliette », cité au moins trois fois pour que l'ado comprenne bien qu'on tutoie des hauteurs Shakespeariennes. À part la transformation de Jacob en loup-garou (décidément, la pauvrette n'a pas beaucoup de chance avec les hommes.

On peut même dire qu'elle va de mâle en vampire !, rien de nouveau sous le soleil couchant (twilight) de la saga. Quelques scènes de bagarres forcées (et plutôt mal filmées), entre vampires et loups garous animatroniques, trompent à peine. L'ennui, qui pointe son nez dès la première demi-heure, tant l'intrigue tourne déjà à vide. Quittée avant d'avoir goûté à l'éternité, Bella se morfond et le spectateur avec elle. Rendez-nous Vampirella !

Sur le fond, ode à peine masquée à la chasteté et à l'abstinence, le film devrait au moins réjouir les tenants du retour aux valeurs morales. Avec ces vampires qui ne mordent même plus et ne songent qu'au mariage (pour le meilleur et pour le vampire, bien sûr), les âmes de nos chères têtes blondes ne risquent pas d'être perverties

Philippe Dupuy - nicematin.com

le film se fait massacrer pire que twilight. j'ai l'impression que beaucoup en veulent à Weitz Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 17:42

TWILIGHT 2

L'an dernier, des légions d'adolescentes (et pas seulement elles) ont été vampirisées par l'adaptation cinématographique du premier volet de la saga Twilight, apportant un vrai plus à la saga romanesque de Stephenie Meyer. Le second chapitre, signé Chris Weitz, surprend. Et déçoit quelque peu. Dommage, surtout venant d'une suite baptisée Tentation! Mais peut-on juger sereinement ce qui annonce déjà être un phénomène de pop culture absolu.

Franchement, si on veut du vampire, du vrai, lubrique et pervers, on se consolera sur la sortie en DVD de la saison 1 de Torchwood ou l'arrivée proche de la saison 2 sur Orange. À moins d'attendre le chapitre 3 de Twilight: Hésitation, de David Slade, en juin 2010. Si Robert Pattinson, qui vient d'être élu homme le plus sexy du monde, vous laisse de glace, vous pourrez toujours vous consoler avec la plastique complaisamment offerte de Taylor Lautner, que TÊTU avait élu «Bombe du mois» en novembre, et dont les clichés homoérotiques font le tour du web…

tetu.com

Tay-Tay icône des gays à 17 ans, ça va lui faire plaisir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
admin
Administratrice
Administratrice


Nombre de messages : 16344
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Mer 18 Nov - 18:23

Notre critique de Twilight 2 : on l'a vu, on est déçu !

Ce matin, dès la première séance, nous avons voulu voir à quoi ressemblait le film le plus attendu du mois de novembre.

A 9h45, une vingtaine de personnes attendent avec impatience l'ouverture du cinéma prévue à 10h. Il y a des jeunes filles, venues en groupe, des couples, des personnes âgées... de tout !

Le film commence, et en moins de 5 minutes, nous avons déjà un Robert Pattinson en ralenti, cheveux au vent. La salle rigole. Le film est beaucoup plus coloré que le premier, malgré un temps très pluvieux et nuageux.

Mais très vite, Twilight 2 Tentation tombe dans un abysse de déprime. Ça tombe bien, c'est le cœur de cette histoire d'amour dépeignant l'abandon d'une jeune fille, Bella, par son valeureux chevalier le vampire Edward, qui ne peut rester à ses côtés car il risque de lui sauter dessus.

La dulcinée se morfond, malgré l'aide que tente de lui apporter son meilleur ami Jacob, qui aimerait bien être plus qu'un ami justement. Mais Bella n'est pas du genre à tourner la page, elle ne pense qu'à Edward.

Mais autant le livre nous transporte dans un univers fantastique à part, une vraie bulle de romantisme qui nous fait lire la saga Twilight en quelques jours seulement, autant le film est d'une longueur sans nom.

Tout n'est que noirceur, pensées morbides, et temps très nuageux qui amène des crachins sur la petite ville perdue de Forks.

Le film est plutôt bien tourné, malgré d'incessants gros plans sur les acteurs qui nous empêchent d'avoir une vue d'ensemble lorsqu'une situation se complique.

Le point positif majeur réside dans les effets spéciaux, très travaillés et beaucoup plus réussis que dans le premier volet Twilight 1 : Fascination.

Les scènes d'actions, qui sont malheureusement trop rares, sont améliorées grâce à un système de ralenti-accéléré directement inspiré du film Matrix.

En soit, le film n'est pas une catastrophe. Il est sauvé par le jeu de quelques acteurs (mention spéciale pour Robert Pattinson, presque parfait) et surtout par les 25 dernières minutes du film.

Ces minutes-là sont magiques : l'action démarre enfin avec l'arrivée en gros plan (évidemment) du clan Volturri, magistral et envoutant. Les décors et l'histoire reprennent enfin vie : cette fin sauve tout le film

Pour conclure : voici un film assez décevant par rapport à toutes les bandes-annonces que l'on a pu voir. Mais la scène finale nous laisse sur notre faim, et lorsqu'on quitte la salle, on ne peut s'empêcher de penser qu'on irait bien voir Twilight 3.

source : staragora.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpattzrobertpattinson.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [New Moon] Critiques Médias   Aujourd'hui à 19:02

Revenir en haut Aller en bas
 
[New Moon] Critiques Médias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheRpattzRobertPattinson.blogspot.fr | The RPattz Club :: Let s talk about RPattz :: Silence... Moteur... And action... :: Filmographie :: La saga Twilight :: New Moon-
Sauter vers: